Conflits et guerres actuelles

Civilisés vs primitifs, l'Afrique doit quitter l'Organisation des Nations Unies


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 18 Septembre 2018 - 11:02 Les revendications occidentales sur la Syrie


Il faut la simplicité des mœurs et des comportements pour éviter que l'on passe l'essentiel du temps à parler de justice, de tribunal pour trouver des solutions aux multitudes querelles d'intérêts divers qu'une société trop complexe fait naitre naturellement. Les Occidentaux se définissent comme des pays civilisés, donc aux mœurs complexes et la Libye comme pays dit primitif, c'est-à-dire aux moeurs simples. Sous cet angle, encore une fois, c'est la Libye qui répondrait mieux aux critères démocratiques de Rousseau que tous ceux qui prétendent lui donner des leçons de démocratie.


Jean Paul Pougala
Mercredi 7 Septembre 2011

Civilisés vs primitifs, l'Afrique doit quitter l'Organisation des Nations Unies

Dans une société complexe, les trop nombreux conflits sont résolus par la loi du plus fort, puisque celui qui est riche évite la prison parce qu'il peut se permettre un meilleur avocat et surtout, orienter l'appareil répressif de l'Etat contre celui qui vole une banane dans un supermarché, plutôt que le délinquant financier qui fait crouler une banque. Dans une ville comme New York où 75% de la population est blanche, 80% des postes de cadres sont occupés par des Blancs et ils ne sont que 20% des personnes en prison.

L'égalité dans les rangs et dans les fortunes. Il suffit de voir le classement FORBES 2010 pour voir quels sont les noms des personnes les plus riches de chacun des pays qui jettent la bombe sur la tête des Libyens et voir la différence avec le salaire le plus bas dans chacun des pays et faire de même pour la Libye pour comprendre qu'en matière de redistribution de la richesse du pays, c'est à la Libye d'exporter son savoir-faire à ceux qui la combattent et non le contraire. Même sous cet angle, selon Rousseau, la Libye serait plus démocratique que ceux qui veulent pompeusement lui exporter la prétendue démocratie. Aux États-Unis 5% de la population possèdent 60% de la richesse nationale. C'est le pays le plus déséquilibré, le plus inégal du monde.

PAS DE LUXE.

Pour Rousseau pour qu'il y ait la démocratie dans un pays, il ne faut pas qu'il y ait de luxe parce que, selon lui, le luxe rend nécessaire la richesse et cette dernière devient la vertu, l'objectif à atteindre à tout prix et non le bonheur du peuple, "le luxe corrompt à la fois le riche et le pauvre, l'un par la possession, l'autre par la convoitise ; il vend la patrie à la mollesse, à la vanité ; il ôte à l'État tous ses citoyens pour les asservir les uns aux autres, et tous à l'opinion". Ya-t-il plus de luxe en France ou en Libye ? Ce rapport d'asservissement des employés qui sont poussés jusqu'au suicide les employés mêmes des entreprises publiques ou semi-publiques, pour des raisons de rentabilité et donc de possession de luxe d'une des parties est-il plus criant en Libye ou en Occident ?

Le sociologue américain C. Wright Mills a décrit en 1956 la démocratie américaine comme " la dictature des élites ". Selon Mills, les États-Unis d'Amérique ne sont pas une démocratie parce qu'en définitive, c'est l'argent qui y parle dans les élections et non le peuple. Le résultat de chaque élection y est l'expression de la voix de l'argent et non la voix du peuple. Après Bush-père et Bush-fils, pour les primaires républicains de 2012, on parle déjà de Bush-benjamin. En plus, si le pouvoir politique se base sur la bureaucratie, Max Weber fait remarquer qu'il y a 43 millions de fonctionnaires et militaires aux États-Unis qui commandent effectivement le pays, mais qui n'ont été votés par personne et qui ne répondent pas directement au peuple de leurs activités. Une seule personne (un riche) est donc votée mais le vrai pouvoir sur le terrain est tenu par une seule caste de riches qui ne résulte purement et simplement que de nominations comme les ambassadeurs, les généraux de l'armée etc...

Combien de personnes dans les pays autoproclamés "démocratiques " savent qu'au Pérou la Constitution interdit un deuxième mandat consécutif au président de la République sortant ? Combien de personnes savent qu'au Guatemala, non seulement le président sortant ne doit plus jamais se présenter comme candidat à cette fonction, mais qu'en plus à aucun degré de parenté, aucun membre de sa famille ne pourra plus prétendre à cette fonction ? Combien savent que le Rwanda est le pays qui intègre politiquement le mieux les femmes au monde avec 49% de parlementaires femmes ? Combien savent que dans le classement de la CIA 2007, sur 10 pays les mieux gérés au monde, 4 sont Africains ? Avec la palme d'or à la Guinée équatoriale dont la dette publique ne représente que 1,14% de son PIB?

La guerre civile, les révoltes, les rebellions sont les ingrédients d'un début de démocratie soutient Rousseau. Parce que la démocratie n'est pas une fin, mais un processus permanent pour réaffirmer les droits naturels des humains que dans tous les pays du monde (sans exception) une poignée d'hommes et de femmes, confisquant le pouvoir du peuple, l'oriente pour se maintenir aux affaires. On trouve ici et là des formes de castes qui usurpent le mot "démocratie " qui doit être cet idéal vers lequel tendre et non un label à s'approprier ou un refrain à vanter parce qu'on est juste capable de crier plus fort que les autres.

Si un pays est calme comme la France ou les États-Unis, c'est-à-dire sans aucune révolte, pour Rousseau cela veut tout simplement dire que le système dictatorial est suffisamment répressif pour empêcher toute tentative de rébellion. Si les Libyens se révoltent, ce n'est pas une mauvaise chose. C'est prétendre que les peuples acceptent stoïquement le système qui les opprime partout dans le monde sans réagir qui est très mauvais. Et Rousseau de conclure : "Malo periculosam libertatem quam quietum servitium -traduction : S'il y avait un peuple de dieux, il se gouvernerait démocratiquement. Un gouvernement si parfait ne convient pas à des hommes ". Dire qu'on tue les Libyens pour leur bien est un leurre.

Quelles leçons pour l'Afrique?

Après 500 ans de relations de dominateur et de dominé avec l'Occident, il est dès lors prouvé que nous n'avons pas les mêmes critères pour définir le bon et le méchant. Nous avons des intérêts profondément divergents. Comment ne pas déplorer le Oui de 3 pays africains au sud du Sahara, Nigeria, Afrique du Sud et Gabon pour la résolution 1973 inaugurant la nouvelle forme de colonisation baptisée "protection des peuples", validant la théorie raciste que les Européens véhiculent depuis le 18ème siècle selon laquelle l'Afrique du Nord n'a rien à partager avec l'Afrique Subsaharienne, l'Afrique du nord serait ainsi plus évoluée, plus cultivée et plus civilisée que le reste de l'Afrique. Tout se passe comme si la Tunisie, l'Égypte, la Libye, l'Algérie ne faisaient pas partie de l'Afrique. Même les Nations Unies semblent ignorer la légitimité de l'Union Africaine sur ses Etats membres.

L'objectif est d'isoler les pays d'Afrique subsaharienne afin de mieux les fragiliser et les tenir sous contrôle. En effet, dans le capital du nouveau Fond Monétaire Africain (FMA), l'Algérie avec 16 milliards de dollars et la Libye avec 10 milliards de dollars contribuent à eux tous seuls pour près de 62% du capital qui est de 42 milliards de dollars. Le premier pays d'Afrique subsaharienne et les plus peuplés, le Nigeria suivi de l'Afrique du Sud arrivent très loin derrière avec 3 milliards de dollars chacun. C'est très inquiétant de constater que pour la première fois de l'histoire des Nations Unies ont a déclaré la guerre à un peuple sans avoir exploré au préalable la moindre piste pacifique pour solutionner le problème.

L'Afrique a-t-elle encore sa place dans une telle organisation ? Le Nigeria et l'Afrique du Sud sont disposés à voter OUI à tout ce que l'Occident demande, parce qu'ils croient naïvement aux promesses des uns et des autres de leur donner une place de membre permanent au Conseil de Sécurité avec le même droit de veto. Ils oublient tous les deux que la France n'a aucun pouvoir de leur attribuer le moindre poste. Si elle l'avait, il y a belle lurette que Mitterrand l'aurait fait pour l'Allemagne de Helmut Kohl. La réforme des Nations Unies n'est pas à l'ordre du jour. La seule manière de compter est la méthode chinoise : tous les 50 pays africains doivent quitter les Nations Unies. Et s'ils doivent y retourner un jour, ne le faire que s'ils ont obtenu ce qu'ils demandent depuis longtemps, un poste pour toute la fédération africaine, sinon rien. Cette méthode de la non-violence est la seule arme de justice dont disposent les pauvres et les faibles que nous sommes. Nous devons tout simplement quitter les Nations Unies, car cette organisation, de par sa configuration, de par sa hiérarchie est aux services des plus forts. Nous devons quitter les Nations Unies afin de marquer notre réprobation de cette conception du monde basée uniquement sur l'écrasement du plus faible. Tout au moins, ils seront libres de continuer de le faire, mais pas avec notre signature, pas en rappelant que nous sommes d'accord alors qu'ils savent très bien qu'ils ne nous ont jamais interrogés. Et même quand nous avons donné notre propre point de vue, comme la rencontre de samedi 19/3 à Nouakchott avec la déclaration sur la contrariété à l'action militaire, ceci a été passé tout simplement sous silence pour aller accomplir le forfait de bombarder le peuple africain. Ce qui arrive aujourd'hui est le scénario déjà vu auparavant avec la Chine. Aujourd'hui, on reconnaît le gouvernement Ouattara, on reconnaît le gouvernement des insurgés en Libye. C'est ce qui s'est passé à la fin de la deuxième guerre mondiale avec la Chine. La soit disant communauté internationale avait choisi Taiwan comme unique représentant du peuple Chinois en lieu de place de la Chine de Mao. Il faudra attendre 26 ans, c'est-à-dire le 25 octobre 1971 avec la résolution 2758 que tous les Africains devraient lire, pour mettre fin à la bêtise humaine.

La Chine est admise, sauf qu'elle a prétendu et obtenue d'être membre permanent avec droit de veto, sinon elle n'entre pas. Cette exigence satisfaite et la résolution d'admission entrée en vigueur, il faudra attendre un an pour que le 29 septembre 1972, le Ministre Chinois des Affaires Étrangères donne sa réponse avec une lettre au Secrétaire Général des Nations Unies pas pour dire Oui ou Merci, mais pour faire des mises au point, en garantie de sa dignité et de sa respectabilité. Qu'est-ce que l'Afrique espère obtenir des Nations Unies sans poser un acte fort pour se faire respecter ? On a vu en Côte d'Ivoire un fonctionnaire des Nations Unies se considérer au-dessus d'une institution constitutionnelle de ce pays. Nous sommes entrés dans cette organisation en acceptant d'être des serfs et croire que nous serons invités à table pour manger avec les autres dans les plats que nous avons lavés est tout simplement crédule, pire, stupide. Quand l'UA reconnaît la victoire de Ouattara sans même tenir compte des conclusions contraires de ses propres observateurs envoyés sur le terrain, juste pour faire plaisir à nos anciens maîtres, comment peut-on nous respecter ? Lorsque le président Sud-Africain Zuma déclare que Ouattara n'a pas gagné les élections et change à 180° après un tour à Paris, on peut se demander ce que valent ces dirigeants qui représentent et parlent au nom du 1 milliard d'Africains. La force et la vraie liberté de l'Afrique viendront de sa capacité à poser des actes réfléchis et en assumer les conséquences. La dignité et la respectabilité ont un prix. Sommes-nous disposés à le payer ? Sinon, notre place reste à la cuisine, aux toilettes pour garantir le confort des autres.


Mercredi 7 Septembre 2011


Commentaires

1.Posté par Saber le 07/09/2011 07:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour dire vrai, les représentants des pays africains à l'ONU ne sont pas légitimes et n'ont pas pour ambition de défendre les intérêts de leurs États respectifs ni le bien être des populations africaines.
Si on prend le cas de l'Algérie, est-ce grâce aux sacrifices des martyrs que l'indépendance fut acquise ou par le bon vouloir du vote des Nations Unis ?
Même les élites africaines formées en Occident finissent par servir de collabos du système colonial contre leur propre peuple et le cas de la cote d'ivoire est criant de vérités interdites par les maitres esclavagistes.
En tant qu'africains, sommes-nous une race inférieure ou disposons-nous de gènes de la soumission ?
Quand on pense que tous les pays arabo-musulmans réunis ne pèsent même pas le poids d'une poignée de sionistes colonisateurs, alors, à quoi sert tous ces drapeaux coloriés et ces armées de pacotilles?
Dans les jeux olympiques, les africains ne sont admis que pour courir , ils courent toujours.

2.Posté par MOSSINGUE_MOUTSINGA le 07/09/2011 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Twitter
Une des façons efficaces d'être pris au sérieux et de se faire respecter est le boycott massif. Gandhi l'a fait. Exemples : quitter certaines organisations internationales, ne plus acheter certains types de produits à fortes valeurs ajoutées venant de telle ou telle contrée, boycotter leurs productions locales, ne plus participer à certaines manifestations...

One of effective ways to be taken seriously and be respected is the mass boycott. Gandhi did. Examples: leaving some international organizations, not to buy certain types of products with high added VALUE from a particular country, boycott their local production, no longer participate in some events ...

3.Posté par MOSSINGUE_MOUTSINGA le 07/09/2011 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Twitter
"How many people in the self-proclaimed" democratic "know that in Peru the Constitution prohibits a second consecutive term to the outgoing president? How many people know that in Guatemala, not only the incumbent president must never appear as a candidate for this function, but in addition to any degree of relationship, no family member can no longer claim that function? How many know that Rwanda is the country that integrates the best political women in the world with 49% women parliamentarians? How many know that in the ranking of the CIA in 2007, 10 countries on the best managed in the world, four are African? with the Golden Palm at the Equatorial Guinea government debt which represents only 1.14% of GDP? "

4.Posté par MOSSINGUE_MOUTSINGA le 07/09/2011 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Twitter
"If a country is calm like France or the United States, that is to say without any rebellion, for Rousseau it simply means that the system is sufficiently repressive dictatorship to prevent any attempt at rebellion."

5.Posté par MOSSINGUE_MOUTSINGA le 07/09/2011 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Twitter
"It's very disturbing that for the first time in the history of the United Nations has declared war on a people without first having explored the lower track to solve the problem peacefully."

6.Posté par abdelkader le 07/09/2011 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ saber. les africains qui ne comprennent pas L´ONU sont des esclaves??? liens est ce que les comprennent que L´ONU est une organisation des néo-colonialistes et des impérialistes unifier dans les droits de l´homme et l´enseignement religieux leur impose les ruinent les cerveaux car l´afrique n´a pas le droit de liberté et c´est le continent de vol aisé par les pouvoirs des occidentaux depuis l´esclavage !!!. par exemple la france spolier 15 états de l´afrique du nord et l´afrique de l´ouest. pour les pouvoirs occidentaux l´africain extremiste est celui qui refuse la corruption et le vol de leur richésses, le modéré traitre et celui qui accepte la corruption et le vol des richésses de l´afrique par eux!!!.

7.Posté par Al Damir le 07/09/2011 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n’est pas seulement l’Afrique mais les pays d’Amérique du Sud, du Moyen-Orient, de l’Asie et certains pays d’Europe qui doivent se retirer de cette Organisation, marionnette et dirigée par les véritables Etats Terroristes de notre planète responsables de tous les conflits, et guerres qu’ils provoquent et qui engendrent un massacre sans nom des peuples du monde. L’ONU doit être totalement réformée et son fonctionnement ainsi que ses décisions doivent revenir à l’Assemblée Générale seule Autorité légale, légitime et souveraine et non au Conseil de Sécurité, lequel devra uniquement être chargé de leur exécution.

8.Posté par Saber le 07/09/2011 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

6.Posté par abdelkader le 07/09/2011 10:49

@ saber. les africains qui ne comprennent pas L´ONU sont des esclaves?

Un coup de colère africaine à écouter.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires