ALTER INFO

Crash du Boeing malaisien : comment expliquer la perte de l’appareil ?


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 20 Mai 2018 - 21:50 Des pays civilisés, ça existe



Nina Demidova
Vendredi 14 Mars 2014

Crash du Boeing malaisien : comment expliquer la perte de l’appareil ?

 

La première question que se posent les gens au sujet de la disparition du Boeing 779-200 réalisant le vol Kuala Lumpur - Pékin est : comment est-il possible que les radars, les satellites et le système GPS n’aient pu empêcher la catastrophe ? Est-ce que l'avion peut voler à une altitude de 10.000 mètres sans aucune liaison avec la Terre ? Mais en réalité, les avions volent souvent dans de telles conditions. Il y a plusieurs raisons : depuis « les zones mortes » jusqu’au refus des pilotes d’utiliser certains systèmes supplémentaires de notification et de réparation à bord.

Viktor Priadka, directeur général de la compagnie Alliance des technologies d’aviation Avintel, met l’accent sur une circonstance étrange qui a précédé la disparition du Boeing : « la présence de resquilleurs » avec des passeports volés découverts à bord après-coup, et la manœuvre de l’appareil à 180 degrés directement avant la chute.

« Il existe deux versions. La première : le détournement éventuel de l'avion, puisque l'on sait qu'il y avait à bord des voyageurs avec des passeports volés. On sait que l'avion a effectué un demi-tour de presque 180 degrés juste avant sa disparition. La deuxième version – c’est la destruction par explosion de l'avion dans le ciel. Puisque dans la région concernée la nébulosité orageuse est très forte et que les turbulences de l'atmosphère auraient pu provoquer la catastrophe.»

Si le Boeing malaisien est tombé dans la mer en entier, il sera extrêmement difficile de le trouver, selon Viktor Priadka. Bien que dans ce cas, des traces doivent être découvertes à la surface.

« Si une destruction explosive due aux turbulences de l’atmosphère s’est produite, l'avion a pu se désintégrer en de nombreux fragments. Depuis une altitude de 12.000 mètres, ceux-ci pouvaient se disséminer sur une très grande surface et tomber séparément. C'est pourquoi, il est difficile de les retrouver. Si l’avion est tombé entier, probablement, les fragments seraient concentrés dans un seul endroit et une grande tache d'huile - le combustible répandu - se serait formée. »

Nous sommes habitués à ce que le satellite nous aide, il semble étrange qu'un appareil aussi sérieux que l'avion puisse ne pas avoir avec la terre de liaison constante durant le vol. L'appareil pouvait transmettre des données en temps réel au satellite mais la création d’un tel système pour toute l'aviation civile nécessiterait des milliards de dollars. Peut être que c’est justement la raison pour laquelle ceux qui savent que les avions pourraient être plus sûrs si les investissements étaient plus grands gardent le silence. Deux milliards de dollars de plus investis dans le système de navigation auraient suffi… T

ci pouvaient se disséminer sur une très grande surface et tomber séparément. C'est pourquoi, il est difficile de les trouver. Si l’avion est tombé tout entier, probablement, les fragments seraient concentrés dans un seul endroit et une grande tache d'huile - le combustible répandu - se serait formée.

Nous sommes habitués à ce que le satellite nous aidera toujours, il nous semble étrange qu'un appareil aussi sérieux que l'avion puisse ne pas avoir avec la terre de liaison constante de navigation. L'avion pourrait transmettre les données sur lui-même en régime de temps réel au satellite mais pour la création d'un tel système pour toute l'aviation civile, il faudrait des milliards de dollars. Peut être, justement pour cette raison, gardent le silence ceux qui savent que les avions pourraient être plus sûrs si les investissements étaient plus grands – deux milliards de dollars de plus investis dans le système de la navigation auraient suffi…
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_03_13/Pourquoi-le-Boeing-s-est-il-perdu-7611/



Vendredi 14 Mars 2014


Commentaires

1.Posté par Aldamir le 14/03/2014 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec les moyens ultra sophistiqués et ultra perforants c'est difficile à admettre, mais avec les médias et la panoplie d'experts et d'analystes ils trouveront la parade pour nous fourguer un mensonge encore. Ils l'ont fait pour les armes de destructions massives en Irak, pour l'attentat de New York, pour la Libye et la Syrie et surtout contre les armes dangereuses des palestiniens face à l'arsenal nucléaire sioniste..La sécurité et les droits des uns ne sont pas comparables à ceux des autres selon leur mode de réflexion,de pensée et de jugement .

2.Posté par mangerune le 18/03/2014 19:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://seeker401.wordpress.com/2014/03/18/malaysia-airlines-flight-mh370-patent-issues/

5 ingénieurs sont mort il reste un titulaire qui rafle la mise Jacob Rotshild par hasard

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires