International

Bachir sous le coup de l'injustice internationale!



Vendredi 6 Mars 2009

Bachir sous le coup de l'injustice internationale!
Après sept mois d'études du dossier, le procureur de la Cours pénal international a enfin trouvé dans la personne d'El-Bachir le profil idéal à servir d'exemple pour proclamer son autorité. Luis Moreno-Ocampo vient de délivrer un mandant d'arrêt international contre le président soudanais en exercice, une première depuis que la cours a vu le jour.
Mais l'on aurait tort de le croire être seul derrière cette affaire : le Soudan avec tous les atouts géopolitiques dont il est loti, ne peut demeurer en dehors des comptes des stratégies qui se dessinent pour partager le monde. C'est un pays disposant du plus vaste territoire d'Afrique et du monde arabe avec d'inépuisables ressources hydraulique et un sous-sol aussi riche en pétrole et métaux précieux, soit autant de qualités qui, en ces temps de crise de l'énergie et des matières premières, ne laissent pas indifférent. Et Omar el Bachir, tout comme ces centaines de milliers de soudanais qui ont défilé mercredi et jeudi dans les rues de Khartoum en signe de soutien à leur président, le savent mieux que quiconque.

De leur coté se placent l'Union africaine, la Ligue arabe, la Chine et la Russie qui ont tous dénoncé la démarche interventionniste de la cours de la Haye et déploré le mépris affiché par la juridiction envers la souveraineté, la stabilité, la sécurité et l'intégrité territorial des états. Les craintes sont, en effet, grandes de voir la CPI se tourner le dos à sa mission justicière pour n'être qu'un grotesque instrument au service des puissants, un instrument fait afin de bousculer davantage le destin des peuples. El Bachir est coupable mais pas dans le sens que l'entend la CPI.

Il est coupable pour avoir fait trop de confiance dans la souveraineté issue de l'émancipation de son pays de la colonisation, pour avoir cru être en droit de mener une politique indépendante basées sur le respect des intérêts nationaux et donc à rebours des desiderata de Washington et de ses alliés. Et il paie là le prix fort de cette impardonnable audace. Noir, arabe et musulman, qui pourrait mieux que lui faire l'icône parfaite d'une justice internationale, une justice aux commandes que l'on aimerait bien baptiser "justice de dupes".


Vendredi 6 Mars 2009


Commentaires

1.Posté par allain le 06/03/2009 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle honte. A bas la cour pénale internationale de la Haye, celle qui a assassiné Milosevic.
A mort ce type de juridiction au services des pays riches et sionistes.
Le peuple a raison de manifester son soutien, quand par ailleurs au nom de l'axe du bien on massacre, on affame, on colonise et on humilie des millions de gens dans le monde. Il faut vraiment se réveiller parce que bientôt ce qu'il font à grande échelle, ils le feront chez nous grâce à leurs lois scélérates. Ca a déjà commencé depuis belle lurette. Un exemple avec la crise financière.
Ils jouent avec l'argent des contribuables, font faillite, se barent avec l'argent en faisant du parachute avec un bon matelas à l'arrivée et résultat, tu la fermes l'entreprise n'a plus de sous pour faire perdurer ton contrat. Dehors.
Par contre avant de claquer la porte et allez au chomage, n'oublie que c'est toi citoyen qui devra renflouer la crise, pauvre con.
Voilà grossièrement ou on en est. Il faut vraiment se réveiller. Et puis quand on a l'info d'une petite balle dans le courrier envoyée à ces crapules qui nous gouvernent. Finalement ça met du baume au coeur si ce n'est un canular.

2.Posté par LULU le 06/03/2009 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

« Vous ne verrez jamais des pilotes de l'OTAN devant un tribunal de l'ONU. L'OTAN est l'accusateur, le procureur, le juge et l'exécuteur car c'est l'OTAN qui paie les factures. L'OTAN ne se soumet pas au droit international. Il est le droit international. »
Lester Munson, parlementaire US
1999

3.Posté par zenbreko le 06/03/2009 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les bangs de la cour penale internationale chomaient depuis un petit bout de temps .ils devaient acceuillir les
les assasins gringos ou bien les criminels israeliens , mais voila , les gens doivent savoir que sur ces bangs les riches et les puissants ne passent jamais parceque c'est eux meme qui l' ont fabriquer . Donc ce tribunal
souhaite la bienvenue aux dirigeants des pays pauvres qui refusent la loi des puissants, et qui surtout ne veulent pas brader leur petrole . Franchement au momment ou tout le monde attendait les assasins de Bush et de Simon Perez , voila encore les astuces des puissants designants le president soudanais et avec les medias mensonges detourné les esprits et les consciences des abominables crimes israeliens.
Je me demande toujour si vraiment il y a une justice quelque part ???

4.Posté par salim le 06/03/2009 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour quoi cette cour d'injustice ne pas essayer avec olmert le criminel qui a bombarder les enfants avec les f 16 en direct sous les yeux de tous le monde pour quoi pas par ce que cette cour est Appartenait à eux et ils veulent aussi le contrôle

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires