insolite, humour, conspiration...

Des écoliers anglais du primaire pris dans un jeu « holocaustien »


Dans la même rubrique:
< >

Des écoliers anglais du primaire en larmes après qu’on leur eut dit qu’ils allaient être enlevés à leur famille, dans le cadre d’un « jeu » holocaustien !

The Daily Mail


The Daily Mail
Lundi 15 Mars 2010

Des écoliers anglais du primaire pris dans un jeu « holocaustien »

Des écoliers du primaire sidérés ont éclaté en sanglots après que leur instituteur leur eut annoncé, au cours d’un étrange « jeu de l’Holocauste », qu’ils allaient être arrachés à leur famille.

Ces élèves, âgés de onze ans, ont commencé à être très mal à l’aise après qu’un certain nombre d’entre eux eut été séparé et qu’on leur eut indiqué qu’ils allaient être envoyés au loin ou qu’ils pourraient se retrouver dans un orphelinat.

Ce calvaire entendait donner aux jeunes enfants de l’école primaire de Lanarkshire un aperçu des horreurs subies par des enfants juifs durant la Seconde guerre mondiale.

Cet exercice était censé donner aux élèves de l’Ecole primaire Saint Hilary un aperçu des horreurs auxquelles les enfants juifs ont été confrontés durant la Seconde guerre mondiale.

Mais cet exercice, qui a été imposé sans préparation aux enfants de l’Ecole primaire Saint Hilary d’East Kilbride, mercredi matin, en a fait pleurer plus d’un.

L’adjointe à la directrice, Elizabeth McGlynn avait mis à part neuf élèves, et elle leur avait dit qu’ils allaient être envoyés au loin (= déportés). Au bout d’un quart d’heure, ils se sont entendu dire qu’il ne s’agissait de rien de plus que d’un jeu de rôles, mais que celui-ci se prolongerait jusqu’à la pause-repas.

Un parent en colère, qui a porté plainte contre cet ‘exercice’ a expliqué à quel point ce jeu de rôles, qu’il a qualifié de ‘barbare’, avait perturbé les enfants.

Dans une lettre envoyée aux responsables du conseil d’administration de l’école, cette mère, qui a requis l’anonymat, écrit : « Mme McGlynn a dit aux élèves qu’il serait sans doute nécessaire de les séparer de leur famille, que leurs parents en avaient été informés et qu’ils étaient parfaitement au courant de tout.

« Un enfant ayant demandé si cela signifiait qu’ils risquaient de se retrouver en orphelinat, on leur a répondu que c’était là, effectivement, une possibilité.

« A ce moment-là, beaucoup des enfants ont été en proie à un intense désarroi.

« Un garçon a renversé sa chaise, un autre était en colère et il exigeait de parler à un responsable ; la plupart des enfants pleuraient, plus ou moins intensément.

« Leur calvaire a duré entre douze minutes et un quart d’heure, après quoi on a informé les enfants qu’il ne s’agissait que d’un jeu, mais que ce jeu de rôle se prolongerait jusqu’à la récréation de midi ».

Une fille a relaté que ses camarades de classe ont éclaté en sanglots après que Mme McGlynn leur eut dit qu’elle avait reçu une lettre du gouvernement écossais disant que neuf enfants devaient être séparés de leurs camarades.

Elle a dit aux enfants très choqués que ceux qui étaient nés aux mois de janvier, février et mars avaient des coefficients intellectuels (QI) inférieurs à ceux des autres enfants « en raison d’un manque d’ensoleillement tandis qu’ils étaient dans le ventre de leurs mères » et qu’ils devraient porter des chapeaux jaunes et être envoyés à la bibliothèque de l’établissement.

La mère d’élève a ajouté : « Quand je leur ai demandé qu’est-ce qui avait bien pu les amener à penser qu’il était approprié d’imposer une situation de jeu de rôle aux enfants d’une manière telle, Mme Steward m’a avoué qu’ils n’avaient pas prévenu les enfants au préalable. »

Cela, parce qu’ils voulaient que les enfants fassent l’expérience d’une « réponse émotionnelle appropriée » à ce scénario afin de pouvoir y réfléchir lors de leur travail de mise en forme de leur récit par écrit.

« Mme Steward m’a alors invitée à venir à l’école pour voir le travail excellent qui avait été produit, à la suite de cet exercice.

« J’ai décliné son invitation. Ma position et mon opinion sur la méthode utilisée pour extorquer une rédaction émotionnelle aux enfants, c’est que c’est une méthode cruelle, barbare, traumatisante et totalement, totalement immorale.

« Ma fille (aucun enfant, de fait) n’a besoin de ressentir la terreur, la peur, la panique, la ségrégation et l’horreur qu’un enfant de l’Holocauste a éprouvées lors d’une des pires atrocités de l’histoire pour être capable d’être en empathie avec ces sentiments pour produire un bon travail de rédaction.

Une porte-parole du conseil municipal de South Lanarkshire, qui a confirmé qu’une activité de jeu de rôle a bien eu lieu, a déclaré : « Le conseil est en mesure de confirmer qu’un parent a remis une lettre au service de l’éducation, lundi 8 mars 2010, et qu’il sera fait réponse à ce courrier dans les meilleurs délais ».

L’on estime que six millions de juifs sont morts durant l’Holocauste. Les enfants juifs, dans l’Europe nazie, étaient contraints de porter des étoiles de David jaunes, durant la Seconde guerre mondiale.

Les juifs devaient par ailleurs vivre séparés du reste de la population, dans des ghettos.

En fin de compte, ces enfants furent emmenés dans des camps de concentration, où la plupart furent séparés de leurs parents, puis tués.



The Daily Mail - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.dailymail.co.uk/news/art...
Traduit de l’anglais par Marcel Charbonnier
http://www.info-palestine.net


Lundi 15 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par SERRA le 15/03/2010 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bon article

2.Posté par Justice for all le 15/03/2010 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Serra

C tout ?

3.Posté par SERRA le 15/03/2010 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non c'est pas tout malheureusement, mais un Connard de sois disant "communiste" a fait une loi qui m'as déjà value quelque emmerdes inutile, mais flippantes…Jean-Claude Gayssot pour ne pas le citer…Alors je ne peut plus m'engager comme il y a 20 ans…

4.Posté par moussafir le 15/03/2010 20:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en réponse à cette partie de l'article :
" L’on estime que six millions de juifs sont morts durant l’Holocauste. Les enfants juifs, dans l’Europe nazie, étaient contraints de porter des étoiles de David jaunes, durant la Seconde guerre mondiale.
Les juifs devaient par ailleurs vivre séparés du reste de la population, dans des ghettos. En fin de compte, ces enfants furent emmenés dans des camps de concentration, où la plupart furent séparés de leurs parents, puis tués. " ......je vous propose de visionner cette petite vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=0VTLrz6QcoE

Et pour ce qui est de la réponse à :
" Cet exercice était censé donner aux élèves de l’Ecole primaire Saint Hilary un aperçu des horreurs auxquelles les enfants juifs ont été confrontés durant la Seconde guerre mondiale"....... il suffit de leur montrer les horreurs de ce que l'armée israelienne fait subir aux palestiniens depuis 60 ans, et tout ceci au vu et au su de tout le monde !!!!

5.Posté par cielétoilé le 15/03/2010 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est grave, ce n'est pas de l'éducation , c'est de la stratégie de choc psychologique . Il a été démontré aux USA ,dans des analyses comportementalistes , qu'une personne subissant des chocs émotionnels ,devenait plus perméable à l'autorité et à des règles (même difficiles ) qu'on lui imposait . c'est encore plus le cas si c'est fait pendant l'enfance . Voilà pourquoi ,ceux-là traumatisent les enfants : pour en faire soit de petits tortionnaires futurs , soit de vrais moutons apeurés .

6.Posté par Romana le 15/03/2010 23:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A voir pour comprendre.

7.Posté par sofiane le 16/03/2010 04:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SCANDALEUX!!!!!
On ne devrait pas apprendre aux enfants des choses pareils et les traumatiser...
La 2eme guerre mondial est un programme de seconde 17/18 ans pas avant!!!
Putain c'est grave...

8.Posté par Byblos le 16/03/2010 04:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne veux pas m'attarder sur le caractère manifestement barbare de cette expérience.

Je veux seulement soulever une affirmation parfaitement gratuite figurant à la toute fin de l'aticle. Il y est dit : «Les juifs devaient par ailleurs vivre séparés du reste de la population, dans des ghettos».

Ceci est absolument faux. La plupart des juifs, à commencer par ceux de Venise ont choisi volontairement le ghetto. Ceci leur permettait de vivre entre eux, à l'écart des «goyim». Cette séparation voulue dans l'immense majorité des cas par les juifs eux-mêmes se manifeste encore de nos jours dans les quartiers abritant exclusivement des juifs orthodoxes, hassidiques, leibovitch, et de bien d'autres sectes et dénominations judaïques qui ne veulent surtout pas se mélanger aux nationaux, ni vivre dans leurs quartiers, ni fréquenter leurs écoles, nileurs centres de loisirs.

Ceci se passe aussi bien à Toronto qu'à New york, à Montréal ou à Paris, villes où la moindre critique adressée au sionisme ou à Israël est pourtant considérée comme une tare.

Et pourtant... Les ghettos sont là.

Et que dire du mur de la honte en Palestine?

9.Posté par MACBERNIC le 16/03/2010 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nouveau jeu de rôle:
en raison de difficultés budgétaires graves nous sommes contraint de fermer l'école et de renvoyer tous l'encadrement de l'établissement


vraiment pitoyable cette façon de faire, c'est des gosses, on pourra jamais savoir ce qu'on ressenti les déportés de la shoah ils auraient fallu être a leur place et pi c tout
pourquoi des enfants de 10 ans devraient ressentir ce que les déportés ont subi c'est débile

10.Posté par la truie qui file le 16/03/2010 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ces pauvre petits anglais Tzionazifiés ... on devrait plutot leur presenter le vecu actuel de petits palestiniens ou des petits afghans ou irakiens , c'est plus d'actualité

. Aucune Ethique n'est à attendre de la part de Tzionazigouilleurs .

Un tel traumatisme delibérement induit est deja un acte criminel en soi puisqu'il releve des procedes utilisés comme lavage de cerveau .

C'est etonnnant qu'aucune autorité medicale et pediatrique n'est interdit de genre de pratique en la denoncant haut et fort pour ce qu'elle est

11.Posté par jasmin30900 le 16/03/2010 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais que sont-ils en train de faire??? C'est très grave de faire reporter à ces enfants ceux qui ont subi ces graves tyraumatismes durant la déportatio et je ne doute pas un seul instant de cette souffrance ke les juifs ont endurés, oui cela a été une véritable agonie mais ils ne faut pas se "venger" de cette façon, ces enfants n'y sont pour rien mais surtout qu'ils y croient, tous n'ont pas des parents à côté ppour leur expliquer!! mais en plus ils ne sont pas majeurs!!!! faut arrêter et explquer à leur majorité!! et encore jai vu les images sur arte eet j'ai pleuré mais jamais j'axccepterai ke l'école de mes enfants produisent la même chose!!! cela devient grave!!! on ne doit pas payer pour les autres!!!

12.Posté par bledmiki-99 le 16/03/2010 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ jasmin30900,

" mais que sont-ils en train de faire ??? "

tout simplement, les embobiner !!!

" il ne faut pas se venger de cette façon "

comment voulez-vous qu'ils fassent ???

en les exterminant comme font les criminels du sionistan ???

vous avez pleuré en voyant des images sur arte. Je suppose que c'était des images de petits enfants juifs, tués par des criminels nazis- ce qui est insupportable-c'est vrai.

Mais avez-vous pleuré, en voyant des images toutes récentes, de petits enfants palestiniens sous un déluge d'armes de destructions massives ??? à moins que pendant ce temps là, vous regardiez TF1, France2...etc. Dans ce cas là, vous êtes excusée, car en fait, ils n'ont pas montré grand chose.
J'ai de la peine pour vous...




13.Posté par SERRA le 16/03/2010 21:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui, les sionistes ont fait passer les Palestiniens pour des moins que rien des pigeons quoi.Il se vengent en tapant dur les plus faibles, et arrivent à présenter les Palestiniens d'ogres assoiffés de sang.
Et le monde …!!!…Quand Chavez les critiques il le font passer pour un fou. "C'est pas moi c'est lui…" Quelle politique de mer…

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires