International

Des intellectuels algériens dénoncent


Les USA et l’UE se sont encore une fois trompés d’adresse pour réparer leurs ratés diplomatiques.


Kamel LAKHDAR-CHAOUCHE
Mercredi 16 Février 2011

Des intellectuels algériens dénoncent
Une campagne médiatique de l’Occident et des Etats-Unis est lancée contre l’Algérie. C’est le cas depuis l’interdiction, par les autorités algériennes, de la marche du 12 février dernier à laquelle a appelé la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (Cncd). Les spécialistes sont catégoriques. Il s’agit d’une volonté de l’Union européenne et des Etats-Unis de réparer leurs ratés diplomatiques après avoir manqué leur coup sur ce qui s’est déroulé en Tunisie et en Egypte.

Usant de l’alibi des droits de l’homme, des libertés démocratiques et d’expression, les USA et l’UE, a expliqué le politologue Mustapha Saïdj, se sont arrogé un droit d’ingérence dans les affaires internes de différents pays. «Il s’agit de définir leurs rôles selon leurs propres conceptions et leurs intérêts hégémoniques en gérant sournoisement le cours des événements, suivant leurs convenances».
Selon lui, «les récentes déclarations et mises en garde de la Maison-Blanche et des Européens suggérant à l’Algérie de respecter le droit des citoyens à manifester et à s’exprimer librement et pacifiquement en sont la preuve». En fait, le professeur Mustapha Saïdj a soutenu que le droit d’ingérence est mis en marche pour servir des intérêts hautement stratégiques et géostratégiques. «Ce droit d’ingérence, sous l’alibi des droits universels et démocratiques, est devenu un paramètre important dans les relations géostratégiques.»

De son côté, le politologue Abderezzak Saghour a indiqué que depuis 2002, peu avant l’invasion de l’Irak, les intellectuels occidentaux ont soutenu l’idée de défendre la démocratisation du Monde arabe, qui commencerait par l’Irak, puis s’étendrait à toute la région. En ce temps, les politiques français et leurs médias ont comparé cette démarche à une nouvelle théorie des dominos. Cette théorie, de l’avis de Abderezzak Saghour, a été «énoncée au XXe siècle, selon laquelle le basculement d’un pays en faveur du changement serait suivi du même changement dans les pays voisins».

Pour sa part, le professeur M’hend Berkouk, spécialiste des questions géostratégiques, nous fait savoir que le projet de démocratisation du Monde arabe, aux couleurs américaines, a étalé, au regard des événements ayant secoué la Tunisie et l’Egypte, ses tentacules et manoeuvres au monde entier. Les Etats-Unis ont renforcé leur unilatéralisme, en lui imprimant une orientation qu’il n’a jamais connue par le passé. «Tous ceux qui s’opposent aux stratégies américaines sont des dictateurs ou des terroristes, puis considérés, par conséquent, comme tels par tout l’Occident», a-t-il assuré, avant d’ajouter que la position américaine, suivie par les Européens, à l’égard des révoltes des peuples tunisien et égyptien, en est une parfaite illustration. A cet égard, il a souligné que l’Occident, en général, et les Etats-Unis, en particulier, ont redessiné le nouvel ordre mondial pour préserver des intérêts stratégiques avérés. Ces intérêts ont, a-t-il expliqué, pour objectif de garantir et de consolider la suprématie des Etats-Unis.
C’est dire que la nouvelle stratégie américaine (Projet de la démocratisation du Moyen-Orient en 2004 et par extension en Afrique du Nord: Grand Moyen-Orient), mise sur pied par l’administration Bush, constitue un élément décisif dans le jeu des relations internationales. Selon lui, les Etats-Unis avaient déjà conçu leur vision du monde à partir de 1992 sur la nature du monde à l’horizon 2030. Toutes les lectures actuelles des événements au Moyen-Orient et par extension en Afrique du Nord, confortent les propositions du premier document stratégique américain post-Guerre froide.


Mercredi 16 Février 2011


Commentaires

1.Posté par fafa fafa le 16/02/2011 06:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en faite l occident a l air de s amuser avec ces peuples je conseille le livre l islam au carrefour de mohammed assad qui explique très bien les dangers que représente l occident pour le monde musulman et les conflits que la démocratie engendre entre les croyants car la démocratie il faut la prendre avec le système économique qui va avec qui est en total contradiction avec les loi islamique qui interdit le taux d usure pour donner un exemple claire et quand on y regarde bien l occident ou l Europe en particulier rejette tous ce qui viens de l islam et n a jamais accepté vraiment ou tous du moins du bout des lèvres de reconnaître l apport des musulmans de l époque de cordoue et qui leur a amener la renaissance et donc la démocratie..........et aujourd hui ce sont de perpétuelle croisade que subissent les musulmans du monde entier et sous toutes ces formes.......................................

2.Posté par chafy le 16/02/2011 08:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cette stratégie ou ce plan d'instaurer la voyoucratie, va se retourner contre eux.
la zunie et l'europe croient vraiment que les musulmans vont tomber dans le piège, ils se trompent, et l'exemple de GAZA en est la preuve.

si aujourd'hui tous les régimes arabes décident d'une seul voie mettre en place la démocratie, toutes les nouveaux parlements de ses pays auront une composante significative de courants islamiques, je ne dis pas islamiste, parce que je déteste ce mot.

aussi, parce que les peuples musulmans aujourd'hui sont bien conscients que c'est l'islam qui barre la route a leurs tentative se s'accaparer des richesses, leur exemple pour cela c'est l'irak et l'afghanistan

3.Posté par Lola le 16/02/2011 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils s'en foute de la démocratie ou de la liberté, tout ce qu'ils veulent c'est choisir quelqu'un qui est encore plus servile et sert leurs intérêt pour de piller les richesses au moindre cout..

4.Posté par tarik le 16/02/2011 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En un mot comme en mille : le professeur M’hend Berkouk, n'a rien compris a comment fonctionnent les usa et l'UE et il doit par la meme professer des cours de geostrategie ..mon dieu !!!

5.Posté par Lina le 17/02/2011 04:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Mr Kamel LAKHDAR-CHAOUCHE, pour cet excellent article!! Voilà d' honnêtes intellectuels qui informent, et font réfléchir, et non pas comme ces intellos agitateurs, suivistes et incapables de penser par eux-mêmes, ni de créer des idées nouvelles...

6.Posté par Zero a la ligne le 17/02/2011 04:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces changements qui s’opèrent dans les pays arabes leurs font peurs.

Ils veulent prendre le train en marche, et par la même occasion profiter de cette manne financière qui est tombée sur ces pays arabes.

Leur tête de pont, sont les USA, comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, ils se ruent, sans tenir compte du droit des autres ou de leurs mœurs. Ils se mêlent de tout et se croient tout permis, cependant leurs vis-à-vis ont une bouche une langue et des mots à dire alors qu’ils n’hésitent pas à s’en servir. Et dire les 4 vérités en face. Si pour eux c’est des révolutions colorées ou je ne sais quoi. Pour nous qui voyons cet aspect sous un autre angle c’est une bénédiction de Dieu, quand ces changements interviennent normalement. Ce qui finalement est la logique des choses. Les pays progressent, et chacun à sa façon et selon ses moyens. Un peuple éduqué, politisé, va faire cette progression sans dégâts majeurs, un peuple qui ne l’est pas, qui en a gros sur le cœur va tout casser avant de voir ce changement s’opérer.
En tout état de cause, les Versets 53 de la Sourate 8 Al Anfal et le verset 11 de la Sourate 13 Ar Raad, sont là pour confirmer que ce qui se passe est une bénédiction de Dieu. Gloire au Seigneur Tout Puissant et Miséricordieux. Il est Capable à tout.

7.Posté par Zero a la ligne le 17/02/2011 07:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Il reste encore des hommes, grâce à Dieu.
Si certains se sont vendus corps et âme qu’ils le fassent, et nous leur souhaitons tous les bienfaits que subissent ceux qui sont dans la trahison et la forfaiture.
A quelqu’un qui monte un âne dites lui félicitation pour ton cheval pur sang.
A celui qui endosse le vêtement de l’ignominie, de la honte, et malgré des conseils avisés persiste dans sa voie, dites lui bon courage, bonne route et laissez le courir et avaler le poison qu’il s’est préparé de ses propres mains.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires