Croyances et société

Chrétiens d'Orient : Le Génocide Moral.


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 20 Mai 2018 - 21:52 Salam, Bonjour, Azul Jérusalem

Dimanche 25 Mars 2018 - 05:36 Le Jihad aimé


L’intérêt soudain en Occident pour les chrétiens d'Orient n'est pas de première jeunesse. Ce qui l'est, en revanche, c'est la prise en otage de cette minorité par des régimes dictatoriaux internes au nom de leur protection. Pourtant cette chimérique offre de protection n'est rien d'autre qu'un génocide moral envers ces minorités tant elle n'émane que des régimes illégitimes incapables de se protéger eux mêmes et sur le départ tous comme en Syrie ou en Égypte.


Cide
Jeudi 13 Avril 2017

Les chrétiens d'Orient représentent incontestablement l'une des plus vieilles communautés religieuses du monde. D'autant plus que, qu'il soit en Palestine, en Irak en Syrie, au Liban ou en Égypte, ils sont sur leur terre d'origine.
Sur ce, il y a peu de controverse en terre d'islam, religion à laquelle, il faudra le noter, les ancêtres de ces mêmes chrétiens ont participé activement à son essor tant ils se sont accomplis dans l'espace qu'elle les a accordés et qui, si imparfait soit-il, contraste grandement avec son époque aussi bien en reconnaissance qu'en tolérance.

Certes, cette terre d'Orient est tourmentée et forcement ses populations avec : toutes religions et toutes confessions confondues.
Il n’empêche cependant que l'islam a ceci de particulier : il a réussi dans un élan sans équivalent dans l'histoire à conserver toute la faune religieuse qui lui est antérieure et sur laquelle il a été amené à régner durant plus d'un millénaire.

Et qu'ils soient Samaritains, Zoroastriens, Hindouistes, Coptes, Juifs ou Chrétiens de toutes obédiences on Musulmans de toutes confessions, on ne peut que reconnaître en effet à l'islam l'exploit plus que miraculeux de nous transmettre tous ces patrimoines majeurs de l’humanité tel qu'il les a reçus depuis quatorze siècles, sans altération aucune sur les dogmes, les écrits ou les traditions avec bien-sur en bonus leurs langues vecteurs d'origine, comme l’araméen, le syriaque ou le copte.

En fait ce rapport bienveillant à la diversité religieuse, humaine, ethnique ou culturelle est à la fois la marque propre de l'islam et aussi sa force première. Il est surtout authentiquement islamique tant il prend source dans le Coran et les paroles du Prophète et, in fine, dans l'essence même de sa Loi fondamentale par le biais de son postulat premier :«bannir le mal : le subi et l'infligé»[*].

En réalité, l'existence même de cette diversité, disparue ailleurs, est une preuve irréfutable de la tolérance de l'islam et des musulmans le long de leur histoire envers les autres. On ne peut pas dire autant, hélas, de tout le monde. Le triste sort des Cathares et des Huguenots de France ou les Musulmans et les Juifs d'Espagne nous édifiera davantage sur la question.

Et ce malgré que, très tôt, toutes les puissances intéressées, aussi bien internes à ce monde musulman qu’externes, ont tout de suite vu dans cette mosaïque somme toute homogène un facteur de faiblesse par laquelle elles comptent bien s'engouffrer. Non pas par amour à une composante particulière, chrétienne donc de nos jours ou chiites, que par pur calcul et hostilité globale.

Autant dire, tant s'en fallait, que l’intérêt soudain en Occident pour les chrétiens d'Orient n'est pas de première jeunesse. Ce qui l'est, en revanche, c'est cette prise en otage de cette minorité par des régimes dictatoriaux internes au nom de leur protection. D'une part, cela offre à ces régimes assassins et criminels, comme en Syrie ou en Égypte, un cordon sanitaire naturel et, de l'autre, il drague les oreilles d'un Occident qui ne se rappelle à son catéchisme chrétien que quand il s'agit de l'islam ou des musulmans.

Pourtant cette chimérique offre de protection n'est rien d'autre qu'un génocide moral envers ces minorités tant elle n'émane que des régimes illégitimes incapables de se protéger eux mêmes et sur le départ tous. Elle les délégitime pour cause et leur nie une protection naturelle qu'ils devraient en être les dépositaires de plein droit, comme tout citoyen chez lui, sur sa terre et dans son pays.



(A suivre)





[*]( لا ضرر ولا ضرار )

 


Jeudi 13 Avril 2017


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires