MONDE

De la préférence médiatique à la hiérarchie des victimes.


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 12 Juin 2018 - 11:00 FALSIFICATION DE LA BIBLE (2/2)

Jeudi 7 Juin 2018 - 09:12 LA FALSIFICATION DE LA BIBLE (1/2)


Dans cette affaire de meurtres en série autour de Toulouse, la préférence médiatique pour une seule catégorie de victimes est consternante ! Cette préférence médiatique n'organise-t-elle pas une hiérarchie des souffrances ? Cette hiérarchie des souffrances, des victimes n'est-elle pas la face présentable de la hiérarchie des races en vigueur au 19ème siècle, théorisé entre autre par le Comte Gobineau ?


Rakovski
Mercredi 21 Mars 2012

De la préférence médiatique à la hiérarchie des victimes.
A l'évidence, ce psychopathe, muni d'une caméra a cherché à faire parler de lui , comme le tueur d’Oslo qui tua 92 personnes. Il a certainement été encouragé par les propos racistes de la droite et de son extrême sur les musulmans et sur les juifs à propos de la viande halal. Cependant , lorsqu'il a assassiné des militaires d'origines africaines, l'émoi médiatique suscité était faible, aucun responsable n’avait daigné se déplacer. En tuant des enfants d’une école juive, cet homme a eu la gloire qu'’il espérait : une mobilisation sans précédent de l’Etat et un spectacle de protestations internationales !


En ce sens, cet homme est le pure produit de cette société du spectacle médiatique. Des médias qui exploitent les images d'un monde en souffrance dans le but de créer des êtres apeurés, c’est à dire soumis et expurgeant leur peur par une consommation fébrile.
A l’évidence, cette mobilisation du gouvernement poursuit aussi un but électoral : créer un sentiment de peur ou Sarkozy jouerait le rôle de protecteur et de justicier nationale pour en récolter les bénéfices électoraux.


D’autres, avant ce tueur, avait surfé avec sucés sur la vague médiatique de la hiérarchie des victimes. Souvenez-vous de la tempête de protestation dans la fausse affaire du RER B, où cette femme au désespoir avait vomis ce que les médias voulaient entendre sur les Arabes et les Noirs.

Par ses actes, le psychopathe confirme aussi, le caractère raciste des médias et des politiciens qui donnent corps chaque jour à la putride hiérarchie des victimes. Comment ne pas être choqué devant ce spectacle de l’écœurement ou l'on vient nous dire que tous les enfants, toutes les victimes ne se valent pas,qu'elles ne méritent pas la même compassion en raison de leur religion.


Souvenez-vous en 2005 de ces 14 enfants africains morts dans un incendie criminel à Paris , pas un seul politicien n'avait daigné se déplacer !

Que dire du quasi-silence, voire de l'approbation de la France et des Etats-Unis lorsque l'armée sioniste a tué plus d'une centaine d'enfants dont des bébés, à Gaza en décembre 2009, avec des armes aux phosphores blancs et à l'uranium !

Ou encore, la différence de traitement entre le soldat d’une armée d’occupation, Shalit, présenté comme une victime, et le civil Amouri présenté comme coupable de militer en faveur des Palestiniens occupés.

Quant à ceux qui affirment qu’en raison de la « Shoah », il serait légitime d’établir une place bien plus importante aux victimes juives.. Cela revient à dire que ceux qui ont été victime de la théorie de la supériorité des races auraient tous droits pour légitimer la théorie de la hierachie des victimes. Or, il se trouve que les deux théories disent la même chose, au final. Établir que des victimes sont supérieures à d’autres revient à leur reconnaître d’agir en toute impunité. C’était exactement ce que considérait les nazis au nom de la race aryenne. Et nous retrouvons les sionistes dans leur collaboration étroite avec les nazis.

Les victimes au nom de la supériorité de leur souffrance deviennent alors des bourreaux. Ce qui est flagrant en Palestine.



Les politiciens se sont couchés devant les Tartuffes sionistes qui défendent l'idée macabre que les victimes "juifs" sont supérieures à toutes les autres victimes, ces sionistes qui ont avec Herzl inventés la race juive, afin d'en proclamer la supériorité et de justifier comme d'autres nationalistes du 19ème, une conquête coloniale. La hiérarchie des victimes est le corollaire de la hiérarchie des races.
Oui, les juifs sont les otages des sionistes. Ces athées racistes affirment la supériorité des juifs afin de couper tous les juifs de l'humanité, de manière à ce que les juifs se représentent comme haïs des autres afin que germent en eux un sentiment de peur paranoïaque qui les poussent dans les bras armés des sionistes. Les juifs sont alors fanatisés et utilisés comme chair à canon dans la conquête coloniale de la Palestine. La collaboration entre les sionistes et les nazis de 1933 à 1944 est la matrice explicative de l'enrôlement des juifs par les sionistes. Ce sont les mêmes mécanismes machiavéliques qui sont à l’oeuvre aujourd'hui.

Pour les politiciens comme pour les autorités sionistes du dernier Etat colonial, il s'agit à travers la hiérarchie des victimes de justifier des actes de barbarie et à la fois de susciter des actes racistes puis d'exploiter les victimes afin de faire taire les cris de protestations qui dénoncent les assassinats d'enfants et de femmes Palestiniennes, il s'agit pour les colons d'exploiter ces morts afin de poursuivre leur politique de nettoyage ethnique en Palestine et de tuer toutes protestations internationales contre la barbarie de ces colons; comme par exemple des mouvements comme BDS.
D’où l’ampleur internationale des condamnations où les juifs du monde entier deviennent l’objet de manipulation et de justification dans la guerre que les sionistes mènent contre les Palestiniens en particulier et l’Islam en général.

C'est pourquoi, depuis sa création,le mouvement sioniste a toujours utilisé l'antisémitisme pour enrôler les juifs dans leur entreprise folle de conquête territoriale.
Tous les crimes d'"enfants se valent ! Ne pas dénoncer de la même manière les crimes d'enfants Palestiniens, les crimes contre des enfants noirs, à l'image des journalistes et des politiciens, c'est encourager les criminels psychoathes et qu'importe la nationalité ou la religion ou l'idéologie du criminel.
Bien plus, cela signifie qu'en vérité la mort de ces enfants juifs , leur importe peu à ces politiciens et journalistes.
Ce qui leur importe, c'est d'être en phase avec ceux qu'ils croient être les plus forts. Leur lâcheté, leur préjugés et leur allégeance motivent leur compassion pour les victimes juifs, ils craignent avant tout de perdre leur poste, une élection .

Le monde n'est pas dupe de cette mise en concurrence des victimes dont le but est de légitimer les crimes d'une armée coloniale qui tirent son idéologie de la théorie des races.


Mercredi 21 Mars 2012


Commentaires

1.Posté par TZYACK le 21/03/2012 14:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que penser de ces crimes, commis juste avant avant une élection présidentielle décisive, quand on sait que la CIA, au service des Sionistes, a instrumentalisé Al Qaïda en Irak, en Afghanistan, en Lybie puis en Syrie ?
« Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, les Etats-Unis ont :
1. Tenté de renverser plus de 50 gouvernements la plupart d’entre eux démocratiquement élus.
2. Tenté de supprimer un mouvement populiste ou national dans 20 pays.
3. Interféré honteusement dans des élections démocratiques dans au moins 30 pays.
4. Bombardé les populations de plus de 30 pays.
5. Tenté d’assassiner plus de 50 leaders politiques étrangers.
Au total, les Etats-Unis ont commis une ou plus de ces actions dans 69 pays. Dans la plupart des cas, la Grande-Bretagne a été la complice et la collaboratrice. L’ ”ennemi” change de nom, de communisme à islamisme, mais le plus souvent c’est la montée de mouvement démocratique indépendant du pouvoir occidental ou une société occupant un territoire stratégiquement utile, jugée aléatoire, comme les îles Chagos. »
“Pour presque la première fois depuis deux siècles”, écrivit Terry Eagleton, “il n’y a pas de poète britannique éminent, de dramaturge ou de romancier, préparés à questionner les fondations même du mode de vie occidental”. Plus d’Orwell pour nous dire que nous ne devons pas nécessairement vivre en société totalitaire pour être corrompu par le totalitarisme. Plus de Shelley pour parler pour les pauvres, plus de Blake proférant une vision, plus d’Oscar Wilde pour nous rappeler que “la désobéissance, aux yeux de tous ceux qui ont lu l’Histoire, est la vertu originelle de l’Homme.”

2.Posté par Tarik le 22/03/2012 06:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TOUS les Juifs sont sioniste c'est la base même du judaïsme : Jérusalem est cité 800 fois dans la Torah et l'Alya (la montée en Israël) est un commandement divin pour TOUS Juif sans parler de "l'année prochaine à Jerusalem" récité chaque année pour la paque juive mais aussi le célèbre crédo de l'exile : "si je t'oublie Jérusalem..." .

Les pseudo antisioniste juifs sont en fait des ultra/utra/orthodoxe (ils pratiquent presque un judaïsme moyenâgeux) qui veulent attendre le Messie juif (le Machiah) avant de reprendre "leur" terre.

Ça reste du sionisme mais messianique.

Alors, s'il vous plait plus de "juif antisioniste" les termes sont mauvais. Tous les Juifs croyant aspirent à retourner à Sion (Jérusalem), c'est uniquement les moyens et le timing qui les divise.

3.Posté par Columbo le 22/03/2012 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tarik ,

Je comprend ce que tu veux dire , mais tu te trompes . Les juifs anti sionistes , tout comme les Musulmans , et les chrétiens , Attendent cette jérusalem célèste , cette union se fera par L'unique Dieu ,(Allah YéHouWah, Dieu) avec l'arrivée de Issa .
Mais de la prendre par la force , surtout pour les sionistes va à l'encontre de leurs propres écrits.De toute façon , les sionistes ne sont pas juifs , pour faire plus court .

4.Posté par Louigure le 23/03/2012 03:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le traitement médiatique de cette affaire est identique au traitement habituel d'un sujet dés lors qu'il concerne une personne de religion juive ou supposée comme dans l'affaire du RER B qui personnellement m'a révélé la profondeur de l'asservissement de toute la classe dirigeante française aux désirs d'Israël , provoquant une poussée de paranoïa délirante à chaque acte antisémite avant même qu'il soit prouvé , allant jusqu'à la perte de toute attitude rationnelle , républicaine dans les discours et les actes ; mais où sont donc alors l'égalité , la laïcité , la justice ?
Entre parenthèses ... comme l'intégration pour toute une jeunesse sans espoir et sans autre formation que les conditionnements médiatiques , communautaires remplaçant une école qui n'est plus qu'un lieu de rétention avant l'échec , la prison , mais aussi de réussite pour une minorité de privilégiés ...
Alors un jeune produit de notre société occidentale a dénoncé l'insupportable , ses actes inacceptables vont permettre à la classe dirigeante de continuer à détourner le sens de son message au profit d'Israël et des guerres qui continueront pour le profit d'une petite minorité capitaliste internationale !

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires