Economie et pouvoir financier

Crise économique: 400 millions de personnes en Asie du Sud ont faim


Dans la même rubrique:
< >


Vendredi 5 Juin 2009

Crise économique: 400 millions de personnes en Asie du Sud ont faim
Plus de 400 millions de personnes souffrent de la faim en Asie du Sud, soit cent millions de plus qu'il y a deux ans, en raison de la crise économique mondiale et de la flambée des prix alimentaires et de l'énergie, a averti mardi l'Unicef.
 Le Fonds des Nations unies pour l'enfance a jugé "scandaleux" l'ampleur de la malnutrition et de la sous-alimentation dans les huit Etats de la région (Afghanistan, Pakistan, Inde, Bangladesh, Népal, Bhoutan, Sri Lanka, Maldives) où vivent 1,6 milliard d'habitants.
 "Ces huit pays ont été secoués par les chocs et turbulences sur les marchés financiers et des matières premières ces deux dernières années", a relevé l'Unicef dans un rapport présenté à New Delhi et intitulé "Impact de la crise économique sur les femmes et les enfants en Asie du Sud".
 "En l'espace de deux ans, le nombre de gens souffrant de faim chronique en Asie du Sud a augmenté de 100 millions (...) Ils étaient déjà 300 millions
avant le déclenchement de ces crises et on les évalue dorénavant à plus de 400 millions", peut-on lire dans ce document.
 Reprenant des chiffres de la Banque mondiale (BM), l'Unicef a rappelé que 1,18 milliard de personnes en Asie du Sud vivaient avec moins de deux dollars par jour. Rien qu'en Inde (1,17 milliard d'habitants), 620 millions de gens vivent quotidiennement avec moins de 1,35 dollar, selon la Banque asiatique de développement (BAD).

Crise économique: 400 millions de personnes en Asie du Sud ont faim

Unicef : Près de 225 millions d'enfants exploités sexuellement

Quelque 150 millions de filles et 73 millions de garçons de moins de 18 ans sont victimes, de par le monde, d'exploitations sexuelles, selon un rapport publié mardi par la section allemande d'Unicef.
Et des centaines de milliers d'enfants sont vendus chaque année à l'étranger, souvent à des fins sexuelles, selon les estimations du Fonds des
Nations Unies pour l'enfance (Unicef) présentées à Berlin notamment par Roger Moore, interprète de nombreux "James Bond" et ambassadeur de bonne volonté de l'organisation.
Malgré les progrès accomplis en matière de législation pour protéger les enfants "celle-ci est trop souvent mal appliquée dans nombre de pays", a commenté l'acteur britannique.
"Chaque année des millions de filles et de garçons sont forcés à se prostituer et à la pornographie", a indiqué Sir Roger, ajoutant que le développement d'internet et des technologies vidéos ont rendu possible une véritable explosion de la diffusion d'images de pédophilie.
 Selon les estimations d'Unicef, de 60.000 à 100.000 enfants sont victimes de commerce sexuel aux Philippines, tandis qu'au Bangladesh la moyenne d'âge des mineurs victimes d'exploitation sexuelle est de 13 ans.
Sur les plages touristiques du Kenya quelque 15.000 enfants se prostituent quotidiennement, dont nombre sont victimes de touristes étrangers en provenance de pays riches, selon l'Unicef qui appelle à plus d'efforts à l'échelle internationale pour combattre ce fléau.


Vendredi 5 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par redk le 05/06/2009 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les enfants victimes du commerce sexuel, prostitution, pédophilie, se retrouve même au cœur des "capitales riches", en exemple, il suffit de sortir de la gare du nord, ou un nombres de plus en plus importent d'enfants roms ( généralement entre 12 et 18 ans) se font exploités par des "clients", prédateurs de tout ages à la vue de tout le monde!!

2.Posté par Tumoi le 05/06/2009 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

UNICEF: ce sont tes paires de l'ONU qui sont la cause de tous ces malheurs et ces misères sur terres.
la FED ne trouve l'argent que pour financer les guerres dans les quatre coins du monde???
et Mr Sarkosy et ses "cons"frères qui prétendent défendre la justice et combattre les inégalités dans le monde.
Et si ces braves gouvernants d'Obama, de Sarkosy, de brown, de ce play boy de lItalie et tous ces démocrates Européens qui se considères d'honorables personnes et qui se permettent de donner des leçons aux autres, décident de consacrer seulement 2,5 % de ce qu'ils consacrent à l'armement de leurs pays et au financement de l'armée d'Israël , ces misères existeraient elles sur terre???

3.Posté par dik le 06/06/2009 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L' Afrique sub-saharienne n'est pas épargnée. Même le monde en arabe (300 millions) est dans l'œil du cyclone (guerres, faim, misères) en grande partie du fait des pays riches qui empêchent activement toute velléité de progrès ou de résistance pour que survivent les colons israéliens venus de si loin, un corps éprouvé par le virus du sionisme depuis des décennies.

Nouveau commentaire :

Economie et pouvoir financier | Histoire | Philosophie politique | Religions et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires