Coup de gueule

Béthune à l'épreuve du Dakar


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!


Le courage et la volonté affichés des autorités françaises pour le cas de Simon, pourront-ils rendre justice à Boubacar Diallo, Mohamed Ndaw et à d'autres victimes anonymes ?


contact@stop-rallyedakar.com
Jeudi 13 Septembre 2007

Béthune à l'épreuve du Dakar
Par la voix/voie de son porte-parole Claire Aymes, le CAVAD [le collectif Actions pour les victimes Anonymes du Dakar] interpellait les chefs d’états africains concernés par la mécanique mortelle à une prise de responsabilité. Cette interpellation qui n’est pas la première, faisait suite à la réaction des autorités françaises de déjà s’interroger sur les bienfaits d’une telle course qui a coûté la vie à un jeune garçon de 5 ans, Simon de son prénom.

L’émoi que cet accident a suscité dans la ville et même auprès de certains férus du volant (qui ont décidé de ne pas continuer la course) a eu pour conséquence de réveiller et peut-être de sensibiliser le gouvernement français qui, par son ministre de l’intérieur a posé le problème en termes de responsabilité des conducteurs et non de celle des spectateurs.
Une avancée, pour une question qui laissait indifférente ou alors une question qui ne pesait pas lourd face aux enjeux économiques derrière.

Hier donc, Claire Aymes dont l’engagement pour ces questions comme sur bien d’autres n’est plus à démontrer, nous apprenait la décision du comité d’organisation du rallye béthunois de mettre un terme à cette course. La mauvaise foi des organisateurs et les accusations fallacieuses à l’endroit des autorités ont permis cette décision.
Nous ne pouvons que nous réjouir d’une telle prise de conscience.
Si l’intransigeance et la détermination des autorités françaises sont à louer, il demeure une interrogation quant au méga Rallye Dakar.
Méga par le nombre des participants, de la logistique dédiée aux seules coureurs aussi, mais aussi méga par le nombre de morts côté africain que cette course cause.
Les pertes humaines incommensurables ne font pas oublier les dégâts environnementaux : Empoisonnement et pollution volontaires (Peterhansel lors du précédent rallye lavait son moteur dans un puits d’eau) des cours d’eaux, des sols par des huiles sales et usées déversées ci et là sans égard etc…Les animaux tués exprès;
Bref le Rallye Dakar est une cause de mortalité à ne pas négliger comme le clament certains villageois dès lors qu’ils ont l’occasion de s’exprimer sans intimidations.

Aujourd’hui, le CAVAD des années maintenant et une partie de l’opinion française sensibilisée à la question et ayant compris les dangers d’une telle course, sont à demander la suppression sine die du Rallye Dakar.
Choc de l’émotion ou réel désir de la part de cette opinion française ?
Aurait-il fallu qu’une tête « blonde » périsse pour qu’un tel réveil ait lieu, personne ne saurait le dire.

Que vaut une tête "Noire" face à une "Blonde" même face à la mort ?
Du côté africain aujourd’hui, nul doute qu'une telle levée de boucliers des autorités françaises suscite des interrogations. Une question est dans toutes les lèvres et trouve sa justification dans la réaction prompte et efficace des autorités françaises c’est-à-dire du ministère de l’intérieur jusqu’à la municipalité.
La question de l’égalité de tous les Hommes, quelle que soit la couleur de la peau. Si du vivant, cette égalité n’est pas respectée, l’inégalité persiste-t-elle aussi face à la mort ?
En d’autres termes « une tête blonde a-t-elle plus de valeur qu’une tête noire ? »

Comment ne pas le penser quand on sait que de nombreux enfants et adultes africains ont été littéralement effacés de la planète par des coureurs de rallye, sans que les autorités françaises et même les autorités européennes qui ont tous les instruments de contrainte sur Amaury Sport Organisation pour interdire cette course sur le territoire africain dans des conditions de sécurités lamentables pour ne pas dire inexistantes, persistent à ne rien faire, restent muettes à ce drame dont les responsables viennent de leur continent, certes aidées par la pusillanimité légendaire des gens comme Abdoulaye Wade et Cie.
Le courage et la volonté affichés des autorités françaises pour le cas de Simon, pourront-ils rendre justice à Boubacar Diallo, Mohamed Ndaw et à d'autres victimes anonymes ?
Seul le Rallye de Béthune nous le dira, car il n'aurait apparemment pas encore livré tous ses secrets.
Le rallye de Béthune permettra t-il de ne plus souiller les eaux et les sols des populations concernées ?
Remerciements à MBOA
http://mboangila.afrikblog.com/archives/2007/09/13/6197673.html



Jeudi 13 Septembre 2007


Commentaires

1.Posté par somebody le 15/09/2007 01:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le rallye du Dakar est nul à chier
J'ai été avec ces sales cons qui respectent aucune vie. Même pas celles des pilotes.
Ces chiens ont caché la mort de Jean-Charles Ghnassia survenue tout au début du rallye 2007 au maroc. Après ils ont fait chier le monde pour ne pas indemniser. Jean-Charles Ghnassia participait avec l'équipe de France2. Vérifiez, et qu'ils démentent.


2.Posté par philippe le 16/09/2007 03:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et un de moins
La malédiction a frappé.
Un Indigne du Dakar s’en est allé. Colin Mac Rae (39 ans) est mort le 15 septembre 2007 dans le crash de son hélicoptère. Son fils de 5 ans fait partie des victimes.
il avait quitté le WRC en 2004, faute de volant, et avait rebondi en rallye-raid où il avait « brillament » participé en remportant des étapes lors des Dakar 2004 et 2005.
Il était inscrit sur le Dakar 2008.

3.Posté par Ryan le 14/11/2007 02:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La malédiction n'a pas frappé là où il fallait. Vérifiez les paramètres.
Vous verrez arche de Zoé

4.Posté par Loïs le 10/06/2008 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà qui est bien dit. La Malédiction devrait rectifier le tir.

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires