RELIGIONS ET CROYANCES

Dictionnaire des groupes religieux aujourd’hui



Abdelkader Rahmani
Dimanche 22 Avril 2012

Dictionnaire des groupes religieux aujourd’hui
L’islamophobie étant très développée en Occident, notamment en France par l’ignorance de ceux qui en font l’objet principal de leur politique, il nous a parut nécessaire de faire connaître cette religion par son lexique. Ses détracteurs utilisant ces mots sans en connaître le sens. De prochaines fiches de lecture traiteront des lexiques du Judaïsme et du Christianisme.

« Monsieur Dubois demande à Madame Nozière quel était le jour le plus funeste de l’histoire de France ? Madame Nozière ne le savait pas. C’est, lui dit Monsieur Dubois, le jour de la bataille de Poitiers, quand en 732 la science, l’art et la civilisation arabes reculèrent devant la barbarie franque… » Anatole France : « La vie en fleur. »

Extraits du :
« Dictionnaire des groupes religieux aujourd’hui »
De Jean Vernette et Claire Moncelon, ed PUF-politique d’aujourd’hui.

ALAOUITES

ORIGINE - Fidèles de l'Islam (voir notice) nés de Muhammad Ibn Nusayr Al Namiri au 9ème siècle qui se présente comme héraut du 10ème Imam. Ce sont des Chiites (voir plus bas). Ils résident essentiellement en Syrie. Hafz El-Assad, alaouite, arrive au pouvoir en Syrie en 1971 et installe ses coreligionnaires aux postes de direction du pays.

DOCTRINE - Chiisme radical. Ali, cousin et gendre du prophète, y est quasi-divinisé. Ils sont considérés comme hérétiques par les autres courants de l'Islam.

DIFFUSION - 1 million de fidèles, en Syrie. Une petite présence en France dans les milieux d'immigrés syriens.



CHIITES

Partisans (chiat = « parti») d'Ali.

ORIGINE - Mahomet en 632 aurait désigné son cousin et gendre Ali comme successeur. Celui-ci devient en 656 le 4ème calife (lieu- tenant, vicaire) de l'Islam, mais suscite des oppositions (la veuve du Prophète, le prétendant Muawiyya), et ses partisans rompent avec le reste de la communauté musulmane gouvernée par les califes Omeyyades. Ali est assassiné en 661. A la mort du 6ème Imam (= descendant d'Ali) en 765, schisme des Ismaëliens. Ceux-ci ne reconnaissent que les 7 premiers Imans, le 7ème étant Ismaël, d'où leur nom de « septimaniens », alors que les chiites attendent le retour du 12ème Imam disparu en 873, pour instaurer la paix et la justice comme Mahdi à la fin des temps, d'où leur nom de « Duodécimains ». Les Duodécimains (90 % de la population en Iran, 50 % de la population en Irak, 30 % au Liban) représentent le courant majoritaire. Avec l'instauration de la République Islamique en Iran (où les Ayatollahs - « signes de Dieu» - interprètent la volonté du 12ème Imam disparu), le Chiisme veut jouer un rôle de leader dans l'expansion de l'Islam, spécialement contre les influences occidentales.

DOCTRINE - Celle du Coran, mais dans une interprétation plus ésotérique. Le Chiisme possède ses propres hadiths (recueils des faits et dits de Mahomet). Exaltation du don de soi à la cause de l'Islam, à l'exemple d'Ali le « martyr ».

FONCTIONNEMENT - Une forte hiérarchie religieuse : les Mollahs (= maîtres), les Ayatollahs. Un fort dynamisme islamiste, surtout depuis la révolution iranienne. Des courants apparentés et des dissidences telles les soufis, les druzes, les alaouites.

DIFFUSION - Les chiites « duodécimains » sont 110 millions (en Iran, Irak, Turquie, URSS, Afghanistan, Liban, Inde et Pakistan). Les Chiites « ismaéliens » environ 15 millions (en Inde).
Les différentes tendances sont présentes en France dans la diversité des courants de la communauté musulmane.

DRUZES

ORIGINE - Issus du chiisme ismaélien. En 1017 le calife Hakim Ibn Nizar se proclame incarnation de Dieu. Il disparaît (assassiné ?) en 1021 ; ses fidèles attendent son retour à la fin des temps. La dynastie druze s'implante fortement au Liban où elle témoigne d'un sens politique aigu. Dans l'actuelle guerre civile libanaise, la communauté est dirigée par la famille
Jumblatt.

DOCTRINE - Des Livres sacrés non-connus dont 111  Lettres de la Sagesse.
Un certain ésotérisme, chez les initiés. Des croyances adventices (la réincarnation par exemple). Pratique formelle des rites de la religion dominante (Christianisme, Islam). Attente de la manifestation finale d'Al Hakim.

DIFFUSION - 500 000 (Syrie, Liban, Israël). Présents sur l'hexagone dans la population musulmane immigrée. Les druzes sont connus en France pour l'intervention des troupes françaises en 1860 et lors du soulèvement de 1925-1927.




ISLAM

ORIGINE - Muhamed (« le Loué »), Mahomet en français, naît entre 567 et 573 à La Mecque en Arabie, ville religieuse et commerçante. Caravanier mystique, il reçoit vers 610 une révélation de Dieu par son ange, Gabriel, qui lui indique sa mission: ramener son peuple à la religion d'Allah, le Dieu-Unique, en lui redisant les paroles entendues : le Qoran (= récitation). Il part alors prêcher la soumission (l'Islam) à la volonté de Dieu et annonce le Jugement divin. Il soulève l'hostilité de ses compatriotes à La Mecque et doit se réfugier en 622 à Yathrïb (devenue «La Ville du Prophète », al-Médinat al-Nabi, Médine).

C'est l'an 1 du calendrier musulman (l'Hégire, ou « émigration »). En 630 il s'empare de La Mecque, la soumet à la Loi du Coran (qui est en même temps législation civile) et il en fait le centre du Monde musulman en instaurant l'obligation d'y faire pèlerinage rituel (Hajj) au moins une fois dans sa vie. L'Arabie est islamisée la première, les clans ennemis s'y étant réconciliés, prélude d'un plus puissant mouvement d'expansion qui étendra la nouvelle religion pratiquement sur tous les continents.

DOCTRINE - Elle repose sur: le Coran, livre sacré recueillant après sa mort les révélations reçues de Dieu par Mahomet (qui n'a rien écrit lui-même) ; ses 114 sourates (rangées par longueur décroissante depuis la deuxième) représentent pour le fidèle le recueil des vérités de foi, des principes juridiques et de la gestion de la vie personnelle et sociale ; la  Sunna (ou Hadith) recueil des faits et dits de Muhamed ; la Chari'a, code du droit islamique fondé sur le Coran et la Sunna. L'essentiel de la doctrine repose sur la notion de Dieu : Il est Unique. Il est Tout-puissant, miséricordieux, il rétribue chacun selon ses œuvres. Il parle par ses prophètes (en particulier Moïse, Jésus, Mahomet) ; il parle aussi par sa création mais il est inaccessible dans sa vie intime. L'attitude du véritable croyant est de se soumettre (Islam) à Dieu en se remettant en confiance entre ses mains.

FONCTIONNEMENT - L'ensemble des croyants de l'Islam forme la communauté de 1'Umnma. Il n'y a pas de distinction entre temporel et spirituel. Cinq obligations fondamentales structurent sa vie religieuse et sociale (les « cinq piliers « ) : 1) La profession de foi (Chahada) qui fait entrer dans 1' Ummna et unit la communauté. «Il n'y a pas d'autre Dieu qu'Allah, et Mahomet est son prophète ». 2) La prière cinq fois par jour (que le croyant essaie de dire en groupe, plus spécialement le vendredi à midi à la mosquée). 3) Le jeûne du Ramadan (neuvième mois de l'année lunaire. 4) L'aumône (Zakat). 5) Le pèlerinage à La Mecque (Hajj). Le Jihad (effort, «guerre sainte ») concerne l'engagement actif pour développer le règne de Dieu, dont un des moyens est la diffusion de l'Islam.

Le monde musulman connaît plusieurs courants : les Sunnites, qui se reconnaissent comme gardiens de l'Islam orthodoxe; les Chiites, qui se rattachent à Ali, gendre et cousin de Mahomet; les Chiites Ismaéliens et leurs courants Druzes et Alaouites ; les Kharijites (« sécessionnistes ») qui prônent depuis 657 l'élection du calife par la communauté, rigoristes et communautaires (un peu plus d'un million dans le sultanat d'Oman et au Maghreb).

DIFFUSION - 937 millions de musulmans dans le monde (septembre 1992). Plus de 3 millions en France, représentant un monde très diversifié par ses origines éthiques et nationales, par ses caractéristiques culturelles et religieuses (maghrébins ruraux aux fortes traditions, confréries maraboutiques d'Afrique de l'Ouest, mouvement islamistes, groupes mystiques, tendances Wahhabite, moderniste), par ses rôles sociaux (85 % sont immigrés à basse qualification professionnelle). Nombreux efforts des divers courants : pour établir des structures permettant de développer la vie religieuse et culturelle, de conserver l'identité islamique en situation de diaspora, pour ré-islamiser les jeunes de la seconde génération. 450 lieux de prière et mosquées.

ADRESSES - L'Islam ne possédant ni structure centralisée ni hiérarchie religieuse, et les courants religieux le représentant en France étant divers, parfois opposés et dépendant souvent de financements extérieurs, il n'est pas possible de donner ici des indications autorisées. On pourra cependant se renseigner auprès du ministère de l'Intérieur (et des Cultes) sur l'état actuel du CORIF (Comité de Réflexion sur l'Islam en France) instance née en 1990 du souhait du gouvernement français de pouvoir rencontrer des interlocuteurs représentatifs du inonde musulman sur l'hexagone. Il est composé de 15 « sages » musulmans. Et aussi: Grande Mosquée de Paris, 1-2, place de Puits de l'Ermite, 75005 Paris. Ligue Islamique mondiale: 15, rue de Bruxelles, 75009 Paris. Autre adresse utile pour une information régulièrement actualisée : Secrétariat catholique pour les relations avec l'Islam, 71, rue de Grenelle, 75007 Paris, tél. (1) 42 22 03 23.

SOUFISME


Courant mystique de l'Islam ayant quelque parenté avec le Chiisme, qui a donné un ensemble de textes de haute valeur spirituelle, et parfois contesté des courants en place. S'exerce à travers des Confréries religieuses (exemple : les Derviches) qui peuvent devenir des puissances locales, voire des courants politiques (exemple: les Frères Musulmans en Egypte, Soudan et Lybie). En France une certaine influence spirituelle dans la mouvance du Nouvel-Age, et dans les courants islamiques parmi les immigrés.

SUNNITES

Musulmans partisans de la Sunna (« voie », « tradition ») à la différence des chiites (» partisans » d'Ali) et des kharijites (« sécessionnistes »). Voir notice Islam. ORIGINE - En 658 les partisans d’Ali, le gendre de Mahomet, refusent la nomination comme calife du gouverneur de Syrie Muawiyya, que les Sunnites, eux, ont accepté. Ils seront les artisans du grand développement de l'Islam jusqu'en Inde et en Espagne, sous la direction des Omeyyades, de 661 à 750. En 1928, l'opposition à l'influence de l'Occident sur l'Islam prend corps avec la création en Egypte de la confrérie des Frères Musulmans.

DOCTRINE - Le Coran (révélation définitive de Dieu qui abroge les révélations antérieures de l'Ancien Testament et des Evangiles) et les Hadiths (qui recueillent le souvenir des actions et des paroles du Prophète et de ses compagnons), bases de la Tradition (sunna), constituent les écrits fondamentaux du sunnisme. Ils expriment la doctrine commune de l'Islam.

FONCTIONNEMENT - Nombreuses confréries religieuses ; rôle moins important que dans le chiisme des responsables religieux. Le calife (successeur du Prophète) est choisi dans la tribu des Qoraïshites. Des mouvements réformistes sont issus du sunnisme : Wahhabisme, Salafiya, Senoussisme. Le Sikksme (sikh = disciple) de guru Nanak (1469-1539) qui essaie de rapprocher hindous et musulmans, lui est apparenté pour une part.

DIFFUSION - Les 700 millions de Sunnites représentent plus de 85% de l'Islam, présents du Maroc à la Turquie, de l'Afrique Noire au continent indien, des républiques musulmanes de l'ex-URSS à l'Indonésie. Les Black-Muslims chez les noirs d'Amérique sont une forme dérivée du sunnisme. Celui-ci regroupe la majorité des immigrés musulmans en France.


Dimanche 22 Avril 2012


Commentaires

1.Posté par islampartage.com le 22/04/2012 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Twitter
représentation subtilement tronqué de l'Islam sunnite, pour ceux qui voudront découvrir cette subtilité qu'ils ce réfèrent aux sources islamique même, voila ici une présentation juste de l'Islam pure monothéiste connus par l'Islam Sunnite ;
http://www.islamreligion.com/fr/category/49/

2.Posté par AAARRREEETTTEEEZZ le 23/04/2012 19:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ARRÊTEZ VOS VOLONTÉS DE DIVISION

IL N'Y A QU'UN PROPHÈTE (MUHAMMED 3ALIHI SALATE WA SALAM)

IL N'Y A QU'UN SEUL ISLAM

IL N'Y A QU'UNE SEUL VOIE (L'EXEMPLE DE TOUS ÊTRE HUMAIN EST LA SUNNAH)


DONC DITES JE SUIS MUSULMAN (SOUMIS A DIEU)

3.Posté par aaa le 23/04/2012 20:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam a toutes et a tous,

J'aimerais intervenir dans le but de rectifier une erreur que les journalistes et medias commettent a chaque fois qu'il s'agit de nommer le prophete Muhammad, paix et saluations a lui.

Regle de base : Il n'y pas de traduction de noms propres. Ce n'est pas possible de traduire un nom ou un prenom!!! Si mon prenom est Jean, je ne souhaite pas que l'on m'appelle John si je vis USA par exemple. Ca tombe sous le sens. Il peut y avoir des equivalents, certes mais pas de traductions. Donc si mon prenom est Muhammad, il est logique que l'on ne change pas son orthographe. (du moins le son, "m" ou "mm" c'est complique a savoir surtout qu'en francais il n'y pas de difference dans le son).

Ensuite, et cela est primordiale, c'est qu'en appelant le prophete Mahomet, vous "negationnez" le sens de ce prenom. Cela revient a dire "le Non-Loue", et c'est tres grave! En inversant le "o" avec le "a" cela change tout.

Par ailleurs, avez-vous deja entendu parle de quelqu'un qui s'appelerait Mahomet? Ca n'existe pas, et les musulmans qui appellent leurs enfants par ce magnifique prenom le font en reference a leurs prophetes Muhammad.

Pour vous faire reflechir, vous noterez aussi la meme erreur dans bien nombre de noms de prophetes, appeler aussi la maladie du "J" que Ahmed Deedat, illustre savant a montre : Jacob, Jean, Jesus...la langue latine les ont modifie en ajoutant un "J" la ou il n'y en avait pas. Yacoub, Yahya, Issa en arab et hebreux.

S'il vous plait, faites en sorte de ne pas vehiculer ces enormites, et particulierement sur le prophete Muhammad (saw) pour la raison citee ci-dessous.








4.Posté par Al-muriid le 24/04/2012 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bismil l-Làhi r-Raxmàni r-Raxiim

‘AHLU S-SUNNAH WA L -JAMÀ^AH (MAJORITÉ DES MUSULMANS SOUNNITES) ET ISLAMOPHOBIE.


Suite à l’article publié ici sur ce site par Abdelkader Rahmani et dont le titre est : « Dictionnaire des groupes religieux aujourd’hui » ( de Jean Vernette et Claire Moncelon, éd. PUF-politique d’aujourd’hui), je me permets de poster cette contribution dans le but de partager un savoir, avec ceux qui savent et d’éclairer ceux qui ne savent pas, par recherche de l’agrément de Dieu.


Avant d’entrer dans le vif du sujet, force est de signaler que ce livre est truffé- sciemment et /ou inconsciemment - de contre-vérités. Et ce, malgré la « bonne volonté » qu’affichent les auteurs qui disent : « L’islamophobie étant très développée en Occident, notamment en France par l’ignorance de ceux qui en font l’objet principal de leur politique, il nous a parut nécessaire de faire connaître cette religion par son lexique. Ses détracteurs utilisant ces mots sans en connaître le sens.»

Je tiens à dire à Abdelkader Rahmani que ceux qui vivent à l’intérieur de l’Islàm sont à même d’en parler le mieux. Par conséquent, il aurait dû s’y prendre autrement en ce sens qu’il existe un éminent livre qui traite la question des différents goupes en Islàm. Et, il s’agit du célèbre ouvrage "Al-Farq bayna l-Firàq" du grand imàm ^Abde l- Qàhir Al-Baghdàdiyy sur qui se sont inspirés des savants( al-^ulamà’) pieux et sincères pour rédiger des ouvrages sur les groupes égarés et leurs chefs qui sont à la marge de l’Islàm.


‘AHLU S-SUNNAH WA L -JAMÀ^AH (MAJORITÉ DES MUSULMANS SOUNNITES)

À SUIVRE IN CHÀ’ ALLÀH

5.Posté par Al-muriid le 25/04/2012 09:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

‘AHLU S-SUNNAH WA L -JAMÀ^AH (MAJORITÉ DES MUSULMANS SOUNNITES)

D’emblée, il convient d’attirer l’attention sur cette ptratique abjecte qui consiste à déformer le nom honoré du Prophète Muxammad. Que les bénédictions de Dieu soient abondantes sur toi ô Muxammad, toi la meilleure créature, toi, qui est notre bien-aimé et intercesseur. Que les bénédictions de Dieu soient abondantes sur ta Famille pure et pieuse, ainsi que sur tes Compagnons(Çaxàbah) vertueux!

Alors, de quoi s’agit-il ? Sciemment et /ou inconsciemment, au lieu d’appeler le Prophète Muxammad par ses noms honorés, des gens se permettent de continuer à l‘appeler injustement « Mahomet ». Ce négationnisme linguistique date du 7ème siècle au moment où le Prophète Muxammad a reçu la Révélation, dans un climat d’hostilité et de haine terrible.

LES NOMS DU PROPHÈTE MUXAMMAD ÇALLA L-LÀHU ^ALAYHI WA S-SALLAM.

Le nom principal du Prophète et celui qui est le plus célèbre, est Muxammad. Et, ce nom a été plusieurs fois cité dans le Saint Coran. Quant à son autre nom Axmad, il a été cité en tant que nom du Prophète, et il a été employé par le Prophète ^Iisà , Jésus fils de Marie, çalla l-Làhu ^alayhi sallam ; et c’est le Saint Coran qui nous ont informe.

En effet, Dieu dit dans le Coran honoré [V.6 ; S. n°61] ce qui signifie :

« Jésus, fils de Marie, dit : (( Ô fils d’Israël ! Je suis en vérité le prophète de Dieu envoyé vers vous pour confirmer ce qui, de la Thora, existait avant moi ; pour vous annoncer la bonne nouvelle d’un prophète qui viendra après moi et dont le nom sera Axmad [autre nom de Muxammad ] )) .»


Les savant musulmans(al- ^ulamà’) disent que le nom « Axmad » du Prophète est un nom propre dont la forme grammaticale est celle d’un attribut de comparaison superlative. En arabe, cette forme est celle de « ‘af^al » qui signifie la comparaison superlative. Ainsi, « Axmad » veut dire « Axmadu l-Xàmidiin ». C’est- à- dire : « de tous ceux qui dédient les louanges à Dieu, il est celui qui en fait le plus. »

QUE DIRE À PARTIR CE QUI PRÉCÈDE ?

À SUIVRE IN CHÀ’ ALLÀH

6.Posté par Al-muriid le 25/04/2012 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

QUE DIRE À PARTIR CE QUI PRÉCÈDE ?

Ce négationnisme linguistique, datant du 7ème siècle et qui a consisté à appeler le Prophète par le nom « Mahomet », était une manière de la part des juifs de l’époque de se moquer de lui, que Dieu l’honore et l’élève davantage en degrés. En fait, dans le nom « Muxammad », en remplaçant la voyelle « u » par la voyelle « a » comme ils ont fait sciemment et tortueusement avec le nom « Mahomet », le sens change radicalement.

Et au lieu d’avoir comme sens : « de tous ceux qui dédient les louanges à Dieu, il( le Prophète Muxammad) est celui qui en fait le plus » ; par ce coup tordu linguistique, ils ont fabriqué un contre-sens qui donne : « de tous ceux qui dédient les louanges à Dieu, il(le Prophète Muxammad) N’est PAS celui qui en fait le plus. » ‘A^udhu bi l-Làhi mina ch-chaytàni r-rajiim !!!

Donc, nos contemporains qui, sciemment et /ou inconsciemment, au lieu d’appeler le Prophète Muxammad par ses noms honorés, continuent à l‘appeler injustement « Mahomet », doivent cesser ce négationnisme linguistique ! Car, outre le fait que c’est une atteinte blessante et inacceptable à l’honneur du Prophète Muxammad, il constitue un grain de sable dans la mécanique du dialogue islamo-judéo-chrétien.


‘AHLU S-SUNNAH WA L -JAMÀ^AH (MAJORITÉ DES MUSULMANS SOUNNITES)


Le Compagnon pieux et vertueux ^Awf bin Màlik radìya l-Làhu ^anhu a dit :

« Le Messager de Dieu çalla l-Làhu ^alayhi sallam a dit ce qui signifie: (( Al-Yahuud se sont scindés en 71 groupes, un seul ira au Paradis et les 70 iront en Enfer. An-Naçàrah se sont scindés en 72, un seul groupe ira au Paradis et les 71 iront en Enfer.
Par Celui Qui détient l’âme de Muxammad en Sa Puissance, ma Communauté sera scindée en 73, un seul groupe ira au Paradis et les 72 iront en Enfer. )) On a dit : " Yà Raçuula l-Làh, il s’agit de qui ? " Il a répondu : (( Al- Jamà^ah)).

Al- Jamà^ah est le terme prophétique et providentiel qui désigne ‘Ahlu s-Sunnah wa l-Jamà^ah, c’est-à-dire la majorité des Musulmans sounnites qui suivent, conservent et transmettent la Tradition du Prophète çalla l-Làhu ^alayhi sallam qui est arrivée jusqu’à nous par une chaîne de transmission ininterrompue ; depuis les Compagnons (Saxàbah) en passant par leurs disciples (Tàbi^iin), les Savants des trois premiers siècles de l’Hégire(Salaf) et ceux des siècles suivants(Khalaf).

C’est ainsi qu’il nous est parvenu du Prophète çalla l -Làhou ^alayhi wa sallam :

( ^Alaykumu sawàdu l-‘A^dham man chadh-dha chadh-dha ‘ila n-nàr ) ce qui signifie : « Attachez-vous à la grande majorité, celui qui se singularise se retrouvera en enfer ! ».

Les ‘Ach^ariyy et les Màturiidiyy, qui suivent les quatre Écoles de Jurisprudence(Madhà-hib)- fondées par les Imàm ‘Abuu Xaniifah, Màlik, Ach-Chàfi^iyy et Axmad Ibnu Xanbal- forment la Majorité des Musulmans Sounnites (‘Ahlu s- Sunnah wa l-Jamà^ah). Ce sont eux qui suivent la voie de la modération et du juste milieu.

Cela consiste tout simplement à adorer Dieu- Lui Qui est Unique et Qui n’a besoin de rien et Qui ne ressemble à aucune de Ses créatures- selon ce qui est ENSEIGNÉ PAR LE CORAN ET LA SUNNAH, tout en se gardant de tous les extrémismes, des mauvaises innovations (bid^ah sayyi’ah) et du laxisme.



REMARQUES
• Al-Yahuud (les Juifs): à l’origine, c’est un titre honorifique qui distingue, au sein des Banii ‘Isra’iil- le peuple d’Israël- les Musulmans la Communauté de Muuçà (Moïse) ^alayhi s-salàm. Ce terme signifie d’après la parole de Dieu, dans le Coran : Les repentants. Mais, ce titre n’a plus rien d’honorifique depuis que les Yahuud ne sont plus musulmans.


• An-Naçàrah(les Chrétiens) : c’est le nom des Musulmans de la Communauté de ^Iiçà Ibnu Maryam ^alayhi s-salàm (Jésus fils de Marie). Deux siècles après l’élévation de ^Iiçà ^alayhi s-salàm au deuxième ciel, sa religion droite, l’Islàm, fut falsifiée ainsi que l’interprétation de l’Évangile. Il y a eu tellement de versions que le Roi Constantin rassembla ces ouvrages et suggéra à leurs auteurs de se mettre d’accord entre eux. Ainsi, ils ont choisi quatre parmi ces livres et les restants furent brûlés. Mais, les falsificateurs innovateurs ont persisté dans leur mécréance et dans leur égarement et se sont divisés en soixante-douze groupes.


L’ ISLAMOPHOBIE

À SUIVRE IN CHÀ’ ALLÀH

7.Posté par Al-muriid le 25/04/2012 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’ ISLAMOPHOBIE

Le phénomène d’islamophobie prend de plus en plus de l’ampleur. Cela ne nous surprend guère, car le Messager de Dieu çalla l-Làhu ^alayhi sallam a dit ce qui signifie :

• « Il arrivera une période durant laquelle, celui qui s’attache à sa Religion sera comme s’il tient une braise dans sa main. »


• « J’ai demandé à mon Seigneur quatre choses, Il m’en a accordé trois et m’a en refusé une :


- Je Lui ai demandé que l’ensemble des gens de ma Communauté (‘Ummah) n’apostasie pas, Il me l’a accordé.

- Je Lui ai demandé qu’Il ne les anéantisse pas comme les autres communautés précédentes, Il me l’a accordé.


- Je Lui ai demandé qu’Il ne permette pas à un ennemi issu d’une autre communauté de pouvoir les dominer et les exterminer, Il me l’a accordé.


- Et je Lui ai demandé qu’il ne permette pas qu’ils s’entretuent, Il me l’a refusé. »


Rapporté par Al-Xàfidh ^Abdu r-Raxmàn bin ‘Abii Xàtim qui le tient de ‘Abuu Hurayrah.

Muslim a rapporté de Thawbàn une autre version de ce xadiith dans laquelle le Messager de Dieu çalla l-Làhu ^alayhi sallam a dit ce qui signifie :

« J’ai demandé à mon Seigneur trois choses, Il m’en a accordé deux et m’en a refusé une.»

Et dans une autre version, il ajoute à la fin : « Il(Dieu) m’a dit : " Ô Muxammad, si Je prédestine un décret, il ne sera jamais repoussé. " »

Il y a d’autres xadiith de ce genre qui nous annoncent ces phénomènes d’islamophobie.

LA FALSIFICATION DES LIVRES DES SAVANTS(AL-^ULAMÀ’) SOUNNITES.


À SUIVRE IN CHÀ’ ALLÀH

8.Posté par Al-muriid le 25/04/2012 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LA FALSIFICATION DES LIVRES DES SAVANTS(AL-^ULAMÀ’) SOUNNITES.

Bien avant la colonisation, les ennemis de l’Islàm en vue de l’affaiblir, ont entrepris la satanique besogne qui a consisté à falsifier les livres des savants (Al-^ulamà’).

C’est ainsi que des juifs ont ajouté des phrases dans le livre "Fususu l-Xikam" de Chaykh Ibnu ^Arabiyy, appelé Ach-Chaykhu l-‘akbar, le grand chaykh. Ces juifs-là y ont calomnieusement inséré des hérésies relatives à l’unicité de l’existence (al-waxdatu l-wujuud). Cette hérésie philosophique prétend que Dieu aurait été unique, puis Il serait devenu plusieurs en s’incarnant dans les créatures. Aussi, selon cette doctrine philosophique, l’ homme ainsi que les créatures palpables et l’ensemble des animaux seraient une partie de Dieu .
Al-xamdu li l -Làh, le savant Ach-Charaniyy qui avait conservé l’exemplaire du manuscrit d’origine a innocenté Ibnou ^Arabiyy de toutes ces hérésies qu’on lui a injustement atrtibuées.

Durant la colonisation, conscientes de l’obstacle que les savants (Al-^ulamà’) constituaient pour elles, les autorités coloniales ont eu recours à plusieurs stratagèmes pour asseoir leur domination.
Parmi ceux-là, il y a le fait diviser pou régner et la falsification des livres des savants afin de semer la zizanie et de tenter d’introduire le doute dans l’esprit des Musulmans.

Ainsi, les colonisateurs ont encouragé beaucoup de mouvements qui divisent de nos jours le monde musulman.

Le résultat de tout cela est que maintenant, le monde musulman est déchiré par des sectes issues du Chi^isme dont les Ismaëliens, les Nuçayrites et les Druzes et les innombrables faux ordres çuufiyy, les mouvements INTÉGRISTES, ÉGARÉS ET HÉRÉTIQUES tels que les Wahhabites, ceux qui se font appeler Salafistes, Ançàru l-Sunnah, ^Ibàdu r-Raxmàn, etc.


Au XVIIIème siècle, les Anglais - en la personne de leur espion Hempfer envoyé en mission en Arabie- ont littéralement manipulé un dénommé Muxammad de Najd. Ce dernier n’est personne d’autre que Muxammad Bin ^Abdi l-Wahhàb (1680-1787) le fondateur de la très hérétique secte des Wahhabites. L’espion HEMPFER a écrit un livre : "Confessions d’un espion anglais " publié par Waqf Ikhlas Publications N°14 (7ème édition) Éd. HAKÎKAT KITABEVI, Istambul 1998.


Dans ce livre, l’espion Hempfer dit :

« L’Empire britannique est très vaste. Le soleil se lève et se couche au-delà de ses mers. . […] Ces pays n’étaient pas sous notre entière souveraineté.[…] Par conséquent, nous avons conçu un plan à long terme pour répandre la discorde, l’ignorance, la pauvreté et même des maladies dans ces pays. Nous imitons les coutumes et les traditions de ces pays en dissimulant ainsi nos intentions.Ce qui énervait le plus, c’était les pays islamiques.
Nous avions déjà conclu avec l’Empire ottoman quelques accords qui étaient tous à notre avantage. Des membres expérimentés du Ministère des Colonies avaient prédit que dans moins d’un an, l’Empire ottoman serait en décadence. De plus, nous avions conclu quelques accords secrets avec le gouvernement iranien et placé dans ces deux pays des hommes d’État que nous avions convertis à la Franc-Maçonnerie.
[…]
Après m’avoir expliqué ce plan en six étapes, le secrétaire ajouta : "Ne sois pas paniqué par cet immense programme, car notre devoir est de semer les graines pour détruire l’Islam. Des générations viendront pour compléter ce travail.
Le gouvernement britannique a pour habitude d’être patient et d’avancer pas à pas. Le Prophète Muxammad, l’artiste de cette grande révolution qu’est l’Islam, n’est-il pas après tout un être humain ? Et notre Muxammad de Najd nous a promis d’accomplir notre révolution comme le fit le Prophète. "
[…]

Je suis resté deux ans avec Muxammad de Najd. Nous avons préparé un programme pour annoncer son appel.[…] Muxammad de Najd me promit qu’il exécuterait tous les six articles du plan et ajouta : " Pour l’instant, je ne peux en accomplir qu’une partie. " […]Deux jours plus tard, le Ministre du Commonwealth réussit à s’occuper de Muxammad Bin Sa^uud, l’Émir de Dar^iyyia, qui rejoignit nos positions.
Ils envoyèrent un messager qui m’informa de cela. Ensuite, nous avons établi une affection et une coopération mutuelle entre les deux Muxammad. En ayant gagné le cœur et la confiance des Musulmans, nous exploitons notre Muxammad de Najd religieusement et Muxammad Bin Sa^uud politiquement.

[…]
Ainsi, nous sommes devenus de plus en plus puissants. Nous fîmes de la ville de Dar^iyyia notre capitale et nommâmes notre nouvelle religion "le Wahhabisme".
[…]»

Fin de citation du livre de Hempfer.

250 ans après, Mr HEMPER a fait des émules. C’est ainsi que Robert Muller(ancien S.G. adjoint de l’O.N.U.) a dit: « Dès que possible, nous devons arriver à élaborer un gouvernement mondial et une religion mondiale dirigés par un leader mondial.»

En 2006 dans la revue « A.F.J. » sous le titre symbolique et révélateur :"Frontières de sang", l’officier de renseignements militaires Ralf Peters a dit: « Il faut créer un Vatican de l’Islam pour modifier l’Islam et le rendre assimilable à l’esprit du commerce.»
Le roi wahhabite ^Abda l-Làh Al-Sa^uud a donné son accord pour cette « nouvelle religion mondiale » ! C’est hallucinant !

Toutefois, il convient de signaler qu’outre les wahhabites et les soi-disant salafistes( divers groupes jihadistes), les Illuminati se sont tournés vers les Islamistes(Frères musulmans et consort), surtout en ces temps de « révolutions colorées » dans les pays arabo-musulmans. Ces Islamistes qui prônent un « modernisme islamique ou « un Islàm modéré », veulent en réalité réformer l’Islàm sounnite selon leurs goûts,leurs penchants et leurs intérêts.
Du coup, l’enseignement prophétique, que suivent des millions de musulmans à travers le monde, est dénaturé au profit de ceux qui veulent « créer un Vatican de l’Islam pour modifier l’Islam et le rendre assimilable à l’esprit du commerce.»

Pour ce faire, les IIluminati comptent sur des mercenaires, et particulier Yuusuf al-Qaradàwiyy et Tariq Ramadan, entre autres.


QUE DIRE POUR CONCLURE ?

À SUIVRE IN CHÀ’ ALLÀH

9.Posté par Al-muriid le 25/04/2012 09:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

QUE DIRE POUR CONCLURE ?

Quand on voit la fitnah(guerres meurtrières, complots, opérations sous fausse bannière ou sous faux pavillon - false flag- conspirations, humiliations, crises financières, alimentaires et sanitaires) que nous concoctent, jour après jour et qui va crescendo, les héritiers illuminati de Nimrod (An-Nimruud), potentiels suppôts de faux-messie Ad-Dajjal le borgne, tireurs de ficèles et adeptes de la sinistre logique maçonnique « Ordo Ab Chao » ou « chaos constructeur », il n'y a plus que la miséricorde de Dieu - Le Tout-Puissant- pour nous sauver.

Donc, il faut en être conscient et apprendre à vivre avec cette réalité-là ; nous sommes dans une période aussi sombre qu'une nuit noire comme l'a appris le meilleur des créatures, notre bien -aimé le Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam.

Avec ces "démocrates" francs-maçons, sionistes et ces politiciens anti - musulmans, ces sheikh, émirs, dirigeants et roitelets idiots, pervers, manipulés et traitres, sans oublier les islamistes et les intégristes (wahhabites et ceux qui se font appeler salafistes, les Ançàru l-Sunnah, les Frères musulmans, les ^Iibàdu r-Raxmàn, etc.) collabos ; il nous faut patienter en attendant le dernier petit signe - avant les dix grands signes qui précèdent la fin du monde- qui est la venue de l’Imàm Al-Mahdiyy ^alayhi s-salàm.

Raison pour laquelle, j’exhorte tous ceux qui ont fait le bon CHOIX tout comme ceux qui ne l’ont pas encore fait, d’aller apprendre dans les Mosquées, Zawiyah et Centres ‘Ahlu Sunnah /ou de s’attacher davantage à la Croyance (Al-^Aqiidah) de ‘Ahlu s- Sunnah wa l-Jamà^ah(Majorité des Musulmans sounnites) qui la seule à même de nous garantir le viatique pour l’Au-delà. Et c’est cela LE DROIT CHEMIN(AÇ-ÇIRÀTU L-MUSTAQIIM).

Contre les imposteurs renégats, Allàh subxànahu wa ta^àlà a soutenu les Savants (Al-^Ulamà’) et les Saints (Al-‘Awliyà’ qui est le pluriel de Al-Waliyy) par le Discernement, par des Firàçah ou par des Kachf. Ces manifestations de la Miséricorde de Dieu ont permis aux gens de ‘Ahlu s-Sunnah wa l-Jamà^ah (Majorité des Musulmans sounnites) de mettre en déroute les manœuvres diaboliques des suppôts de Satan.

Nous devons nous atteler à ce pour quoi Dieu nous a créés : L’adorer, faire le bien et éviter le mal ; recommander le bien et interdire le mal !

Faisons régulièrement du dhikr, des invocations de protection (taxçiin) et ce qui nous est transmis de la Sunnah honorée, afin de demander la protection L’UNIQUE, LUI QUI EST TOUT-PUISSANT SUR TOUTE CHOSE !

Étant donné que cette vie est faite d’épreuves, nous devons provoquer les causes, qui soient conformes à ce que Dieu ordonne, afin d’améliorer notre situation personnelle, familiale, socio-économique et financière !
En définitive, nous devons nous en remettre à DIEU, à savoir qu’il n’est de dieu que Allàh , l’Unique, Le Maître Absolu des Mondes ! Lui Qui sait tout, et Qui est Tout -Puissant sur toute chose. Ce que Dieu veut est, et ce que Dieu ne veut pas n’est pas ! Ce que Dieu Le Tout -Puissant a prédestiné, aura INÉVITABLEMENT lieu !

Dieu, Le créateur est éternel et Il est de toute éternité tandis que Satan, ses suppôts dont les potentiels partisans du faux- Messie Ad-Dajjal -le borgne ne sont que des créatures mortelles !

En effet, Nimrod (An-Nimruud), le tyran et non moins suppôt de Satan, échoua lamentablement devant de le Prophète de Dieu, notre Maître ‘Ibràhiim(Abraham) Al-Khaliil ^alayhi s-salàm à qui Le Tout-Puissant a accordé des miracles éblouissants. Ces miracles ont mis en déroute les plans de Nimrod (An-Nimruud) qui mourut d’une mort atroce et humiliante après qu’un moustique est entré dans son crâne en passant par son nez.

Louanges à Allàh, Lui Qui est Tout-Puissant sur toutes choses ! Que Ses bénédictions soient abondantes sur Muxammad, notre bien-aimé et intercesseur !

Que Dieu, Le Très Miséricordieux, nous fasse miséricorde, par la barakah des Saints (al-‘Awliyà’) qui ont vécu dans ce pays et /ou qui y vivent de nos jours et ceux d’ailleurs ! Àmiin !

10.Posté par AS le 25/04/2012 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sALAM DIS MOI MOURIDES, qui sont ces "saints" dont tu parles souvent!!! Tu melange un peu tout mon frére, en Islam il n'y a pas de saints, chez les cathod et chretiens oui, et les zaouiya dont tu nous vante les mérites sont des inspirations maconniques, des sectes occultes, comme on en trouve au magreb ou au senegal( secte des Mourides). Essaie d'être plus coherent quant tu d'exprime sur le religion de l'unicité, et ne melange pas pour faire des associations malheureuses!!!
ALLAH ihdina sirata moustaquine oua arsarna alla qawmy kafirines.

11.Posté par Râleur le 25/04/2012 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ AAARRREEETTTEEEZZ, tout à fait d'accord avec toi. On est musulman, un point, un trait. @ aaa, il est très important de toujours demander à ceux qui évoquent le sceau des prophètes qui est la plus noble créature d'Allah, d'écrire ainsi son nom: Mouhammad (français) Muhammad (anglais). Merci. @ Al-muriid, je voudrais juste te demander d'écrire certains noms, mots en français au lieu de le faire en wolof, dialecte que tout le monde ne comprend pas. Merci. Salam à tous. Allah Yihdina Wa Yihdi Jami'al Mou'minines, Amine.

12.Posté par WeAreTheWorld le 25/04/2012 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Amine

13.Posté par Al-muriid le 26/04/2012 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bismil l-Làhi r-Raxmàni r-Raxiim

@ AS

Il ya quelques semaines, ici sur Alterinfo, tu écrivais que : « ... le soufisme est la forme la plus rapprochee du talmudisme »

Al-xamdu li -Làh, j’avais balayé tes hérésies avec des arguments irréfutables. Mais voilà que tu resurgis pour récidiver en écrivant que : « … en Islam il n'y a pas de saints, chez les cathod et chretiens oui, et les zaouiya dont tu nous vante les mérites sont des inspirations maconniques, des sectes occultes, comme on en trouve au magreb ou au senegal( secte des Mourides). »

Quand on connaît tes fréquentations et les groupes intégristes égarés dont tu fais la pub dans ton blog, l’on comprend aisément l’aversion et la haine que tu as envers les savants(al-^ulamà’) , envers les saints(al-‘awliyà’) et envers les çuufiyy véridiques. In chà’ Allàh, je vais remettre ça en espérant que Dieu te guide afin que tu ne sois pas à l’image de l’idiot à qui un sage montre la lune, mais qui se contente de regarder niaisesent le doigt.



LES SAVANTS (AL- ^ULAMÀ’) ET LES SAINTS( AL-‘AWLIYÀ’)

Dieu dit dans le Coran honoré [V. V 9 ; S.n°39] ce qui signifie :

« Est-ce que celui qui, aux heures de la nuit, reste en adoration, prosterné et debout, se préoccupant de l'au-delà tout en espérant la miséricorde de son Seigneur... Dis : " Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ? " Seuls les doués d'intelligence se rappellent. »


Les savants (^Ulamà’, ^àlim au singulier) sont les gens qui ont acquis toute la connaissance obligatoire et une grande partie de celle qui ne l’est pas.

Le Prophète çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam nous apprend les paroles du Prophète ^Içà ^alayhi s-salàm (Jésus fils de Marie) concernant la ‘Ummah(la Communauté), en des termes qui signifient :
« Des savants indulgents, bienfaisants et pieux, comme s’ils étaient des prophètes ; et ce grâce à leur connaissance approfondie des lois révélées. »

Et dans un xadiith rapporté par Al-Bukhàriyy, ^Abdu l-Làh Ibnu ^Amr Ibnu Al-^Àç cite cette parole du Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi sallam :

«Dieu ne fera pas disparaître la Science en l'enlevant directement aux hommes, mais Il la fera disparaître par la mort des savants, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu’un. Alors, les hommes prendront pour chefs des ignorants qui, interrogés, répondront sans Science, provoquant ainsi leur propre égarement et celui des autres.»

Ainsi, le Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi sallam n'a pas dit que Dieu ôtera la Science en enlevant les livres, mais plutôt en faisant disparaître les savants.

L’attitude des chercheurs de la connaissance et des Musulmans doit être toujours empreinte d’un grand respect et d’un amour pour les savants qui ont transmis la Science du Prophète çalla l-Làhu ^alayhi sallam jusqu’à nos jours. C’est ainsi que le Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi sallam a dit ce qui signifie:

« Les Savants sont les héritiers des Prophètes, les Prophètes n’ont légué ni dinars ni dirhams. Ils ont seulement laissé la Science en héritage ; celui qui s’en saisit en prend une part importante.»

Les Savants sont les gardiens de la Vérité. L’homme n’est noble ni de par sa naissance ni de par son sa richesse ni de par son pouvoir. En effet, Dieu a dit dans le Coran honoré ce qui signifie : «…et le plus noble d’entre vous est celui qui est le plus pieux.»


CEUX QUI S’EN PENNENT AUX SAINTS (AL-‘AWLIYÀ’) DE ALLÀH.


À SUIVRE IN CHÀ’ ALLÀH.

14.Posté par Al-muriid le 26/04/2012 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CEUX QUI S’EN PRENNENT AUX SAINTS (AL-‘AWLIYÀ’) DE ALLÀH.


À propos des ‘Awliyà’ (Les Saints) et des pieux, Dieu dit dans le Coran honoré :


• [V.62-64 ; S. n°10] ce qui signifie: « Certes, les saints ( al-‘awliyà’) de Allàh n’ont pas à avoir de crainte ni à être chagrinés ; se sont ceux qui ont cru et faisaient preuve de piété. Ils auront l’annonce de bonne nouvelle dans le bas monde et dans l’Au-delà. Certes, Allàh réalise ce qu’Il promet ; et voilà la grande réussite. »


Le Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam les a décrits avec des paroles dont le sens est :


« Certes, Allàh agrée les pieux qui ne se font pas remarquer. Ceux qui, lorsqu’ ils sont absents, on ne remarque pas leur absence. Et lorsqu’ils sont présents, on ne les remarque pas […] Leur cœur sont comme des sources de bonne guidée. »


Al-Bukhàriyy rapporte un xadiith qudsiyy qui parle des saints (Al-‘awliyà’) qu’il tient de ‘Abuu ^Urayrah et qui signifie :

« Je (Dieu) préviens celui qui est hostile à un de Mes élus qu’il est en train de Me faire la guerre ! Mon esclave ne se rapprochera jamais autant de mon Mon agrément que par ce que Je lui ai rendu obligatoire.Et lorsqu’il [l’esclave de Dieu] sera agréé par Moi, Je soutiendrai son ouïe par laquelle il entend, sa vue par laquelle il regarde, sa main par laquelle il touche, et son pied par lequel il marche. Et, s’il Me demande une faveur, Je la lui donnerai. Et s’il Me demande de la protection, Je le protègerai. »

Le Messager de Dieu çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam, a dit ce qui signifie :

« Lorsque les Musulmans détestent leurs savants, manifestent une fréquentation permanente des marchés et se mobilisent pour amasser de l’argent, Dieu fait fondre sur eux quatre signes :

- la sécheresse,

- l’oppression du gouverneur[le gouvernant qui les dirige],

- la trahison des fonctionnaires nommés par le gouverneur[le gouvernant qui les dirige],

- la charge de l’ennemi contre eux.»

Ceux qui s’en prennent aux saints(al-‘awliyà’) qui sont les élus de Dieu,doivent savoir que Dieu, Le Tout-Puissant les voit et les entend… !

Qu’ils sachent que Dieu est plus prompt que quiconque à châtier qui Il veut, quand Il veut et comme qu’Il veut !


LE SOUFISME (AT-TAÇAWWUF).


À SUIVRE IN CHÀ’ ALLÀH.

15.Posté par Al-muriid le 26/04/2012 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


LE SOUFISME (AT-TAÇAWWUF).

D’hier à aujourd’hui, le Soufisme(At-TaÇawwuf). continue de passionner différemment. Si pour les véridiques qui craignent Dieu, c’est une science noble ; pour les hypocrites, le Soufisme (At-TaÇawwuf). rime injustement avec égarement, insincérité, perversion, etc.

Alors, qu’est-ce le Soufisme (At-TaÇawwuf) ?

C’est une science noble qui consiste d’abord à appliquer la Loi de l’Islam et à suivre le Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi sallam.

Le Soufisme prône le bon comportement, un combat contre soi-même et contre les passions ; tout en s’empêchant de s’étendre dans les plaisirs licites (xalàl). Aussi, le Soufisme, c’est la pureté (aç -çafà’) du comportement à l’égard de la Loi de Dieu. C’est également la vérité dans la parole et dans l’acte d’adoration.

Le çuufiyy véridique est celui qui évite les interdits(le xaràm) et s’attache à la pratique des devoirs, à la multiplication des actes surérogatoires. Le cœur du çuufiyy est attaché à l’Au-delà et non à ce bas monde. Le çuufiyy éprouve de la pitié envers les pauvres et les nécessiteux. Le çuufiyy prend exemple sur le Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi sallam.
En effet, Al- Muçtafà (l’Élu) çalla l-Làhu ^alayhi sallam excelle dans la modestie, dans la préservation de ses organes, dans l’indulgence, dans la politesse, etc. Dieu en parlant de lui qui est Sa meilleure créature çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam, a dit dans le Coran honoré [V.21;S. n°33] ce qui signifie :

« Vous avez en le Messager de Allàh un exemple parfait à suivre ; ceci est pour celui qui espère l’agrément de Allàh et espère réussir dans la vie de l’Au-delà. »

De même, pour honorer Sa meilleure créature le Prophète Muxammad çalla l-Làhou ^alayhi wa sallam, Dieu a dit dans le Coran honoré [V.4;S. n°68] ce qui signifie «Et tu possèdes un caractère éminent ! »
Les Califes bien-guidés (‘Abuu Bàkr, ^Umar, ^Uthmàn et ^Aliyy ) et les honorables Compagnons(les Çaxàbah)- que Dieu les agrée- ont suivi ses nobles traces çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam. Ceux qui les ont suivis ont fait de même.

Donc, le çuufiyy est comme l’a décrit le maître des çuufiyy, l’Imàm Al-Jounayd Al-Baghdàdiyy, que Allàh l’agrée : « Nous n’avons pas reçu le Taçawwuf par les « on dit »
rapportés des uns et des autres, mais nous l’avons pris en nous affamant, en veillant, en
délaissant les choses habituelles et les choses appréciées. »

LES TARIIQAH / TURUUQ .

À SUIVRE IN CHÀ’ ALLÀH.


16.Posté par Al-muriid le 26/04/2012 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LES TARIIQAH / TURUUQ.

La naissance des Tariiqah est une bonne innovation (Bid^ah xaçanah). Les Saints et Savants qui les ont innovées étaient préoccupés par l’enseignement de la Croyance de ‘Ahlu s-Sunnah wa l-Jamà^ah dont les sources sont les Textes (Coran et Sunnah honorés). On peut citer, entre autres : Chaykh ^Abdul-Qadr Al-Jiylàniyy, Chaykh ‘Axmad Ar-Rifà^iyy, Chaykh Chàdhiliyy, Chaykh Naqchabandiyy, Chaykh Axmad Tijàn Ach-Chariif et Chaykh Axmadu Bàmba MBakké Sëriñ Tuuba Xàdimu r-Raçuul , etc.

Ainsi dans les Tariiqah, par l’enseignement et par le dhikr des wird, les maîtres çuufiyy oeuvrent pour faire prendre conscience aux muriid (aspirants) afin qu’ils s’éloignent de ceux qui embellissent ce que la Loi divine a enlaidi et de ceux qui enlaidissent de que la Loi divine a embelli.

C’est ainsi que déjà au IVème siècle de l’Hégire (XIème siècle G.) l’Imam Al-Quchayriyy- que Dieu lui fasse miséricorde- dans l’introduction à sa " Riçàlah " qui est une lettre adressée aux çuufiyy disait : « Sachez -que Allàh vous fasse miséricorde- que les véridiques de cette Communauté, c’est-à-dire les çuufiyy ont pour la plupart disparu. Ainsi, à notre époque il n’est resté de ce groupe que leurs traces.

Peu nombreux sont les jeunes qui ont, pour leur conduite et pour leur tradition, un modèle. Il n’y a plus d’ascèse, ni de piété. La cupidité et l’ambition se sont renforcées. Le caractère sacré de la Loi a presque disparu des cœurs. De même, ils ne s’intéressent plus à la Religion. Ils ont rejeté la distinction entre le licite et l’illicite ; ils ont délaissé le respect et la pudeur. Ils ont négligé l’accomplissement des actes d’adoration, ils ont négligé le Jeûne et la Prière ; ils se sont précipités sur le terrain de l’insouciance. Comme l’époque est difficile, le relâchement et l’insouciance de la plupart des gens d’ici et de maintenant n’ont fait qu’augmenter ; j’ai de la compassion pour les cœurs. Je crains qu’ils ne pensent que c’est ainsi qu’est la Communauté et que c’est ainsi que sont les Salafs [Savants des trois premiers siècles de l’Hégire]. C’est pour cela que je vous envoie cette lettre.Que Allàh vous honore ! »


Xàdimu r-Raçuul Sëriñ Tuuba - que Dieu lui fasse miséricorde- dont l’œuvre monumentale tant par la quantité que par la qualité, a consacré sa vie à l’adoration et à l’exaltation de Allàh ta^àlà, suivant ainsi les nobles traces du Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam. Il a écrit un ouvrage intitulé " Maçàliku l-Jinàn" (Les voies qui mènent au Paradis) tout en style poétique consacré au Soufisme (At-Taçawwuf). Dans cet ouvrage d’une très grande richesse, Sëriñ Tuuba dit à la page 33 :

« Les piliers du Soufisme (At-Taçawwuf) sont au nombre de sept : le silence, la faim (par le jeûne), l’éloignement par rapport aux mauvaises innovations, le repentir, les veillées nocturnes, l’isolement et la droiture. Et notre Chaykh Al-Yadàli en a ajouté un huitième qui de craindre Allàh pieusement. »
[…]
« Aujoud’hui, beaucoup de gens ignorent le Soufisme (At-Taçawwuf) ; et ainsi ils se privent d’un grand bien. »
À la page 36, Sëriñ Tuuba, pour définir les caractères du çuufiyy, le fait en ces termes : «Il en résulte en fin que le çuufiyy est un savant qui agit conformément à son savoir sans lassitude… »

Après avoir énuméré ce qui caractérise le vrai çuufiyy, Xàdimu r-Raçuul, le maître çuufiyy en tire la conclusion qui s’impose, à savoir : « Celui qui est ainsi est un çuufiyy, sinon il est un prétentieux.»

QU’EST-CE QUI SE PASSE DE NOS JOURS ?

À SUIVRE IN CHÀ’ ALLÀH.


17.Posté par Al-muriid le 26/04/2012 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

QU’EST-CE QUI SE PASSE DE NOS JOURS ?

Le Savant(^Àlim), le Saint( Al-Waliyy), le maître çuufiyy véridique sénégalais, Chaykh ‘Axmadu Bàmba Mbacké Sëriñ Tuubà -raxiimahu l-Làh- s’est donné le surnom de Xàdimu r-Rasuul(le serviteur du Messager ^alayhi salàm). Il a fondé la tàriiqah muriidiyyah. Les Mourides se réclament de cette tariiqah.

Mais malheureusement, comme toutes les autres tariiqah à l’exception de la tariiqah rifà^iyyah, la tàriiqah muriidiyyah est gangrénée par des hérésies.

Il y a cinq ans, un gourou qui se réclamant tariiqah et qui s’appelle BéthioThioune a sorti de sa bouche des paroles de mécréance (kufr) et d’association à la divinité(chirk ou bokkàle Allàh), du genre :

« Sëriñ Tuubà mooy ya Allàh[…] kune xamna ne kë moo féete kaw Yóoneenti bi. ( Sëriñ Tuubaa est Allàh[…] tout un chacun sait qu’il est au-dessus du Prophète-Messager)» ‘A^udhu bi l-Làhi mina ch-chaytàni r-rajiim !!!

C’est terrible !!!Comment ose-t-il dire pareilles hérésies alors que Dieu, en parlant de Sa meilleure créature çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam, a dit dans le Coran honoré [V.21;S. n°33] ce qui signifie :

« Vous avez en le Messager de Allàh un exemple parfait à suivre ; ceci est pour celui qui espère l’agrément de Allàh et espère réussir dans la vie de l’Au-delà. »

De même, pour honorer Sa meilleure créature le Prophète Muxammad ^alayhi salàm, Dieu a dit dans le Coran honoré [V.4;S. n°68] ce qui signifie :

«Et tu possèdes un caractère éminent ! »

Et pourtant, le Savant(Al-^Àlim), le Saint( Al-Waliyy), le maître çuufiyy, Chaykh ‘Axmadu Bàmba Mbacké Sëriñ Tuubà -raxiimahu l-Làh- s’est donné le surnom de Xàdimu r-Rasuul(le serviteur du Messager ^alayhi salàm) ; signe très fort de son attachement aux deux témoignages de la Foi( Ach-Chahadatayn) qui sont :

«Je témoigne qu'il n'est de dieu que Allàh (Ach-hadu allà ilàha ‘illa l-Làh) et je témoigne que Muxammad est Son prophète-messager (wa achhadou anna Muxammadan rasuulu l -Làh).»
Béthio -dont le prénom signifie petit pagne ou jupon érotiques en wolof- se comporte comme un gourou hérétique qui pratique de la sorcellerie(sixr) sur des femmes jeunes et belles pour les kidnapper après un faux mariage. En outre, il marie ses adeptes illicitement avec un procédé qui se résume à dire 7 fois : « ci barké Sëriñ Sàliu(par la barakah de chaykh Sàlui) », » et 1 fois « ci barké doomi Sëriñ Sàliu ( par la barakah du fils du chaykh Sàliu) !
De plus, il se permet de vivre maritalement avec 7 femmes, alors que la Loi musulmane honorée(la Charii^ah) en autorise quatre ! »

Depuis lundi, ce gourou est arrêté pour « meurtre et barbarie » sur deux de ses adeptes qui ont été sauvagement tués et enterrés en catimini.


À SUIVRE IN CHÀ’ ALLÀH.


18.Posté par Al-muriid le 26/04/2012 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans la tàriiqah muriidiyyah, des individus qui se font appeler Bày Fày disent : « Nous ne prions pas et nous ne jeûnons ne pas ; et si nous mourons, nous irons au Paradis ».

Pourquoi ?
Selon eux, ils font comme Màm Chaykh ‘Ibra Fàl, étant donné qu’ils se réclament de lui.
En fait, Màm Chaykh ‘Ibra Fàl, le compagnon de Sëriñ Tuubà n’était pas saint d’esprit. Donc, il était une personne non -mukallaf, non-responsable ; il n’était pas obligé d’accomplir ses obligations (prière, jeûne, etc.)

En effet, le Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi sallam a dit ce qui signifie:


« Le qalàm n’écrit pas dans trois cas : sur celui qui dort jusqu’à ce qu’il se réveille, sur l’enfant jusqu’à ce qu’il devienne pubère, sur le fou jusqu’à ce que la raison lui revienne.» Xadiith rapporté par L’Imàm Axmad.

Il s’agit du qalàm de l’Ange ^Atiid ^alayhi s-salàm chargé de noter les mauvaises œuvres des créatures.
Partant, pourquoi des personnes mukallaf (responsables) sous-prétexte qu’ils sont des disciples de Màm Chaykh ‘Ibra Fàl s’appropient-ils un statut dont ils ne emplissent pas les critères selon la Loi musulmane?


Ces bày fàl mentent du coup sur l’enseignement de Sëriñ Tuubà qui, dans aucun de ses très nombreux livres, n’a demandé à ceux qui se réclament de son compagnon de ne pas prier, de ne pas jeûner ; et il qu’il leur garantissait le Paradis !

En outre, ce sont des gens comme Béthio Thioune qui sont visés par les vers suivants extraits du livre de Chaykh ‘Axmadu Bàmba Mbacké Sëriñ Tuuba -raxiimahu l-Làh- dont le titre est : " Maçàliku l-Jinàn " (Les voies qui mènent au Paradis) :

« […]

1434- Car c'est un fait évident que la plupart des "Cheikh" de notre époque sont des fourbes, des coquins

[…]

1345- Il y en a parmi eux qui ont une propension à dominer, cherchant sans scrupule, à subjuguer les esprits par leurs ascendants .

[…]


1449- Tu vois certains faux chefs religieux (assoiffés de fortune et de prestige) la tête enturbannée et la figure soigneusement voilée.

[…]

1451- Ces aigrefins-là évoquent très souvent Dieu par leur langue alors que leur cœur reste parmi les plus corrompus de ce monde

[…]

1467-N'accorde point ta confiance à quiconque se présente sous les apparences d'un cheikh à notre époque

[…] » Fin de citation du livre de Sëriñ Tuubà :" Maçàliku l-Jinàn " (Les voies qui mènent au Paradis)

À SUIVRE IN CHA’ ALLÀH

19.Posté par Al-muriid le 26/04/2012 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Au Maroc, les Tijàniyy- encouragés par l’Administration coloniale soucieuse de ses intérêts- ont non seulement collaboré avec elle, mais ils ont semé de la discorde dans la Tariiqah du Saint (al-Waliyy), le Savant(Al-^Alim) Ach-Chaykh ‘Axmad Tijàn Ach-Chariif, que Dieu lui fasse miséricorde.
Un ignorant, dans son livre "Jawàhiru l-ma^ànii wa buluu^u l-‘amànii ", a inventé beaucoup de corruptions parmi lesquelles l’histoire d’une personne qui aurait demandé au Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam ce qu’il pensait de Aç-çalàt al- Fàtix. Prophète lui aurait répondu que cette invocation vaut six cent mille prières. Regardez cet audace et ce mensonge inventé et attribué faussement au Messager de Allàh çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam !

Par ce mensonge, ces personnes-là incitent les gens à négliger la Prière pour se satisfaire d’une formule qui n’est même pas rapportée dans la Tradition prophétique.

Shaykh Nazim al-Haqqani, le chef spirituel , le guide de l'Ordre soufi Naqshbandi et grand mufti de Chypre: a dit le 20 Octobre 2010, à Lefke, Chypre (cf. http://www.haqqanifellowship.com/suhbats/index.cfm) :

« […]

Oh `ulamas, tous les ulamas, les érudits, les saints du Judaïsme et du Christianisme! Tous les prophètes ainsi que le Sceau des prophètes, Sayyidi 'l-Awwaleen wa ’l-`Akhireen, Sayyidina Muhammad (s), (Mawlana Shaykh se lève et s’assied), n’ont pas appelé leur communauté en disant : "Oh les serviteurs de mon Seigneur!"

O Salafi `ulamas et les `ulamas Azhar! Tendez l’oreille et écoutez, saints du Judaïsme et du christianisme!

[…]

Voici ce qu’Allah Le Tout-Puissant désire pour Ses députes. Il ne disait pas : "Je vais créer des serviteurs."

[…]

La déclaration de ce soir est spéciale, différente des autres, dans le sens où elle met de la satisfaction dans le cœur de toutes les nations. Ils le disent, ils envoient des ondes d’inspiration, bien que je ne sois rien; mais ils envoient (ces inspirations) pour parler à tout le monde islamique.
A partir de maintenant, je ne parlerai plus de Christianisme ou de Judaïsme. Ils me demandent de clarifier les choses pour le monde islamique, pour tous les musulmans.

[…]

Le Sceau des Prophètes (s) dit (Mawlana se lève):

« Ma nation sera divisée en 73 sectes. »
Ce soir, nous devons changer ces 73 firqah, sectes, et les transformer en un groupe car chaque secte dit quelque chose à propos d’elle, "Nous sommes ceci, nous sommes cela. "

Nous nous éloignons des gens qui ont reçu le livre, nous nous en éloignons à cause de cela. Ils me font parler d’un sujet important ce soir, pour la première fois pendant toute la période islamique.

[…]

Maintenant, nous sommes dans l’année 1431 et ce soir c’est le 13 ou 14ème de Dhul-Qa`dah, tout le monde islamique, tous les `ulamas et tous les hommes arrivent à regarder et comprendre quelque chose! Ils m’ont fait parler de tasawwuf et maintenant ils mettent une barrière pour stopper le tasawwuf. Le Seigneur des Cieux n’a jamais donné l’ordre à Son bien-aimé député, Sayyidina Muhammad (s), (Mawlana Shaykh se lève et s’assied): "Dis à ta nation que vous êtes des sufis". Vous ne parlerez plus de tasawwuf et il n’y aura plus de mutasawwif, de disciples suivant le sufisme, dès cet instant jusqu’à la du fin du monde! Le mutasawwif n’existera plus à partir de cet instant car le Saint Prophète, que la paix soit sur lui, n’en a jamais parlé et le Saint Coran non plus.

[…]

Tout le monde islamique doit accepter ce soir, qu’il n’y a plus de tasawwuf, car le Saint Coran nous désigne ce que nous devons dire, ce que nous devons iqrar, admettre, à nous-mêmes. Telle ou telle chose n’existe pas, non! Nous devons suivre les livres sacrés et le dernier livre Sacré, que disait-il? Qu’est ce que le Seigneur des Cieux a ordonné aux chrétiens et aux juifs? Il ne dit pas que les serviteurs peuvent prétendre : "Je suis un tel ou un tel", non. Eux tous sont sous mes pieds à présent! Le Seigneur des Cieux dit (Mawlana Shaykh se lève): "Oh Mes Serviteurs! Koonoo Rabbaniyeen! Soyez ceux qui établissent l’adoration divine". Soyez un Rabbani. Ceci est le plus grand honneur pour nous.

Ceci est destine aux chrétiens, aux juifs et pour tout le monde islamique, d’enlever la nifaaq, l’hypocrisie et shiqaaq, la division. (Mawlana Shaykh S’assoid). Cet ordre vient ce soir. Ne dites pas « (Nous sommes) Naqshbandi-Haqqani». Il appartient aux Rabbani! Wa koonoo Rabbaniyeen! Ceci est un ayatu 'l-kareemah (un verset du Généreux)!

[…]




Oh `ulamas! Si quelqu’un vous demande quelle est votre voie, dites : "J’essaie d’être Rabbaani" ou "Je suis Rabbani", c’est tout! Laa ilaaha illa-Llah. C’est un bombardement sur la forteresse de Satan. C’est fini! Ne dites pas: "Je suis Chrétien", "je suis juif", je suis "maronite", je suis "orthodoxe", je suis "catholique”, je suis "protestant", "je suis shi`a" ou je suis ceci ou cela. Non!
[…]

Il n’y a plus de Shi`a, plus d’autres secrets, plus de sectes chrétiennes, plus de sectes juives. Qu’Allah nous pardonne, pour l’honneur du Sceau des Prophètes (s).

[…]

Ceci n’a jamais été entendu auparavant; vous ne l’entendrez pas une seconde fois, c’est fini. Le Jour de la Résurrection est à la porte. » Fin de citation des paroles de Shaykh Nazim al-Haqqani, le chef spirituel , le guide de l'Ordre soufi Naqshbandi et grand mufti de Chypre

Manifestement, ce gourou remet en cause les enseignements évidents des textes coraniques et prophétiques suivants :

En effet, Dieu dit dans le Coran honoré

• [V.56 ; S. n°51] ce qui signifie : « Je n’ai créé les jinns et les humains que pour leur ordonner de M’adorer.»

• [V.67;S. n°3] ce qui signifie: « ‘Ibrahiim(Abraham) n’était ni juif, ni chrétien, mais il était plutôt musulman. Il n’était pas associateur à la divinité. »

• [V.3 ; S . n°85] ce qui signifie: «Quiconque choisit autre chose que l’Islàm, elle ne sera pas acceptée de lui, et il fera partie des perdants au Jour dernier.»

Le Compagnon pieux et vertueux ^Awf bin Màlik radìya l-Làhu ^anhu a dit :

« Le Messager de Dieu çalla l-Làhu ^alayhi sallam a dit ce qui signifie: (( Al-Yahuud se sont scindés en 71 groupes, un seul ira au Paradis et les 70 iront en Enfer. An-Naçàrah se sont scindés en 72, un seul groupe ira au Paradis et les 71 iront en Enfer.
Par Celui Qui détient l’âme de Muxammad en Sa Puissance, ma Communauté sera scindée en 73, un seul groupe ira au Paradis et les 72 iront en Enfer. )) On a dit : " Yà Raçuula l-Làh, il s’agit de qui ? " Il a répondu : (( Al- Jamà^ah)).


Donc, ce Nazim al-Haqqani, le chef spirituel , le guide de l'Ordre soufi Naqshbandi et grand Mufti de Chypre se permet de remettre en cause l’évidence ! Il le fait au profit de qui ? Allez savoir en suivant mon regard qui se dirige vers ceux qui qui veulent « créer un Vatican de l’Islam pour modifier l’Islam et le rendre assimilable à l’esprit du commerce.»

Et aujourd’hui, ceux qui se font appeler « Frères musulmans » sont devenus les chouchous des Illuminati avec notamment Yuuçu Al-Qaradàwiyy et Tariq Ramadan. Ce dernier a été qui est récemment nommé directeur du Centre de recherche pour la législation islamique et l’éthique (CRLIE) basé au Qatar. Comme le fut Muxammad Bin ^Abdi l-Wahhàb avec le Wahhabisme, Tariq Ramadan, avec sa « Réforme radicale » va contribuer à mettre en place un « modernisme islamique ou « un Islàm modéré ». Il veux en réalité réformer l’Islàm sunnite selon ses goûts,ses penchants et les intérêts de ses maîtres illuminati.

Du coup, l’enseignement prophétique, que suivent des millions de musulmans à travers le monde, est dénaturé au profit de ceux qui veulent « créer un Vatican de l’Islam pour modifier l’Islam et le rendre assimilable à l’esprit du commerce.»




En définitive, Chaykh ^Abdul-Qadr Al-Jiylàniyy, Chaykh Chàdhiliyy, Chaykh Naqchabandiyy, Chaykh Axmad Tijàn Ach-Chariif et Chaykh Axmadu Bàmba MBakké Xàdimu r-Raçuul Sëriñ Tuuba, etc.- que Dieu leur fasse miséricorde- qui ont fondé des tariiqah pures et sunnites sont innocents, donc ne sont pas responsables des hérésies que des gens égarés et tordus racontent sur leurs enseignements!

De nos jours, on constate que- hormis la tariiqah rifà^iyyah- les autres tariiqah connaissent en leur sein de mauvaises innovations que des individus mal-intentionnés y ont injustement introduites.

QUE DIRE POUR CONCLURE ?

À SUIVRE IN CHÀ’ ALLÀH.

20.Posté par Al-muriid le 26/04/2012 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


QUE DIRE POUR CONCLURE ?


@ A.S.

Je suis un muriid(aspirant qui cherche à sauver son âme), c’est-à-dire quelqu’un qui a reçu le wird de la tariiqah rifà^iyyah des mains d’un savant(^àlim), d’un saint( waliyy), d’un maître çuufiyy véridique reconnu - raxiimahu l-Làh.

Tiens-le pour dit : j’attends ta réponse argumentée ,et d’ici -là sache que tu n’es pas plus crédible que les Savants(^Ulamà’) de ‘Ahlu s- Sunnah wa l-Jamà^ah !

Que tu sois incapable de comprendre des choses toutes simples n’étonne pas, mais sache qu’ à chaque fois que tu te serviras injustement de l’Islàm pour semer le doute et le trouble dans l’esprit des internautes sincères, voire pour défendre l’indéfendable - in cha’ Allàh- tu me me trouveras sur ta sinueuse et tortueuse route, crois-moi !!!



Louanges à Allah, Lui Qui est Tout-Puissant sur toutes choses ! Que Ses bénédictions soient abondantes sur Muxammad, notre bien-aimé et intercesseur !

Que Dieu, Le Très Miséricordieux, nous fasse miséricorde, par la barakah des saints(al-‘awliyà’)! Àmiin !



21.Posté par WeAreTheWorld le 26/04/2012 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Al-muriid

Il y a une différence entre respecter un homme pieux et le vénérer et lui prêter des attributs qui reviennent à son Créateur.
Quand on veut remercier quelqu'un , on dit : Barakallaho fik et jamais "par la barakah des saints(al-‘awliyà’)" , c'est au culte de la personnalité et à la limite de l'associationnisme.
Ceux que tu béatifies et appelle des saints sont des hommes pieux , bien-aimés de Allah ; avec leurs bonnes oeuvres mais aussi avec leurs erreurs car nul homme ne se présenteras à Allah sans son fardeau. Aussi qu'est-ce qui te permet de juger que tel est "bien-aimé" de Allah et que tel autre non ? Et qu'est-ce qui te permet d'affirmer que le terme awlyia (que tu cites sourate 10 verset 62 se rapporte aux awlyia) se rapporte uniquement aux savants ? Awlyia dans ce verset signifie Bien-Aimé et rien dans le reste de la sourate ne renvoie aux savants ; au contraire Allah précise verset 63 " ceux qui croient et qui craignent [Allah]. (63)"
Ces hommes pieux que tu nommes des Saints , étaient certainement plus savants que nous mais ils n'ont aucun pouvoir par eux-même ; encore moins celui de l'intercession car le jour Terrible , chacun ne portera que son propre fardeau , si bien que même les Mères renieront leurs propres enfants. Quand on sait que le prophète , lui-même , avait pour habitude de demander 70 fois le pardon de son Créateur.
Omar a même invectivé les musulmans qui pleuraient à la mort du prophète : qu'est-ce que vous avez à pleurer ? Si c'est Mohammed que vous aimez , alors sachez que Mohammed est mort ! Si c'est Allah que vous aimez , alors sachez que c'est Lui le Vivant... Il y a beaucoup de hadiths qui en parlent.
Quant à AS , même s'il est humain et faillible comme nous tous , il a au-moins le mérite de consacrer son temps à nous partager ses infos et à nous apporter une vision différente des médias officiel en donnant la parole à ceux qu'on n'entend jamais. Les gens que tu accuses d'intégrisme , ne font que défendre l'islam et leurs terres. Inchaallah ils sont intègres , oui ; mais excuse moi de te le dire , je sens plus d'intégrisme et d'extrémisme dans ton discours aussi bien dans son fond que dans sa forme. Ne prend pas mal ma critique.
Si tous les savants du monde invoquaient la baraka des saints , alors tous les savants s'égareraient. Et cela voudrait dire que nous serions dans l'époque , ou les gens prendront comme savants des ignorants...
qu'Allah nous protège du mal de cette époque !

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires