ALTER INFO

Des images volées dévoilent la surpopulation des prisons saoudiennes


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 20 Mai 2018 - 21:50 Des pays civilisés, ça existe

Mardi 15 Mai 2018 - 06:52 Trump, miroir des Arabes



hattine1187@gmail.com
Samedi 4 Février 2012

Des images volées dévoilent la surpopulation des prisons saoudiennes
"Cette vidéo filmée dans une prison saoudienne a provoqué la colère des organisations qui dénoncent les conditions de détention dans le pays. Pour notre Observateur, qui a lui-même passé quelques temps dans les geôles du royaume, la situation ne fait qu’empirer."

http://observers.france24.com/fr/content/20120202-images-volees-devoilent-surpopulation-prisons-saoudiennes-jeddah-bramain-detenus-droits-video

30 000 prisonniers politiques en arabie saoudite dont des centaines de savants

"Et ne vous penchez pas vers les injustes : sinon le Feu vous atteindrait. Vous n'avez pas d'alliés en dehors d'Allah. Et vous ne serez pas secourus." (Sourate Houd Verset 113)

Il est rapporté par Ibn Hibbân dans son recueil authentique, par Abou Ya’laa et at-Tabarânî que le prophète (Paix et Bénédictions sur lui) a dit :
« Vous serez ruinés par des chefs odieux, qui s’entoureront des plus mauvaises gens, et qui retarderont les prières de leurs temps ; que celui parmi vous qui atteint cette époque ne soit ni responsable (dans l’état), ni policier, ni percepteur, ni trésorier. »
Rassoul Allah salla Allah 'aleyhi wa sallam a dit : « Si tu vois ma communauté craindre de dire à l’injuste : « Ô injuste ! » c’est qu’il n’y a pas de bien en elle » (Ahmad et authentifié par Al Hakim et Adh-Dhahabî l’a confirmé et par l’imâm Châkir)


Samedi 4 Février 2012


Commentaires

1.Posté par abou ibrahim le 04/02/2012 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pourquoi prenez vous comme preuve que ces hadiths généraux en oubliants de nombreux hadiths qui insiste sur l'obéissance aux gouverneurs pieux ou pervers.
concernant les savants cités plus haut cela est relatif il y a des savants qui guide vers le bien et d'autres égarés comme cela est mentionné dans de nombreux hadiths.Certains prechent au mal attentat, rebellion etc et il est du devoir du gouverneur de l'emprisonner.Voici quelques hadiths sur l'obeissance du gouverneur musulman:



« Ordonner le bien ne doit pas aboutir à la perte d'un plus grand bien, ni causer un mal plus grand (qu'auparavant). De même, interdire le mal ne doit pas aboutir à un mal plus grand, ni la perte d'un plus grand bien. » [13]




L’obligation d’obéir aux gouverneurs même s’ils sont injustes et de patienter face à leurs méfaits


Abû Hureyra rapporte que le Messager d’Allah a dit :



« Tu es tenu d’écouter et d’obéir dans l’aisance comme dans l’adversité, bon gré mal gré, et même si on te lèse dans tes droits. »
[14]
Hudheyfa ibn el Yaman rapporte que le Messager d’Allah a dit : « Ecoute et obéis même si on te frappe et qu’on te prend tes biens. » [15]

Abû Huneyda Wâïl ibn Hudjr rapporte que Salama ibn Yâzid el Djou’fy interrogea le Prophète en ces termes : Ô Prophète d’Allah, si nous sommes gouvernés par des émirs, qui nous demandent ce qui leur revient de droit, et nous privent du nôtre, que nous recommandes-tu de faire ? Il se détourna de lui, mais Salama l’interrogea de nouveau. Le Messager d’Allah dit alors : « Ecoutez et obéissez, car ils répondront de leurs péchés et vous des vôtres. » [16]

‘Umar ibn el Khattâb a dit : « S’il est injuste envers toi, patiente ; et s’il te prive patiente également. » [17]

Ibn Taymiyya a dit : « La patience face aux gouverneurs injustes est un fondement parmi les fondements d’ahl sunna wal djamâ’a. » [18]

L’interdiction de s’écarter de l’obéissance des gouverneurs :
Ibn ‘Umar rapporte que le Messager d’Allah a dit : « Celui qui rompt son acte d’allégeance rencontrera Allah, le jour de la Résurrection, sans avoir une excuse, et celui qui meurt sans avoir prêté acte d’allégeance, meurt comme au temps de la Djâhiliyyah. » [19]

L’interdiction de se révolter contre les gouverneurs :
‘Ubâda ibn Sâmit a dit : « Nous avons fait allégeance au Messager d’Allah pour écouter et obéir, dans l’aisance comme dans la gêne, qu’il s’agisse d’un acte contraignant ou facile, y compris en sacrifiant notre propre intérêt. En outre, nous avons fait allégeance pour ne pas nous soulever contre ceux qui exercent le commandement sauf si nous voyons de leur part une mécréance manifeste à propos de laquelle nous tenons un argument d’Allah ; dire la vérité où que nous soyons, sans craindre les reproches des censeurs. »

L’imam Ahmed ibn Hambal (m.241) a dit que fait partie de la sunna : « L’écoute et l’obéissance envers les dirigeants ainsi que le commandeur des croyants, qu’il soit bon ou pervers. (…) Celui qui se révolte contre le guide des musulmans alors que les gens l’ont accepté et reconnu comme calife, de quelque manière que ce soit, par consentement ou par force, aura certainement fait scission avec les musulmans et aura été à l’encontre de ce qui est rapporté du Messager d’Allah. S’il meurt dans cet état, il connaîtra une mort païenne (el Djâhiliyyah). En outre, personne ne peut combattre le gouverneur ni se révolter contre lui. Celui qui fait cela est un innovateur qui ne suit ni la sunna, ni le droit chemin. » [20]

L’imam Hassan ibn ‘Ali el Barbahâry (m.329) a dit : « Sache que l’injustice du gouverneur ne dispense d’aucune des obligations qu’Allah a imposées par l’intermédiaire de Son Prophète. Son injustice se retourne contre lui-même. Ton engagement et ta bonté envers lui sont complets. » [21]

L’imam ibn Batta (m.387) a mentionné que fait partie de la sunna le fait de ne pas se révolter par les armes contre les dirigeants, même s’ils commettent des injustices.

Abû Mansûr Ma’mar ibn Ahmed el Asbahâny a dit : « Il fait partie de la sunna de se soumettre aux dirigeants et gouverneurs, en ne se révoltant pas contre eux par les armes, même s’ils commettent de l’oppression. Les musulmans doivent écouter et obéir même s’il s’agit d’un esclave abyssin mutilé. » [22]

L’imam Abû ‘Uthmân Ismâ’îl ibn Muhammed es-Sâbûny (m.449) a dit : « Ils (les gens du hadîth) considèrent obligatoire le fait de combattre les mécréants à leurs côtés, même s’ils sont injustes et oppresseurs, d’invoquer le bien et la réussite en leur faveur, et qu’ils répandent la justice parmi les musulmans. En revanche, ils désapprouvent la révolte armée contre eux, même si ces derniers passent de la justice à l’oppression, au contraire, ils incitent à combattre le groupe rebelle jusqu’à ce qu’ils acceptent à nouveau d’obéir au gouverneur. » [23]

L’imam Abû Dja’far Tahâwy a dit : « Nous condamnons tout soulèvement contre nos dirigeants et ceux qui sont à notre tête, fussent-ils oppresseurs. Nous ne faisons pas d’invocations contre eux et ne leur désobéissons pas. Pour nous, leur obéir découle de l’obéissance d’Allah tant qu’il n’ordonne pas de péché. Enfin, nous implorons pour eux le pardon et le salut. » [24]

Invocations en faveur des gouverneurs fait parti de la voie des salafs :
El Fudayl ibn ‘Iyâd a dit : « Si j’avais une invocation exaucée, je ne l’accorderais qu’à un dirigeant (imam), car s’il est bon, le pays et les habitants seront en sécurité. » [25]

L’imam el Barbahâry a dit : « Si tu vois qu’un homme invoque contre le gouverneur, sache qu’il agit avec passion. En revanche, si tu vois qu’il invoque pour lui la bonne condition, sache que c’est un partisan de la sunna, si Allah le veut. » [26]

L’imam Tahâwy a dit : « Enfin, nous implorons pour eux le pardon et le salut. » [27]

Les méfaits de se révolter contre les gouverneurs :
Hambal ibn Ishâq ibn Hambal raconte : « Lorsque el Wâthiq proclama cette opinion, frappa et emprisonna à cause de celle-ci, un groupe de Bagdad vint trouver Abû ‘Abdillah. Il y avait parmi eux Bakr ibn ‘Abdillah, Ibrâhîm ibn ‘Ali el Matbakhy, Fadl ibn ‘Âsim et d’autres. Ils demandèrent à le voir et entrèrent chez lui après que j’eusse demandé la permission. Ils dirent alors : « Ô Abû ‘Abdillah ! L’affaire s’est répandue et s’est accentuée. Cet homme fait telle et telle chose, et a proclamé ce qu’il a proclamé. Nous le craignons en outre pour plus que cela.
Ils lui rapportèrent qu’ibn Abi Du’âd avait décidé d’ordonner aux enseignants d’apprendre que le Coran est ainsi et ainsi.
Il leur demanda : « Que voulez vous ? »
_ Nous sommes venus te consulter dans ce que nous convoitons.
_ Et que convoitez vous donc ?
_ Nous n’acceptons plus son autorité ni sa souveraineté.
Abû ’Abdillah débattit avec eux un certain temps puis leur dit, alors que j’étais présent : « Voyez vous si cette affaire ne dure pas, ne va-t-il pas en résulter quelque chose de répréhensible à cause de vous ? Désavouer cela de vos cœurs, mais ne rejetez pas l’obédience. Ne divisez pas les musulmans et ne faites pas couler votre sang ni celui des musulmans. Réfléchissez aux conséquences de vos actes et ne vous empressez pas. Patientez plutôt jusqu'à ce que vienne un gouverneur bon et disparaisse l’oppresseur. »
Leur discussion fut plus longue mais je ne pus hélas tout retenir. Abû ‘Abdillah argumenta ainsi, jusqu'à ce que certains d’entre eux dirent : « Nous avons fait peur à nos enfants .Si cette croyance se propage, ils ne connaîtront rien d’autre et le véritable islam s’effacera et disparaîtra. »
Abû ’Abdillah leur répondit : « Que non ! Allah fera triompher Sa religion et cette affaire a un Seigneur qui la secourra. L’islam est du reste puissant et invincible. »
Ils sortirent donc de chez Abû ’Abdillah, sans qu’il ne donne son accord à quoi que ce soit de ce qu’ils projetaient. Il affirma juste l’interdiction de se révolter et l’obligation d’écouter et d’obéir, jusqu'à ce qu’Allah délivre la communauté. Mais ils n’acceptèrent pas cela de sa part. A leur sortie, l’un d’entre eux me dit : « Viens avec moi chez untel (Ils citèrent son nom) pour lui rendre visite au sujet d’une affaire ».
Je mentionnai cela alors à mon père qui me dit : « N’y vas pas et trouve un prétexte, car je crains qu’ils t’impliquent avec eux, et le nom d’Abû ’Abdillah sera ainsi mentionné. »
Je m’excusai donc auprès d’eux et ne les accompagnai pas. Après leur départ, je rentrai moi ainsi que mon père chez Abû ’Abdillah. Il dit à mon père :
« O Abû Yûsuf ! Je crois que ces gens ont le cœur noyé dans leurs opinions. Nous demandons à Allah qu’Il nous accorde la paix. Nous n’avons rien à voir avec ce mal et je veux que personne ne fasse cela. »
J’interrogeai Abû ’Abdillah : « Est-ce une bonne façon d’agir d’après toi ? »
Il répondit : « Non, cela contredit les textes traditionnels qui nous ordonnent la patience. »
Puis il continua : « Le Prophète a dit : « S’il te frappe, patiente, s’il te prive, patiente, et s’il te confie ton affaire, patiente. » ‘Abd Allah Ibn Mas’ûd rapporta la même chose, et Abû ‘Abdillah cita d’autres paroles que je ne retins pas. » [28]

Ibn Taymiyya a dit : « Ce qui est connu dans la voie des gens de la sunna est qu’ils n’autorisent pas la révolte et le combat contre les dirigeants, même s’ils commettent des injustices, comme le montrent les ahâdîth authentiques répandus du Prophète. Car le désordre qui découle du combat et du trouble est plus grave que celui qui provient de l’injustice du gouverneur qui n’entraîne ni tuerie ni trouble. Ainsi il convient de repousser le plus grand des deux torts en faisant le moins grave des deux. D’ailleurs, on ne connaît pratiquement aucun groupe qui se soit rebellé contre une autorité sans que les conséquences de sa révolte soient plus graves que le désordre qu’elle a fait disparaître. » [29]

Se révolter ou appeler à la révolte contre les gouverneurs est la voie des khawâridj :
Sheykh Sâlih el Fawzân, membre du comité permanent pour la recherche scientifique et l’iftâ d’Arabie Saoudite, a été questionné de la façon suivante :

Q : Quelle doit être notre position face à ceux qui, de nos jours, rendent mécréants les gouverneurs musulmans ? Font-ils partie des khawâridj ?

R : « Ceux qui rendent mécréants tous les gouverneursmusulmans sont pires que les khawâridj, car ils ne font aucune exception, ils ont jugé tous les gouverneurs de mécréants, cette voie est encore plus grave que celle qu’ont empruntée les khawâridj. » [30]

2.Posté par liloi le 04/02/2012 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

abou ibrahim tu es le pire des esclaves celui qui n'imagine pas sa libération. je te souhaite ,si vraiment tu penses les inepties du genre : « Ecoute et obéis même si on te frappe et qu’on te prend tes biens. » [15] alors qu'il est dit aussi que pour le musulman ses biens son honneur,son sang sont sacrés alors je prie pour que tu sois arrêté et torturés par ceux même dont tu légitimes les actes. nous verrons bien,peu têtre que l'e"expérience de l'ampathie te sera profitable car visiblement tu es d'une incurie proverbiale. a moins que tu ne sois un agent des saouchiens.

3.Posté par SALAM le 04/02/2012 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SALAM ALEYKOUM

JE VOIS QUE VOUS AVEZ COMME RÉFÉRENCE EN FIN DE COMMENTAIRE, UN SAVANT SAOUDIEN.

JE NE DIT AUCUNEMENT QUE C'EST UN MÉCRÉANT ET NE PREND PAS LE RISQUE DE DIRE QUI EST

MÉCRÉANT A MOINS DE VOIR UN SIGNE MANIFESTE DE SA PART.

MÊME SI CELA ARRIVE JE PREND MES PRÉCAUTIONS.

POUR CE QUI EST DE MA PERSONNE, JE RECHERCHE LES SAVANTS QUI DISENT TOUTES LES VÉRITÉS

QU'ELLE FÂCHENT LES ÉLITES OU PAS, QUI RISQUENT LEUR VIE ET LA PRISON

ALLAH NE CHANGE PAS UN PEUPLE TANT QU'IL NE SE CHANGE PAS LUI MÊME

JE N'EST REÇUS QUE PEU DE SCIENCE SEUL ALLAH SAIT

4.Posté par abou ibrahim le 04/02/2012 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui éffectivement je suis esclave mais dALLAH uniquement, cher liloi, tout d'abord la torture est totalement prescrite en islam, donc je ne légitime rien du tout;en fait je réagissais plus sur le verset cité et le hadith car éffectivement meme les prisonniers ont droit au respect et à leur dignité.Quand au fait de faire doua contre moi q'ALLAH me guide ainsi que toi et te pardonne cet mauvaise parole;Pour finir l'islam n'est pas basé sur la fougue ni sur les passions mais sur la science et la science c'est :ALLAH a dit le prophete( prieres et paix d'ALLAH sur lui) et les compagnons ont dit.
Pour ta parole sur le hadith mentionné(je sais pas si tu es musulman ou pas) oui étant musulman j'y crois dur comme fer car le hadith est authentique et renier denigrer se moquer du coran ou de la sounna est de la mécréance.Pour finir l'honneur du musulman est sacrée cela ne se discute meme pas, c'est pour cela face une question le savant musulman regroupe toutes les sources sur le sujet avant de juger sur cette affaire.

5.Posté par abou ibrahim le 04/02/2012 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je voulais dire la torture est formellement interdite dsj

6.Posté par abou ibrahim le 04/02/2012 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a salam, alaykoum asalam, tu as lu que la fin du post? sur tous les hadiths et explication de savants tu retiens juste le sheikh alfawsan est saoudien et alors? les savants en prison qui sont citéés dans l'article ne sont pas saoudien ou peut etre que pour etre savant et saoudien il faut etre en prison!!!
Cher frère comme tu peut le lire la sounna est claire à ce sujet, quel est l'intéret de monter le peuple sur leur gouverneur si ne n'est la porte ouverte à toute les fittans.Je te conseille de revenir aux grands savants anciens et comptemporain et de ne pas suivre les paroles de tout bon parleur et je me recommande à moi ainsi qu'à toi la recherche de la science bénefique.qu'ALLAH nous guide sur ce aime et agrée

7.Posté par verte vallee le 04/02/2012 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

que je sache la riba est haram et allah swt declare la guerre a ceux qui pratique la riba.je n'ai pas entendu les savants saoudien ou autre condanne les banques saoudienne.la monnaies saoudiennes est comme les autres monnaies adosse au dollar qui tout le monde le sais est de la fausse monnaie.

c'est un peché manifeste

8.Posté par verte vallee le 04/02/2012 17:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vendre le petrole en dollar c'est non pas une injustice c'est la pire qui puisse etre apres l'association car elle renforce les ennemies par l'interet, affaibli et appauvri la ouma et je parle pas de complicité dans les guerres contre l islam et les musulmans.

9.Posté par Sham le 04/02/2012 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam,

à Abou Brahim,

Et pourquoi les Saoudiens dont le credo Wahhabite est très identique à celui des Salafiyya, n'en font pas autant pour ce qui est de la légitimité d'un régime accepté par le peuple. En Syrie, la majorité des syriens seraient avec le régime, pourquoi les saoudiens et la Qatar appuient l'opposition armée et encouragent ainsi la fitna entre les musulmans.

10.Posté par toi le 04/02/2012 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Abou Ibrahim, CES HADITHS parle des gouverneurs qui gouverne pas le coran et la sounna mais qui ont commis une injustice ! et ce n'est pas pour cette raison qu'ont va livrer une guerre civile ! et CES HADITHS n'ont rien avoir avec ces apostats traitre et sale vautours qui nous gouverne, ils faut les combattre avec tout ce que nous possédons.

11.Posté par khalid islam le 04/02/2012 23:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a Abu ibrahim
je fais suite a l info que akhi saber a fait passer concernant la volonte des saoud de creer une nouvelle religion mondial a la place de l islam.j ai reftrouve la video hamdullah !!
voici la preuve irrefutable du shirk des gouverneurs actuels
al saoud veut creer une nouvelle religion mondiale
http://www.dailymotion.com/video/xk63dv_le-roi-abdallah-al-saoud-pour-une-nouvelle-religion-mondiale-subhanallah_webcam

12.Posté par Nassim le 05/02/2012 00:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Khalid Islam je me permet de te seconder en mettant ta video en copier-coller en cliquant dessus cela permettra de rendre plus simple de la visionner aussitôt !

13.Posté par NeM le 09/02/2012 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Amusant qu'ils militent contre la Syrie sous des prétextes humanistes, eux qui maintiennent tant de prisonniers dans des conditions d'hygiène et de vie déplorable.
Je ne pense pas que l'Arabie Saoudite soit un pays plus démocratique.

14.Posté par Najeeb le 12/02/2012 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Barakallahoufik Abou Ibrahim pour tes dalil super précis
J'aime beaucoup ce site d'information alternative mais il y a malheureusement trop d'ignorants qui parlent dans des sujets qu'ils ne maîtrisent pas, pire, qui méprisent les hadiths authentiques. Alors un peu de ta science au milieu de tout cela est bienvenue inchallah

15.Posté par Abén Humeya le 13/07/2012 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


ABOU IBRAHIM Je te cite :

"sauf si nous voyons de leur part une mécréance manifeste à propos de laquelle nous tenons un argument d’Allah"

Dans ces paroles véridiques ne voie tu pas la réponse à ces injustices !

Les "gouverneurs" d'Arabie "Saoudite" ne sont pas légitime, ils exercent un pouvoir séculaire et héréditaire proscrit par les règles de gouvernance islamique... Nous devons vivre sous le régime du plébiscite ! Quand déjà à la base ils usurpent un droit qu'ils n'ont pas, leur titre n'as pas lieu d'être.................................

{{ "En vérité, quand les rois entrent dans une cité ils la corrompent, et font de ses honorables citoyens des humiliés. Et c'est ainsi qu'ils agissent. }} [sourate an-Naml, Les Fourmis 27:34]

Aucun expert militaire au monde ne nierait que
des avions US ont décollé du sol saoudien
pour bombarder l'irak lors des deux guerres.
Voilà une mécréance manifeste, inutile de citer le Coran pour argumenter....

16.Posté par Abdel le 28/09/2017 18:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allah ne se préoccupe guère des hypocrites car il ne sont aucunement un problème pour lui.
Ce qu ''allah attend de nous c est que l on se reforme tous intérieurement et que notre intention sois de la plus sincère.
Chacun aura son fardeau

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires