MONDE

Austérité en Grèce: 19.000 fonctionnaires licenciés


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 19 Avril 2018 - 13:06 Le trio de l’apocalypse



Ria Novosti
Jeudi 1 Décembre 2011

Austérité en Grèce: 19.000 fonctionnaires licenciés
Pas moins de 19.000 fonctionnaires grecs ont reçus depuis le début de la semaine un avis signifiant leur mise en "réserve de travail", préalable à leur licenciement, rapporte mardi le journal grec Ethnos.
"La création de la réserve n'est pas une mesure juste, mais elle doit être adoptée car il s'agit d'un des principaux engagements qui nous permettront de recevoir la prochaine tranche d'aide et de signer un nouvel accord de désendettement", a indiqué le ministre grec de la Réforme administrative Dimitris Reppas, cité par le journal.
La Grèce reçoit actuellement l'aide de l'Union européenne et du Fonds monétaire international en échange de mesures d'austérité qui comprennent notamment la création d'une "réserve de travail". Près de 30.000 fonctionnaires sur 750.000 seront mis en "réserve de travail" d'ici la fin de l'année, avec une baisse de 40% de leurs salaires. Au bout d'un an, ils seront licenciés.
La première vague de licenciements a affecté près de 12.000 fonctionnaires proches de la retraite, ainsi que 7.000 agents gouvernementaux, dont les postes seront supprimés ou fusionnés avec d'autres services, dans le cadre de la reforme administrative.
Les mesures d'austérité prises par la Grèce comprennent également une réduction des salaires et des retraites, l'augmentation des impôts, la privatisation de biens publics ainsi que des réformes structurelles.
Les ministres des Finances des Vingt-Sept ont approuvé hier une nouvelle tranche d'aide à la Grèce de 8 milliards d'euros. En outre, l'UE devra prochainement approuver un accord sur le deuxième plan d'aide et sur l'effacement d'une partie de la dette grecque, qui a été convenu fin octobre.


Jeudi 1 Décembre 2011


Commentaires

1.Posté par xray le 01/12/2011 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avant l’Europe, le Grèce n’avait pas besoin d’aide.

Le piège européen

Dès l’instant où l’on a parlé de construire l’Europe, on pouvait observer que les plus acharnés à « construire l’Europe » étaient les plus incompétents en tous domaines. On aurait dû se méfier.

Par sa disparité d’intérêts nationaux, l’Europe est ingérable.
On peut même affirmer inconstructible.
Les hauts fonctionnaires le savent très bien mais ils gagnent à se taire.
Pour ceux qui détiennent le pouvoir, la seule échappatoire est de pourrir la vie du plus grand nombre.
On peut compter sur les élus européens pour s’y employer.

Le Grand Guignol politique (L’Europe des curés)
http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/

Se sortir de l’Europe ! Et, vite !
http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2010/06/30/se-sortir-de-l-europe-et-vite.html

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires