RELIGIONS ET CROYANCES

Ben Laden, Al Qaeda et l’Islam



Zouhair Lahna
Jeudi 12 Mai 2011

Ben Laden, Al Qaeda et l’Islam
Aux lendemains du 11 septembre 2001, j’ai quitté l’Afghanistan avec mes collègues d’alors d’Aide Médicale Internationale, l’ONG avec laquelle j’étais parti pour soigner et découvrir ce pays. Avec le recul, je me rends bien compte que j’aurais pu me retrouver au Guantanamo, comme tant d’autres innocents. Le fait d’être un arabe et un musulman  était en ce moment (et le reste encore dans une certaine mesure) hautement suspect en Afghanistan occupé. C’était  suffisant pour que les services inculpent les gens, les jettent en prison sans jugement et les torturent.
En partant de là sorte, on savait pertinemment, qu’on laissait des gens pour un avenir incertain. Dix ans plus tard, j’éprouve encore un sentiment de gêne et d’incapacité face à la violence qui s’est abattue sur ce peuple, avec la bénédiction du monde ‘’civilisé’’ et le silence complice des musulmans. Je pense aux morts souvent civiles et innocents, aux handicapés, aux familles déchirés. Le coupable d’alors avait été nommé et le jugement du far-West  prononcé (par l’intime conviction).

 C’était Oussama Ben Laden, le mythique dirigent d’Al Qaeda. Je me souviens encore que les talibans qui étaient au pouvoir et qui avaient accueilli Ben Laden, eu égard aux services rendus à leur pays face aux soviétiques,  avaient demandé aux Américains des preuves sur la culpabilité de leur hôte d’alors. Ils disaient qu’il n’était pas question de livrer un musulman à des non musulmans sans preuves de sa culpabilité. Les talibans qui appliquaient scrupuleusement  la jurisprudence musulmane (charia) savaient bien qu’il n’existe aucun texte de loi musulmane passé ou récent qui autorise l’assassinat d’innocents. Et les 3000 morts qui ont péri à New York étaient des innocents.
Le 15 octobre 2001, après une semaine de bombardements meurtriers, les talibans ont proposé de livrer Ben Laden à un pays tiers mais à condition de fournir les preuves de sa culpabilité. Bush, grisé par son armada et qui avait sans doute d’autres dessins en tête, a balayé l’offre du revers de la main. La suite a été bien entendu l’occupation du pays et la guerre en Iraq. Et le feuilleton continu…
Cependant, il est important de se poser la véritable question : A qui profite le crime du 11 septembre ?et tous les attentats de par le monde, aussi bien occidental que musulman qui s’en sont suivis. Certainement pas aux musulmans.  Il s’est créé une défiance vis-à-vis de l’Islam de par le monde. Les musulmans pratiquants doivent s’excuser pour exister. Les savants religieux et autres intellectuels n’arrêtent pas de se justifier. Les mouvements islamistes font le dos ronds et  associations caritatives, soupçonnées de financer le terrorisme, ont presque cessé leurs activités, ou du moins, ont été freinées dans leurs élans.  
Des lois liberticides ont vues le jour dans les pays occidentaux comme celle contre le voile à l’école en France, avec une opinion public manipulée et chargée émotionnellement.  Des films, des caricatures du prophète, une phobie des mosquées et de cette religion étiquetée ‘’de haine’’ et de ‘’terreur’’. Il est devenu très difficile pour un musulman en occident de faire valoir ses valeurs, tellement la connotation négative s’est installée dans les esprits.  
Dans les pays dit musulmans, l’attaque contre l’Islam n’était pas en reste, les administrations ont déclaré une guerre ouverte à tous ceux qui pensaient une relecture de l’islam et son application dans la vie de tous les jours. Tous les mouvements ont été combattus  avec la part du lion vis-à-vis de ce qu’on appelle les salafistes. Les administrations dans les pays musulmans ont été aidées et encouragés par l’élite occidentalisée et acculturée qui profite bien évidement du système ultralibéral et libertin. Installée dans une culture d’islam colonial servile, cette élite ne jure par ses maitres à penser occidentaux et souhaitent appliquer les recettes (même en régression) du Nord aux pays du sud. Que la laïcité et la mondialisation ne correspondent pas aux peuples musulmans, ils n’en ont cure. Le combat est idéologique.
Ben Laden, présenté comme grand stratège,  serait-il aussi stupide pour attirer la méfiance  du monde vis-à-vis de l’Islam et même des musulmans en usant des méthodes destructrices et contre productives ? Si les rhétoriques de son langage peuvent être intelligibles par les musulmans, ce n’est pas le cas des actes qui lui sont attribués. Cette notion de guerre totale et déséquilibrée contre le puissant occident manque de logique. Et c’est en est beaucoup pour un seul homme, traqué, avec des finances asséchées et une santé fragile.
Ben Laden, nous dit-on, avait mis en place une organisation qu’il a appelé Al Qaeda : La Base.  Certains détracteurs de cette thèse mettent en évidence que ce nom vient de’’ Data base ‘’, qui veut dire la base de données des combattants qui étaient avec Ben Laden quand il combattait les soviétiques aux côtés des moujahidines afghans. Ensuite c’est devenu, dans le langage des’’ experts’’ en terrorisme une nébuleuse. C’est plus diffus et plus dangereux dans l’imaginaire des pauvres mortels. Elle a ensuite enfanté des succursales en Iraq, au Yémen et au Sahel, qui opèrent  plutôt en freeland. Le but recherché a été atteint : Al Qaeda est devenu au fil des années un concept, que tout groupe jihadiste qui voulais être pris au sérieux, s’y rattaché.
Maintenant que le prix Nobel de la paix, Barak Obama, nous annonce un premier Mai, que la justice est faite suite à l’assassinat par un commando de Ben Laden, d’apriori son fils et de deux autres personnes (dégâts collatéraux), le monde ‘’civilisé’’ s’est senti soulagé. Le monde serait plus sûr nous dit-on. Candides que nous sommes, nous devrions croire ces nouveaux Dieux autoproclamés de l’Univers.
En observant la mascarade hollywoodienne de ‘’l’assassinat’’ de Ben  Laden,  il me vient à l’esprit l’histoire comptée au Coran du prophète Ibrahim (Abraham) et du Roi. Abraham a dit au Roi qui se prenait pour Dieu, que Le Vrai Dieu octroyait la vie et la mort. Le roi, suffisant  lui a répondu : Moi aussi je donne la vie et la mort !! (En tuant des gens et pas d’autres). Abraham ne s’est pas fourvoyé avec le Roi dans cette piste d’éléments factuels  mais il a cherché à prouver la puissance divine par un effet qui dépasse les possibilités terrestres. Alors Abraham a dit : Dieu fait venir le soleil du Levant, Peux-tu le faire venir du couchant ? Le Roi resta alors confondu. Le verset se termine par cette sentence : Dieu ne guide pas les injustes.
Il est difficile de démontrer au Monde la non véracité des scénarios américains, parcequ’ils ont les moyens de propagande et de persuasion les plus performants (tuer ou laisser vivre) mais le temps et la patience sont des vertus qui finissent par mener vers la Vérité. Il suffit d’y croire vraiment. Et les musulmans qui tiennent bon, ont tout leur temps, parcequ’ils croient en l’éternité.
Cette mise en scène va permettre la réalisation de plusieurs objectifs. D’abord, faire oublier aux américains infantilisés leurs problèmes intérieurs et peut être une réélection d’Obama (vive la démocratie !!). Ensuite et c’est le plus important, sortir du bourbier afghan de la façon la moins ridicule. Ben Laden est mort, l’objectif de la guerre d’Afghanistan est atteint. Et  trouver une justification morbide à la torture dans le bagne de Guantanamo, parceque les médias nous distillent que c’est grâce au waterboarding (la torture du simulacre de la noyade) qui a été utilisée jusqu’à 187 fois sur khaled scheikh mohammed, un koweitien, qui serait un cadre d’Al Qaeda et qui a permis la localisation de Ben Laden dans sa maison au Nord d’Islamabad. Tant de retombées avec une seule opération médiatico-militaire, il y a de quoi se réjouir pour le président des Etats Unies.

Au-delà de la mort officielle et providentielle de Ben Laden en ce moment précis, il est important pour les musulmans de se poser les bonnes questions. Que les musulmans le veuille ou pas, Ben Laden appartient à leur histoire. Il n’est pas nécessaire  d’entrer dans le débat difficile de si Ben Laden est mort lors de cet assassinat ou depuis décembre 2001, bien que ça devrait avoir son importance.  Ben Laden étant un musulman qui a laissé de côté sa vie facile et choisi la voie du jihad. Dans cette voie de combat, il y a des règles de conduite, établis bien les conventions de Genève (souvent bafouées), par le prophète de l’Islam (PSL) et ses compagnons. Aucun musulman ne devrait les transgresser et encore moins commanditer l’assassinat des innocents. C’est le point le plus important dans l’analyse de notre relation avec Ben Laden. Une semaine après le 11 septembre, il a déclaré qu’il n’avait rien à voir avec ces attentats. Un peu plus tard, il a déclaré qu’il se réjouissait de la leçon que venait de recevoir l’Amérique à cause de son arrogance. Pendant ces temps un certain nombre de personnes de par le monde le disait mais pas trop fort. Même des non musulmans tenaient  ce langage, sous cape, en plein Paris. Mais ces gens-là ne sont pas Ben Laden, bien sûr !!
Si  Ben Laden est décédé en décembre 2001, on a tout le loisir de sortir des cassettes qu’on fait acheminer à la fidèle Al jazeera (qui a été mise à nue suite aux ‘’révoltions’’ actuelles dans le monde arabe) ensuite, les fabricants des cassettes attribués à Ben Laden n’auront pas de mal à les authentifier. Du beau travail !!
Par contre si Ben Laden est le responsable des attentats du 11 septembre et des autres attentats de Madrid, de Londres et en Arabie saoudite avec le mort d’innocents, le problème est différent. Ben Laden en ce moment n’a rien à voir avec les fondements du jihad musulman. Manipulé ou conscient, il n’a servi  que les intérêts américains et leurs alliés afin de museler la propagation de l’Islam  (la grande idée forte anti mondialisation et contre la marchandisation des humains) en le liant étroitement avec le terrorisme et le massacre, aussi bien en occident qu’en terre d’Islam.
Il n’est pas question de défendre Ben Laden parceque c’est un arabe et un musulman ou le calomnier pour être bien vu par les maitres à penser du moment. C’est une affaire de Vérité et de Justice. Ben Laden  n’a rien à voir avec les attentats sanguinaires qui lui ont été attribués par des services et des médias experts en mensonges alors les musulmans n’auront aucune honte à célébrer un homme qui a défié l’injustice.  S’il a effectivement commandité des attentats meurtriers vis-à-vis des innocents,  les musulmans devraient dire haut et fort que ces actes n’ont rien à voir avec l’islam. Condamner ces faits qui répétons le sont contre productifs et demander la miséricorde divine. Les faits montrent qu’on est devant une grosse manipulation politico-médiatique, que Ben Laden est innocent des attentats terroristes qu’on lui a attribué. Le temps et les hommes finiront bien par faire éclore la Vérité, tôt ou tard. C’est l’essence même de la croyance envers le Dieu, omniscient !!
 Dans un cas comme dans l’autre, on n’a pas à s’excuser de l’Islam et du fait qu’on soit des musulmans. Les grilles de lecture de la religion musulmane qui sont proposés actuellement sont binaires et simplistes.  Le phénomène Ben Laden et tout ce qui l’entoure devrait  inviter les uns et les autres  à en savoir un peu plus sur l’Islam, afin d’y voir plus clair.
Peut-être découvriront ils que l’islam est la seule idée forte qui permettra aux individus de résister à la déferlante du capitalisme aveugle et à la marchandisation des humains ? C’est pour cela que  tout a été fait afin de pousser les gens au dégout de cette religion qu’on a relié avec  terrorisme…

http://www.dailymotion.com/video/xfhecj_al-qaida-n-existe-pas-1x2-vostfr_news
http://www.dailymotion.com/video/xfhf04_al-qaida-n-existe-pas-2x2-vostfr_news
http://www.dailymotion.com/video/xddiyl_al-qaida-n-existe-plus-selon-un-ex_news
http://www.dailymotion.com/video/xc6gal_ex-chef-de-la-dgse-al-qaida-est-mor_news
http://www.internationalnews.fr/article-15124875.html

Dr Zouhair Lahna                                                                                                                                           Ancien Vice-Président d’Aide Médicale Internationale



Jeudi 12 Mai 2011


Commentaires

1.Posté par chafy le 12/05/2011 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" Le temps et les hommes finiront bien par faire éclore la Vérité, tôt ou tard. C’est l’essence même de la croyance
envers le Dieu, omniscient !! "

la vérité c'est comme l'eau, elle s'infiltre partout.

2.Posté par AS le 12/05/2011 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben La den rahimahou Allah... j'etais l'un des tres rare a ecrire cela, rahimahou Allah des 2002 sur le net... est un innocent comme la plupart des musulmans arretes pour 'terrorisme'... qui est un outil colonial de domination... depuis 250 ans que ca dure on voit la lumiere au bout du tunnel... 10 ans a dire que le 11 septembre est une supercherie et voir le reveil des gens car c'etait pas facile d'ecrire comme cela il y a 10 ans, les services toquaient a votre porte immediatement pour vous menacer... aujourd'hui c'est l'explication qui a gagne sur le net... les americains veulent desarmer le Pakistan... ils ne quitteront jamais l'Afghanistan

Allah wt guide qui il veut... et la verite n'est compris que de ceux doues d'intelligence...




3.Posté par BAB le 23/12/2012 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Zouhair Lahna

Je ne suis pas musulman mais chrétien croyant et pratiquant anglophone, mais tout comme vous je suis contre la tromperie et le mensonge;

Je suis d’accord avec votre analyse concernant les attentats du 11 Septembre 2001 , toutefois il faut souligner que ni Oussama Ben Laden ni Al-Qaïda étaient impliqués.
Que Oussama Ben Laden est en réalité mort en Décembre 2001 à l’hôpital militaire de Rawalpindi au Pakistan.

Il faut souligner que c’était un coup monté par les Saoudiens, la CIA et le Mossad. On aurait accusé Dick Chesnay d’avoir été l’un des commanditaires.

En tout cas, dans la premiere cassette vidéo produite juste après les attentats, la seule authentique,Oussama Ben Laden avait déclaré n’être pas responsable de cet attentat, ni Al–Qaïda, et que c’était contraire à l’esprit des Talibans et interdit par le Coran de s’attaquer aux innocents.
Dans sa déclaration Oussama Ben Laden avait mis en cause les services secrets américains et israéliens.

Toutes les autres cassettes « soi disant de Oussama Ben Laden » transmises à Al jazeera sont des faux.
Al jazeera est une chaîne de propagande Qatari au service du mondialisme, du capitalisme ultra-libéral et de l’Empire US, experte en desinformation.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires