insolite, humour, conspiration...

Baiser d’adieu d’un autre type


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 26 Août 2018 - 12:15 France : violation irresponsable d’un tabou …



Samedi 20 Décembre 2008

Baiser d’adieu d’un autre type
"Hi George"
"oh... hi Mahmoud... c’est à chaque fois un vrai plaisir de te rencontrer"
"j’espère que ce n’est pas la dernière fois"
"hélas si, dans cette Maison... mais on pourra continuer à se voir ailleurs... tu viendras dans mon ranch du Texas"
"tu pourras aussi venir à Ramallah"
"oui... je pourrai revoir par la même occasion mon ami Ehud"
"je t’accompagnerai !"
"merveilleuse idée... nous retrouver, là, tous les trois, sur cette terre sainte... nous, qui nous sommes tant investis en faveur de la paix"
"nous pourrons tenir une conférence de presse commune à l’issue de cette rencontre"
"eeeuuhh..."
"quoi ?"
"remarque, pourquoi pas... en cas d’une lancée de chaussures, les téléspectateurs ne sauront pas qui d’entre nous est visé"
"what a shame... i am verry sorry... after all what you have done for us"
"thank you my friend Mahmoud... pourquoi ne restes-tu pas quelques jours avec nous ?"
"ça aurait été avec un grand plaisir, mais on m’attend à Moscou"
"bien... il paraît qu’ils font cadeaux de leurs Mig-29"
"aucune crainte que ça puisse voler chez nous"
"pourquoi ?"
"comme tu sais, le ciel est lié à la terre"
"et alors ?"
"alors, comme elle, il est occupé"
"Annapolis... mon ami, Annapolis"
"justement, c’est aussi pour ça que je suis venu te voir"
"que veux-tu savoir ?"
"penses-tu qu’Obama va poursuivre le chemin parcouru jusqu’ici ?"
"je pense qu’il prendra l’engagement de régler l’affaire avant la fin de son mandat... patience, mon ami... patience... ça passe vite huit ans"
"je croyais que c’était quatre !"
"non... il faut au moins le double pour que les américains m’oublient"
"what a shame... after all what you have done for them"
"thank you my friend Mahmoud"
"... !?"

Al Faraby
Samedi, 20 décembre 2008

Mahmoud Abbas a loué vendredi 19 décembre, la contribution de George W. Bush au processus de paix israélo-palestinien et s’est dit "sûr" que l’administration de Barack Obama poursuivrait les efforts en vue de la création d’un Etat palestinien.
Venu faire ses adieux au président sortant avant son départ de la Maison Blanche, Abbas a rappelé au début de la rencontre que Bush a été le premier président américain à préconiser un règlement au Proche-Orient basé sur deux Etats, Israël et la Palestine.
"Nous nous souviendrons à jamais des efforts que vous avez déployés dans le processus de paix", a déclaré Abbas.


Samedi 20 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par Aigle le 20/12/2008 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ILY A UNE UNE ONOMATOPEE CHEZ LES ARBES QUI TRADUIT LE DEGOUT QUE PEUT INSPIRER UN TEL PERSONNAGE AUSSI VEUL : TFOUH !!!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par claudio le 20/12/2008 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En effet Aigle, le Abbas inspire autant de dégoût que le Bush, voire davantage.
Les martyrs palestiniens doivent se retourner dans leurs tombes. A croire qu'ils sont morts pour rien !
Qu'attend le peuple de Palestine pour mettre dehors ce Président qui ne cesse de trahir sa cause ?
Un tel homme signifie la fin du rêve palestinien. Il doit absolument subir le sort réservé aux traitres ! On ne peut voir en lui qu'un sinistre agent du Mossad et de la CIA, probablement grassement rémunéré.
C'est effarant ! Abbas veut faire croire que Bush est l'ami des palestiniens alors que nous savons tous que c'est leur ennemi le plus impitoyable. Sans les Etats-Unis et leurs président successifs, Israël serait déjà effacé de la carte !


3.Posté par Platon le 20/12/2008 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le vrais problème du monde musulman c est bien tout ces pseudo-leaders vendus au puissances étrangères et souvent même qui doivent a ces puissances leur sièges, un leader qui veut le bien de son peuple et qui cherche a l'éduquer et a l'enrichir se verra vite collé des fausses accusations et poursuivis en " justice ", ce qui arrive exactement que ce soit avec le président soudanais ou le présidant iranien, les musulmans ne sont plus que des spectateurs dans leur propre tragédie depuis qu'ils on perdu le seul état a même de les unifier, de les représenter et de les défendre contre la belliqueuse Europe : la khalifat musulmane, aujourd'hui ils vivent selon des lignes imaginaires qui les éloignent les uns des autres, tracés par des européens qui n avaient pas vraiment leur intérêt en vue et sous la coupe de roitelets et pseudo-présidents a vie la solde des puissances étrangères.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires