insolite, humour, conspiration...

« Comme la Lumière parmi les Nations »


Dans la même rubrique:
< >

« Israël est comme la lumière brillant parmi les nations », affirme la Torah. C’est vrai, et pas seulement parce que c’est la Torah qui le dit… : Israël est en avance sur tout le monde, sur bien des fronts. Tenez, par exemple : dans sa manière de terroriser des populations civiles et de pratiquer les tactiques les plus dévastatrices qui furent jamais inventées contre des vieillards, des femmes et des enfants.


Gilad Atzmon
Jeudi 26 Novembre 2009

Une bien belle image, comme on aimerait en voir plus souvent ! Un char israélien Markava touché-coulé par le Hezbollah, au Liban, été 2006
Une bien belle image, comme on aimerait en voir plus souvent ! Un char israélien Markava touché-coulé par le Hezbollah, au Liban, été 2006
Le 20 novembre, on pouvait lire dans le Jerusalem Post que le président du Comité militaire de l’Otan, l’amiral Giampaolo Di Paola, s’est rendu en Israël cette semaine afin d’y étudier « les tactiques et les méthodes de "Tsahal", que l’alliance militaire est susceptible d’utiliser dans sa guerre en Afghanistan ». Un haut responsable israélien de la Défense a ajouté : « Ce qui préoccupe au plus haut point l’Otan, aujourd’hui, c’est de savoir de quelle manière gagner la guerre en Afghanistan… Di Paola a été très impressionné par les Forces Israéliennes de Défense, qui représentent une source de renseignements majeure, grâce à notre expérience opérationnelle ».

Si j’ai un conseil à donner à la fois à l’officiel israélien et à l’amiral otanesque Di Paolo, c’est bien celui de mettre une légère sourdine à leur enthousiasme. L’armée israélienne n’a pas remporté une seule guerre, depuis 1967. Certes, elle a occis moult civils, elle a aplati au sol moult villes, elle a affamé des millions de personnes, elle ne cesse de perpétrer quotidiennement des crimes de guerre depuis des décennies et, néanmoins, elle n’a pas gagné une seule guerre. Par conséquent, elle n’est absolument pas en mesure d’enseigner à l’Otan la manière de vaincre en Afghanistan. Si les généraux de l’Otan sont aussi stupides que les généraux israéliens et s’ils adoptent les tactiques de l’armée israélienne, ils verront les accusations de crimes de guerre s’empiler à leur encontre. Avec un peu de chance, ils devront même sans doute partager leurs cellules avec des Israéliens, le moment venu, quand la justice aura passé.

L’Amiral Di Paola a passé deux journées avec l’infâme chef d’état major israélien, le général Gabi Ashkenazi, l’homme qui commandait l’armée israélienne lors de son incursion à Gaza en décembre de l’année dernière.

Dans l’Etat juif, les gens étaient enthousiasmés par la visite de l’Amiral Di Paola. Ils y voyaient simplement une énième réassurance de leur business as usual. La visite d’un officier supérieur de l’Otan les convainquait que personne ne se souciait du rapport Goldstone. « La visite de Di Paola est importante », affirme le Jerusalem Post, « car elle intervient en des temps où "Tsahal" est en butte à des critiques croissantes, au lendemain de la publication du rapport Goldstone sur l’opération Plomb Fondu, ainsi qu’après la décision qu’a prise la Turquie – pays membre de l’Otan, pourtant – d’exclure Israël d’exercices conjoints des armées de l’air ».

Toutefois, il est crucial de réfléchir aux intérêts mutuels en train d’émerger entre les deux parties, Israël et l’Otan. « Au cours de leur rencontre, mercredi, Ashkenazi et Di Paola ont discuté des manières de renforcer les liens militaires entre Israël et l’Otan, ainsi que d’un plan visant à inclure un vaisseau de la marine de guerre israélienne dans la mission Active Endeavor de l’Otan, mise sur pied après les attentats du 11 septembre 2001, sous le couvert de laquelle des navires de l’Otan patrouillent en Méditerranée afin d’empêcher des trafics illégaux profitant au terrorisme ».

Il s’agit bien là, en effet, pour les Israéliens, d’une initiative incontournable. Pour l’instant, la marine israélienne opère en Méditerranée à la manière d’un groupe de Pirates Yiddish (Yidisshe Piraten) assaillant, détournant et pillant des vaisseaux dans les eaux internationales. Mais une fois sous la bannière de l’Otan, les Israéliens seront en mesure de terroriser tout vaisseau navigant en haute mer au nom de l’ « Occident ». Pour l’Etat juif, ce serait une avancée majeure. Jusqu’à présent, les Israéliens commettent des atrocités au nom du peuple juif ; une fois qu’ils opèreront sous la bannière de l’Otan, ils seront en mesure d’exercer leur piraterie au nom de l’ « Europe ». Une telle initiative est une preuve supplémentaire de la transition spirituelle et idéologique du sionisme, faisant passer celui-ci de la « terre promise » à la « planète promise ».

Si les Israéliens ont désespérément besoin de la légitimation de l’Otan, l’Otan est quant à elle beaucoup plus modeste. Tout ce dont elle a besoin, c’est de connaissance et de tactique. Elle tient à apprendre des Israéliens la manière d’infliger des souffrances à une population civile ; il doit bien y avoir une raison. Je veux dire : l’Otan veut apprendre des Israéliens à infliger davantage de souffrances qu’elle ne le fait déjà. « Les responsables de la défense des pays membres de l’Otan ont dit que Di Paola a mis à profit ses rencontres avec l’armée israélienne pour se mettre au courant de nouvelles technologies susceptibles d’être utilisées dans la guerre en Afghanistan ». Le Jerusalem Post écrit qu’Israël est « un leader mondial reconnu en matière de mise au point de blindages de protection contre les engins explosifs artisanaux (IED – improvised explosive devices), également connus sous le nom de « roadside bombs » [bombes des bas-côtés]. C’est exact. Les généraux israéliens ont pris conscience il y a bien longtemps du fait que leurs précieuses jeunes recrues préfèrent se cacher dans leurs tanks plutôt que de rechercher l’engagement avec l’« ennemi », comprendre avec la population civile, les enfants, les vieillards et les femmes. Mais ce n’est pas tout : Di Paola était intéressé, également, par « les capacités israéliennes de recueil de renseignement et par les méthodes utilisées par "Tsahal" lorsqu’elle opère dans des concentrations de population civile ». Di Paola a fait observer que « l’Otan et Tsahal sont confrontées à des menaces analogues – l’Otan en Afghanistan et Israël, dans ses guerres contre le Hamas et contre le Hizbollah ».

Je voudrais suggérer à l’Amiral Di Paolo de lire immédiatement le rapport Goldstone en totalité, afin qu’il comprenne bien quelles seront ses propres responsabilités légales au cas où il entreprendrait de mettre en œuvre les « tactiques israéliennes ». Si l’Amiral Di Paola tient à servir son armée, il devrait certes se rendre en Israël, mais il devrait aussi y rencontrer tous les criminels de guerre tant dans l’armée que dans le monde politique, afin de savoir précisément ce qu’il NE DOIT PAS faire.

Les chances qu’a l’Otan de gagner la guerre en Afghanistan ne sont pas seulement limitées : de fait, elles sont épuisées. L’Otan ne peut que perdre cette guerre. Certains analystes militaires et certains généraux vétérans affirment qu’elle l’a d’ores et déjà perdue. L’Otan a d’ores et déjà apporté trop de carnages au peuple afghan sans avoir atteint l’un quelconque de ses objectifs militaires ou politiques. Ayant été sévèrement humilié au Liban, en 2006, par un minuscule Hezbollah paramilitaire, et ayant échoué à atteindre ses buts militaires dans l’opération Plomb Fondu durant sa guerre génocidaire contre le Hamas, les Israéliens n’ont rien à apprendre à l’Otan. Dût l’Otan prendre l’initiative de mettre en œuvre des tactiques additionnelles des Forces Israéliennes de Défense, elle ne ferait rien d’autre qu’amener une diminution dramatique de la sécurité dans l’ensemble de l’Europe, ainsi qu’aux Etats-Unis.

Si nous sommes vraiment soucieux de paix et si nous voulons que celle-ci prévale, alors nous devons nous éloigner aussi loin que possible de toute accointance spirituelle, idéologique, politique et militaire avec le sionisme, Israël et leurs lobbies. Si « Israël » est véritablement « une lumière parmi les nations », alors que quelqu’un nous explique pour quelle raison ses perspectives de paix ne cessent de s’amenuiser et de s’assombrir.

Ma réponse est, de fait, très simple : Israël peut, en effet, aisément être perçu comme « la lumière parmi les nations », pour peu que vous appreniez de lui CE QUE VOUS NE DEVEZ PAS faire. De fait, c’est là le message que nous ont transmis les grands prophètes humanistes Jésus de Nazareth et Karl Marx. Aime ton prochain, vis parmi les autres, transcende-toi toi-même, au-delà du tribal, pour atteindre au règne de l’universel. De fait, c’est exactement ce que les Israéliens sont incapables de comprendre. Pour une raison restant à analyser, ils s’aiment eux-mêmes presque autant qu’ils haïssent leurs voisins.

Si l’Amiral Di Paola veut conquérir les cœurs et les esprits des Afghans (plutôt que « gagner une guerre »), il doit avant tout apprendre à aimer.

Ce n’est pas là quelque chose qu’il apprendra à Jérusalem ou à Tel Aviv.

Pour cela, il vaut mieux qu’il aille à Gaza, à Ramallah ou à Naplouse.


Source : Blog Gilad Atzmon  
  Traduction : Marcel Charbonnier
http://ism-france.org/



Jeudi 26 Novembre 2009


Commentaires

1.Posté par Brigitte le 26/11/2009 14:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une très belle conclusion :

« Si l’Amiral Di Paola veut conquérir les cœurs et les esprits des Afghans (plutôt que « gagner une guerre »), il doit avant tout apprendre à aimer.

Ce n’est pas là quelque chose qu’il apprendra à Jérusalem ou à Tel Aviv.

Pour cela, il vaut mieux qu’il aille à Gaza, à Ramallah ou à Naplouse. »

2.Posté par H@ST21 le 26/11/2009 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OUTRE LES CRIMES DE GUERRE, ISRAEL N'EST PAS MAL PLACEE NON PLUS DANS LA MANIPULATION, LA DESINFORMATION, LA DIVISION, L'INJUSTICE, LA MAUVAISE FOI, LA CORRUPTION, LE COMMERCE D'ORGANES PRELEVES SUR LES VICTIMES ET LE PARJURE ENVERS LA TORAH

3.Posté par dik le 27/11/2009 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui, Israël est bien une lumière parmi les nations, une lumière d'un feu ardent, domaine privilégié de Satan.

4.Posté par Saber le 27/11/2009 00:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LUMIÈRE NOIRE DES NABOT-PHOTO

5.Posté par Habakuk le 27/11/2009 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Lumière parmi les nations"... Tu parles... J'avais oublié cette cocasse expression fantasmée... J'en ris encore... A basse consommation la lumière, très basse... Tellement que ce sont les ténèbres, on dirait...

6.Posté par Georges le 27/11/2009 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Néanmoins il faudrait éclairer ce brave Gilad-là : il n'y a pas de guerre en Palestine, mais, avec des collabos aussi, hélas, des résistants avec armes ou non à un vol de terres, puis à un pernicieux grignotage d'autres terres pour "finir le travail de 1948"

Vu la disproportion énorme des armements en présence, c'est un regrettable abus de langage et une erreur didactique que de parler de "guerre."

Que les instances internationales prennent leurs responsabilités et définissent donc clairement le sens de "crimes d'occupation".

Ce qui est en soi, encore plus grave et plus lâche que crimes de guerre .

7.Posté par Saber le 27/11/2009 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


D'OÙ LEUR VIENT CETTE LUMIÈRE A CES TÊTES D'AMPOULE DE SION ?

8.Posté par PADOVANI le 27/11/2009 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici l'introduction de mon livre La Rose des Sables et l'Enfant: "Dédier cet ouvrage à ce petit garçon israélite sauvant en mourant la vie d'une fillette musulmane...juste en lui offrant la greffe de son coeur ! Quelle leçon d'humanité donnée par ces deux familles orientales à tous les terroristes de la Terre et à tant d'impuissants dirigeants politiques ! Un scénario tellement poignant, ayant bouleversé l'opinion mondiale toute entière...bien mieux que d'obscures manoeuvres politiques ou que des haines ancestrales ! ".

9.Posté par VIRGILE le 27/11/2009 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LUMIÈRE DES NATIONS...Rendons à Dieu ce qui est à Dieu !!!
Cette prophétie vient initialement par le prophète Isaïe au chapitre 49:

5 Et maintenant l’Éternel parle, lui qui m’a formé dès ma naissance pour être son serviteur, pour ramener à lui Jacob; or Israël ne se rassemble point, mais je suis honoré aux yeux de l’Éternel, et mon Dieu a été ma force.
6 Et il a dit: C’est peu que tu sois mon serviteur, pour relever les tribus de Jacob et pour ramener les restes d’Israël: je fais de toi la lumière des nations, pour que mon salut parvienne jusqu’au bout de la terre.

(Depuis, nous connaissons qu'Israël de Jacob est tombé plus d'une fois dans l'apostasie, les chiismes puis le rejet de Dieu. Un reste seulement sera sauvé car ils ont refusé la grâce du Christ-Messie).

EN ISAÏE, IL S'AGIT DE LUMIÈRE AFIN DE FAIRE PARVENIR LE SALUT SUR TOUTE LA TERRE. Les rabbins refusent ce Salut aux goyim !!! Ils crachent sur le Messie-Christ !

Ce Salut a été pleinement incarné par Yeshua de Nazareth, où tout concorde au niveau prophétique et...ils l'ont fait assassiner !!!(Pilate est l'actuelle Maison Blanche des Saxons).

Le prologue de l'apôtre Jean est magnifique, voici un extrait :
St. Jean 1.9 "La véritable lumière qui éclaire tout homme était venue dans le monde.
10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle; mais Lui le monde ne l’a pas connu.
11 Il est venu chez les siens; et les siens ne l’ont point reçu.
12 Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le droit d’être faits enfants de Dieu, savoir, à ceux qui croient en son nom,
13 Qui ne sont point nés du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.
14 Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père."

Oui, cette "Lumière", ils l'on assassiné. Malheureusement pour eux, Il est Ressuscité !

Les actuels occupants de l'état sioniste dit d'Israël ne sont que des usurpateurs antichrists. qui n'ont rien à voir avec les Israélites. Leurs bases doctrinales ne sont pas la Torah mais bien le Talmud de Babylone, qui regorge d'interprétations fallacieuses et apostas, véritable crime contre Dieu et l'humanité. Pourtant les rabbins savent que celui "qui retranche ou ajoute à la Parole" est lui-même retranché de Dieu pour une perdition éternelle dans d'ineffables flammes et souffrances éternelles... Qui est assez fou pour lutter contre Dieu impunément ???

A noter également que ceux qui restent sous la "Loi" (de Moïse) sont encore sous la Malédiction (cœur voilé). Ce n'est qu'en Yeshua, la Lumière de l'Eternel, que les yeux s'ouvrent. Il n'existe aucun juif, talmudiste, sioniste, etc. sur terre qui soit heureux car ils sont ADVERSAIRES de la vérité. (Adversaire en hébreux signifie Satan).

Ce ne sont que des artifices et ils sont passés Maîtres dans l'Art du Mensonge et de l'imitation, comme leur père, le diable (confirmé par Yeshua, Roi d'Israël en St. Jean 8.44, etc.). Yesua nous rend libre de cette Malédiction et nous vivons par la puissance de la Grâce, que malheureusement peu ont "saisi".(elle est pourtant gratuite !!!). Le Sang à tout payé !

Bénit soit l'Eternel et son merveilleux Messie, Yeshua de Nazareth en qui j'ai tout au-delà des meurtrissures ! Un pur bonheur et joie, au milieu de nos (et mes !) terribles afflictions et tribulations en ce monde définitivement perdu.
Maranatha.

10.Posté par Habakuk le 27/11/2009 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a aussi l'exemple de ce père palestinien, désespéré par la mort de son enfant, tombé sous les balles de tsahal, qui a offert le cœur de son fils à une jeune israélienne, dont le père, en guise de remerciement a clamé haut et fort qu'il ferait veillerait à faire éviter à sa fille toute fréquentation ou promiscuité avec les populations arabes, "de crainte de mauvaises influences"... Incroyable aussi cette histoire non ? Elle est pourtant vraie... Vos bons sentiments me vont droit au cœur (justement...!), Padovani, et on ne peut être qu'ému par cette histoire que vous nous rapportez... Malheureusement, les bons sentiments font partie de ces choses qui ne sont pas partagés par tout le monde... Sinon, ça se saurait. Cordialement.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires