MONDE

Contenu des entretiens entre Ahmadinejad et Gül


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 3 Septembre 2018 - 01:26 COMPLICITÉ ?

Jeudi 23 Août 2018 - 19:30 LA LETTRE DU PAPE AU PEUPLE DE DIEU



Mardi 10 Mai 2011

Contenu des entretiens entre Ahmadinejad et Gül
"L’Ordre arrogant et hégémonique qui dirige le monde cherche à forger un nouveau modèle d’ingérence qui lui permettrait d’attaquer les pays indépendants", a affirmé, lundi après midi, le Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, lors d’entretiens avec son homologue turc, Abdellah Gül, à Istanbul. "Les tensions, les problèmes internes, dans certains Etats, servent de base à un modèle d’ingérence que l’Arrogance veut universaliser et imposer, d’où la nécessité, pour les Etats et les nations du monde, d’être vigilants et sensibles aux agissements et aux complots extérieurs", a souligné Ahmadinejad à son interlocuteur, en marge de la Conférence de l’ONU consacrée aux pays les moins développés. "Il n'y a pas l'ombre d'un doute que la démocratie et la liberté ont retrouvé leur partisans, dans notre région, des partisans qui sont prêts à tout sacrifice, pour les acquérir, mais, de l’autre côté, il y a cette volonté occidentale de confisquer ces soulèvements populaires, de les détourner, afin de satisfaire à leurs objectifs hégémoniques. "Il est, donc, nécessaire, voire, vital, que les nations de la région mettent au point un mécanisme destiné à empêcher toute velléité de confiscation de leurs révoltes et soulèvements", a encore ajouté le président. Pour Ahmadinejad, tenter d’éliminer la précarité et traiter les problèmes des déshérités relève d’un devoir religieux. "La lutte contre la pauvreté ne peut pas être que conjoncturelle. Elle doit être permanente, une lutte de tous les instants programmée et financée de façon continue", a-t-il ajouté.

Au cours d’une rencontre avec le Président turc, Abdellah Gül, Ahmadinejad a plaidé en faveur d’un partenariat tous azimuts avec la Turquie.  "Au regard des injustices qui déchirent notre monde actuel, il est impératif que nos deux pays unissent leurs efforts et travaillent en étroite collaboration", a souligné Ahmadinejad. Le Président Gül a, pour sa part, souhaité un essor des relations de part et d’autre. "J’aime profondément votre pays et il en va de nos intérêts mutuels d’avoir de plus profondes relations", a-t-il noté. Au terme d’une visite de deux jours, le Président Ahmadinejad a regagné Téhéran.


Mardi 10 Mai 2011


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires