Conflits et guerres actuelles

Des chercheurs parviennent à détourner un drone américain


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 02:04 « ILS » la veulent leur sale guerre



Lundi 2 Juillet 2012

Des chercheurs parviennent à détourner un drone américain
Aucun système informatique n'est infaillible. Cet adage, connu de tout informaticien qui se respecte, est vrai non seulement pour l'électronique grand public mais aussi pour les technologies de pointe. Mais si pirater un iPhone est une chose, prendre le contrôle d'un drone en est une autre. Or, c'est justement l'exploit qui a été accompli par une équipe de chercheurs américains de l'université d'Austin (Texas).
Et ces derniers n'ont pas eu besoin de déployer des moyens exceptionnels pour y parvenir. Selon Russia Today, il n'a fallu que 1000 dollars de matériel et un peu d'huile de coude pour tromper le système GPS embarqué dans le drone. Résultat : les chercheurs du laboratoire de radionavigation ont pu déterminer un nouveau plan de vol au nez et à la barbe de l'opérateur légitime.
Cette interférence était voulue. Le département de la Sécurité intérieure des États-Unis avait lancé un défi à l'équipe de chercheurs. Un challenge loin d'être désintéressé, puisque cela est un bon moyen de repérer les points faibles d'un drone et de trouver ensuite une parade. Des mesures impératives, car les drones sont appelés à se multiplier dans les années à venir pour satisfaire tout un tas de missions.
Dans le domaine de la défense, ils peuvent ainsi mener des opérations sans engager la vie de militaires. Les drones sont par exemple très actifs à la frontière pakistano-afghane, mais aussi au Yémen et dans la corne de l'Afrique. Équipés de missiles, ils ont entraîné la mort de nombreuses personnes, avec très souvent des « bavures ».
"Dans cinq ou dix ans, vous aurez 30 000 drones dans les airs. Chacun pourrait être potentiellement utilisé comme un missile contre nous", a expliqué Todd Humphreys, l'un des chercheurs impliqués dans l'expérience. Et si le crash d'un drone non armé n'entraînera pas beaucoup de dégâts, celui d'un drone de combat avec ses missiles pourrait avoir de lourdes conséquences.

Source: Numerama via Al Manar


Lundi 2 Juillet 2012


Commentaires

1.Posté par ahkim le 02/07/2012 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour.je ne croie pas une segonde a cette article.le but de ce texte et de minimiser l'exploit extraordinaire realiser par les iraniens.

2.Posté par Columbo le 02/07/2012 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article ne minimise aucunement l'exploit des Iraniens .Au contraire , les Iraniens étant les premiers ,les américains se contenteront de la deuxième place sur le podium.Sans oublier que ce sont eux les fabricanrts de ces dit drones .Ils commencent à peine à rechercher les ripostes aux piratages .

3.Posté par djameleddine le 02/07/2012 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien de formidable à cette histoire puisque les iraniens l'on fait il y a de cela prêt de 6 mois.
Donc cette histoire vous pouvez ne pas la prendre en compte

4.Posté par oneminute le 02/07/2012 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article a pour but principal de réduire à néant l'exploit technologique des iraniens (faire tomber le moral ).Mais le geste accompli des iraniens dit aux américains que toute votre technologie n'est que jouet pour nos techniciens débutants!!!A BON ENTENDEUR SALUT

5.Posté par VIRGILE le 02/07/2012 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Top serait que les ingénieurs trouvent le moyen de retourner les drones armés sur le point d'envoi, comme une retour vers l'envoyeur !
Tout ce qui procède des ondes (hertziennes ou numériques) peuvent être interceptées. Il suffit de trouver la bonne fréquence.

6.Posté par Oscaro le 03/07/2012 00:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en fait le top serait que chaque missile tiré arrive toujours dans la gueule du mec qu a decidé tout la haut de le lancer

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires