ALTER INFO

Covid19 : Toujours aucun impact sur la mortalité dans l’ensemble de l’Europe



Off-Guardian
Jeudi 2 Avril 2020

Jusqu’à ce jour, les statistiques montrent que la surmortalité [hivernale] est inférieure aux années précédentes


Les chiffres officiels concernant 24 pays d'Europe, montrent que la mortalité globale non seulement n'augmente pas, mais est – jusqu'ici – bien inférieures à la moyenne des dernières années.

Les statistiques ont été établies par European Monitoring of Excess Mortality for Public Health Action (EuroMOMO), un partenariat international d'agences de 24 pays européens visant à promouvoir l’état de préparation aux urgences sanitaires publiques.

EuroMOMO suit la ‘surmortalité’, c'est-à-dire le nombre de décès officiellement enregistrés par rapport au taux moyen de mortalité.

Nous vous recommandons de consulter leur site Internet, où chaque semaine est montrée (faire glisser le curseur sous la carte). Aujourd'hui, nous nous focalisons sur les cartes qu’il présente.

Voici la carte montrant la surmortalité en Europe pour la semaine 12 de 2020 (19 au 25 mars) :

IMAGE


Comme vous pouvez le voir, actuellement, la grande majorité de l'Europe est marquée ‘No excess’ [pas de surmortalité]. Cela signifie que le nombre de décès sont est dans la norme ou en dessous. L'Italie est la seule exception manifeste. Mais notez que la surmortalité est ‘élevée’, pas ‘très élevée’.

Pour remettre cela dans son contexte, peut-être devrions-nous le comparer aux années précédentes.

Voici la semaine 6 [début février] de 2019 :

IMAGE


Comme vous pouvez le voir, la surmortalité était globalement bien pire. Plusieurs pays étaient ‘au-dessus de la moyenne’, l'Espagne et le Portugal étaient ‘élevée’, et la France était même ‘très élevée’.

Il n’y a pas eu de confinement global en 2019.

Voici les semaines 1 et 2 de 2018 :

IMAGE

IMAGE


C'était le pic de la grande saison de grippe 2017-18. Comme vous pouvez le voir, l'Europe a été fortement touchée.

Il n’y a pas eu de confinement global en 2018.

La semaine 2 de 2017 a été encore pire :

IMAGE


L'ensemble de l'Europe occidentale a connu un énorme pic de surmortalité, particulièrement grave dans tous les pays méditerranéens.


Il n’y a pas eu de confinement global en 2017.

Les choses peuvent bien sûr changer (les résultats de la semaine 13 sont attendus demain) mais, comme on peut le constater, les chiffres de 2020 sont nettement inférieurs à ceux des trois années précédentes.

D’où la question : S’il n’y a pas eu de confinement en 2017, 2018 et 2019, pourquoi cette année ?


Photo : Le satané virus ouvragé au crochet par Mme la femme du virologue.


Off-Guardian, 30 mars 2020

Original : Covid19 yet to impact Europe’s overall mortality
Adaptation en français de Petrus Lombard



Jeudi 2 Avril 2020


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires