Lobbying et conséquences

Censurez, censurez, il en restera toujours quelque chose


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 12 Septembre 2018 - 02:00 Produire la dépression suivante



Oumelkheir
Jeudi 20 Mai 2010

Censurez, censurez, il en restera toujours quelque chose
La nouvelle vient de tomber : le Conseil supérieur de l'audiovisuel français (CSA), a décidé la suspension de la diffusion de la chaîne égyptienne Al Rahma. Dans le cadre d'une mise en demeure, le CSA a demandé à la société Eutelsat de cesser la diffusion de cette chaîne. Depuis le temps, on a bien fini par comprendre, mais le CSA insiste et nous explique : "Des propos à caractère haineux, violent et antisémite ont en effet été tenus sur cette chaîne, le 31 octobre 2009, à propos du conflit israélo-palestinien, décrivant le peuple juif de façon avilissante et dégradante". Cette accusation ne date pas du 31 octobre 2009. Dans une précédente lettre du CSA (n°230 de Août-Septembre 2009), il est publié dans "L'essentiel des décisions du CSA", en date du 21 juillet 2009, la mise en demeure d'Eutelsat au sujet de la chaîne Al Rahma. Le CSA y déclare : "Saisi par le Conseil représentatif des institutions juives de France (nous y sommes!) du caractère violent et antisémite de certaines émissions diffusées par la chaîne égyptienne Al Rahma, le Conseil a constaté la tenue de propos contraires à l’article 15 de la loi du 30 septembre 1986. Il a mis en demeure la société Eutelsat, qui diffuse la chaîne, de respecter le II de l’article 33-1 de la loi du 30 septembre 1986 en informant la chaîne du régime qui lui est applicable, ainsi que de la teneur de l’article 15 de la loi précitée, qui interdit toute incitation à la haine et à la violence pour des raisons de race, de sexe, de mœurs, de religion ou de nationalité". Combien de chaînes pourraient à votre avis, subir ce "régime" s'il venait réellement à être suivi? Et le conseil représentatif des institutions juives en France de nous donner (fièrement) plus de détails : "Le 3 février 2009, le Président du CRIF a adressé à Michel Boyon, Président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) un courrier. Il rappelle qu’en «ces temps de résurgence dans notre pays et dans l’Europe entière d’un antisémitisme à la fois structurel et conjoncturel (…) le CRIF s’émeut gravement que la chaîne de télévision égyptienne sunnite islamiste Al-Rahma ("Miséricorde"), diffusée par le satellite égyptien Atlantic Bird, soit diffusée par le fournisseur d’accès français EUTELSAT.» «Al-Rahma contrevient régulièrement à l’article 15 de la loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication qui interdit toute incitation à la haine ou à la violence pour des raisons de race, de religion ou de nationalité» poursuit Richard Prasquier. Dans sa réponse, Michel Boyon, Président du CSA, indique qu’il va procéder à un contrôle approfondi du contenu diffusé par cette chaîne". C'est ainsi que cette plainte se base sur une "compilation" d'extraits vidéos enregistrés entre le 2 janvier et le 6 mars 2009. Enregistrés et traduits par... le Memri ! "Richard Prasquier et Marc Knobel ont remercié Michel Boyon et le CSA. Ils ont indiqué que le CRIF travaille en étroite collaboration avec le MEMRI, qui effectue une très importante veille médiatique. (...) Le CRIF se réjouit de la fermeté qui est affichée dans ce dossier par la France et le CSA. La France joue un rôle moteur au sein de l’Union européenne pour empêcher la diffusion de programmes qui soient contraires aux valeurs de l’Union européenne. (...) Le CRIF estime que les messages antisémites (ou racistes) diffusés par certaines télévisions du pourtour méditerranéen s’opposent aux valeurs fondamentales de l’Union européenne en matière de non-discrimination, de respect de l’autre, et de rejet de toute forme de racisme et d’antisémitisme. Les Etats européens doivent donc rappeler à leurs partenaires (méditerranéens) que l’on ne saurait transiger sur cette question". (source) Notez que la période "incriminée" est celle pendant laquelle Ghazza subissait une agression barbare sans précédent. Comprendre par là qu'il faut recevoir les coups sans rien dire. Sans un mot. Sans un cri. Sans un sanglot. Et pourquoi pas tendre l'autre joue aussi? A la même période, mais du côté israélien, circulait la lettre d'un rabbin qui préconisait des bombardements massifs contre toute la population de Ghazza, sans distinction et sans pitié. Il disait : "Selon l’éthique juive, une ville entière doit répondre du comportement immoral de certains de ses individus. A Gaza, c’est toute la populace qui est responsable, car ils n’ont rien fait afin d’empêcher les tirs de fusées Qassâm (...) Ceci est un message que j’adresse à tous les dirigeants du peuple juif, de n’avoir aucune pitié pour ceux qui tirent [des roquettes] contre des civils, chez eux". Malgré tout, seule l'accusation d'antisémitisme reste condamnable, la raison du plus fort étant toujours la meilleure... Personnellement, cette affaire ne me concernerait pas si elle se limitait à la seule France et mon intention n'est pas celle de plaider une cause perdue d'avance vu la partialité de la Cour. Mais, le CSA en plus de suspendre la réception de la chaîne Al Rahma sur son territoire, met en demeure Nilesat par le biais d'Eutelsat de suspendre carrément l'émission de la chaîne. Ce qui a poussé des parlementaires égyptiens à demander une réunion d'information sur la question. L'heure est grave c'est vrai... mais pas désespérée. Car heureusement, le ciel est parsemé de satellites. Et puis tant qu'il y a le web...
http://historywillteachusnothing.blogspot.com/


Jeudi 20 Mai 2010


Commentaires

1.Posté par Al damir le 20/05/2010 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pauvre France, Terroir de la Proclamation des Droits de l'homme, ils vont arriver jusqu'à lui enlever son âme. Surtout qu'en réalité Ils s'avèrent être de véritables ignorants, car en aucun cas on ne peut faire l'amalgame entre race et religion et utiliser le mot antisémite qui constitue une insulte à l'intelligence de l'humanité.

2.Posté par abeilles le 20/05/2010 19:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et nous n'insultons pas une race,ni une religion ,Mais des Crimes désolée si c'est les leurs qui les commettent ,Le peuple Français devient quoi PAYER ET SE LA FERMER ,Nous ne pouvons pas êtres Anti Juifs impossible notre Président en fait parti ,avec les 3/4 un peu plus dans notre Gouvernement ,Vous insultez les Français qui vous nourrissent C S A Je suis pour une justice équitable un fait il y en a tellement un vigile a été tué par 6 JUIFS il ne faut surtout pas voir le racisme ,une bagarre qui a mal tournée ,ce pauvre vigile était Arabe ,Supposez que cela soit des Autochtones pendant 3 mois vous auriez laisser craché le Venin de vos agents de Propagande Crime Raciste odieux ,et des milliers de cas ou la CSA laissent allègrement jeter en pâture nous Français ,vous jetez en Prison pour des accidents dû au destin ,je pense à ce jeune qui était venu avec le car FN au défilé pour passer une journée gratuite à Paris a poussé ce jeune Marocain sans penser que les berges de la Seine étaient murées ,donc difficile à remonter ,il est peut-être encore en Prison tant dit que vos 6 jeunes qui ont frappé qui l'ont noyé un seul en prison et sortira très bientôt ,les Faits doivent être jugé par la gravité, et les actes,pas parce que c'est une communauté intouchable ,et les paroles doivent rester libre chacun peut défendre ses propres idées, pensées
Messieurs Mesdames vous ne faites pas partis de notre Pays la FRANCE DES DROITS DE L 'HOMME LIBRE

3.Posté par jesaisrien le 20/05/2010 21:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

déjà 68 votes qui ont fait baisser la note générale pour un tout nouvel (et excellent !) article, ça me paraît un peu louche. Apparemment la vérité dérange "certains"... comme toujours.

4.Posté par damien le 20/05/2010 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"A la demande du CRIF"
Ils auraient pu mettre

"sous les ordres du CRIF"

Ce CSA est controlé par le CRIF et le CRIF ordonne la fermeture de n'importe quelle chaine qu'il veut (des lors qu'elle est diffusé par Eutelsat). Seul solution, boycotter eutelsat de la part des chaines de la résistance et passer par des satellites qui ne sont pas sous controle sioniste.


5.Posté par decus le 20/05/2010 22:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Censurez, censurez, il en restera toujours quelque chose "
exactement alterinfo devrait montré l'exemple

6.Posté par Bernard le 21/05/2010 01:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hé bé...Pourras-t-on encore appeler un chat un chat, un juif un juif, sans être condamné pour "antisémitisme" en application de dispositions d'une loi enchaînant la Pensée et l'Histoire et à laquelle un ministre communiste a prêté son nom, à sa décharge avec l'intention, louable alors, de lutter contre le racisme à l'endroit des immigrés d'origine maghrébine et turque ?

Une loi récupérée par le CRIF, entre autres, pour entretenir le terreau de culpabilisation relatif à la Shoah, perpétrée au coeur de l'Europe, et sur lequel repose en grande partie, le soutien inconscient des peuples européens indigénes à l'état israëlien...

Au nom de cette même loi, assistera-t-on à la condamnation et à l'interdiction de diffusion des quotidiens français comme "Le Monde", "Le Figaro", "Libération" "Le Nouvel Obs" ou encore des radios et chaînes de télélévision publiques et privées comme A2, FR3, ARTE, FR24, TF1, M6, BFM, Itélé, j'en passe et des meilleures, qui ont deversé et déversent quasi quotidiennement leurs flots d'incitations à la violence, en utilisant au besoin LE MENSONGE à l'endroit de pays comme l'Irak, l'Iran, les Résistances Libanaise, Palestinienne, Afghane, Hondurienne... et leurs responsables politiques ?

En ces temps de disette en matière d'emplois, les filles et fils des classes aisées peuvent être rassurées, le marché de la judiciarisation de la sociéte française est en voie d'élargissement constant et leur offre des débouchés relativement bien rémunérés.

7.Posté par MAK le 21/05/2010 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les autorités administratifs françaises sont une filiale d'israel à quand les cours d'hebreux à la place du français car plus on avance dans le temps plus le gourvernement français et son adminitration sont que des larbins d'israel

8.Posté par Resistance le 21/05/2010 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Déjà qu'on a retiré le samedi dans "l'éducassion nassional" pour..........shabat, qui sait, bientôt l'hébreu c'est le CRIJF qui décide. en bon entendeur.

Pauv'France

Vive la Résistance
Tahiya Falestine

9.Posté par Juste le 21/05/2010 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bienvenue en territoires occupés, avec colonies hlm , les goyims vont l apprendre a leur dépends , la France a perdu se souveraineté en 68 avec le départ du général De Gaulle, un homme visionnaire qui avait fait allusion a cette colonisation interne par un cancer qui ne cesse de se metastaser .

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires