insolite, humour, conspiration...

BOUTEFLIKA OU LE DEGRÉ ZÉRO DE LA BIENSÉANCE


Dans la même rubrique:
< >


Djeha
Lundi 17 Novembre 2014

BOUTEFLIKA OU LE DEGRÉ ZÉRO DE LA BIENSÉANCE
BOUTEFLIKA OU LE DEGRÉ ZÉRO DE LA BIENSÉANCE

Discrètement arrivé le 14, reparti à la sauvette le 15 d’une clinique de Grenoble où tout un étage lui fut réservé, Bouteflika 1er fit une visite de courtoisie à son cardiologue préféré.

Entre coup de cœur et coup de grâce ! L’Algérie en chaise roulante et trébuchante.

Cette visite médicale en France n’est pas seulement une erreur politique au sens fort. C’est aussi une impolitesse à l’égard du peuple algérien. En fait une offense sous quelque angle qu'on la considère.

1.- Un mépris pour les citoyens algériens qui « se contentent » de la médecine algérienne.

2.- Un mépris pour la médecine algérienne et ses compétences ainsi dépréciées et déconsidérée.

3.- Enfin, aller en France dans ce pays où de tous côtés, « l’Algérie française », la France revancharde qui n’a pas digéré les coups au c… de l’histoire, se déchaîne contre un président qui d’un côté prétend incarner la libération et la prospérité de son pays et de l’autre en catimini venir s’y soigner.

Et tout y passe, de la morgue baveuse à la mauvaise foi. Les réseaux sociaux en débordent.

« Un ancien fellaga, la « famille révolutionnaire », les « élites » algériennes, leur femmes et leurs enfants font la queue dans les hôpitaux français, c’est pour ça qu’ils nous ont mis dehors ? » « Ils l’ont voulue, qu’il la garde. Dehors Boutef ! » « Combien ça va coûter à notre sécurité sociale ? » hurlent les vieux débris de l’OAS et leurs descendants, alors que cette équipée aura sans doute coûté au Trésor algérien le budget de fonctionnement annuel d’un hôpital.

La communauté algérienne expatriée, laissée à son sort par tous, recluse dans les banlieues de l’univers, ni d’ici ni d’ailleurs, regarde ça avec les yeux écarquillés passer le cortège et les quolibets.

Pourquoi, s’il y tenait tant que cela se faire soigner hors de chez lui, ne pas aller en Suisse, en Italie, en Suède où n’importe où ailleurs en Europe et dans le monde ? A tout hasard: Il y a de très bons médecins à Cuba…

Un réflexe de république bananière.

Qu’ajouter de plus ?

Sinon un manque total d’information vers les Algériens qui ne savent au juste ce qu’il en est de ceux qui les dirigent. Ils sont obligés de mendier les nouvelles auprès des médias étrangers pour savoir ce qui se passent chez eux.

Ce qui donne toute liberté à une minorité d’agitateurs nostalgiques qui confondent liberté d’expression et auto-mortification suspecte, continuant leur travail de sape : « au fond, distillent leurs messages, Le Pen n’a pas tout à fait tort : l’indépendance du pays a été probablement une erreur historique. L’Algérie est gouvernée par une collection de satrapes qui sucent les richesses du pays, pire que la colonisation…. »
Ce message a beaucoup de succès auprès des titis algérois, dorés sur tranches, qui ne rêvent qu’à s’envoler avec leur butin (comme beaucoup de ceux qui les ont précédé) loin des frontières du pays.

Sur ce point, je vous joins ci-dessous un papier très intéressant paru jeudi dans le Quotidien d’Oran, à propos des stéréotypes qui courent dans les « tabloïdes de référence » et dans les salons cossus de la capitale où des élites mimétiques causent de libéralisme et d’économie de la connaissance avec une distinction de plagiaires stériles.
 
Triste époque, dominée par des grabataires amputés du bulbe.
Reste à chacun d’entre nous de mesurer sa part de responsabilité.

Djeha,
D. 16 novembre 2014


 


Lundi 21 Novembre 2016


Commentaires

1.Posté par Djamel le 17/11/2014 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Belle quenelle de la part de Boutef

2.Posté par semmache le 17/11/2014 14:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi tu rabaisse ton pays , parlons du chomage qu il ya en france , quand des jeunes en algerie te disent il ya pas de travail cest qu il en cherchent pas ils sont occupés a draguer se balader et parler sur les gens qui passent

3.Posté par MED le 17/11/2014 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faisons la part des choses!
Dans les pays développés du monde entier , en occident, il y a des endroits réservés pour les VIP. Par exemple , des cliniques, des universités...En Algérie , non. Dés lors, pourquoi dénier au Président de la République , qui est une Institution du Pays , le privilège que lui confère son statut de se soigner au mieux et dans des endroits sécurisés ... Maintenant , la gestion de l'information sur sa visite , elle , c'est effectivement discutable...
Quant à l'article recommandé paru sur le "Quotidien d'Oran" et portant sur les clichés et la médiocrité ambiants en Algérie , selon son auteur, il me semble que son contenu et ses conclusions font qu'il est malheureusement lui même une bonne illustration ...de tout ce qu'il dénonce. On ne détruit pas des clichés avec d'autres clichés! . Avec tout mon respect pour le Titre et son Journaliste, toutefois.

4.Posté par ismahane le 18/11/2014 18:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis d'accord avec semmache vous chercher que dénigrer le pays juste pour une hospitalisation , vous etes entrain de renverser les pays et maintenant apres la Lybie , la syrie vous cherchez quoi une autre décennie ou quoi pour trouver un espace pour vos articles haineux.

5.Posté par id le 19/11/2014 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une honte absolue et un gros bras d'honneur (quenelle, on dit de nos jours) à ce peuple algérien qui ne finit pas de mourir de honte et de tristesse...

6.Posté par BDM le 03/12/2014 07:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LA FRANCE A 5000 MILLIARDS DE DETTE. LES BONS CONSEILLEURS SONT DE TRÈS MAUVAIS PAYEURS.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires