EUROPE

BREXIT, EUROPE & GENEVE


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 17 Juillet 2019 - 00:35 La course à la domination de l’Espace


Partout en Europe le Brexit inquiète, faisant aussi la une de l'actualité et de la Presse suisse, notamment genevoise. D'origine du Jura, mais Maîtrisant Genève depuis 40 ans, l'éminent stratège économiste & juriste d'affaires international, Maître René Ducret, se veut quant à lui totalement rassurant :


cabinet Ducret
Dimanche 19 Juin 2016

BREXIT, EUROPE & GENEVE
«Cela offrirait bien au contraire une extraordinaire opportunité à Genève pour opérer sa nécessaire reconversion économique. Voire même de remplacer la 'City' si Genève se met à tirer profit de ses nombreux avantages, mais aussi et surtout de ses atouts inexploités !!,

L'un de ses avantages est de faire partie de l'EEE, mais pas de l'UE et de ses diktats technocratiques. Ceux de l'OCDE ont mis en déconfiture son activité bancaire florissante qui fut son oxygène et spécificité. Quant aux atouts inexploités, Genève doit savoir profiter de ce que le Brexit changerait, car Londres avait jusqu'alors (je n'en citerai ici que quatre ):

1) Le monopole européen des ventes aux enchères d'oeuvres d'Art & Antiquités prestigieuses, grâce à ses deux grandes Maisons mondialement réputées. Alors que Genève, le plus grand stockage et coffre-fort mondial en la matière, avec son gigantesque Port-Franc, est l'épicentre européen offrant les meilleurs accès. Pourquoi ce paradoxe, et qu'est-ce qui a empêché Genève d'être capitale européenne de l'Art ? Tout simplement la législation : la plus archaïque en la matière, imposant de déposer une demande d'autorisation à la Police économique avant CHAQUE vente (!!!) avec inventaire, etc... En sus seuls les huissiers de Justice ont depuis 1986 le monopole des ventes à Genève !

Saisissant mal dans cette spécificité typiquement genevoise (c'est le seul canton!) le rapport entre Judiciaire/Huissiers de Justice et Arts/Antiquités, il est à rappeler que la lourdeur administrative constitue un handicap économique, et que c'est lors de sa fameuse ''dérégulation'', ''déréglementation'' ou ''libéralisation économique'' de 1980 et des années Tacher que Londres et la ''vieille Angleterre'' ont connu leur explosion économique.

2) La 1ère place financière mondiale devant NY : 40 % du Marché mondial des devises ! 20 % des prêts. (Paris...37 ème !). Genève a tous les atouts pour devenir N°1: La petite île de Hong-Kong étant 3 ème et Singapour 4 ème malgré seulement ses...719 KM2 !, divisés en...64 ilôts ! Et Séoul venant de ravir la 6 ème place à...Zurich ! : Les banques étrangères à Genève ayant fait l'erreur de se spécialiser elles uniquement dans le Private Banking, abandonnant les services de détail, commerciaux, financiers, et de banque d'affaires. Une opportunité de reconversion pour elles au lieu des licienciements et fermetures en masse !

3) La 1ère Bourse mondiale de métaux non-ferreux, avec son LME (Londres Métal Exchange). Or, là encore, Genève a tous les atouts pour devenir un Marché International ou une Bourse Mondiale, tant de matières premières que de biens d'autres produits.

4) Le plus important Centre d'Affaires européen, avec sa fameuse ''city''. Or, la encore Genève, par sa situation d'épicentre européen, ses moyens de communication, et sa qualité réputée de services, peut surperformer, et générer du tourisme d'affaires, véritable alternative à celui de villégiature, plombé, tout comme l'horlogerie, par le Franc fort, valeur refuge, ce dernier étant là encore un succès à exploiter. Genève peut encore supplanter Londres dans le transfert des sièges sociaux de multinationales, aux multiples incidences économiques. Et a aussi un rôle de 1 er plan à jouer dans l'organisation de congrès, forums, colloques et autres réunions internationales. Tout ceci étant loin d'être exhaustif !

Genève doit donc davantage se préoccuper de sa reconversion (pour recouvrer son faste économique), que du Brexit qui ne peut que l'aider en ce sens. Je suis prêt à lui apporter également mon aide, et ai d'ailleurs implanté Imozer (imozer.com), un service complet tout à fait unique pour Etats et Multinationales. Avec ses 9 cabinets (d'affaires, financier, économique, juridique, etc...et immobilier) qui commenceront à ouvrir ces prochains jours rue du Rhône, je compte principalement sur Imozer pour attirer à son tour les divers fonds d'investissements, notamment les fonds souverains, mais aussi les entreprises étrangères et les sièges sociaux de multinationales et organisations, et enfin les congrès. Je réaliserai certes d'autres implantations bénéfiques à l'économie genevoise, mais reste ouvert à toutes vos suggestions. Et réactions (ducret@live.fr - 07 66 52 93 67)», conclut Me Ducret


Dimanche 19 Juin 2016


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 20/06/2016 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En d'autres termes, ce que veut ce cabinet, c'est remplacer la City de Londres pour le blanchiment d'argent sale. Peut-être veut-il inviter les Rothschild à venir s'installer à Genève ?

Déjà que Genève est réputée pour ses banques qu cachent nombre de détournements de fonds, là ce serait le N° 1 du détournement.

Franchement, lire cet article donne la nausée. Tout ce qui intéresse ce cabinet juridique, c'est le fric, à n'importe quel prix.

Bientôt la Suisse "blanchira plus blanc que blanc" !!!

Oyez, oyez, multinationales, politiciens sans scrupules trafiquants en tous genres, mafieux, et grosses fortunes venez en Suisse, à Genève, conditions très attrayantes pour cacher ou/et blanchir votre argent !!!

Ce qui est remarquable c'est qu'il cite dans son article des places financières réputées pour le détournement de fonds et le blanchiment d'argent sale. Et la City de Londres est particulièrement réputée pour ça.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires