EUROPE

Di Rupo regrette la mesure sur l’exclusion des chômeurs


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 17 Juillet 2019 - 00:35 La course à la domination de l’Espace


Suite à l'entrée en vigueur d'une mesure d'exclusion des chômeurs votées il y a 3 ans, voilà que les anciens membres du gouvernement belge, l'ancien premier ministre Elio di Rupo en tête, regrettent cette mesure et souhaiteraient pouvoir faire marche arrière.


Firasa.be
Mardi 6 Janvier 2015

Di Rupo regrette la mesure sur l’exclusion des chômeurs
Di Rupo sur l’exclusion des chômeurs: «Une mauvaise mesure que je regrette» Ça n'a honte de rien. "Ca", ce sont ces braves personnes qui sont supposées nous représenter et qui demandent notre voix tous les 4 ans en moyenne en nous promettant monts et merveilles... avant d'en faire à leur tête. Et ça dure depuis la nuit des temps. Encore et encore. Elio a bazardé tout ce qui lui restait de conscience morale en échange de son poste de premier ministre, qu'il a défendu bec et ongles. "J'ai sauvé le pays !" clame-t-il. Certainement, Elio, certainement. Et si tu reprenais tes cachets ? Maintenant, la fête est finie et Elio est relégué dans l'opposition au fédéral. Et maintenant il regrette. N'est-ce pas magnifique, ce sursaut de conscience ? De la même façon, le CDH aussi n'est plus tellement sûr d'avoir fait le bon choix maintenant. C'est idiot, non ? Ah mais oui, eux aussi sont dans l'opposition au niveau fédéral. Aaahhhh... Et eux aussi doivent faire face à des électeurs mécontents et remontés. Machine arrière toute, capitaine !!! Comment les individus de ce beau Royaume peuvent-ils continuer à voter tout en sachant parfaitement bien qu'après les votes, c'est le tube de vaseline qui les attend (sans jeu de mots volontaire avec les préférences sexuelles d'Elio) ? Ça s'appelle la "démocratie". La seule différence avec la dictature est cosmétique. Cette différence, ce sont les élections. Et ceux qui y participent sont tout simplement des idiots. Ils ont donné un chèque en blanc à une bande de truands et s'étonnent maintenant de recevoir la facture. I-D-I-O-T-S. Ça se prononce "idiots". A un certain moment, il faut éviter de tourner autour du pot et appeler les choses par leur nom. Les seuls véritables changements ont lieu lorsqu'ils sont issus du peuple et qu'ils "remontent la pyramide", au cours d'événements assez désagréables qu'on appelle "soulèvement", "révolte" et "révolution". Beaucoup la souhaitent mais peu s'engagent dans cette voie car cela signifierait devoir sortir de sa zone de confort et prendre des risques. 2015, année de la révolte.   Photo: Le Soir / Belga


Mardi 6 Janvier 2015


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires