ALTER INFO

Dix-huit ans après le 11 septembre 2001


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 18 Novembre 2019 - 00:45 Un peuple désarmé sera toujours vaincu



Paul Craig Roberts
Mercredi 11 Septembre 2019




J’aimerais que les lecteurs me disent si par hasard, ils ont appris par la presse écrite, télévisée ou par la Radio publique nationale, que des professionnels hautement qualifiés ont étudié pendant quatre ans l’écroulement du building WTC-7. Cette équipe internationale d’ingénieurs civils a conclu que l’explication officielle de l’effondrement du bâtiment 7 est mensongère de A à Z. J'ai rapporté ici leurs conclusions.


Je soupçonne que le rapport d'expert sur l’enquête est déjà dans le trou noir de la mémoire. Popular Mechanics, Wikipedia et CNN ne peuvent pas traiter de ‘théoriciens du complot’ une équipe d'éminents experts. C’est pourquoi la pressetituée et la ribambelle d’artistes attachés à dissimuler ce qu’il s’est passé dans les attentats sous faux drapeau du 11 septembre, font tout simplement comme si ce rapport n’existait pas, et l’immense majorité de la population mondiale n'en entendra jamais parler. Je doute que les véritables auteurs de ces attentats se donnent la peine d’embaucher une équipe à eux pour ‘réfuter’ le rapport, puisque l’actualité en parlerait, et c’est la dernière chose qu’ils souhaitent.


Le rapport de la Commission sur le 11/9 ne repose sur aucune enquête et toutes les preuves scientifiques ont été ignorées. La simulation de l’effondrement du bâtiment 7 faite par le NIST, fut truquée de manière à obtenir les résultats désirés. Les seules recherches réelles ont été faites par des scientifiques, des ingénieurs et des architectes privés. Ils ont trouvé des indices évidents montrant que de la nanothermite avait servi à détruire les tours jumelles. Plus de 100 pompiers premiers intervenants ont témoigné avoir ressenti un grand nombre d'explosions à l'intérieur des tours, dont une énorme explosion dans le sous-sol d’une des tours, avant les impacts des avions de ligne. De nombreux pilotes militaires et civils ont attesté que les manœuvres des avions impliqués dans les attentats au WTC et au Pentagone, dépassaient leurs compétences et très certainement l’habileté des prétendus pirates de l'air. Chose ahurissante, il n’y avait pas d’épaves d’avions sur les sites d’impact, etc. etc. Et il n’est plus contestable que le bâtiment 7 a fait l’objet d’une démolition contrôlée.


En se référant aux faits connus, des gens bien informés et des experts ont conclu que les événements du 11/9 sont un coup monté de l’intérieur, organisé par le vice-président Dick Cheney, son équipe de néocons et Israël. Ils l’ont fait dans le but de [de forcer l’armée des États-Unis à] réorganiser le Moyen-Orient dans l’intérêt d’Israël, en enrichissant au passage le Complexe militaro-sécuritaire étasunien.


La plupart des gens ne sont pas au courant du rôle joué par le directeur du FBI Robert Mueller, dans la défense de l’histoire officielle du 9/11 contre les faits. Paul Sperry révèle dans le New York Post les nombreuses démarches de Mueller visant à dissimuler les faits au Congrès et au public.


Patrick Pasin, l’auteur français du livre Le FBI, complice du 11 septembre, apporte une preuve supplémentaire montrant que Mueller a abusé de sa fonction en s’employant à protéger le mensonge officiel. La traduction en anglais de son livre, The FBI Accomplice of 9/11, a été publiée en Irlande par les studios Talma de Dublin.


Le livre de Pasin raconte de manière convainquante comment l’histoire de l’attentat sous faux drapeau a été protégée grâce à la censure des faits connus. Il détaille le plan « grâce auquel le FBI a tenté de prouver, quel qu’en soit le coût, la véracité de l’histoire de complot du gouvernement. » Gardez à l'esprit que Mueller est celui que l’État profond a collé sur le dos du président Trump. Le sale travail est l'affaire de Mueller.


Pasin rassemble les preuves et les organise de façon à en faire un récit fascinant. Tout y est : Délit d'initié avant les détournements d'avions ; impossibilité de se servir de la téléphonie cellulaire dans les avions de ligne en 2001 ; lettres farcies à l'anthrax envoyées aux sénateurs Tom Daschle et Patrick Leahy, qui ont ouvert la voie au Patriot Act ; tentative d’attribuer ces lettres à des scientifiques étasuniens, après découverte que l’antrax ne pouvait provenir que de laboratoires étasuniens ; découverte absolument incroyable d’un passeport intact dans les ruines des tours jumelles, où les feux étaient visiblement si chauds qu’ils faisaient fondre l'acier.


Il est extraordinaire que quelqu’un puisse avoir gobé ça. Essayez d’imaginer l’intense chaleur faisant fondre l’acier, mais ne brûlant pas un passeport !


Le livre de Pasin est facile à lire. En exposant simplement le déroulé des événements, il dévoile falsification après falsification, mensonge après mensonge. La fausseté manifeste de l'histoire officielle est révélée au monde, et les experts qui le font sont qualifiés de ‘théoriciens du complot’ par des gens trop stupides et ignorants pour supporter ce que dévoile leurs livres.


Voilà les États-Unis du XXIe siècle et, apparemment, le reste de la population mondiale n’est pas plus brillante.


Dans 3 jours, ce sera le 18e anniversaire du 11 septembre. Qu'avons-nous appris pendant ces 18 ans ? Nous avons appris que des milliers d'experts disposant de preuves tangibles, ne peuvent rien contre un mensonge officiel évident.



Paul Craig Roberts, 9 septembre 2019


Original : www.paulcraigroberts.org/2019/09/09/9-11-after-18-years/

Traduction Petrus Lombard






Mardi 10 Septembre 2019


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires