ALTER INFO

De la compatibilité entre nazisme et sionisme


Dans la même rubrique:
< >


Mounadil
Vendredi 1 Juillet 2011

Tout récemment, la Roumanie commémorait le massacre de Iasi: en quelques jours, entre le 28 juin et le 6 juillet 1941, environ un tiers des 45 000 Juifs Roumains résidant à Iasi avaient été assassinés par les autorités de ce pays, alors allié de l’Allemagne nazie.

On est même venu, nous dit l’AFP, de l’entité sioniste pour ce triste anniversaire. On peut lire sur la dépêche AFP que:
« Ce pogrom est très important dans l’histoire de l’Holocauste. C’est un tournant car les autorités roumaines avec une certaine aide des Allemands ont tué des Juifs dans la rue, devant leurs voisins ou leurs amis », rappelle Paul Shapiro, directeur du centre d’études au Musée de l’Holocauste à Washington. En 1941, au moment où la guerre vient d’éclater entre l’Allemagne d’Hitler et l’Union soviétique, « cela a envoyé un message fort aux nazis et aux autres criminels en herbe, qui se demandaient comment passer au crime de masse »
Une expérience en quelque sorte fondatrice, la Roumanie jouant d’une certaine manière le rôle de source d’inspiration macabre pour les nazis. pas moins.
On comprend donc la réaction l’actuel chef de l’Etat Roumain, citée par cette même dépêche :
« Personne, nulle part, ne peut trouver d’excuse ni de justification pour ce qui s’est passé à Iasi », a déclaré mardi le président roumain Traian Basescu.

C’est bien que l’AFP nous retranscrive ces propos très nets du président de la république roumaine, qui est par ailleurs un allié du régime sioniste.

De la compatibilité entre nazisme et sionisme


Vendredi 1 Juillet 2011


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires