MONDE

Coupe du monde : un chanteur palestinien écarté de la cérémonie d’ouverture


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 31 Octobre 2018 - 02:26 Le discours enflammé de Kadhafi (Vidéo 08.02.1988)



Hicham Hamza
Mercredi 11 Juin 2014

Invité à se produire, jeudi prochain, lors de la soirée d'inauguration de la Coupe de monde de football, la star palestinienne Mohammed Assaf, critiquée par Benyamin Netanyahou, ne pourra finalement pas chanter devant le monde entier. Décryptage.
 

 

À moins de vivre dans une ferme des Cévennes ou dans une grotte de Tora Bora, nul ne peut ignorer que la Coupe du monde de football démarre cette semaine. Jeudi 12 juin, la cérémonie d'ouverture se tiendra à Sao Paulo. Aujourd'hui, un autre événement connexe -mais plus confidentiel- doit se produire : l'ouverture du 64ème Congrès de la FIFA (Fédération internationale de football association).

Coupe du monde : un chanteur palestinien écarté de la cérémonie d’ouverture

À cette occasion, un spectacle, retransmis uniquement sur le site de la FIFA, se déroulera. Parmi les artistes présents, l'un d'entre eux a récemment manifesté une joie mitigée: Mohammed Assaf. Né en Libye et originaire du camp Khan Younès de Gaza, ce Palestinien âgé de 24 ans a été consacré l'an dernier en devenant le vainqueur du concours de chant panarabe organisé à Beyrouth et dénommé "Arab Idol".

Aujourd'hui, mardi 10 juin, la nouvelle star interprétera, en "live" et le coeur lourd, sa chanson "360" dont le clip a été enregistré la semaine dernière à Dubaï en présence du producteur américain Rodney Jerkins.

Pourquoi ce vague à l'âme de la part de l'artiste à succès? Dans un récent entretien accordé à un média d'Abu Dhabi, Assaf rappelle et confirme ce qu'il avait déjà évoqué l'été dernier: l'annulation -par la FIFA- de son invitation à se produire lors de la cérémonie d'ouverture. Plus précisément, le chanteur, alors à peine consacré par "Arab Idol", avait été, dans un premier temps, personnellement convié par Joseph Sepp Blatter, président de la FIFA, à réaliser un duo avec sa consoeur colombienne Shakira lors de la soirée d'inauguration qui sera vue par des centaines de millions de téléspectateurs.

Quelques semaines plus tard, coup de théâtre: sa compagnie de disques reçoit une lettre de la FIFA indiquant que cette invitation ne pourra être maintenue. Assaf s'en plaint publiquement. Conséquence: un rétropédalage de la FIFA qui affirme désormais que le chanteur est bien invité dans le cadre de la Coupe du monde. Avec une fâcheuse variante: le jeune homme peut venir chanter, non pas lors de la cérémonie d'ouverture mais deux jours plus tôt, durant le spectacle prévu pour démarrer le Congrès de la FIFA.

Quelle est l'origine d'un tel micmac? Prudent, le chanteur ne veut accuser personne mais suggère un motif "politique".

Pour cause: contrairement à bon nombre de stars contemporaines de la chanson arabe, Mohammed Assaf transcende son image de séducteur charismatique pour entonner, à l'occasion, des textes engagés et patriotiques. Dans un entretien accordé au New York Times, le Palestinien demandait ainsi "la fin de l'occupation et des implantations israéliennes illégales".

L'attitude du jeune homme- qui déclare également "ne pas faire confiance en Israël actuellement"- a déjà provoqué l'irritation du Premier ministre Benyamin Netanyahou: dans un courrier adressé à John Kerry, Secrétaire d'Etat américain, le dirigeant ultra-nationaliste a ainsi formulé sa thèse d'un endoctrinement antisémite de la jeunesse palestinienne en l'illustrant par une chanson d'Assaf intitulée "Brandis le keffieh" et dont la prestation dans l’émission libanaise (en juin 2013) a été visionnée par plus de 19 millions d'internautes

En voici, pour les lecteurs arabophones ou anglophones, un clip amateur sous-titré en anglais: 

Président de la FIFA, Joseph Sepp Blatter a récemment effectué une tournée au Moyen-Orient. Quelle en fut l'annonce principale? Le refus de sanctionner Israël, accusé par l'Autorité palestinienne d'avoir, entre autres, empêché des joueurs arabes de se rendre en Cisjordanie pour y disputer un tournoi de jeunes.

L'an dernier, Blatter promettait pourtant d'intervenir pour mettre fin à cette situation, ajoutant même que son "coeur battait dorénavant pour la Palestine".

Au regard de la chaleur exprimée par Blatter lors de sa dernière rencontre avec Netanyahou, il était pourtant difficile d'imaginer une prise de position forte de la FIFA à l'encontre du gouvernement israélien.

L'été dernier, lors de la constitution d'un groupe israélo-palestinien de discussion par la FIFA, les deux hommes avaient déjà échangé à propos de la menace que constitueraient les équipements sportifs palestiniens, utilisés pour lancer des "roquettes" sur Tel Aviv selon un péremptoire Netanyahou.

  

Cette semaine, le regime israélien s'est encore illustré en s'opposant au déplacement d'un membre de la Fédération palestinienne de football qui voulait se rendre au Brésil pour le Congrès de la FIFA. Comble du scandale: la FIFA doit justement aborder, aujourd'hui et demain, la question des restrictions de déplacement subies par les footballeurs palestiniens.

FIFA

Ces entorses régulières au droit international n'ont pourtant pas empêché Blatter de décerner à Netanyahou, fin mai, une médaille de reconnaissance de "l'esprit sportif".

HICHAM HAMZA  

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook /Twitter/Youtube 

ET contribuez personnellement au développement fulgurant du site

en souscrivant un abonnement privilégié / en effectuant le don de votre choix.

 



Mercredi 11 Juin 2014


Commentaires

1.Posté par houcine le 11/06/2014 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un mal pour un bien,
ça lui fera moins de péchés sur la balance le jour du jugement dernier.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires