Lobbying et conséquences

Complot contre DURBAN II


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 12 Septembre 2018 - 02:00 Produire la dépression suivante


Nous jugeons utile de remettre à la Une ce texte initialement publié le 13 février 2009, d'autant plus que l'actualité de ces derniers jours et les événements à Genève ont confirmé son contenu.


Vendredi 24 Avril 2009

Complot contre DURBAN II

Un complot est actuellement ourdi en vue de discréditer la Conférence contre le racisme de DURBAN II. La Feuille de Manioc a plusieurs fois évoqué le sujet, s’inquiétant qu’aucun media institutionnel ne se soit fait l’écho des travaux préparatoires de cette assemblée de l’ONU qui devra redéfinir les critères et les normes en matière de racisme, de ses sources, de ses expressions et des moyens de le combattre. Or il s’agit à n’en point douter d’un enjeu important dont les détenteurs de la morale qui a jusqu’ici prévalu sur ces normes, ont tout à craindre de la perte d’un fond de commerce d’abord politique. Jugeons-en à travers l’exergue d’un mail sué à grosses gouttes jusqu’à nous éclabousser, par les dermospiritistes de l’«Amitié Judéo noire», invitant les blaireaux, naïfs et benêts, à un débat organisée prochainement autour de ce thème.

«Conférence de DURBAN II!
Venez nombreux au Colloque DURBAN II: LA DEMOCRATIE ET LES DROITS DE L'HOMME EN DANGER!!
SOMMET MONDIAL CONTRE LE RACISME Genève – 20-24 Avril 2009 »
COLLOQUE du DIMANCHE 1er MARS
14h30 –18h30 Salle ADYAR – 4 Square Rapp –
Paris 7e, Métro: Ecole Militaire»

Diable! Est-ce à dire qu’à travers DURBAN, l’ONU mettrait carrément la démocratie et les droits de l’homme en danger? Cette réunion tupper-ware est organisée par le groupe Africa International et l'Institut Français de l'Intelligence Economique. Au confluent de l’incontinence et de l’ânerie, continental devrait pourtant suffire à boucher le trou contingent.

Le relayeur de cette information n’est autre que Guershon NDUWA. Les manioqueurs commencent à se familiariser avec ce personnage qui salue ses convives d’un shakespearien «Iné ma tov ou manaïm chevèt akhim gam yahad»... Nous non plus, alors à tes souhaits. C’est un des plans de l’ex-nouveau Craneur qui avait autocratiquement été limogé du titre vide de Secrétaire général du CRAN, puis de re-copiner avec le Président de celui, pour plaire à leurs maîtres communs, qui commence chacune de ses phrases par la dithyrambe: «l’association que je dirige»… Rabibochage, qui sait, exigé par leurs commanditaires de l’ombre? Pourvoyeurs de ressources indues et de protections aux desseins inavouables, si ce n’est d’instrumentaliser la question noire à d’autres fins que celles de son intégration sociale, politique et culturelle à la Nation, inachevée et peut-être même pas commencée depuis l’abolition. Songeons que si l’abolition fut une promesse de la République, la loi TAUBIRA, en 2001 seulement elle en balbutia les prémisses concrètes. Bienvenue en Gaule, la patrie du doigt de l’homme…


lozes_maynor_nduwa.jpgTout à sa fayoterie, le NDUWA (à droite sur la photo ci-contre, avec son confrère LOZES à gauche) n’en démord pas, et c’est dans un parfait anglais qu’il se félicite d’habitude de la communion de leur groupuscule: «Iné ma tov ou manaïm chevèt akhim gam yahad», traduction de BELLAICHE de Guysen.com, «Qu’il est bon et agréable d’être tous ensemble réunis». Il aura donc à nouveau l’occasion de s’exprimer en ces termes au regard de la qualité du tour de table censés débattre des enjeux de la Conférence de l’ONU contre le racisme de DURBAN II. Les participants préjugent le la posture problématique de cette mascarade qui fait partie d’uns disqualification organisée beaucoup plus largement. Lisons :

«Bonjour, à l'heure où les valeurs démocratiques sont en danger, les droits de la femme risquent d'être bafoués, les massacres en Afrique sub-saharienne mis sous silence, les enfants-soldats oubliés, la liberté d'expression remise en question dans les législations occidentales du fait d'une nouvelle vision imposée à l'échelle mondiale par le Nations Unies, il est de notre devoir de citoyens de nous lever et de défendre ces droits élémentaires qui risquent de nous être déniés.»

Rejouons un peu les axes de réflexion profondes de conclave de ces fatals: peut-on savoir à quel racisme est imputable le fléau certes répugnant des «enfants-soldats»? à quel racisme attribuer les «massacres en Afrique»? à quel racisme tiendrait le fléau des «femmes battues»? Certes le racisme a pu apparaître relatif aux «libertés d’expression», mais celles-ci ne peuvent contenir les manifestations. Quels sont donc les desseins de ce vagabondage et de ces galvaudages? Inavouables, à force de s’agiter sous le voile usé les ombres se font de moins en moins chinoises et le relief trahit son objet.

Deux mots sur le groupe AFRICA International: Peut-on dire qu’AFRICA International est un mensuel d’information? Ce serait être foutrement ingrat envers l’intelligence. Toujours est-il qu’il est dirigé par Marie Roger BILOA. Selon Africulture qui en manioque un portrait, icelle «est également rédactrice en chef du magazine Ici-Les gens du Cameroun. Elle a animé l'AITS (Association Internationale Thomas SANKARA), avec Sennen ADRIMIRANDO et David GAKUNZI. Cette association n'a eu qu'une existence éphémère. Marie Roger BILOA a probablement été touchée par le personnage de Thomas SANKARA mais son mensuel fait régulièrement paraître des publicités pour des pays dont les présidents sont des piliers de la Françafrique.» Des sous elle en touche à n’en point douter, et tout dans le toucher, est une question de doigté… T’en veux?

Marie Roger BILOA c’est aussi le très bantoustanais: «MILLENIUM LADY’S CLUB - L’ambition au féminin Créé sous l’impulsion de Marie-Roger Biloa, présidente du Groupe Millenium, le Millenium Lady’s Club rassemble des Africaines de tout premier plan, des femmes de pouvoir dotées de véritables moyens d’actions pour oeuvrer dans le sens du progrès. [...] TARIFS Carte membre «Club» (Cotisation annuelle pour tous les membres) 350 Euros Carte membre «Premier»: Droit d’entrée unique 2 000 Euros» Source. Ben on n’est pas prêts d’y aller. Tapin cent balle? Non désolé, les temps sont durs…

Deux mots sur l’autre maître de cérémonie, l’Institut Français de l'Intelligence Economique. L’IFIE est une épicerie dirigée par André ADDED qui prospère en organisant des raouts d’un genre bizarre comme par exemple récemment: «ROTARY CLUB NOTRE DAME. Conférence de Jacob OUANOUNOU: La clef des temps [...] Le moment est idéal pour s'interroger sur les relations entre la Foi et la Science. Dans ce cadre, André ADDED a organisé une conférence publique qui nous permettra d'aborder «une lecture Biblique de la Science», conférence animée par Jacob OUANOUNOU. DINER CONFERENCE ROTARY. Le Mardi 20 Janvier 2009 à partir de 19h30. Au 84 Quai de l’Hôtel de Ville, 75004 PARIS, au Restaurant «le TROUMILOU» Lien. Et nous au Manioc ça nous troue le cul de lire la thématique de ces réflexions de gourmets: «Sous le titre "La Clef des Temps", l'objet de ce travail très documenté est de tirer avantage de cette forme nouvelle de raisonnement pour proposer une lecture nouvelle, peut-être inattendue, une lecture biblique de la science. Et rétablir un dialogue qu'on croyait, à tort, définitivement rompu». A votre santé. Hé Bonne Mère! Reviens chercher tes rejetons… Ils sont frappés de la cafetière. Mais bordel que boivent-ils au TROUMILOU? Et dire que le Nounou du Oua oua qui confère, est seulement présenté comme élève du philosophe LEVINAS, polytechnicien et Ingénieur télécoms de son état! Heureusement qu’il n’a pas fait psychanalyse, il aurait ruiné les fous! Tout cela est très sérieux nous n’en doutons pas mais un peu orienté ne trouvez-vous pas chers Manioqueurs? Si si! Car on ne voit toujours pas le rapport avec la choucroute de DURBAN II et sur le racisme qu’il est supposé traiter. Patience ça s’élucide…

«PROGRAMME
I) 2001: DURBAN 1 - Témoignages Fodé SYLLA (Membre du Conseil Economique et Social)»

Lui le Fodé, pour un faux dercche par contre, c’est une pointure. On aurait pu assortir le CV de l’ancien Pote de SOS machin, de deux ou trois frasques qui en font une autorité morale incontestable, mais ce serait malhonnête vis-à-vis de l’environnement. Car la transcription de mots vains est consommatrice d’énergie sur le Web. Et Fodé est un catalogue à lui seul! Dernièrement il patronnait un sommet intergalactique sur le terrorisme en banlieue parisienne en tant que Président de SOS Racisme International. En guise de témoignage, le bilan d’activité de SOS Racisme est plutôt celui que le contribuable français attend alors qu’il se fait triater de raciste cependant qu’il finance des bonimenteurs qui outre de dilapider les fonds publics, participent à des mascarade de polichinelles contre la République. Enfin passons…

« …
«II - 2009 – Comment s'élabore DURBAN 2.
- Les dérives du discours antiraciste: Abdoulaye BARRO (Philosophe)
- Les attaques contre la laïcité et la liberté d'expression:
Barbara LEFEBVRE (Professeur d'histoire)

«Les dérives du discours antiraciste.» Ca c’est le genre de crétinerie que les communautaristes sortent pour protéger leur fonds de commerce. Ca sent au passage la rhétorique grossière contre l’islam, bien que nous-mêmes au Manioc n’avons aucune affinité avec ces autres soutanes-ci, à la seule excuse qu’elles seraient djellabesque. Le fléeau du monde est monothéïste. Or encore, la première des dérives, génératrice de toute les autres c’est de penser le racisme à partir d’une norme absolue, l’un étant supposé plus grave que les autres. ASur quel fondement critique singulariser l’abjection? S’il y a bien une chose vulgaire et également partagée, c’est la connerie et à cette jauge nul n’est ni promis, ce n’est une fatalité pour personne, ni élu. Tous des branquignoles consentants et cons surtout, le pire étant ceux qui s’ignorent. Il suffit de le savoir et ça le fait déjà un peu comme dit l’autre. Poursuivons l’invitation :

« …
-Le droit des migrants: Jean-Emmanuel PONDI (Professeur d'études politiques) »

PONDI a notamment publié chez Afredit / Maisonneuve et Larose, un éditeur spécialisé dans les ouvrages sur le monde arabo-musulman. «La maison Maisonneuve et Larose «n'a jamais été dirigée par un membre de la dynastie d'éditeurs Maisonneuve. […] Elle est spécialisée dans les études arabes et islamiques, les études hébraïques et l’orientalisme, regroupées sous la collection Références. La traduction du Coran par R. Blachère ou L’Encyclopédie de l’Islam diffusée depuis 1964, par exemples, connaissent toujours un certain succès et sont considérées comme des ouvrages de référence dans le domaine.» Source Biblioroom. Nous voilà sur le point d’orgue de ce speed dating.

III - Les Enjeux.
- Les enjeux pour l'Afrique: Marie-Rogé BILOA (Journaliste, Directrice du groupe Africa)
- Enjeux- Etat des lieux: Malka MARCOVICH (Ecrivain-Consultante)

Qui est cette dame? Une fondue. Complètement persécutée par l’idée de l’islam. Manioquez-vous une idée à partir de ces extraits d’interview donnée à Riposte Laïque, une autre nébuleuse qui gravite autour de tout autre chose que la laïcité:

« Mais il y a eu aussi des personnes et des associations qui ont formidablement bien résisté comme ICARE, (Internet Center Against Racism in Europe), la LICRA, SOS Racisme, Prochoix, la CLEF (Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes), le MAPP [...] Mais les choses sont déjà aussi graves, plus diluées, confinées dans certains lieux. Je ne sais pas ce qui se passe dans les différents Forum Sociaux mais il me semble que l’esprit de Durban règne en maître. A l’ONU, la prose de Durban 1 en pire s’écrit tous les jours. On entend des diatribes de l’Organisation de la Conférence Islamique soutenue par Cuba, le Venezuela, la Chine et la Russie. L’ONU est devenue la machine de propagande totalitaire, un véritable rouleau compresseur, une machine à broyer les droits universels. Durban 2 sera la consécration fin 2009 de ce qui s’écrit chaque jour, résolution après résolution, texte après texte, rapport après rapport dans des négociations où la plupart des démocraties ont un profil extrêmement bas.[...] Il faut bien évidemment s’inquiéter sur tous les plans. De nombreux sujets sont en chantier, la définition du terrorisme, du racisme, de la démocratie, la remise en question de la déclaration universelle, l’élaboration de nouvelles normes qui commencent à inclure la diffamation de l’Islam et la limitation de la liberté d’expression.[...] Oui la France capitule devant les attaques récurrentes de l’Iran, du rapporteur spécial sur le racisme Doudou Diène, de la rapporteure spéciale sur la tolérance religieuse Asma Jahangir, de l’experte sur les minorités Gay MacDougall, devant le Comité contre le racisme. Et la plupart des ONG droits de l’hommistes françaises ayant un statut consultatif à l’ONU capitulent également. Le cauchemar de Durban est sous nos yeux. J’ai souvent l’impression d’être comme dans la pièce Rhinocéros de Ionesco. A relire d’urgence. C’est pour toutes ces raisons que j’ai signé la pétition Halte au Voile. »

Et le modérateur alors de ce raout immondain? Edwige ELKAÏM. Icelle est Co-Présidente de la Commission Femmes dans la Cité du Conseil représentatif des Institution Juives de France (CRIF). Quelques éléments d’esquisse: C’est comme Présidente du BBF B’nai B’rith France qu’Edwige ELKAÏM s’exprimanit ainsi à Paris le 15 novembre 2003;

«Lundi 29 octobre s’est tenue la première réunion de la commission «femmes, dans la cité, la transmission et l’éducation». Co-présidée par Nathalie Cohen-Beizerman et Edwige Elkaïm, toutes deux élues du CRIF, cette commission a pour but de promouvoir le rôle des femmes dans la communauté. «Nous sommes une commission du CRIF, notre spécificité juive coule de source», indiquent les deux présidentes à Actualité juive. «Cette commission est un groupe de réflexion et de travail qui va réfléchir sur la place des femmes et leurs regards sur les problématiques qui traversent la communauté», précise Edwige Elkaïm» Source.

«L’anti-israélisme et l’antisémitisme virulents : Au forum des ONG de Durban (août-septembre 2001), comme à la réunion préparatoire de Berlin (avril 2003), l’anti-israélisme était la règle, et d’autres points de vue n’ont pas pu s’exprimer. A Durban des manifestations violemment antisémites ont eu lieu dans l’indifférence générale, certains Juifs ont été battus. En France, l’anti-israélisme a débouché sur l’anti-sémitisme dont le meilleur exemple est dans les propos de Tariq Ramadan, quelques jours avant l’ouverture du FSE.» Source .

Au Manioc on avait bien compris que c’est l’islam est visé par ces manipulations autour desquelles se comprend la montée au créneau de Caroline FOUREST de Prochoix qui participe d’orbites concentriques en termes de nébuleuses… On y reviendra! LFDM

PS.

«Réservation nécessaire P.A.F. 8 €
Pièce d'identité exigée à l'entrée par les services de sécurité»

Il faut au moins ça pour se prémunir des furieux d’en face parce que ça pourrait gicler. Entre furieux on se reconnaît. On n’y sera pas. Sauf nos espions bien sûr !

http://lafeuilledemanioc.20minutes-blogs.fr/archive/2009/02/13/des-conspirateurs-contre-durban-ii-en-france.html



Vendredi 24 Avril 2009


Commentaires

1.Posté par claudio le 13/02/2009 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils sont inquiets, très inquiets, les sionistes de chez nous et d'ailleurs.
La seule chose qui pourra les calmer c'est de faire voter une loi (en France surtout, car ce sera plus facile), qui assimile l'antisionisme à l'antisémitisme.
Je trouve déplorable que ce CRAN, enfant élu du CRIF, prétende parler au nom des Noirs.
Durban II, malgré toute cette agitation, se fera et définira le racisme sous toutes ses formes, n'en déplaise à ceux qui risquent d'y perdre beaucoup, en commençant par l'entité sioniste.
L'étau se resserre messieurs, c'est le commencement de votre fin !

2.Posté par Aigle le 13/02/2009 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OUI C'EST LE COMMENCEMENT DE LA FIN . Ceci etant l'on ne baissera la garde que lorsque la Resolution de l'AG de l'ONU , qui a Explicitement identifié le SIONISME comme RACISME et qui a été ESCAMOTEE EN CATIMINI DES DOCUMENTS OFFICIELS DE L'ONU EN 1991 , soit RESTAUREE et que CESSE L'INSULTE FAITE A LA POPULATION MONDIALE PAR UN RAMASSIS DE CRIMINELS QUI OSE SE JOUER DE RESOLUTIONS ADOPTEES en plénières PAR LA QUASI MAJORITE DE CETTE MEME POPULATION

3.Posté par hallain le 03/03/2009 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel drole de langage dans ce texte!
"Bienvenue en Gaule, la patrie du doigt de l’homme…"; "les dermospiritistes de l’«Amitié Judéo noire»"; "«Iné ma tov ou manaïm chevèt akhim gam yahad»... Nous non plus, alors à tes souhaits."; etc...
Rien qu'à lire ce texte que l'on dirait tout droit sortie des périodes sombres de notre histoire (le temps béni de "Je suis partout", on peut en effet légitimement s'inquiéter de ce qui pourrait sortir de Durban II!

4.Posté par shekley le 05/03/2009 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La bande de s sionistes qui dirigent israhell ne mérite qu'une chose, passer devant un tribunal de guerre et répondre de leurs massacre à Sabra-chatilla, Gaza, sud Liban.
Le pays de "lilliput" est le seul au monde à pratiquer L'apartheid qui a très mal vécu ailleurs !
On attendra leur attaque sur l'Iran pour voir enfin son anéantissement se réliser.
Qui joue avec le feu se brûle...

5.Posté par Porf le 10/03/2009 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oh les vilains comploteurs! Heureusement que vous êtes là pour tout expliquer.
Malheureusement, on nous avait déjà fait le coup à Durban en 2001: sous prétexte de lutter contre le racisme, on veut nous faire avaler un discours dont la logique est la disparition de la liberté de pensée.
L'idée n'est pas que ce sont les sionistes qui veulent faire qualifier leurs adversaires politiques d'antisémites, ce sont en fait les islamistes radicaux qui veulent qu'on assimile toute critique envers l'islam à du racisme anti-arabe.
Or, je réclame de continuer à avoir le droit de dire que si les personnes d'origine arabe sont mes frères en l'humanité, la religion islamique, prise dans ses versions radicales (comme les extrémismes chrétiens ou juifs), est une insulte à la liberté de pensée, au droit des femmes, au droit des minorités et à la démocratie en général.
N'oubliez pas que la Lybie a présidé le comité préparatoire à la conférence avec l'Iran comme vice-président.
Comme états démocratiques on peut rêver mieux. Essayez d'imaginer des élections libres dans ces pays.
Si pour critiquer la politique étrangère d'Israël il faut s'en remettre à de pareilles dictatures, j'ai bien peur que le remède soit cent fois pire que le mal.
Quant au racisme, il faut savoir que certains journaux arabes décrivent les noirs comme des insectes envahisseurs, et de cela Durban II n'en parle pas.
Ces gens-là n'ont aucune leçon à donner, ils sont pires que ceux qu'ils critiquent.
Pour gober leur discours hypocrite il faut être soit très naïf, soit avoir un intérêt direct dans le combat souterrain que livrent les musulmans radicaux pour gagner du terrain contre les démocraties.
Dénonçons cette imposture liberticide!

6.Posté par hélène le 24/04/2009 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est cà dénonce dénonce!!
quand aux tripatouiages israéliens pour empécher de dénoncer leurs crimes de guerre et contre l'humanité,avec la complicité des collabos et autres shabbat-goys des médias et gouvernements, c'en étati risible!!
énorme, véritablement énorme!!

7.Posté par Le Kabyle le 25/04/2009 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une véritable démonstration l'hypocrisie des ces gens.Le black out raciste et colonialiste imposé à toute la planète pendant des centaines d'années n'a pas suffit.Il veulent combattre maintenant l'anti-racisme,hallucinant !

8.Posté par Porf le 26/04/2009 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les premiers fautifs dans ce massacre sont les dirigeants du Hamas basés en Syrie et qui ont poussé leur militants de gaza au martyre pendant qu'eux étaient bien à l'abri et se disaient laissons les juifs tuer quelques enfants, ce sera très utile pour les médias. Il n'y a qu'à se référer aux déclarations du Fatah. Encore des shabat-goys, sans doute...

9.Posté par Aigle le 26/04/2009 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pire que des Shabbat goy , car il existe des shabbat goy qui acceptent d'en etre par simple empathie ...quant aux racailles parmi le Fatah qui se font porte voix de vos mensonges ehontés à la GOEBBELS ( votre eleve ) ils le font pour quelques miettes des restes de vos tables garnies des fruits produits par les palestiniens expropriés et asservis sur leur propre terre ......Ces bougnoules sont inclassable dans la race humaine tout comme tes semblables

10.Posté par belh le 26/04/2009 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui, oui, c'est comme Sadam Hussein basés à Bagdad et qui a poussé les irakiens au martyre face à l'innocente machine de guerre americaine, et il existe beaucoup d'exemple comme celui-çi.
Les massacreurs de Ghaza n'ont pas attendu que les dirigeant du Hamas soient exilés pour rêver du grand israel et commettre leurs forfaitures depuis 60 ans.

11.Posté par Reno de stael le 29/04/2009 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mahmoud Ahmadinejad est certainement un cas psychiatrique, comme l’est par ailleurs Nicolas Sarkozy dans un autre style. Grands prédateurs avides de puissance, les posant avec avidité sur la table, adorant être au centre du monde, ils vivent dans un monde de mythes. Ahmadinejad est dans le mythe de la baroque république islamique, de l’Imam caché et toutes ces fables coraniques tandis que Sarkozy baigne dans le mythe de sa propre personne.

Le premier se voit en héros du monde islamique et le second rêve que chaque jour toutes les télés et journaux du monde entier ne parlent que de lui car il est le meilleur, et de loin, n’en déplaisent à tous les cons qui dirigent les autres pays du vaste monde.

Il est un mythe, forcément imaginaire, prêté à Ahmadinejad : son appel à la "destruction d’Israël". Démystifions le truc, car c’est faux. C’est de la propagande anti-iranienne. Décryptage.

Lire la suite :

http://oppressoir.net/DURBAN-II-DEUX-POIDS-DEUX.html

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires