MONDE

BIBLE et TERRORISME


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 3 Septembre 2018 - 01:26 COMPLICITÉ ?

Jeudi 23 Août 2018 - 19:30 LA LETTRE DU PAPE AU PEUPLE DE DIEU



Zeinab Abdelaziz
Jeudi 18 Août 2016

BIBLE et TERRORISME

 
Depuis les décrets de Vatican II imposant l’évangélisation du monde, et la mascarade Home made du 9/11, la traque préméditée de l’Islam, diabolisé par cette infernale machine de guerre, imbue de tout ce que contient la Bible de Terreur, de Terrorisme et de Terroristes, ne s’arrête plus… Il est grand temps que ces chrétiens sionistico-racistes soient mis à nu, en leur montrant ce qui contient leur Bible, qu’ils ont épouvantablement mis sur le compte de l’Islam !
Les ruisseaux de sang coulent dès les premières pages, avec Caen qui tue son frère, pour introduire un Dieu vindicatif, qui se plaît à la boucherie rituelle, aux sacrifices, aux cruautés, aux châtiments injustes. Un Dieu qui est ravie et trouve de l’apaisement dans le parfum des offrandes consumées. Aucun des Livres qui constituent cette Bible ne manque d’atrocités, et les exemples qui suivent ne représentent qu’un mince exemple de ce qui constituerait, en fait, quelques centaines de pages.
Ce Dieu qui va effacer de la surface du sol les hommes qu’il a créées, et avec les hommes, les bestiaux, les bestioles et les oiseaux du ciel, car il se repens de les avoir faits (G. 6 :7), il amène le déluge, les eaux, sur la terre pour exterminer de dessous le ciel toute chair ayant souffle de vie : Tout ce qui est sur la terre doit périr (G. 6 :17) et promet d’effacer de la surface du sol tous les êtres qu’il a faits (G. 7 :4). Alors périt toute chair qui se meut sur la Terre : oiseaux, bestiaux, bêtes sauvages, tout ce qui grouille sur la terre, et tous les hommes (G. 7 : 21-23). Ainsi disparurent tous les êtres qui étaient à la surface du sol (…), ils furent effacés de la terre ! Et pourtant, et malgré sa prétendue divinité, ils sont tous là… Il semble qu’il va falloir ajouter à ce Dieu guerrier, prétendument un Dieu d’Amour, le titre de « menteur téméraire », comme les dirigeants de ses adeptes et leurs false flags ! Ci-suivent quelques versets :
Exode : « Au milieu de la nuit, Yahvé frappa tous les premiers-nés dans le pays d’Egypte (…) Il n’y avait pas de maison où il n’y eut un mort (12 : 29-30). Josué défit Amaleq et son peuple au fil de l’épée (17 : 13). Ainsi parla Yahvé, « le Dieu d’Israël : ceignez chacun votre épée sur votre hanche, allez et venez dans le camp, de porte à porte, et tuez qui son frère, qui son ami, qui son proche (…), il tomba ce jour-là environ trois mille hommes (32 : 27-28).
Lévitique : « Si la fille d’un homme qui est prêtre se profane en se prostituant, elle profane son père et doit être brûlée au feu (21 :9). Et si les adeptes ne mettent pas en pratique tout ce que Yahvé leur dit, il agira de même envers eux : « Je briserai votre orgueilleuse puissance, je vous ferai un ciel de fer et une terre d’airain » (26 : 19) (…) « Vous mangerez la chair de vos fils et vos mangerez la chair de vos filles. Je détruirai vos hauts lieux, j’anéantirai vos autels à encens, j’entasserai vos cadavres sur les cadavres de vos idoles et je vous rejetterai, etc. (26 : 27-30).
Nombres : « Yahvé dit à Moïse : Ne crains pas, car je l’ai livré en ton pouvoir, lui, tout son peuple et son pays. Tu le traiteras comme tu as traité Sihón, roi des Amorites, qui habitait Heshbón. Ils le battirent, lui, ses fils et son peuple, sans que personne n’en réchappât. Ils prirent possession de son pays » (21 : 34-35). « Yahvé dit à Moïse : Prends tous les chefs du peuple. Empale-les à la face du soleil, pour Yahvé : alors la colère de Yahvé se détournera d’Israël » (25 : 4) (…) le fléau qui frappait les Israélites fut arrêté. Vingt-quatre mille d’entre eux en étaient mort » (25 : 8-9). Après avoir tué tous les rois de Madian « ils passèrent aussi au fil de l’épée Balaam, fils Béor. Les Israélites emmenèrent captives les femmes des Madians avec leurs petits enfants, ils razzièrent tout leur bétail, tous leurs troupeaux et tous leurs biens. Ils mirent le feu aux villes qu’ils habitaient ainsi qu’à leur campements » (31 : 8-10).
Deutéronome : « Yahvé ton Dieu la livrera en ton pouvoir, et tu en passeras tous les mâles au fil de l’épée. Toutefois, les femmes, les enfants, le batail, tout ce qui se trouve dans la ville, toutes les dépouilles, tu les prendras comme butin. Tu mangeras les dépouilles de tes ennemis que Yahvé ton Dieu t’auras livré (…) Quant aux villes de ces peuples que Yahvé ton Dieu te donne en héritage, tu n’en laisseras rien subsister de vivant » (20 : 13-16).
Josué : « Ils dévouèrent à l’anathème tout ce qui se trouvait dans la ville, hommes et femmes, jeunes et vieux, jusqu’aux taureaux, aux moutons et aux ânes, les passant au fil de l’épée (…) On brûla la ville et tout ce qu’elle contenait, sauf l’argent, l’or et les objets de bronze et de fer qu’on livra au trésor de la maison de Yahvé » (6 : 21, 24). Le total de tous ceux qui tombèrent ce jour-là, tant hommes que femmes, fut de douze mille, tous gens de Aï (8 : 25).
Juges : « Yahvé fit que dans tout le camp chacun tournait l’épée contre son camarade (…) ceux qui étaient tombas étaient au nombre de cent vingt mille hommes » (7 : 22 ; 8 : 10). « Il détruisit la tour de Penuel et massacra les habitants de la ville » (8 : 17). « Alors on le saisissait et on l’égorgeait près des gués du Jourdain. Il tomba en ce temps-là quarante-deux mille hommes d’Ephraïm » (12 :6). « Arrivé à la maison, il prit un couteau et, saisissant sa concubine, il la découpa, membre par membre, en 12 morceaux, puis il l’envoya dans tout le territoire d’Israël » (19 :29).
1 Samuel : « Maintenant, va, frappe Amaleq, voue-le à l’anathème avec tout ce qu’il possède, sois sans pitié pour lui, tue hommes et femmes, enfants et nourrissants, bœufs et brebis, chameaux et ânes » (15 : 3). « Alors, le roi dit Doëg : « Toi, approche et frappe le prêtre ». Doëg l’Edomite s’approcha et frappa lui-même les prêtres : il mit à mort ce jour-là quatre-vingt-cinq hommes qui portaient le pagne de lin. Quant à Nob, la ville des prêtres, Saül la passa au fil de l’épée, hommes et femmes, enfants et nourrissons, bœufs, ânes, brebis » (22 :18-19). « David dévastait le pays et ne laissait en vie ni homme ni femme, il enlevait le petit et le gros bétail, les ânes, les chameaux et les vêtements » (27 :9).
2 Samuel : « on trancha la tête de Shéba fils de Bikni et on la jeta à Joab » (20 :22). « Je poursuis mes ennemis et les extermine et je ne reviens pas qu’ils ne soient achevés ; je les frappe, ils ne peuvent se relever, ils tombent, ils sont sous mes pieds » (22 : 38-39).
1 Rois : « Après que David eut battu Edom, quand Joab, chef de l’armée, était allé enterrer les morts, il avait frappé tous les mâles d’Edom » (11 : 16). « Ils campèrent sept jours, le combat s’engagea et les israélites massacrèrent les araméens, cent mille hommes de pied en un seul jour » (20 :29).
2 Rois : « Puis le roi lui dit : ‘’Qu’as-tu ?’’ Elle reprit : ‘’Cette femme m’a dit : ‘’Donne ton fils, que nous le mangions aujourd’hui, et nous mangerons mon fils demain’’. Nous avons fait cuir mon fil et nous l’avons mangé ; le jour d’après, je lui ai dit : ‘’Donne ton fils, que nous le mangions’’, mais elle a caché son fils » (6 : 28-29). « Cette même nuit, l’Ange de Yahvé sortit et frappa dans le camp assyrien cent quatre-vingt-cinq mille hommes. Le matin, au réveil, ce n’étaient plus que des cadavres » (19 :35).
1 Chroniques : « Ils razzièrent les troupeaux des Hagrites, 50.000 chameaux, 250.000 têtes de petits bétails, 2.000 ânes, et 100.000 personnes, car Dieu ayant mené le combat, la plupart avaient été tués » (5 : 21). « Les Araméens de Damas vinrent au secours de Hadadézer, roi de Çoba, mais David tua aux Araméens vingt-deux mille hommes » (18 : 5).
2 Chroniques : « Les Israélites s’enfuirent devant Juda et Dieu les livra aux mains des Judéens. Abiyya et son armée leur infligèrent une cuisante défaite : cinq cent mille hommes d’élite tombèrent morts parmi les Israélites. En ce temps-là les Israélites furent humiliés (…) » (13 :16-20). « Péqah, fils de Remalyahu, tua en un seul jour cent vingt mille hommes en Juda, tous vaillants, pour avoir abandonné Yahvé le Dieu de leur pères » (28 : 6).
Judith : « la faim les consumera, eux, leurs femmes et leurs enfants, et, avant même que l’épée ne les atteigne ils seront déjà étendus dans les rues devant leurs demeures. Et tu leur feras payer fort cher leur révolte et leur refus de venir pacifiquement à ta rencontre » (7 : 14-15).
Esther : « Les Juifs frappèrent donc tous leurs ennemis à coup d’épée. Ce fut un massacre, une extermination, et ils firent ce qu’ils voulurent de leurs adversaires. A la seule citadelle de Suse les Juifs mirent à mort et exterminèrent cinq cent hommes » (9 : 5-6).
Psaume : « Servez Yahvé avec crainte, baisez ses pieds avec tremblement ; qu’il se fâche, vous vous perdrez en chemin : d’un coup flambe sa colère » (2 : 11-12). « … heureux qui saisira et brisera tes petits contre le roc ! » (137 : 9).
Isaïe : Mais si vous refusez et vous rebellez, c’est l’épée qui vous mangera ! Car la bouche de Yahvé a parlé » (1 :20). « Voici que Yahvé dévaste la terre et la ravage, il en bouleverse la face et en disperse les habitants » (24 :1).
Jérémie : « Puis je les casserai l’un contre l’autre, père et fils pêle-mêle – Oracle de Yahvé. Sans pitié, sans merci, sans m’attendrir, je les détruirai » ’13 : 14).
Les Lamentations : « Yahvé a assouvi sa fureur, déversé l’ardeur de sa colère, il a allumé en Sion un feu qui a dévoré ses fondations » (4 : 11).
Ézéchiel : « C’est pourquoi des pères dévoreront leurs enfants, au milieu de toi, et des enfants dévoreront leurs pères. Je ferai justice de toi et je disperserai à tous les vents tout ce qui reste de toi (…) Un tiers de tes habitants mourra de la peste et périra par la famine au milieu de toi, un tiers tombera par l’épée autour de toi, et j’en disperserai un tiers à tous les vents, en tirant l’épée derrière eux » (5 : 10,12).
Amos : « Eh bien ! moi, je vais vous broyer sur place comme broie le chariot plein de gerbes » (2 :13).
Nahum : « C’est un Dieu jaloux et vengeurs que Yahvé ! Il se venge, Yahvé, il est riche en colère ! Il se venge, Yahvé, de ses adversaires, il garde rancune à ses ennemis » (1 : 2).
Habaquq : « Avec rage tu arpentes la terre, avec colère tu écrases les nations » (3 : 12).
Sophonie : « Oui, je vais tout supprimer de la face de la terre, oracle de Yahvé. Je supprimerai hommes et bêtes, je supprimerai oiseaux du ciel et poissons de la mer, je ferai trébucher les méchants, je retrancherai les hommes de la face de la terre, oracles de Yahvé » (1 : 2-3).
Aggée : « Je vais renverser les trônes des royaumes et détruire la puissance des rois des nations. Je renverserai la charrerie et ses équipages ; les chevaux et leurs cavaliers seront abattus, chacun sous l’épée de son frère » (2 : 22).
Matthieu : « Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant ; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront mourir » (10 : 21). « N’allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Car je suis venu opposer l’homme à son père, la fille à sa mère et la bru à sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa famille » (10 : 34-36).
Luc : « Je suis venu jeter un feu sur la terre, et comme je voudrai que déjà il fût allumé » (12 : 49). « Pensez-vous que je sois apparu pour établir la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien la division. Désormais en effet, dans une maison de cinq personnes, on sera divisé, trois contre deux et deux contre trois : on sera divisé, père contre fils et fils contre père, mère conte fille et fille contre sa mère, belle-mère contre sa bru et bru contre sa belle-mère » (12 : 51-53). « Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici, et égorgez-les en ma présence » (19 : 27) !!
*          *
Tel qu’on vient de le voir, par ce minimum d’exemples, le phénomène de diabolisation est un point central de la Bible, et cause première de cet extrémisme sionistico-chrétien. C’est la raison d’être de toutes ces guerres barbares menées, par l’Occident raciste, contre l’Islam et les musulmans. Ce Dieu vindicatif, décrit dans les milliers de phrases dégradantes, qui ordonne des massacres, qui fait couler des fleuves de sang, d’horreur et d’atrocité, ce Dieu sauvagement vindicatif, dont les adeptes ont absorbé la science jusque le lie, cet excès de haine, de supériorité, de racisme et de discrimination, ne peut être imposé à toute la terre, à travers ladite « évangélisation du monde »…
Le Qur’ān, que cet Occident islamophobe combat avec acharnement, sans aucune juste cause, contient 6236 Versets répartis en 114 Sourates/chapitres. Vingt-six Versets traitent du Jihad ; trente-huit Versets traitent du Combat ; et six Verset traitent de la levée en masse. Ce qui fait en tout 70 Versets, de tous les 6236. Le reste du Corpus, soit les 6166 Versets, traitent et organisent inséparablement, la vie terrestre, dans tous ses secteurs, et celle de l’Au-delà. Prendre 70 Versets, qui ont leur raison d’être, puisque Juifs et Chrétiens ont dévié du vrai Monothéisme, comme prétexte pour combattre et éliminer Islam et musulmans, tient d’un exécrable racisme.
Que dire alors des 66 livres de la Bible, comprenant 1100 chapitres en presque 31000 versets, dont plus de la moitié sont une vraie fourmilière du TERRORISME ? !
 
                                                                                                              Zeinab ABDELAZIZ
                                                                                                                 Le 18 Août 2016
 
 


Jeudi 18 Août 2016


Commentaires

1.Posté par Aldamir le 18/08/2016 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les seuls messages révélés se trouvent dans trois Livres, la Thora, l’Evangile et le Coran. La Bible et le Talmud ont été concoctés par les hommes par la suite par la réunion de textes sacrés. L’objectif de la Bible consistait à éliminer l’Evangile pour le combiner à certains Textes de la Thora. Et devenir le livre de chevet des chrétiens .

2.Posté par le lezard le 18/08/2016 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

haaaaaaa enfin ... merci

Perso, ma reponse a ceux qui lise le Saint Coran comme s'il s'agissait d'un livre de chevet .. un roman .. ou je ne sait quoi

5.48. À toi aussi Nous avons révélé le Coran, expression de la pure Vérité, qui est venu confirmer les Écritures antérieures et les préserver de toute altération. Juge donc entre eux d'après ce que Dieu t'a révélé. Ne suis pas leurs passions, loin de la Vérité qui t'est parvenue. À chacun de vous Nous avons tracé un itinéraire et établi une règle de conduite qui lui est propre. Et si Dieu l'avait voulu, Il aurait fait de vous une seule et même communauté , mais Il a voulu vous éprouver pour voir l'usage que chaque communauté ferait de ce qu'Il lui a donné. Rivalisez donc d'efforts dans l'accomplissement de bonnes œuvres, car c'est vers Dieu que vous ferez tous retour, et Il vous éclairera alors sur l'origine de vos disputes.

verset 48
Et sur toi (Muhammed) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le Livre qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui. Juge donc parmi eux d'après ce qu'ALLAH a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, loin de la vérité qui t'est venue. A chacun de vous Nous avons assigné une législation et un plan à suivre. Si ALLAH avait voulu, certes IL aurait fait de vous tous une seule communauté. Mais IL veut vous éprouver en ce qu'il vous donne.
Concurencez donc dans le bonnes oeuvres. C'est vers ALLAH qu'et votre retour à tous;alors IL vous informera de ce en quoi vous divergiez.



je le dit au salo de sionniste et aux idiots de isis daech et autres (qui ne sont pas musulman mais uniquement des mercenaires, des droit commun qui sont payés pour foutre la merde - scusez moi pour les termes impolis-) qui pigent que dalle et qui a mon avis n'ont jamais lu le Sain Coran !

Jo le Catho ;)

La verite eclatera mes amis, et tous nous pourront œuvrer pour le Bien dans peu de temps... Confiance Espoir

3.Posté par Victor Universal le 18/08/2016 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article n'est que de la propagande islamite !!!

4.Posté par hamiduddine le 18/08/2016 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Certes, la dernière *VERSION* des écritures Saintes a été le Coran,expurgé méthodiquement des ajouts ,falsifications historiques ,interprétations douteuses et surtout le mensonge de la pluralité prétendu des "dieux" et leur progénitures !!! ;Le problème posé aux Gens du Livre (Thora & Évangile qui ont été écrit et réécrit par des scribes inconnus a travers les Siècles) et en l’occurrence les Princes des Eglises dite "Chrétienne " et les Grands Rabbis de Béni-Israël depuis plus de 14 Siècles a été : Comment concilier les vérités clairement annoncée par le texte coranique avec la "tradition" Talmudique inventé de toute pièces chez les Juifs et Dogmes léguées par les divers Conciles Chrétiens depuis le 1er de Nicée , sur convocation de l'Empereur romain Constantin 1er ,en l'an 325 , avec la participation des Papes Sylvestre de Rome, d'Alexandre d'Alexandrie, d’Eustache d'Antioche, d'Alexandre de Constantinople et du Macaire de Jérusalem. En l'An 325 existait encore les héritiers monothéistes , disciples de Yessua ( يسوع=Jesus) fils de Myriam(Marie) fille de Imrane(paix & Salut),mais l'Empire Romain avait besoin urgent de cohésion et une refonte complète des divers courants ingérable de ses Eglises, ce qui fut au "Congres" de Nicée( sise en Turquie actuellement), avec l'adoption du Dogme de la Trinité et la rédaction d'un Évangile présumé véridique des paroles de Jésus ?... , des lors les excommunions se sont saccadés avec acharnement contre les "Hérétiques" qui furent massacrés et pourchassés au quatre coins de la Terre, ceux qui ont était les tenants fidèle avec rectitude de la vrai foi transmise par Jésus fils de Marie, al Massih (le Messie).
Certes, l’ Évangile le *VRAI*, a été révélé a Jésus le Messager et Prophète d'Allah le Créateur de l'Univers,mais la profusion des "JUDAS" a son époque a été prolifique,comme le cas de son ancêtre Moise de Béni-Israël,donc les deux cas ont été similaire , mais par bonheur et sagesse divine(les chemins d'Allah le miséricordieux sont impénétrables) ,l'essentiel de leur révélation (Thora & Évangile) demeure inchangé au Coran .
-------------------------------
- Matthieu - 13 - *** C'est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu'en voyant ils ne voient point, et qu'en entendant ils n'entendent ni ne comprennent. 14 - Et pour eux s'accomplit cette prophétie d'Esaïe: Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point.…***.

5.Posté par hamiduddine le 19/08/2016 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Parabole du Prophète Esaïe (إشعياء،النبي ) cité haut concorde avec le Verset coranique : - 169 - Sourate - al Aعraf-
وَلَقَدْ ذَرَأْنَا لِجَهَنَّمَ كَثِيرًا مِّنَ الْجِنِّ وَالْإِنسِ ۖ لَهُمْ قُلُوبٌ لَّا يَفْقَهُونَ بِهَا***
وَلَهُمْ أَعْيُنٌ لَّا يُبْصِرُونَ بِهَا وَلَهُمْ آذَانٌ لَّا يَسْمَعُونَ بِهَا ۚ أُولَٰئِكَ
-179 - ***كَالْأَنْعَامِ بَلْ هُمْ أَضَلُّ ۚ أُولَٰئِكَ هُمُ الْغَافِلُونَ
-------------------------------------------------------
Nous avons créer a destination de l'enfer beaucoup de djinns et des humains, ayant des cœurs (la Raison), mais ils ne raisonnent pas et ils ont des yeux ,mais ne voient point, et ont des oreilles ,mais n'entendent point, ils sont comme du bétail, ils sont le plus égarés ,ceux-la sont les insouciants (179) .
-------------------------------------------------------
- Une preuve et simple exemple , que le Coran révélé au prophète et Messager d'Allah ; Mohammed ibn Abd-Allah ,l'analphabète est la dernière *Version" véridique des Écritures Saintes.

6.Posté par zeinab abdelaziz le 20/08/2016 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ le lezard le 18/08/2016

Pourquoi de la « propagande islamiste » ? Ces textes n’existent-ils pas vraiment dans la Bible ?
Pensez-vous changer ou alléger leur sens en niant la vérité de ces textes ?
Et qu'en est-il de toute l'Histoire guerrière du christianisme, que ce soit à l'égard de ses propres adeptes ou contre l'Islam et les musulmans ??

7.Posté par diktam le 20/08/2016 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour UNIVERSAL Victor!
En quoi ces citations sont-elles slamistes.Si ce sont pas des extraits de la bible,prouve le.C'est pas compliqué!!

8.Posté par HAMED le 23/08/2016 23:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon travail madame !

9.Posté par david le 25/08/2016 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

b[Matthieu : « Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant ; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront mourir » (10 : 21).
]b
avec tous les versets c'est mieux...
b[
Voici que je vous envoie comme des brebis au milieu des loups ; montrez-vous donc prudents comme les serpents et candides comme les colombes.
Mt 10:17- " Méfiez-vous des hommes : ils vous livreront aux sanhédrins et vous flagelleront dans leurs synagogues ;
Mt 10:18- vous serez traduits devant des gouverneurs et des rois, à cause de moi, pour rendre témoignage en face d'eux et des païens.
Mt 10:19- Mais, lorsqu'on vous livrera, ne cherchez pas avec inquiétude comment parler ou que dire : ce que vous aurez à dire vous sera donné sur le moment,
Mt 10:20- car ce n'est pas vous qui parlerez, mais l'Esprit de votre Père qui parlera en vous.
Mt 10:21- " Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant ; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront mourir.
Mt 10:22- Et vous serez haïs de tous à cause de mon nom, mais celui qui aura tenu bon jusqu'au bout, celui-là sera sauvé.
]b
OU EST l'appel à la violence??? Jésus parle des conséquences de l'annonce de l'évangile , il sera signe de contradiction, et effectivement dans les familles certains dénonceront leurs proches pour les faire périr( spécialement pendant les 3 pemiers siècles de notre ère)

b[
"Je suis venu jeter un feu sur la terre, et comme je voudrai que déjà il fût allumé » (12 : 49).
]b

Luc -- 12 -- 49 : Jésus nous dit : je suis venu jeter un feu sur la terre, et qu'ai-je à désirer s'il est déjà allumé ?

Bible du semeur : je suis venu, jeter un feu sur la terre, comme je voudrais qu’il soit déjà allumé !

De quel feu dont nous parle Jésus ?

Quand les médias nous parlent de feu, il s'agit du feu qui détruit, consume, cause des ravages : pensons aux incendies de forêt par exemple.

Jésus n'est pas venu pour détruire, mais pour sauver, libérer de l'esclavage, sauver de la mort éternelle, guérir, consoler.

Luc 9 -- 52 à 56 : nous le confirme, même si les disciples de Jésus désiraient agir autrement : « il envoya devant lui des messagers qui se mirent en route et entrèrent dans un bourg des Samaritains, pour lui préparer un logement. Mais on ne le reçut pas, parce qu'il se dirigeait vers Jérusalem. Les disciples Jacques et Jean, voyant cela, dirent : Seigneur veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume ? »

Jésus se tourne vers eux, et les réprimanda, disant : vous ne savez de quel esprit vous êtes animés. Car le Fils de l'homme est venu, non pour perdre les hommes, mais pour les sauver.


« Pensez-vous que je sois apparu pour établir la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien la division. Désormais en effet, dans une maison de cinq personnes... "

semblable à matthieu ci dessus=signe de contradiction


b[Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici, et égorgez-les en ma présence » (19 : 27) !!
]b

il s'agit de la fin d'une parabole... voici le début

Comme ils écoutaient cela, il ajouta une parabole, parce qu'il était proche de Jérusalem et qu'ils pensaient que le royaume de Dieu allait apparaître aussitôt. 12 Il dit donc: " Un homme de haute naissance s'en alla dans un pays lointain pour recevoir la dignité royale et revenir ensuite. 13 Ayant appelé dix de ses serviteurs, il leur donna dix mines et leur dit: " Faites-les valoir jusqu'à ce que je revienne....

En fait Jésus parle du jugement dernier et de sa rigueur pour le hommes qui s'obstinent dans le mauvais; c'est une image de l'enfer, s'il ne changent pas...

Enfin, un dernier mot, pour les chrétiens , la bible n'est pas la parole de dieu ni le coran...
la bible est une expression de la parole de dieu
la Parole de dieu , c'est pas un livre,c'est quelqu'UN , C'est Jésus

"Traduction du Prologue de l'évangile selon Jean par Louis Segond"

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Elle était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.
En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.

Quant à la violence dans l'ancien testament , il y a beaucoup de ressources sur le net pour l'expliquer..
https://fr.wikipedia.org/wiki/Inerrance_biblique
voir chapitre catholicisme

salutation aux hommes de bonne volontéb[

10.Posté par teddy le 09/09/2016 09:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme tous les prophètes. Ils sont Sa parole. Il n'y a aucune revendication de Jésus (as) dans le nouveau testament d'être la Parole ou d'avoir jouer un rôle quelconque dans la création. Car la Parole de Dieu est Sa Volonté.

11.Posté par david le 09/09/2016 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" Il n'y a aucune revendication de Jésus (as) dans le nouveau testament d'être la Parole ou d'avoir jouer un rôle quelconque dans la création"

bien mieux ; il affirme être Dieu, il s'attribue le nom de Dieu dans le livre de l'exode (ancien test.)
il mérite la mort selon la loi juive, pour cette raison


Exode 3:15

Elohim (Dieu) dit encore à Moché: "Parle ainsi aux enfants d'Israël: YHWH יהוה,
Le (Elohim) (Dieu) de vos pères, Le (Elohim) (Dieu) d'Abraham, d'Isaac et
de Jacob, m'envoie vers vous.’ Tel est mon nom à jamais, tel sera mon
attribut dans tous les âges.
on traduit par JE SUIS, JE SUIS CELUI QUI SUIS = YHWH יהוה,

Question : "Que voulait dire Jésus lorsqu´il dit: « JE SUIS » ?"
copié collé:

Réponse : Jésus en réponse à cette question des pharisiens
(Jean 8:56-59)
« Qui prétends-tu être? » répondit, « Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu'il verrait mon jour: il l'a vu, et il s'est réjoui. » Les Juifs lui dirent: « Tu n'as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham! » Jésus leur dit: « En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je SUIS. » Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui; mais Jésus se cacha, et il sortit du temple. (Jean 8:56-59).

La réponse violente des Juifs à la déclaration « JE SUIS » de Jésus indique qu´ils comprenaient clairement ce qu´il déclarait – qu´il se comparait lui-même en tant qu´égal avec le titre « JE SUIS » que Dieu lui-même s´attribua dans Exode 3:14.

Si Jésus avait voulu dire simplement qu´il existait avant l´époque d´Abraham, il aurait dit, « Avant Abraham, j´étais. » Les mots grecs “était” dans le cas d´Abraham et “suis” dans le cas de Jésus, sont tout à fait différents. Les mots choisis par l´Esprit expriment clairement qu´Abraham “avait pris naissance” alors que Jésus existait éternellement. (Jean 1:1). Il n´y a aucun doute que les Juifs comprenaient ce qu´il était en train de dire car ils ramassèrent des pierres pour le tuer pour le crime de se comparer en tant qu´égal à Dieu (Jean 5:18). Une telle déclaration, si elle n´était pas vraie était considérée comme blasphématoire et le châtiment prescript par la Loi mosaïque était la mort (Lévitique 24:11-14). Cependant, Jésus ne commettait pas de blasphème; Il était et il est Dieu, la seconde personne de la Divinité, égale au Père en tout point.

Jésus usa de la même expression, « JE SUIS » dans sept déclarations en parlant de lui-même. Dans toutes les sept, il emploie une combinaison de fortes métaphores qui expriment sa relation salvifique envers le monde. Toutes apparaissent dans le livre de Jean. Elles sont JE SUIS le pain de vie (Jean 6:35, 48, 51); JE SUIS la lumière du monde (Jean 8:12); JE SUIS la porte des brebis (Jean 10:7,9); JE SUIS le bon berger (Jean 10:11, 14); JE SUIS la résurrection et la vie (Jean 11 :25) ; JE SUIS le chemin, la vérité et la vie (Jean 14:6) ; et JE SUIS le vrai cep (Jean 15 :1).

12.Posté par water water le 23/12/2016 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui s'assemblent se ressemblent

Les chrétiens disent que le prophéte Jesus est dieu, la vièrge Marie mère de dieu.(familiarité avec dieu)
Les chrétiens disent que Jesus le fils de dieu s'est sacrifié pour que vive l'humanité.

Les Iraniens disent que Ali est dieu et Fatima la femme de dieu. ( adeptes du Feu).
Les Iraniens disent que Husein fils de dieu s'est sacrifié pour que vive l'humanité.

Les musulmans disent croire en dieu seul et unique, s"en remettre à sa volonté, sans savoir ce qui va faire de nous et sans prétendre etre proche de dieu, le musulman est l'homme primitif, la mémoire de l'humanité.

Merci

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires