MONDE

Bouclier européen: Moscou invite Ankara à un dialogue ouvert


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 19 Avril 2018 - 13:06 Le trio de l’apocalypse


Moscou proteste contre le déploiement dans le bassin de la mer Noire des éléments maritimes du bouclier antimissile américain, a annoncé jeudi à Ankara le représentant permanent de la Russie auprès de l'Otan, Dmitri Rogozine.
"La mer Noire a toujours été la mer de l'amitié et de la coopération, elle devrait le rester. Nous sommes contre le déploiement du bouclier antimissile dans son bassin, même si cela ne porte pas atteinte à notre potentiel stratégique", a-t-il déclaré aux journalistes.
Il a souligné que la Russie était contre le déploiement dans cette mer de la Marine des pays "qui font cliqueter leurs armes".
M. Rogozine est à Ankara pour discuter de la problématique du bouclier antimissile.


Ria Novosti
Jeudi 28 Juillet 2011

Bouclier européen: Moscou invite Ankara à un dialogue ouvert
La Russie espère engager un dialogue ouvert avec la Turquie sur le projet de bouclier antimissile européen, a annoncé jeudi aux journalistes à Ankara l'ambassadeur de Russie auprès de l'Otan, Dmitri Rogozine.
"La Turquie est un acteur important non seulement au sein de l'Otan, mais dans l'espace euroatlantique tout entier", a déclaré M.Rogozine. "Compte tenu de nos liens historiques séculaires, la Russie espère mener avec la Turquie un dialogue franc et global sur toute question suscitant notre préoccupation".
M.Rogozine est arrivé jeudi dans la capitale turque pour discuter de la problématique du bouclier antimissile européen. Au cours de sa visite à Ankara, il s'entretiendra avec le président turc Abdullah Gul, ainsi qu'avec les représentants des ministères des Affaires étrangères et de la Défense.
M.Rogozine a rappelé que la Turquie allait accueillir un radar intégré au système de défense antimissile américain. "En outre, la Turquie sera obligée de se déterminer sur l'éventuel déploiement de navires américains avec des systèmes anti-missiles à leur bord en mer Noire et en Méditerranée", a expliqué M.Rogozine.
"La mer Noire a toujours été la mer de l'amitié et de la coopération, et elle devrait le rester. Nous sommes contre le déploiement du bouclier antimissile dans son bassin", a-t-il déclaré.


Jeudi 28 Juillet 2011


Commentaires

1.Posté par eco le 28/07/2011 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" Turquie: Vers un leadership régional " autorisé par les puissance occidentales en échange, peut être, " du "déploiement dans le bassin de la mer Noire des éléments maritimes du bouclier antimissile américain"

Ceci peut expliquer cela?

2.Posté par Patrick Keridan le 29/07/2011 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La position, excessivement pro-occidentale de la Turquie sur plusieurs fronts laisse perplexe :
1) en Europe où malgré ses divergences occasionnelles avec son patron US, elle reste fermement ancrée dans l'OTAN, préserve les bases des yankees sur son territoire et s'apprête à accueillir leur bouclier anti-missile, 2) vis-à-vis de la Syrie et de l'Iran où le réchauffement certain reste empreint de méfiance et d'ambigüités, notamment face à l'actuel conflit civil syrien, 3) à l'égard d'Israël où son je-t'aime-moi-non-plus semble être dicté beaucoup plus par des considérations personnelles d'honneur froissé que par un engagement pour l'urgente cause palestinienne, 4) face à la guerre en Libye où, non contente de prendre fait et cause pour l'agression du trio Sarkozy, Cameron, Obama, elle se déclare prête à financer les terroristes du CNT !
On attend tout autre chose d'une puissance moyenne recouvrant la conscience de son importance et occupant une position charnière entre l'UE, la Russie, l'Iran et le Moyen-Orient arabe. On attend qu'elle désamorce les vieux antagonismes entre turco-mongoles, perses, arabes et slaves au lieu de les raviver pour complaire aux théoriciens atlantistes du choc des civilisations. On attend qu'elle contribue au démantèlement des forces extra-continentales qui cherchent encore et toujours à cerner la Russie, à l'amoindrir, et à militariser contre elle les pays situés sur son pourtour au lieu d'inciter tout le monde à la réconciliation et à une collaboration intra-continentale sans réserve.
On attend enfin une prise de position sans équivoque en faveur des droits inaliénables du peuple palestinien contre leurs oppresseurs sionistes au moment où l'échéance de cette question cruciale se rapproche.
La Turquie doit choisir entre le destin historique d'une grande puissance en devenir et l'enlisement dans de petites querelles locales entretenues par les ennemis du continent !

3.Posté par bledmiki-99 le 29/07/2011 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


La Turquie court après un mirage...une improbable admission à l'Europe. Pourtant le NABOT a été en ne peut plus clair..!!!

4.Posté par imril le 29/07/2011 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

balabala les ricains et israel cherchent en permanence la bagarre ....et les autres balabalabala.........com d hab aller au diable.tot ou tard il faudra les affronter ne perdons pas de temps...bordel je suis use par vos rencontres interminables..

5.Posté par kenan le 30/07/2011 02:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

erdogan est une marionnette des usa. il a été amené au pouvoir grace à l'aide des usa et il se pliera aux volonté us.
d'ailleurs,.il fait tout ce que obama lui demande, voir son cirque avec la lybie.


6.Posté par idem le 30/07/2011 07:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam kenan,
tu as des arguments tres precis concernant tiab ardogan, peux tu prouver ce que tu dis? si non stp ne dit rien . c est grave de porter des accusations de la sorte . Je te fais remarquer une chose sous les régimes militaire la turquie etait un pays sous dévelopée, totalement corrompu, comme tout ces régime, en plus sous la solde des ricains, avec l obligation d''avoir des relations et la reconnaissance d'' israel. ; parceque il ya pas d alternative avec eux, regarde ce qui se passe actuellement.
1-la turquie elle payent très cher son indépendance, il faut passer par ces étapes obligatoire, pour ne pas aller dans une guerre civile .
KENAN, les ricains ne veulent pas d''une turquie indépendante sache le bien , avec un trop grand role dans la region pourquoi ils insistent tellement pour quelle rentre dans l europe par pour les beaux des turques, mais simplement c''etait le deel, entre les USA et les militaire ce que les européens ne voudront jamais.

7.Posté par kenan le 30/07/2011 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

erdogan est aussi soumis aux us que les rois arabie, quatar,koweit.;

8.Posté par idem le 30/07/2011 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SALAM KENAN,
ce que tu comprends pas? les monarchies du golf sont dans l'obligation d avoir des protecteurs comme les usa ou la Russie se sont des pays riche leur ennemies sont leur plus voisin. tu peux t' imaginer un instant avec 10 millions d habitant ou le Koweït, les émirats Bahreïn, Qatar, sans leur accord avec les ricains en deux jours ils sont envahis, pour cette raison ils subissent leur dictât

9.Posté par momo le 31/07/2011 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais pourquoi est-ce que la russie "espère" engager le dialogue avec les turcs ? si elle ne veut pas du bouclier anti-missiles, pourquoi ne frappe t-elle pas le poing sur la table et ne dit-elle pas aux turcs NON une bonne fois pour toute ? Je croyais que c'était une grande puissance nucléaire moi la russie... Admettons que le dialogue entre turcs et russes soit un échec..., que risquent de faire les russes ?

10.Posté par soldat ramyah le 01/08/2011 00:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'pense surtout momo que les turcs ne veulent et n'ont pas intérêt à se mettre les U.S.A à dos!,et qu'entre la russie et les Etats unis ,leur choix est vite fait!! ...Et oui c'est triste mais c'est comme ça!!

11.Posté par zilford_l'Ottoman le 01/08/2011 00:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tentative vaine mais bon,la Turquie a un double visage qui m'énerve moi même en tant que turc...j'en profite au passage pour passer un bon ramadan a mes frères et soeurs musulmans,

12.Posté par idem le 05/08/2011 06:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam RAMADAN KARIM A TOUS
ZILFORD_L OTTOMAN LA TURQUIE SORT D UNE GRANDE LÉTHARGIE FAUT ETRE PATIENT

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires