Lobbying et conséquences

David Ward, le député Anglais qui n’a rien compris à « l’holocauste »


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 12 Septembre 2018 - 02:00 Produire la dépression suivante



Samedi 26 Janvier 2013

David Ward, le député Anglais qui n’a rien compris à « l’holocauste »

Un de plus!

A la veille de la journée de commémoration de «l’holocauste», David Ward, un député Libéral Démocrate défraie la chronique en Grande Bretagne pour son propos sur ces juifs qui, quelques années seulement après avoir été libérés des camps de concentration, se sont livrés eux-mêmes à des exactions à l’encontre du peuple palestinien.

Ce propos porte d’autant plus à polémique que le parti Libéral démocrate fait partie de la coalition actuellement au pouvoir en Grande Bretagne.

Face au tollé suscité par la prise de position de M. Ward, son parti va sans doute engager une procédure disciplinaire contre lui.

Ce qui ne serait pas forcément une bonne idée, car une telle procédure donnerait non seulement au député l’occasion de  défendre et d’argumenter sa position, mais contraindrait aussi son parti à expliquer en quoi M. Ward tient des propos scandaleux ou non conformes à la vérité.

D’autant qu’on aurait de la peine à faire passer David Ward pour un négateur de «l’holocauste », lui qui a fait deux fois le pèlerinage à Auschwitz et est au contraire un adepte fervent et sincère  de ce culte.

Trop sincère peut-être puisqu’il croit que les leçons morales tirées de l’holocauste sont universelles et doivent concerner l’humanité entière.

Oui, l’humanité entière, Juifs compris, puisque comme nombre d’esprits humanistes, David Ward considère que les Juifs font partie de l’humanité.

Et c’est précisément ce que semblent lui reprocher certains esprits et organisations communautaristes qui ont exprimé, ainsi que nous le dit The Guardian, leurs critiques « dans les médias sociaux et ailleurs.»

On aimerait bien avoir des précisions sur ce que recouvre cet «ailleurs.»

 

Le député Lib Dem David Ward défend ses propos sur Israël

Par Ben Quinn, The Guardian (UK)25 janvier 2013 traduit de l’anglais par Djazaïri

Ward est très critiqué depuis qu’il a accusé ‘les Juifs’ d’infliger au quotidien des atrocités aux Palestiniens

Un député Lib Dem qui encourt une procédure disciplinaire au sujet de propos sur le traitement par Israël des Palestiniens qu’il a tenus à la veille de la Journée de Commémoration de l’Holocauste a annoncé qu’il défendrait sa prise de position devant le chef du groupe parlementaire de son parti.

David Ward a posté un texte sur son site internet sur le respect dû à ceux qui ont été persécutés et tués pendant l’holocauste mais qui accuse aussi «les Juifs» d’infliger des atrocités aux Palestiniens au quotidien.»

Malgré les vives critiques exprimées dans les médias sociaux et ailleurs, le député a maintenu sa prise de position et a indiqué qu’il la présenterait en détail s’il devait faire l’objet d’une procédure disciplinaire. «J’essayerai d’expliquer ma position. Aucun doute sur le fait que le chef de groupe expliquera pourquoi il a le sentiment que ce que j’ai fait est mal,» a-t-il ajouté.

Les propos initiaux sont contenus dans un post sur le site internet de Ward qui porte sur la signature qu’il a apposée à un livre d’engagement qui avait été placé à la Chambre des Communes par l’Holocaust Educational Trust pour donner aux députés une occasion d’honorer ceux qui ont souffert et sont morts.

Pour David Ward, la leçon de l'holocauste s'applique à tous

Pour David Ward, la leçon de « l’holocauste » s’applique à tous

Le post contenait le propos suivant du député:

« Ayant visité Auschwitz par deux fois – une fois avec ma famille et une fois avec des élèves de ma circonscription – je suis peiné de voir que les Juifs, qui ont souffert de persécutions à un niveau incroyable pendant l’holocauste, ont pu, quelques années à peine après avoir été libérés des camps de la mort, infliger des atrocités aux Palestiniens dans le nouvel Etat d’Israël et continuent à le faire au quotidien en Cisjordanie et à Gaza. »

Réagissant à la controverse, Karen Pollock, directrice de l’Holocaust Educational Trust, a declare: Je suis profondément attristée qu’en ce moment de recueillement en mémoire de ceux qui ont été assassinés par les nazis, M. Ward attaque délibérément la mémoire de l’holocauste, causant une profonde souffrance et indignation – ces propos sont écoeurants et inadmissibles et n’ont aucune place dans la vie politique britannique.»

Ward a été critiqué particulièrement fortement sur Twitter. Il a été accusé de «antisémitisme ordinaire» par Rachel Wenstone, vice-présidente de la National Union of Students pour les étudiants du supérieur, et de «racisme» par Ian Austin, un député travailliste.

Un porte parole du parti Libéral Démocrate a affirmé:

C’est une affaire que nous prenons extrêmement au sérieux. Les Libéraux démocrates regrettent profondément et condamnent la déclaration faite par David Ward et sont utilisation d’un langage inacceptable. »

Les victimes de l’holocauste et de la persécution nazie marqueront l’Holocaust Memorial Day ce dimanche, même si des manifestations se sont tenues avant le weekend.

 Ward a mis à jour son site web après la montée en puissance de la controverse, ajoutant ce qui suit :

«Tout au long de ma carrière politique, j’ai lutté contre les préjugés. Je rentre à l’instant de la manifestation qui s’est tenue au mémorial de l’holocauste de Bradford où des gens de toutes cultures et confessions se sont rassemblés pour dire ‘Nous portons témoignage des horreurs de l’holocauste et n’en oublierons jamais ses leçons.»

Interrogé par  Sky News pour savoir s’il maintenait ses propos, Ward a répondu que c’était « juste un état de fait.»

A la question de savoir s’il accusait les Juifs plutôt que l’Etat israélien d’infliger des persécutions aux Palestiniens, il a répondu :

«J’accuse les Juifs qui l’ont fait, donc si vous êtes un Juif et que vous n’y avez pas participé, je ne vous accuse pas. Je dis que les juifs qui ont fait ça et qui continuent à le faire n’ont pas retenu ces leçons [de l’holocauste, NdT]. Si vous êtes un Juif qui ne fait pas ces choses et n’a jamais fait ces choses, il va alors de soi que ce n’est pas vous que je critique.»

http://mounadil.wordpress.com/



Samedi 26 Janvier 2013


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 27/01/2013 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est tout de même incroyable que les exactions israéliennes contre les palestiniens, et le terme "exactions" est un euphémisme, tellement le traitement réservé aux palestiniens est inhumain, ne soient pas condamnées et que dès que quelqu'un ose dire la vérité sur cette question il est immédiatement condamné, traité d'antisémite, doit faire des excuses, quand il n'est pas poursuivit par la justice !

Bien évidemment, la business de l'Holocauste et la prétendue appartenance aux peuples sémites des juifs d'origine européenne et d'Afrique du nord, (c'est à dire 98% des juifs dans le monde), ne doivent en aucune façon être remis en questions.

Ce que l'on peut noter dans cette affaire, c'est qu'à première vue, il est tout de même surprenant qu'un "peuple" qui a connu les camps d'extermination nazis, les chambres à gaz, et toutes les persécutions nazies contre eux en tant que juifs, agissent d'une façon équivalentes vis à vis des palestiniens !?

Disons plutôt, que ce serait vraiment surprenant si vraiment cette persécution et ce "génocide" avaient vraiment eu lieu. Et c'est là où se situe la faiblesse du mythe. Il n'y a pas eu d'holocauste juif. Toutes les recherches effectuées à ce jour démontrent clairement que les chambres à gaz n'ont jamais existé. Et ne parlons pas du prétendu "peuple juif" qui n'existe que dans les prétentions des sionistes pour justifier leur invasion de la Palestine.

On comprendra mieux les choses en disant que les juifs d'israël, dont on rappellera que ce n'est pas un État, mais une entité coloniale mise en place par la complaisance et le financement des grandes puissances sur la spoliation des palestiniens de leur territoire ancestral. Ces juifs n'ont aucune légitimité, à quelque degré que ce soit pour prétendre que cette terre leur appartient. C'est exactement la même chose qu'un homme volant une voiture et se faisant arrêter par la police, déclarait : "cette voiture est la mienne".

Comment peut-on prétendre qu'une terre où un peuple vit depuis des milliers d'années dessus appartiendrait de fait à des gens issus d'autres peuples, très disparates, qui vivaient principalement en Europe de l'Est et d'origine turco slaves ? Ce n'est pas parce qu'ils pratiquent une religion dont le nom est le même que celui de celle de gens ayant vécu il y a des milliers d'années sur cette terre, que la terre en question est la leur. Au nom de quoi ? Et quelles preuves ont-ils sur ce sujet ? Et même si c'était le cas, pourquoi faudrait-il la leur donner ,

Naturellement, tout le monde sait bien la réalité. A savoir qu'israël n'est en fait que la main de l'oligarchie mondiale dans cette région en vue d'accaparer les ressources des pays du proche Orient et détruire toute volonté d'indépendance à l'hégémonie occidentale et toute tentative de développement indépendant.

C'est pour cette raison que les sionistes ont tellement de pouvoir dans le monde. Par eux-mêmes, ils sont insignifiants et auraient été balayés de l'histoire depuis longtemps s'il n'y avait pas les USA et l'Europe pour les soutenir derrière. Toute cette mascarade et cette hypocrisie nauséabonde sur le mythe de la Shoah, ne sont qu'un écran de fumée et une action délibérée et sans cesse remise à jour de tromperie de l'humanité. Elles font partie de cette volonté de cacher la vérité et de créer un mythe sentimental, on touche la fibre émotionnelle, sensible des peuples. Qui y a t-il de plus horrible que ces hommes, ces femmes, ces enfants, qui sont passés par les chambres à gaz, à peine arrivés dans les camps de la mort, puis leurs corps brûlés dans des fours crématoires ? Toute personne un tant soit peu sensible ne peut être qu'horrifiée de cela. C'est pourquoi, pour éviter que le mythe et l'émotion ne s'affaiblissent, il faut le renouveler chaque année. Il faut que ce soit enseigné dans les écoles dès le primaire. les enfants croient que ce qui dit leurs instituteurs (trices) est la vérité. Donc, on les conditionnent. Et plus tard, à l'adolescence, on organise des pèlerinages à Auschwitz. Et on remarquera, en passant les similitudes avec une religion : La doctrine = l'Holocauste, les prêtres = les juifs qui enseignent ce mythe, les temples = les camps nazis, et même "l'excommunication" pour les hérétiques = les lois qui interdisent la remise en cause de ce mythe ! Sans oublier les pèlerinages sur les lieux "saints", = la visite des camps de concentration.

Rien que ces faits devraient à eux seuls permettre que l'on s'interroge sur ce mythe. Mais pour montrer combien la propagande est bien ficelée et la vérité dissimulée et à quel point les sioniste sont arrivés à verrouiller l'histoire réelle, il suffit de faire deux ou trois remarques : Les tziganes ont été aussi persécutés que les juifs par les nazis, pourtant on ne parle pas "d'holocauste tzigane". Combien d'hommes et de femmes sont morts dans les camps de concentration victimes de malnutrition, de la dureté des conditions de vie, de maladie et des mauvais traitements ? Beaucoup. Pourtant, c'est là chose négligeable. Seules les juifs doivent être considérés et on a l'impression que seuls eux ont subit des persécutions durant cette période.

Il est connu de façon historique, sans l'ombre d'un doute, et nous avons beaucoup de témoignages en ce sens, que beaucoup de prisonniers, non juifs, mourraient dans ces camps, surtout ceux qui étaient dans le nord de l'Allemagne et en Pologne, et durant l'hiver, quand le sol était gelé, enterrer les corps n'était pas possible. du reste, quand les morts ont commencé à s'accumuler, l'enterrement n'était plus possible. Il fallait les brûler. ainsi on gagnait de la place. Donc, si tous ces gens dont les corps ont été incinérés plus six millions de juifs, ça commence à faire vraiment beaucoup trop. Or, ce qui est remarquable, c'est que régulièrement des avions alliés survolaient ces camps et ils n'ont jamais évoqué dans les rapports des pilotes une quelconque fumée importante au dessus de ces camps qui serait justifiée par l'incinération de corps humains. D'autant qu'à cette époque, il n'y avait pas les moyens actuels d'incinération qui dégagent peu de fumée. Ils utilisaient du fuel pour ce faire. Ce qui devait dégager une fumée grasse, noire et épaisse qui aurait été émise en quasi permanence du fait du très grand nombre de corps à incinérer. Sans compter que les camps, comme celui d'Auschwitz, étaient à proximité d'habitations civiles et la fumée, outre sa visibilité manifeste, aurait du être une gène considérable, tant par sa persistance que par son odeur. Or, autre fait curieux, nous n'avons aucun rapport de ce genre de faits. Bizarre, non ?

Pas la peine d'épiloguer sur ces questions. Encore une fois, si on voulait vraiment connaître la vérité, il suffirait d 'ordonner des enquêtes indépendantes et des États et des instances juives et sionistes pour retracer la véritable histoire de cet épisode de la dernière guerre mondiale, au même titre que de la guerre en général.

Le simple fait que l'on ait verrouillé toute possibilité de recherche officielle, et que remettre en cause cette version des faits est punissable sévèrement par la loi et est même passible de prison, est la démonstration manifeste et sans conteste possible que l'on veut nous cacher la vérité. Par voie de conséquence, que la version officielle des faits qui se sont déroulés durant cette période n'est sans doute pas tout à fait conforme à la vérité.

Ce n'est certes pas la première fois, ce serait plutôt une constante même, que les vérités historiques seraient dissimulées à des fins de basse politique politicienne. sauf que dans le cas présent, ce mythe est étroitement lié à l’existence d'israël. En effet, si ce mythe s'avère erroné, alors les juifs n'ont pas été plus persécutés que d'autres, et si les millions, officiels, de juifs disparus ne sont pas morts dans les chambres à gaz, où sont-ils passés ? Et ce nombre, même, est -il correct ? Dans ce cas, pour quelle raison y a t-il eu cette émigration massive des juifs européens et d'Afrique du nord en Palestine ? Quels ont été les buts cachés de cela ?

Par ailleurs, comment l'Assemblée Générale de l'ONU a t-elle pu voter une recommandation autorisant le partage de la Palestine en faveur de juifs émigrés, alors que cette recommandation est en contradiction totale avec les statuts et la charte de cette organisation, ce qui la rendait immédiatement nulle et non avenue ? Il est notoire de constater que jamais le Conseil de Sécurité n'a voté une résolution allant dans ce sens. Ce qui est normal puisque contraire à la charte qui a valeur contraignante juridiquement.

Mais alors, si cette légitimité n'existe pas, comment et par quel "miracle" cette entité coloniale a t-elle pu se développer sans aucun problème au regard du droit international, sous l’œil bienveillant, pour ne pas dire avec leur aide, des grandes puissances occidentales, au point d'avoir une place au sein de l'ONU ? C'est tout de même invraisemblable. Et en tout cas permet de bien comprendre l'importance du verrouillage de l'histoire par les sionistes !

2.Posté par delacroix le 31/01/2013 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

« Ayant visité Auschwitz par deux fois – une fois avec ma famille et une fois avec des élèves de ma circonscription – je suis peiné de voir que les Juifs, qui ont souffert de persécutions à un niveau incroyable pendant l’holocauste, ont pu, quelques années à peine après avoir été libérés des camps de la mort, infliger des atrocités aux Palestiniens dans le nouvel Etat d’Israël et continuent à le faire au quotidien en Cisjordanie et à Gaza&gt;&gt;.

Justement c'est que les juifs n' ont pas souffert plus que les autres prisponniers et , invention pour justifier le massacre des palestiniens et le projet sioniste en cours de realisation :

3.Posté par Columbo le 31/01/2013 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dépositaire

"""""? Ce n'est pas parce qu'ils pratiquent une religion dont le nom est le même que celui de celle de gens ayant vécu il y a des milliers d'années sur cette terre, que la terre en question est la leur. """"""

En effet , tu as raison , c'est comme si un milliard cinq cent millions de Musulmans demandait d'habiter à la Mecque .
La Mecque est un lieu saint pour tous .Point barre . Bien vu .

4.Posté par Intellecterroriste le 31/01/2013 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il s'est planté ici:

"je suis peiné de voir que les Juifs". Généralisation hâtive, et ça suffit à déclencher les réactions de tous les groupes de soutien à Israël.

Columbo

"""""? Ce n'est pas parce qu'ils pratiquent une religion dont le nom est le même que celui de celle de gens ayant vécu il y a des milliers d'années sur cette terre, que la terre en question est la leur. """"""

A la petite différence près que selon une lecture séculière de l'Ancien Testament, cette terre a été donnée par YHVH à son peuple préféré, et comme la religion en général se fiche royalement de l'histoire et des bouleversements qu'elle peut subir, ce don reste intemporel.

Ca ne veut pas dire qu'ils ont raison, mais ça démontre qu'ils "raisonnent" (utiliser ce mot ici me fait mal, m'enfin) différemment, et selon d'autres critères.

Enfin, ça n'est pas comme si 1.5Milliards de musulmans demandaient à habiter à la Mecque puisque une immense part des juifs dans le monde ne désire pas s'installer en Israël.


Ward aurait dû la jouer plus fine, et rappeler ce qu'on fait DES juifs sionistes avant même les massacres nazis, en Palestine. Car la mentalité de ces premiers colons explique en partie la politique que mène actuellement l'Israël. Sauf que cette version là aurait eu l'inconvénient de rappeler que des juifs étaient déjà établis en Israël et que pour beaucoup, la notion d'humanisme était parfaitement étrangère, et que la création de cet état n'est pas due aux massacres nazis, mais qu'elle était dans les bagages depuis belle lurette!

Alors? Vraie polémique? Ou écran de fumée visant à empêcher un vrai débat?

Amicalement

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires