MONDE

Attaque nord-coréenne: la Chine prône la reprise des négociations à Six


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 3 Septembre 2018 - 01:26 COMPLICITÉ ?

Jeudi 23 Août 2018 - 19:30 LA LETTRE DU PAPE AU PEUPLE DE DIEU



Mardi 23 Novembre 2010

Attaque nord-coréenne: la Chine prône la reprise des négociations à Six
La Chine prône la reprise des négociations à Six sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne, a déclaré mardi à Pékin le porte-parole officiel de la diplomatie chinoise Hong Lei.

"La Chine reste fidèle à sa position qui consiste à un règlement des problèmes par le dialogue et des consultations. Il faut invoquer la situation actuelle pour reprendre les négociations à Six", a indiqué la diplomatie lors d'un duplex.

"Nous espérons que les parties intéressées seront capables de créer les conditions nécessaires afin de revenir aux pourparlers à Six et de reprendre le dialogue sur le problème du nucléaire nord-coréen le plus vite possible ", a ajouté le porte-parole.

Un échange de tirs entre la Corée du Nord et la Corée du Sud près de l'île de Yeonpyeong en mer Jaune s'est produit mardi matin.

Les négociations à Six, réunissant la Chine, la Russie, les Etats-Unis, le Japon et les deux Corées, sur la dénucléarisation  de la péninsule coréenne ont été lancées en 2003.

Tir d'obus nord-coréens: Séoul fait appel à l'Onu

Pyongyang bombarde une île sud-coréenne

La Corée du Sud envisage de faire examiner par les Nations unies l'échange de tirs opéré mardi dans la mer Jaune avec Pyongyang, a annoncé une source au sein du ministère sud-coréen des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, citée par l'agence de presse locale Yonhap.
"Nous examinons la possibilité de soumettre ce différend à l'examen de l'Onu pour déterminer si l'action (opérée par Pyongyang) constitue une violation de la Charte des Nations unies", a indiqué la source.
La Corée du Nord a procédé mardi à 70 tirs d'artillerie vers l'île sud-coréenne de Yeonpyeong, faisant d'importants dégâts matériels, un mort et plusieurs blessés parmi les militaires.
Séoul a immédiatement riposté aux frappes de son voisin par 80 tirs et, selon le ministre de la défense, l'armée sud-coréenne est placée en alerte maximum.
Jusqu'à présent, la Corée du Nord n'a fait aucun commentaire.


Mardi 23 Novembre 2010


Commentaires

1.Posté par ishtar le 23/11/2010 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est un vrai message de la corée du nord ,en direction des USA et de leurs alliées les sionards,
si vous continuer a nous emmerder ,et a ne pas négocier équitablement , on vous fait la guerre,je pense qu'en se moment que la corée du sud et leurs alliées sionards sont dans un état de PEUR

2.Posté par Patrice le 25/11/2010 06:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pas un bon augure, je pense tout simplement que les amoureux du capitalisme se sont rendu compte que leur système ne fonctionnait pas et que ça prennait la guerre pour replacer le tout...

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires