insolite, humour, conspiration...

DSK ENTRE ELECTION ET… ERECTION !


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 6 Décembre 2018 - 19:26 Gilets jaunes, la grande manip

Mardi 4 Décembre 2018 - 11:28 Gilets jaune - Reveillez vous, On ne lache rien !


DSK… KO ? Entre chocolat et choc au lit… le directeur du FMI se trouve mêlé, aux Etats Unis, à une sale affaire de viol, de séquestration et de violence sur une personne. Branle-bas de combat pour les amis de Sion qui l’érigent en martyr, comme de bien entendu, sans prendre en compte la présumée victime. DSK étant un membre influent du Sionisme, sera-t-il exclu de la course présidentielle ? Rien n’est moins sûr car les voies des saigneurs sont impénétrables… mais si c’est une affaire de pénétration !


Makhlouq
Mardi 17 Mai 2011

DSK ENTRE ELECTION ET… ERECTION !
Dominique Strauss Kahn est un personnage important dans la sphère politique
française mais aussi très influent puisque faisant partie de divers cercles
plus occultes les uns que les autres (Bilderberger, Cercle Blum, Vauban etc…).


Il est aussi connu, aujourd’hui, pour être le directeur du Front monétaire
international (FMI) organisme à la solde des prétendants au Nouvel Ordre
Mondial(NOM) dont le rôle est de placer sinon de maintenir par la force des
dictatures dans les pays riches en ressources intéressantes, de leur faire des
prêts soi-disant salvateurs dont la plus grosse partie va dans les poches des
tyrans qui les réinvestissent dans les pays occidentaux, puis de leur exiger
des remboursements immédiats afin de précipiter leurs ruines et de reprendre
toutes leurs industries à des prix modiques sinon symboliques.

Il est encore connu pour de nombreuses affaires ressemblant à des opérations
financières pas toujours en odeur de sainteté (affaires de la mutuelle
étudiant MNEF, affaire Lagarfeld, affaire Franck Ulmann-Hammaon etc) dans
lesquelles il a engrangé beaucoup d’argent au passage tout en rendant des
services à des coreligionnaires. Dans tous les cas sa participation en tant que
Ministre des Finances d’un gouvernement socialiste n’avait rien de…
socialiste puisque le résultat en a été la destruction de la classe moyenne
française. Mais aussi, sa réputation en matière de course aux jupons, n’est
plus à faire.

Néanmoins, et pire encore parce qu’il est Français, ce qu’il faut retenir
du personnage c’est surtout son appartenance à tous les mouvements sionistes
et en faveur d’Israël résumée entièrement dans cette phrase on ne peut
plus claire prononcée alors qu’il était un Ministre de l’Etat français: {
{« Je considère que tout juif de la diaspora et de France doit apporter son
aide à Israël. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est important
que les juifs prennent des responsabilités politiques. En somme, dans mes
fonctions et dans ma vie de tous les jours, à travers l’ensemble de mes
actions, j’essaie d’apporter ma modeste pierre à la construction
d’Israël. »} .(voir mon article
http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article3846…)

De ce fait, DSK, tout autant que Nicolas Sarkozy avec lequel il partage une
farouche appartenance au sionisme, l’opposition partisane n’étant qu’une
façade, s’est toujours montré en faveur d’un hyper communautarisme, au vu
et su de tous, qui, pourtant, n’a pas soulevé de vagues quand on sait que
pour bien moins les Musulmans ont été mis à l’index et vilipendés pourtant
pour la même histoire… dans la même commune (affaire de la piscine
réservée aux femmes juives exclusivement).  

Aujourd’hui DSK est considéré comme le favori des Français, c’est du
moins ce que l’on veut nous faire croire, propagande pro sioniste aidant. Mais
il se trouve que, à cette heure, l’homme est confronté à une histoire qui
peut le mettre sur la touche des élections présidentielles.
En effet, DSK vient d’être arrêté à New York et inculpé d’agression,
de séquestration et de tentative de viol sur une employée de l’hôtel dans
lequel il était descendu.

Bien évidemment nous ne pouvons qu’être prudents dans cette affaire mais ce
qui a été énoncé n’est pas de notre fait mais de celui du juge qui a
inculpé DSK pour les chefs cités ci-dessus.

Bien évidemment la presse française à la botte ne s’empêche pas d’être
prudente et c’est alors que la présomption d’innocence trouve tout son sens
et joue à fond quand on parle de DSK. En effet, on ne prendrait pas autant de
précautions s’il s’agissait d’une autre personne. L’a-t-on fait pour
Ivan Colonna ? L’a-t-on fait pour les inculpés d’Outreau ? L’a-t-on fait
pour des jeunes de banlieue… car dans leur cas il s’agirait plutôt de
présomption de culpabilité ? L’a-t-on fait pour Omar Raddad alors qu’il
existait un faisceau de preuves l’innocentant ? L’a-t-on fait pour le
chanteur algérien Cheb Mami ? L’a-t-on fait pour les inculpés innocents
français de Guantanamo ? Certes, non ! Bien au contraire, ces derniers ont fait
l’objet, encore une fois, dans leur propre pays, la France, d’un second
jugement.

On ne peut que s’insurger contre le traitement des cas et le « deux poids,
deux mesures » que l’on affiche sans vergogne foulant aux pieds la notion de
démocratie et le principe de « liberté, égalité, fraternité ».
Qu’en est-il de DSK ?

Je ne lui jetterai pas la pierre car nous n’avons pas les informations
voulues. Ce que je sais c’est que les Sionistes font tout pour l’innocenter.
Pareille attitude avait été adoptée lors de l’affaire Polanski, un violeur
en fuite (voir l’article
http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article11808 ).

Ce qui me parait, par contre mortellement grave et aberrant, jetant
l’opprobre sur la presse française, c’est son silence concernant d’autres
affaires touchant à DSK et liées au sexe.

En effet, même si les faits ne sont pas avérés, même s’ils furent tus par
celle qui en est l’actrice, l’histoire de Tristan Banon, journaliste et
écrivaine, méritait d’être évoquée puisqu’elle est quasiment semblable
à celle d’aujourd’hui.

Ce qui est effrayant c’est que, comme pour Polanski, tous les sionistes du
monde montent au créneau et crient au complot… oubliant majestueusement
celles qui ont été de possibles victimes, une fille de 13 ans dans le premier
cas, une afro-américaine dans le second.
Mais peut-on être étonnés par pareil comportement lorsqu’on sait
qu’Israël bombarde des populations civiles innocentes et se prétend une
victime ?  

Sombre histoire pour DSK ?  

Pas si sûr !  

S’il est coupable, il n’est pas impossible que l’accusatrice, sous la
pression ou sous l’empire de l’argent, puisse se rétracter et le mouvement
sioniste, notamment l’AIPAC, y mettra le prix, ce qui fera que DSK s’en
tirera comme un véritable martyr et reviendra en France triomphalement. Les
élections lui seront ouvertes en pole position.

Un complot international nous dit-on ? Tiens ! Tiens ! Lorsqu’il s’agit de
penser que le Word Trade Center n’est que la conséquence d’un complot, les
bien-pensant trouve la chose ridicule, mais voilà que pour DSK la notion sort
de leur chapeau ! Bizarre !  

Si, même il y avait complot et que les faits existeraient, devrait-on les nier
? Apparemment, il le faudrait… tout comme pour Polanski et on se souvient des
prises de position dévergondées de la part de nombre de personnalités se
rendant complices, selon la loi française, de pédophilie.
Bien sûr, on ne manquera de tirer l’argument qui fera mouche en suscitant le
sentiment de culpabilité : l’antisémitisme… agissant dans le même cadre
que l’industrie de l’holocauste ! Ne l’a-t-on pas fait pour Polanski,
Kouchner et autres ?

Peut-être nous dira-t-on pour terminer que DSK ne faisait que convertir à la
cause du sionisme la plaignante et qu’elle aurait mal compris lorsqu’il lui
fit : « Fais la Sion ! » ?

Et un otage de plus… nous dira-t-on
!
DSK semble avoir opté pour une érection douloureuse… plutôt que pour une
élection doucereuse… pourra-t-il obtenir la résu-erection politique?


Mardi 17 Mai 2011


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires