FRANCE

DE LA PREFERENCE COMMUNAUTAIRE...A L’INTERIEUR


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 10 Août 2019 - 10:09 Disparition de M. Manuel de Diéguez


Par Gilbert Leonard

Paris, le 31 mai 2005,

Sur quelle fibre Monsieur Sarkozy veut il jouer quand il emploie à tour de bras l’expression "Préférence ... Communautaire" ? Est-ce une référence subliminale à la "Préférence ... Nationale"


Vendredi 3 Juin 2005



Il avait déclaré au salon de l’agriculture, "Il était capital que notre agriculture bénéficie d’une préférence communautaire ... La Politique Agricole Commune a permis à l’agriculture française de devenir une des agricultures premières dans le monde."

En Corrèze, il déclare "la préférence communautaire n’est pas un gros mot (…). C’est faire exactement la même chose que le président Georges Bush fait vis-à-vis de ses fermiers"

Au soir de la victoire du "non" et de la défaite du "oui", Sarkozy a déclaré, je cite : "Il nous faut redonner vie à la préférence communautaire qui est l’une des raisons d’être du projet européen. Il nous faut mieux coordonner les politiques économiques afin de stimuler la croissance et créer des emplois. Il faut lutter contre les délocalisations. Il faut organiser une politique d’immigration maîtrisée plutôt que subie".

Quand on sait comment se définissent les frontières européennes autour de ses "héritages culturels, religieux et humanistes" (préambule de la Constitution) et le principe même d’exclusion qui en découle (Turquie par exemple), il est légitime de se poser la question du caractère populiste de cette démarche.

Il est important de se rappeler que Nicolas Sarkozy adopte les grandes orientations de George W. Bush : - réduction des libertés au nom de la sécurité , - accroissement de la répression policière, - exaltation du patriotisme, communautarisme, - ultra-libéralisme.

Il ne faut pas non plus oublier que Bush & Co avaient juré que la France allait payer. Cela peut expliquer tous les moyens financiers qui ont été mis en place pour la campagne de lavage de cerveau qui consiste à nous répéter que Sarko est préféré des Français. Sarkozy fait l’objet d’un Culte médiatique.

C’est quand même flagrant.

Les Français sont contre Bush et sa sale guerre, Sarkozy a plusieurs fois montré son admiration de la politique Bushiste.

Les Français rejette en masse la politique libérale et liberticide du pouvoir et de la Constitution, On met à l’Intérieur un libéral adepte de la réduction des libertés et candidat déjà déclaré aux prochaines présidentielles. On sait donc bien sûr qu’à ce poste, il pourra redécouper la carte électorale ... à son avantage ! Elle est belle la démocratie ... à la française.

Cela ressemble à l’application pure et dure de la méthode d’un certain ministre Allemand de la propagande : "Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croiront"

Répétons la vérité assez fort et assez longtemps. Cet homme ne travaille ni pour les Français, ni pour les Européens, ni pour l’Humanité.

Il faut se mobiliser contre cette mascarade et exiger que le NON social ne soit pas insulté par Chirac et son Premier Ministre.

Monsieur Chirac , la "fracture sociale" se creuse et se creuse sous votre "règne".

SOURCE


Vendredi 3 Juin 2005


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires