MONDE

Assad, Netanyahu, Rohani, Obama: tous ensemble contre l’Islam sunnite !


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 1 Octobre 2018 - 02:10 SE DÉFROQUER, BERGOGLIO !



Ana muslim
Mardi 31 Décembre 2013

Assad, Netanyahu, Rohani, Obama: tous ensemble contre l’Islam sunnite !

Les évolutions diplomatiques de ces dernières semaines et mois sont saisissantes ! En effet, le schéma des relations internationales précédentes était d’un côté une alliance entre les  »résistants » à l’hégémonie américaine à savoir l’Iran, la Syrie, le Liban et la Russie et, de l’autre, les impérialistes que sont les américains et les israéliens. Ce schéma vole en éclat sous nos yeux, mettant en lumière la réalité de la situation diplomatique : qui n’est que la satisfaction des intérêts de certaines puissances derrière les slogans creux…

Une situation ayant pour doctrine la realpolitik, comme ligne commune la lutte contre l’islam sunnite orthodoxe qui menace leur pouvoir, leur influence. Depuis quelques mois nous avons pu constater une amélioration des relations entre  »l’axe de la résistance anti-impérialiste » et le camp occidental avec les pourparlers visant à pacifier les relations entre les USA et l’Iran, menant à la suspension des sanctions contre l’Iran et l’ouverture d’une chambre commune de commerce afin de relancer les échanges économiques. (i)

Cela est à lier avec la fin de l’aide militaire US à l’ALS, sachant qu’elle n’existe plus militairement que par la présence d’officiers syriens dans les capitales européennes alors que 90% du terrain est contrôlé par les  »jihadistes sunnites ». La fin de cette aide militaire occidentale est aussi un signal pour tous les pays arabes de faire cesser le libre départ des moujahidines volontaires anti baathistes, alors qu’auparavant ils fermaient les yeux, tel le Maroc qui a été le premier à s’exécuter.

Cela est aussi à mettre en parallèle avec les curieux déboires judiciaires du gouvernement Erdogan qui continue malgré tout à laisser transiter armes et hommes sur son territoire…

Ce flou, ce brouillage des grilles de lecture diplomatique ne constitue en réalité qu’un réajustement stratégique, un changement de cap de la part de ces différents protagonistes :

le changement énorme qu’a causé la guerre en Syrie, ses implications dans l’ensemble de la région pousse les différents acteurs de la région et à l’international à un changement qui se matérialisera par le rapprochement entre l’Iran et les États-Unis, les uns ayant pour objectif de desserrer l’étau qui étouffe l’Iran notamment du point de vue économique, médical ; les États-Unis, quant à eux, voyant leur stratégie et leur alliance passée inopérante face au problème que crée le problème syrien (ii) souhaitent revenir à l’ancienne géopolitique qui consistait à faire de l’Iran le gendarme du Moyen-Orient, et est donc prêt à des négociations et des compromis au sujet du nucléaire iranien;

Ce changement géopolitique a poussé Israël et la Russie à opérer un rapprochement, pour des raisons bien entendu divergentes*:

la Russie voyant son allié traditionnel iranien entamer une période de détente et de coopération avec son ennemi les États-Unis, elle a décidé d’entamer des négociations avec Israël, ne souhaitant pas dépendre exclusivement de la relation qu’elle entretient avec l’Iran. Le même principe de realpolitik guide l’action de rapprochement qu’Israël entreprend avec la Russie : en effet, Netanyahu ne partage pas la stratégie américaine au Moyen-Orient, il souhaite une politique encore plus radicale que celle menée par Obama.

C’est ainsi que la Russie a assuré à Israël de nombreuses garanties tel qu’assurer la suprématie stratégique d’Israël dans la région. Poutine a également assuré qu’il se tiendrait aux côtés d’Israël malgré son alliance avec les États-Unis.

Également, Poutine et Netanyahu souhaitent que Bachar el Assad reste aux commandes de la Syrie.

Le seul point qui unit l’Iran, Israël, les États-Unis la Russie et bien sûr l’état syrien, c’est la lutte qu’il faut mener contre les combattants musulmans se battant pour l’établissement d’un État islamique. La ligne géopolitique et doctrinale des combattants islamiques reste quant à elle la même, adaptant les stratégies au contexte sans jamais trahir leur dogme et leur principes. Et cela n’est pas le cas de leur ennemis sauf lorsqu’il s’agit de les combattre.

Finalement le dindon de la farce reste encore et toujours l’Arabie Saoudite dont le niveau de maturité en politique internationale de ses décideurs ne rivalise même pas avec celui d’un enfant de 10 ans habitué au jeu de stratégie en ligne… Le silence de Ryad est symbolique d’une lente agonie que les pétrodollars n’arriveront plus très longtemps à masquer…

i. Cf. http://www.ana-muslim.org/partenaria…anu-s-relance/
ii. L’alliance avec les Al S’aoud et les tyrans arabes est de moins en moins efficace, toutes deux sont inopérantes dans la situation actuelle*: les efforts déployés saoudiens afin de s’imposer comme une force dans la rébellion syrienne par l’intermédiaire de l’envoi d’armes et l’entraînement d’hommes, avec l’aide Jordanienne notamment, n’a eu que très peu de résultats, Jabhat An Nusra et l’EIIL restant les principales forces sur le terrain*; l’alliance avec les tyrans s’effrite du fait des conséquences du printemps arabe d’une part, et d’autre part l’incapacité des États qu’ils ont formés et/ou qui sont à leur service de s’imposer tel que l’Irak où la situation est catastrophique, Maliki n’ayant pas le contrôle de la totalité du territoire irakien, ou également l’Égypte qui malgré le coup d’État contre Morsi reste dans une grande instabilité, le Sinaï étant en proie à de récurrentes révoltes ainsi que le reste du pays.

source : http://www.ana-muslim.org/assad-netanyahu-rohani-obama-contre-lislam-sunnite/


Mardi 31 Décembre 2013


Commentaires

1.Posté par bilal abash le 31/12/2013 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ca c est la realite que les musulmans complotistes d internet ne veulent pas voire ils sont telement aveugler par leurs maitres soral et meyssan qu ils ne distiguent plus la realtee sous leurs yeux ils repetent comme des peroquets des monsenges sans les verifier. il faut ce reveiller maintenan.

2.Posté par Hijack le 31/12/2013 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'importe quoi ...
.
C'est ce genre de pensées qui fait que les arabo/musulmans en sont là.
.
En somme, pour l'auteur, il vaut mieux suivre les ordres de BHL, Fabius ... et contrairement à ce qui est dit, Netanyahu qui lui enrage contre la Syrie syrienne et non quataro saoudo sioniste !
.

3.Posté par mounir le 31/12/2013 16:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah bon! Que penser des alliances saoudienne. Personnellement je pense que les occidentaux cherchent plutôt à allumer la mèche d''une sanglante
Entre sunnites et chiites...
Les seuls perdants ..les musulmans. Les gagnants? Les marchands d''armes.

4.Posté par ya''''think ? le 31/12/2013 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est plutôt la réalité d'un conflit ethique et sectaire dont les seuls gagnants sont ceux qui l'ont fomenté et qui y ont pris part en armant les uns et les autres. il manque quelques personnages dans la photo de l'article, mais ceux là présents plus haut représentent une belle brochette de toute cette clique.
ne pas oublier les principautés de sauoudie et de qatarie qui ont toujours l'impression, c'est à le croire, de percevoir la djizîat de l'occident soumis et nécessiteux du pétrole des arabes.Quel aveuglément !

le sionisme dans toute sa splendeur et l'histoire nous le montre.

5.Posté par jakarta59 le 31/12/2013 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'Allah te recompense akhi bilal ! ces complotistes sont un poison, ils ont des arguments qui paraissent solide mais ne sont en réalité que de la pure foutaise pour brouiller les pistes et endormir les gens. Ces complotistes ne sont là uniquement pour nous écarter des moudjahidines et pour se faire de la pub, leur connaissance du terrain n'est que médiocre, j'ai bien changé ma position concernant BD et j'invite les personnes à pousser leurs propres recherches et arrêter de suivre aveuglément ces "intellectuels" ou je ne sais quoi qui pensent tout comprendre mais ne savent rien !

6.Posté par sid'real le 01/01/2014 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça va faire 1 siècle que la tribu des saoud et les thani + les autres ont le pouvoir dans la région ... et aujourd'hui il faudrait rallier "leur" cause pour se sentir musulman ?
ça va faire 1 siècle que les saoud et autres jouent les cigalles dans l'insouciance la plus totale ... et aujourd'hui il faudrait rallier "leur" cause pour se sentir musulman ?

le pacte de Quincy n'a pas été signé pour le bien des musulmans, que je sache - aujourd'hui, en quoi le musulman doit-il se sentir concerné ?

le musulman trouvera bien un guide dans le coran et la sunna ... en ce qui concerne son coeur, il sait vers quel camp il penchera.
Une chose est sûre, l'intérêt n'est pas une cause, n'est pas un chemin qui mène vers Dieu.

Pour le musulman, la vraie question, est celle de savoir qui est vertueux dans ce conflit ? je pense qu'on peut déjà et largement élaguer la scène ...

BD n'a pas tort dans beaucoup de ses propos et assertions.

7.Posté par KOCEILAANTALAS le 01/01/2014 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et pourtant dés le début du conflit Sayed Nasrallah l'a dit aux Takfiris et aux potentats du golf que ce conflit ne sert que les intérêts de l'entité sioniste et du grand capital et dessert les musulmans ainsi que les autres communautés qui forment la mosaïque du proche et moyen orient. Mais quand on est subjugué par la haine sectaire on reste sourd.

8.Posté par Hijack le 01/01/2014 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Harkisme new generation, Moualekisme et pis c'est tout ! BHL ... vous remercie ; mais ... détendez-vous, vous ne serez même pas récompensés

9.Posté par bilal abash le 01/01/2014 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@jakarta59
la guerre en syrie a devoiller pas mal de traitres de faux resistant.la famille assad n a jamais tirer une seule balle contre israel en 40ans de reigne par contre massacre des musulmans par millier,pareil pour l iran qui aide les americains en irak et en afghanistan c est un secret pour personne la preuve le gouvernement irakien est prochite et proamericain,il n ya que ceux qui ne veulent pas voire qui disent le contraire,ensuite l arabie saoudite son des traitres aussi personne n a dit le contraire

10.Posté par Saber le 01/01/2014 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ceux qui ont participé à la destruction de la Libye et se disent encore qu'ils sont musulmans, ils ne sentiront pas le parfum du paradis, quant à la Syrie, les tors sont partagées, mais les véritables gagnants dans l'affaire, on les connait. Quel gâchis!!!

11.Posté par hamid le 01/01/2014 22:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chere freres musulmans véridiques
ecoutez nos pseudo freres qui nous dise de fermer notre bouche et de nous laissez massacrer partous a travers le monde!!
si non les gagnant dans cet affaire c est le dit empire qui y gagnera!
ce qu il ne faut pas lire ?!
quelles sont les tords des afgants?
des birmans?des irakiens?
pendant 6 mois nos freres en syrie on juste demandé d etre respecté dans leur droit!!
droit de pouvoir choisir leurs dirigeants?
cetais si dure que ca que de faire quelles réformes dans le sens de l équité!de la justice!
qu ont il fait de mal en égypte? etc etc etcMalheureusement il y en a trop!!
n inverssez pas les roles!!
c est la coalition russochiite qui nous a attaqué et pas l inverse!!
c est la coalition ussioniste et ruusochiite qui se sont mis d accord pour nous exterminé,pas l inverse!!
ceux qui me lisent savent que je suis pour la paix,pour le droit des chiite au bahrein et ailleurs,des sunis en syrie et ailleurs!!
mais ils nous laissent pas le choix!!
on sais tous que un jour ou l autre cet guerre finira,
mais nos ennemie veulent nous affeblir au maximum pour nous imposer leur condition!
alors sachez qu on vous combattra de tous notre etre en espérent mourir d une belle mort ich allah!!!!

12.Posté par Note le 01/01/2014 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les discours sonnent si creux que ça sent la flagrante manipulation à 1 kilomètre .... pourquoi ces résistants ne pullulent pas en Palestine occupée depuis le temps ? à part le Hamas qui s'est piégé avec son revirement politique à l'égard de la Syrie croyant que les frères ont été capable de maîtriser l’Égypte, après qu'ils lui aient demandé de changer de CAP pour faire croire qu’ils suivent la démocratie version ONUesque, sauf que le calcul était mal élaboré par la bassesse de leur avidité au pouvoir ... maintenant il se retrouve entre l'étau et l'enclume pour de vrai ... lisez Mr Omar MAZRI.... le gagnant est celui qui reste humble envers Allah awj ..... n'ont-ils pas capables de faire ce que les AlAssad & co n'ont pas fait, tirer au moins balle contre l'entité sioniste ?? ou vous croyez que c'est facile à faire qu'en sifflotant ..... les irakiens sous saddam pourtant sunnite si je me trompe pas pourquoi ont-ils déclaré la guerre aux iraniens juste après l'établissement d'un état islamique, et leur gazage aux kurdes était-il en faveur de l'islam ou en faveur de la communauté internationale qui n'y voyait rien de choquant, puisque ils prenaient part de la cause iranienne donc c'est noble, qu'après leur invasion au Koweït ... elle était où cette résistance pour protéger ces musulmans pourtant au même temps des milliers de gens se rendaient (à la demande des CIA via les saoudiens) en Afghanistan pour combattre les soviétiques (qui soutenaient les irakiens contre les iraniens amusant non) pour mettre terme à leur expansionnisme que les ricains souhaitaient ... et la situation est toujours la même à part les pions qui ont bougés ..... et vous croyez avec vos petites équations à deux balles que tout ce bourbier se résume à "les chiites ne sont pas musulmans, parce qu'ils ne sont pas sunnites et par conséquent tout chiite est à battre" ...

13.Posté par hamid le 01/01/2014 23:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@dé note
ta raison il suffie de lire ton "com" pour se rendre conte du vide creux de certain"discourt"

14.Posté par Note le 02/01/2014 08:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hamid

tes actes n'engageront que toi, hein mon frère, si t'as envie de partir de ce beau monde les mains tachées de sang pour X raisons ... par contre en tant que musulman t'as intérêt à avoir de très bons arguments pour convaincre car Allah awj est difficile à convaincre et surtout quand il s'agit de sang .... parce que t'es déjà prévenu par son livre et son prophète que la paix soit sur lui qui a explicitement appelé notre époque par "l'époque de la Fitna" l'eau trouble comme on dit , "ni le meurtrier ne sait pourquoi il a tué, ni le la victime ne sait pourquoi il a été tué" ....

15.Posté par jakarta59 le 02/01/2014 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut arrêter avec l'argument bidon et non avenue du "pourquoi ils ne s' occupent pas de la Palestine" et qui est ce qui vous a dit qu'ils avaient oublies leurs frères de gaza, leur souffrances ect... Libérer el Aqsa c'est bien leurs objectifs contrairement a ce que vous pouvez croire, qui vous dit qu'ils n'ont pas de plan c'est pas des idiots pour se lancer dans la gueule du loup plutot dans celle de la yen sans reflechir et mettre en place une stratégie ? Non, peut être que vous croyez que ce sont tous des sanguinaires sans cervelle qui aiment le sang qu'ils aiment le voir coulés partout où ils vont mais ce n'est pas avec tf1 Soral and co que vous connaitrez la réalité du conflit qui est loin de la version stupide du "il y a deux camps avec les rebelles du Qatar et des Saouchiens et l'autre c'est Assad donc logiquement on est avec Assad et la Russie etc non il y a BIEN un troisième camp et c'est celui d'Allah, les mujahidines qu'ils soient issues de l'etranger ou du peuple syrien même ou encore des pays voisins EUX ils ont une intention pur EUX ont répondu aux femmes et enfants victimes des pires atrocités, EUX ils ne sont pas des lâches comme certains d'entre nous qui préfèrent se dire " oui, mais tfason ils l'ont dit c'est pas un vrai jihad ils se sont fait berner, c'est des jeunes sans science, des idiots quoi, ils ne servent que les sionistes!!" (SI c'etait vrai au moin on devrait être en train de loger les familles, les réfugiés les orphelins les veuves, les nourrir et les soutenir comme on le peut et non pas vivre tels des moutons avec le ventre plein et limite se dire sa nous regarde pas c'est leur problème alors que ce sont nos frères!!!) EUX ils ont abandonné cette Dounia pour l'Au delà ! Si vous pensez qu'ils sont bernés ou manipulés respecter les pour leurs nobles intentions et pour leur courage !!!
J'ai une question comment peut on s' allies aux russes qui combattent nos freres de Tchetchenie et de même que ces chiites qui massacrent nos frères au Yemen (c'est l'un des plus recents et surtout pas le seul)?
Pourquoi a la TELE oui je dis bien a la télé on parle de montée dangereuse et croissante du djihadisme en Syrie et qu'il faut a tout prix l'arrêter?? N'est ce pas une preuve pour quelqu'un qui reflechit ? Je vous dis et j'en prend la responsabilité que lorsqu'ils emploient "djihadistes, islamistes etc..." alors sachez que ce ne sont autres que nos frères qui combattent dans le sentier d'Allah et qui ne craignent pas le blame des blameurs.
Certes il y a des traitres et des menteurs en Syrie qui combattent pour la démocratie ou je ne sais quoi mais il y aussi les MOUJAHIDINES qui combattent pour instaurer le KHILAFAT, arrêter de nous sortir l'argument du "ils nous affaiblissent par ces guerres ethniques" les Moujahidines et leurs savant savent PARFAITEMENT que les sionistes et americains veulent supprimer Assad pour leurs intérêts mais les moujahidines leur unique objectif est d'instaurer un vrai Etat sur la chari'a et non un gouvernement du type Morsi Erdogan ils sont en train de contrecarrer completement les plans sionistes et ce n'est pas une bonne nouvelle pour eux. Allah par ce conflit a réveillé les coeurs des musulmans qui aiment la Oumma et a revivifies le jihad et l'amour du martyre, Allah n'abandonnera pas la terre du Sham et son peuple.
MEDITEZ SUR LES HADITH DU CHAM et comprenez son importance pour tout musulman.
Arreter de croire qu'il n'y a que des mercenaires en Syrie financé par Qatar and co il y aussi les combattants d'Allah qui ne massacrent pas tout ce qui bouge et n'agissent pas betement et eux ne font pas attention aux musulmans qui les insultes ou les discredites (car souvent ces musulmans ne savent rien ou ne comprennent pas).
Ceci pour faire passer les combattants pour des sauvages dégénères qui ne veulent que du sang! Ces moujahidines sont des musulmans qui souffrent comme NOUS quand ils voient l'état du monde musulman et tout ces morts, ces massacrent, ces conflits, ils ont un coeur qui bat pour la Oumma !!!
Le problème, c'est que le plus souvent vous êtes victimes des conspirationnistes et complotistes (type soral, moualek =personnages sortie de nulle part) comme si ils étaient des gens infaillibles puisque évidement ils sont l'ennemi d'Israël donc ce sont nos alliés et ils ne peuvent pas nous raconter des salades (c'est une perspective de notre pensees), on a tellement suivis et avales tout ce qu'ils disent comme une vérité absolue qu'ils nous est difficile d'assumer qu'ils se trompent ou ont tort sur certains sujets et particulièrement en Syrie. (je vise ici Imran hosein)
Ceci dit blâmer ceux qu'on ne connait pas est dangereux aujourd'hui car on ne s' est pas qui se moque de nous ou pas.
Vous croyez que tous les chiens saoud ameriains et sionistes ainsi que les mushrik de shiites ne sont pas entrain de trembler face a la puissante montée des Moujahidines ?
Il va falloir un moment donnée prendre beaucoup plus de précaution quant aux personnes auxquels on tire des informations, qui vous dit que celles ci bien qu anti sionistes ne sont pas anti moujahidines et anti jihad ou encore anti khilafat ?!
Les musulmans doivent suivre les savants de l'islam (particulierement ceux qui se font persécutés ou emprisonnés ou encore ceux qui vivent le conflit syrien c'est souvent ceux qui denoncent le vrai qui se font le plus discrédités par les complotistes ou les gouvernement même s) et pas ceux qui dorment dans un hotel 3 etoiles et mangent a leur faim ou encore suivre ces complotistes qui ne connaissent rien du terrain si ce n'est par internet et qui ne veulent que leur propre intérêt pour la plupart ou encore qui désirent la Démoncratie!
Aujourd'hui on écoute les savants musulmans pour les questions de notre quotidien mais quand on parle du conflit qui ensanglante la Oumma alors là on oublie les savants musulmans et on se tourne vers nos ennemis.
Quand a Imran hosein, je le respecte car il a un excellent point de vue sur beaucoup de points et il en a peut être éveiller beaucoup cependant il s'est égaré sur d'autres sujets et grossièrement même. Je ne dis pas sa par orgeui, nous sommes tous victimes de l'erreur, cependant il faut pour celui qui est sage les trouvés et les corriger.
Sachez que les moujahidines ont leurs savants qui les dirigent et qui comprennent parfaitement ce qui se joue aujourd'hui et bien mieux que nous, ils ont étudié la religion bien plus que nous et ils ont pris les armes pour défendre la religion d'Allah, ce ne sont pas des pauvres paysans qui n'ont pas d'éducation, qui ne sont pas parti a l'école donc ils ne sont pas intelligents ce que certains peuvent penser mais eux ils s' en moquent ce qu'ils veulent c'est Allah et ils n'ont pas besoin de venir lecher les bottes de ces satanés mécréants pour leur demontrer leur intelligence ou leur demander un quelconque service tels des besogneux, ils ont leur fierté, leur honneur, ils ont Allah et sa leur suffit !
Enfin un conseil précieux, arrêtons d'avaler tout ce qu'on nous dit aveuglément sans vérifié les arguments avancés surtout quand on nous parle de nos frères, et essayons d'au moin aider ceux qui en ont le plus besoin.

16.Posté par Jam le 02/01/2014 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un autre article d'Anâ Muslim à lire pour en finir avec la paresse complotiste: http://www.alterinfo.net/Combattre-et-detruire-l-etat-baassiste-nossairite-en-Syrie-Avis-aux-complotistes-musulmans-s-affiliant-a-l-islam-sunnite_a96355.html

17.Posté par malika le 02/01/2014 22:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam, sa fait bien rire!!!! ce discour ils ont un plan pour la palestine!!! mais il n'y a plus de palestine les loup nous on dévorés depuis longtemps. Ils leurs restes le TROISIEMES plans de masacré plus de gens possibles pour que leur maitre l'ANTECHRIST puisse nous gouvernés Maintenant il faut implorer ALLAH de nous pardonner de n'avoir pas réagi plutot car c'est vrai ils sont trop puissants! Et c'est ALLAH qui va S'occuper d'eux ILS RECIDIVERONT PAR 3 FOIS ET LA NOUS RECIDIVERONT C'EST UNE PROMMESSSE D'ALLAH LE TOUT PUISSANS ! C'EST ECRIT DANS LE CORAN!!! car ALLAH! il s'est très bien dans q'elle ETAT ET SA COMUNAUTE...

18.Posté par sid'real le 03/01/2014 06:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

jakarta59, oui il existe un autre force que les deux pré-citées. pour le musulman, je pense que cette voie est on ne peut plus claire et limpide. la problème à mon sens, est vraiment la méthode employée.

sourate An-Nissa, verset 93 & 94 -

Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l'a frappé de Sa colère, l'a maudit et lui a préparé un énorme châtiment.

Ô les croyants! Lorsque vous sortez pour lutter dans le sentier d’Allah, voyez bien clair (ne vous hâtez pas) et ne dites pas à quiconque vous adresse le salut (de l’Islam): «Tu n’es pas croyant», convoitant les biens de la vie d’ici-bas. Or c’est auprès d’Allah qu’il y a beaucoup de butin. C’est ainsi que vous étiez auparavant; puis Allah vous a accordé Sa grâce. Voyez donc bien clair. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites



J'ai une question comment peut on s' allies aux russes : la haine et la persécution du "russe" est entretenue par les ennemis des croyants depuis des générations, jusqu'à aujourd'hui les Saoudiens relaient & entretiennent cette haine. ils menacent même cette nation, ouvertement en public, d'envoyer des hordes de terroristes sur leur sol.

il y a des croyants .. aussi .. parmi les russes. Allah (awj) s'adresse aussi aux croyants et aux Gens du Livre - mo'men - Il est question, pour le musulman, de faire la part des choses en séparant le bon grain de l'ivraie.

19.Posté par jakarta59 le 03/01/2014 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De quoi tu parle malika retiens tes mots, tout le monde a compris que l'on s' est fait massacrer et bien entendu les moujahidines, qui te dit que pour l'instant il n'arrive pas a avancer pour libérer al Aqsa du fait qu'il ne combatte pas un seul ennemi et oui pour ceux qui dorment les musulmans n'ont pas un seul ennemi qui est le sioniste non ! Il ya des armées entières qui combattent et ont combattu les moujahidines et malgré cela ils sont toujours endurants et sont toujours présent, je ne sais pas qui tu es pour oser te moquer de tes frères qui ont pris les armes pour cette Nation, c'est trop facile de dire "on s' est fait humilier on est trop faible etc..." c'est une réalité certes mais c'est un discours pour les faibles et les dominés, maintenant il faut penser a notre avenir et il faut vouloir changer les choses au lieu de rester enfermé dans le passé et se lamenter encore et toujours mais peut de gens le comprenne, il faut implorer Allah pour qu'Il nous secours, oui les invocations sont trés importantes mais il faut aussi combattre comme on le peut nos ennemies et pour sauver nos freres opprimés, peut être que c'est par le biais de ses moujahidines qu'Allah va nous libérer alors gare à ceux qui les discreditent sans a peine les connaitre et etre tranquil chez soi devant un bon film tout en étant insouciant et paralysé par ces tristes conspirationistes qui je ne cesserai de le répéter sont un véritable virus !

J'ai bien compris qui tu es au moin en partie avec ton commentaire, tu es trop dans le délire du sioniste qui domine tout et a tous les pouvoirs tu le dis toi même "ils sont trop puissant", c'est bien une maladie du conspirationisme, combattre la foi et le musulman, lui faire oublié Allah et Ses Attributs !
Qu'Allah nous protège ! Aucun musulman qui a confiance en Allah et qui a une foi forte ne peut craindre ses ennemis même s' ils ont des bombes atomiques car elle ne sauteront que si Allah le veut (Meditons sur Khalid ibn Walid et les compagnons qui ont écrasé les superpuissances de l'époque grâce a leur immense foi, ils n'ont pas réfléchit 100 fois sur les plan de l'ennemi non ils ont pris les armes immédiatement quand il s' agissait de sauver ne serait ce qu'UN SEUL MUSULMAN ou l'honneur de cette religion, ils n'avaient pas l'esprit defaitiste qu'on retoruve aujourd'hui chez la plupart des musulmans et eux ont bien terrorisé les ennemis !)

Ton problème et qui était le mien avant c'est que tu écoutes les conspirationistes et tu avales tous ce qu'ils disent et comme il ne parle que des sionistes en les placant partout a chaque événement, on en oublierai presqu'Allah est le Puissant et l' Inégalable.
Encore une fois je ne viens de constater le poison de ces complotistes conspirationistes qui ne nous parle des moujahidines et du jihad que très peu si ce n'est jamais !!!

J'ai juste une question et donne une moi réponse, comment le Mahdi va t il libérer la Oumma comment ??? En écoutant les plan de mr obama mr iluminati ou autres CERTAINEMENT PAS !!!

C'est une grave erreur de penser qu'il n'y a plus de musulman qui combattent pour Allah et pour libérer cette Nation aujourd'hui !
Comme je l'ai déjà dit ils ne craignent ni vos moqueries, ni l'ennemi sioniste et ni les foutaises des complotistes les iluminatis existent mais arrêtons de presque les divinisés c'est a nous de leur faire peur !

20.Posté par Sam le 03/01/2014 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La priorité pour les musulmans c' est la Palestine,ensuite viendra le Khalifa.

La terre parle Arabe (de Maryse Gargour).

http://youtu.be/oybY-zKXnqQ

21.Posté par jakarta59 le 03/01/2014 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Louange a Allah sid'real tu sembles ouvert au dialogue et doués de raison.

J'assume totalement ma faute car je n'ai pas as était clair sur le terme employé a propos des russes, quand je parlais des russes je parlais de ceux qui SOUTIENNENT le gouvernement et le gouvernement même qui il soit russe chretiens, russe boudhistes ou autres... Ceux la on ne peut combattre a leur côtés cette ennemi commun qui est sujet dans le hadith connu du prohète (sur lui la paix et le salut) parcequ'ils ont déjà nos ennemies a cause du combat contre les moujahidines de Tchetchenie, cependant il peut y avoir des russes musulmans ou d'autres qui ne sont pas pro gouvernement mais on ne se lance pas dans un tel sujet pour savoir avec qui EXACTEMENT allons nous combattre ce fameux ennemi commun, c 'est trop compliqué et personne ne peut le savoir jusqu'à preuve du contraire.
Je comprends que tu me reproches de ne pas avoir été clair et avoir généralisé sur les russes ce qui est trompeur. J'implore Allah de me pardonner une tel erreur.

De plus, le fait de l'histoire ne justifie en rien le fait que l'ennemi tue nos frères moudjahid en tchechenie, car si l'on va dans ce sens, les juifs sont legitime pour le massacre de nos frères a Gaza. Mais plus important akhi et fait des recherche pour comprendre une chose, c'est savoir que oui les saoud les juifs les americains les russes les chinois peuvent avoir de la haine de la rivalité entre eux et vouloir même se nuirent, mais si l'on réfléchi on voit que ses rivalités sont issues et entretenues par les pourritures d'elites qui aime cette vie et ne s' occupent que de leur propres intérêts et appelle à un grand danger LE NATIONALISME manipulant ainsi les masse qui sont aveugles et pour les musulmans sa signifient CLAIREMENT la division et la fierté du drapeau et louange à Allah nous le rejettons au plus profond de nous par Sa Grâce.
Dans leurs conflits qui n'ont pour but que la Dounia, ils peuvent mettre en place de la propagande etc... comme c'est connu dans le passé...
Mais il y une autre propagande, celle contre nos freres et elle atteint beaucoup de musulmans malheureusement (moi dans le passé) d'où viens ce concept que les frères Moujahidnes tuent des innocents, des musulmans parcequ'ils legitiment cela injustement avons nous chercher qui est ce qui a dit cela et dans quel but, de même le fait qu'ils fassent des erreurs parfois GRAVE est tout a fait normal pour un être humain et personne ne dit le contraire, est ce tu penses qu'ils ne connaissent pas le repentir comme tout musulman, peut être qu'ils ont tué ces croyants sans le vouloir et qu' ils mesurent bel et bien la gravité d'un tel acte, penses tu qu'ils ne s' en veulent pas pour eux mêmes ou bien parceque cela risque de DISCREDITER la légitimité de leur JIHAD???

Akhi, les MENTEURS sont partout et tu sais ce qui a pourri notre opinion sur les moujahidines ce sont eux, ces hypocrites ou inculte qui a la moindre ERREUR attaquent nos frères et les discréditent totalement. Les savants des moujahidines savent que tués un musulman ou un innocent sans raison valable st complètement contraire a la chari'a!!! Et la vérité c'est que Soral and co (tf1...) ne vont pas te montrer les communiques ou videos de ces savants qui s' excusent pour les erreurs de leurs frères ou encore qui condamne de tels actes au risque de dévoiler leur vraie image qui est celle de MOUWAHID et avant tout humains avec un CERVEAU comme nous tous.

Rappel toi Khalid Ibn Walid (qu'Allah l'agrée) qui avait tué 70 personnes sans justification et la nouvelle est arrivé au prophète (sur lui la paix et le salut) avait dit : "Je me désavoue de ce qu'a fait Khalid ibn Walid."
On peut tirer des enseignements de ce hadith dont je n'ai pas les sources mais tu pourras le retrouver en cherchant si Allah le veut.
Un enseignement de ce hadith est que personne n'est exempt d'erreur !

Meme un grand compagnon comme Khalid Ibn Walid sur lequel il n'y a aucun doute quand a son statut au sein de l'Islam et bien il a commis des erreurs mais est ce que sa fait de lui un mecreant, un égaré ??? Non et aucun musulman n'oserait le discredité ou l'insulté alors pourquoi avec nos frères d'aujourd'hui on ne peut faire la même chose n'ont ils pas le droit de se repentir quand est ce qu'on nous a révélé s que l'erreur n'était pas pardonnable pqr Allah ?
AVONS NOUS OUBLIES LES MILLIONS ET LES MILLIONS D'INNOCENTS TUES PAR CES AMERICHIENS ??? Et pourtant certains de nous d'oublies tout cela parcequ'on est endormi !!!
JE POSE LA QUESTION POURQUOI QUAND ON PARLE DE MILLIONS POUR LES AMERICAINS PERSONNE NE LES INSULTES DE TERRORISTES MAIS QUAND C'EST NOUS ON PLEUR SUR LES ERREURS DE NOS FRERES ET ON LES REJETTE COMME SI ALLAH AVAIT DIT QU'UN MOUJAHID N'ETAIT MOUJAHID QUE S' IL ETAIT PARFAIT, TROUVEZ MOI UN SEUL HADITH OU VERSET QUI EVOQUE CECI. Pourquoi on refuse de pardonner les erreurs a nos frères, la réponse :
On ne comprend pas la réalité du Jiahd que mène nos frères , un jihad ARMEES mais aussi un jihad MEDIATIQUE !!!
Que possedent nos frères, presque rien du tout ont ils TF1 M6 OU AUTRES pour évoquer leur intention aux mondes, leurs objectifs , et pourquoi ont ils pris les armes.
Une chose qui sonne l'EVIDENCE pour ceux qui reflechissent, si l'on a compris que toutes ces chaines MAUDIatique appartiennent a nos ennemis et que ces mêmes ennemies sont en guerre contre l'Islam. COMMENT PEUT ON IMAGINER UNE SEUL SECONDE QU'ILS VONT DONNER LA VRAIE IMAGE DES MOUJAHIDINES DANS LEURS JOURNAUX VU LE NOMBRE DE PERSONNE QUI LES SUIVENT.

Sache que ces pareils pour les savants veridiques d'aujourd'hui lorqu'un moujahid commet une erreur il s' en DESAVOUE clairement mais encore une fois Mr complotiste ni la télé ne vont venir te l'annoncait parcequ'ils ne veulent surtout pas que tu les soutiennent car contraire a leurs intérêts.

Est ce que t'imagine un instant au journal entendre " Les representants des rebelles islamistes présentent leurs sincères excuses et leur desavouement quand a l'exécution de civiles perpétrés par leur combattants etc..." IMPOSSIBLE et au point où en est même s' il le ferait les gens dirait " et alors vous êtes pas excusés bandes de terroristes vous ne faites que sa de tués sans raison !!! On sd moque de vos excuses"
Alors que quand c'est la chienne d'Obama (qui n'est plus noir mais rouge de sang vu les indenombrables innocents qu'il a massacré) qui présente les excuses de massacres de civils pour ses soldats la on lui jette des fleurs et on clame sa "Vertu" sa "Sincérité" etc... et au vu de tous les massacres qu'ils ont commis je crois qu'il n'a plus assez de temps de vie pour terminer toutes ses soi disantes"excuses".
. Un verset du coran dit clairement que lorsqu'un pervers apporte une nouvelle VERIFIEZ LA de peur qu'il nous trompe. Akhi si t'es sincère cherche véritablement quel est l'importance du jihad aujourd'hui que ca soit au Yemen, en Afghanistan et en Syrie..

Je t'invite a regarder la vidéo d'un frère Omar Diaby qui a été emprisonné a la suite de celle ci qui s'appel
" la vérité sur la mort de ben laden" A ce moment, tu comprendras qui est vraiment al Qaida, les Talibans et leurs véritables objectifs, COMMENT ils ont étés construits, QUI les dirigent, quelles sont leur METHODES etc. Et oublie ces THEORIES debiles et complètement fausse comme quoi Al Qaida sont alliés des américains ou je ne sais encore quel foutaise de ces complotistes
(tu la trouves sur Youtube).
Tu va être surpris quand tu va comprendre qui composent cette organisation tu découvrira que leurs savants sont très intelligents, certains physiciens d'autres diplômé etc... la preuve regarde le parcours d'un de leur savants Sheikh Anwar Al Awlaki tué par un drone américain au Yemen en 2011, tiens on se demande pourquoi.

C'est une réalité et incontestable SEUL CEUX QUI DEFENDENT L'ISLAM SEUL VERITE, SUBISSENT LES PIRES ATTAQUES DE TOUS LES IGNORANTS ET ENNEMIS QUI VEULENT A TOUT PRIX QUE LES MUSULMANS LES DETESTENT CAR SI LES MUSULMANS LES CONNAISSAIT VRAIMENT ET LES ESTIMAIT A LEUR JUSTE VALEUR ALORS LA A CE MOMENT LES AMERICAINS ET LES SIONISTES TREMBLERAIT...

22.Posté par bilal abash le 03/01/2014 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

avant de juger ceux qui ce defendent en syrie contre bachar le boucher attendont de voire ce qu il vont faire car maintenant la solution est claire c est le khalifat comme l a ordonner notre prophete bien guide c est a dire l etablissement d un etat qui applique la chariha qui est uneobligation,il n y aucun etat qui est un khalifat actuelement
tout les etat actuel arabo musulmans perse ou chites sont des traitres des pion de l amerique de la grande bretagne ou de la france il faut arreter avec ces sois disant etat resistant a l empire la realite demontre que c est une imposture,donc apres le renversement de bachar s ils font comme en lybie ou en tunisie ou en egyptes c est a dire des etats laics ou mifigue mi raisin comme les freres musulmans ont poura dire que c est des traitre mais s il retablissent le khalifat qui est la bonne gouvernance dans l islame on poura dire qu il sont sincere

23.Posté par yukof le 04/01/2014 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on rappelle a certain ignorant que Nethnayoun a donné sa préférence pour Assad (comme tout les groupes ultra-sionistes ou nationaliste européen anti-musulman ) .

en fait la syrie c'est une guerre entre musulmans et anti-musulmans laic .

24.Posté par oh-daz le 04/01/2014 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si le plan des adorateurs du dajjal fonctionne et qu'ils accaparent la moitié du territoire Syrien ( entre autre )
afin de bâtir" le grand israel "...ce jour là on se regardera tous en chiens de faïence...

25.Posté par sid'real le 05/01/2014 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J’abonde en ton sens, jakarta59 - un conflit dans lequel près ou plus de 10 milliards de dollars ont été financés pour détruire la Syrie, il devient extrêmement difficile sinon impossible de distinguer le vertueux et juste du répréhensible et majoritairement ignoble.
Un travail d'analyse, de critique et de confrontation constructive est nécessaire pour parvenir à y voir clair. Si seulement les éminents savants et oulémas pouvaient se parler, osaient se parler et ainsi apporter des réponses concrètes. Imbus d’orgueil qu’ils sont !

Si tu as des liens ou références sur des actes vertueux accomplis par des personnes engagées dans un Jihad combattif et armé, je suis preneur. Juste un lien qui montre que ces véridiques et sincères ont « libéré » une bourgade, un village et qu’ils y ont été acclamés par la population ? Je n’en ai pas trouvé à Maaloula, un village chrétien.

As-tu les images sur les massacres d’Adra, une ville où toutes les communautés sont rassemblées et tant d’autres liens disponibles ? Les témoignages vivants sont effroyables, les images et scènes … innommables.

Au nom de quelle cause ? Parce que l’un est alaouite et l’autre pour bachar ? ou que Bachar ne gouverne pas sous la Souveraineté du Tout Puissant ? Aucun état, aucun pays ne se réclame de la souveraineté d’Allah ! et en ces temps, c’est là le drame du musulman, il n’y a aucun intermédiaire ni clergé entre le croyant et Dieu Tout Puissant. De ce point de vue, la manipulation devient facile. En ces temps annoncés, c’est là aussi un avantage évident et immuable.

Soyons précis.

Au nom de quoi le jihad armé serait plus légitime et urgent en Syrie que partout ailleurs dans la région ou même dans le monde ? Tous ces pays siègent à la ligue arabe ! – ils veulent un changement de régime … sur le dos du peuple et des musulmans – c’est tout – rien d’autre -

Qui a décrété ce Jihad ? et au nom de quoi ? je pense qu’il y a un travail à faire http://www.youtube.com/watch?v=cZRxnxhN2xg

Mon avis et je l’ai dit sur Alterinfo, le Al-Nosra syrien, pour ne prendre que cet exemple, a fait le mauvais choix dès le départ, en prêtant allégeance au Qatar et en implorant l’ONU de son soutien pour enfin se jeter dans les bras de Al-Qaeda ? et on veut faire croire aujourd’hui que tous les syriens avaient cette rage en eux, cette abomination à faire couler le sang dans un Jihad et une noble cause. Non, je ne veux pas le croire.

Nous sommes à une époque où le croyant ne peut vaincre qu'en gagnant les cœurs des hommes et non en rassemblant les armes et en faisant couler le sang. (je recherche la référence coranique et du hadith pour illustrer mon propos mais le lien plus bas du cheikh Ibrahim d’Al Qods est tout aussi convainquant). je le posterai plus tard.

Il est toutefois vrai que pour un pays multiconfessionnel, il ne soit jamais gouverné par la partie sunnite, chrétienne, druze … La Syrie est majoritairement composée de Sunnite : je dirais où est le problème s’ils souhaitent gouverner leur état ? – et là on peut se rejoindre.

De ce point de vue, Bachar fait office de lâche devant les musulmans et la communauté internationale. Il a toutefois proposé des réformes qui ont toutes été rejetées. Où sont les vertueux qui ont pris la parole pour le bien de la communauté des syriens pour éviter l’effusion de sang ? Renoncer publiquement à la lutte armée et au pouvoir pour le bien de la communauté. Quel éloge !

Chaque musulman a en tête, l’acte éminemment vertueux du rejeton du Prophète Mohamed (paix sur eux) de renoncer au « pouvoir » pour le bien de la communauté – Il a su se faire entendre, lui, et quel moyen avait-il ?

Une anomalie flagrante et politiquement voulue, qu’il faut à mon sens corriger et c’est une revendication légitime pour le sunnite Syrien, mais pas au prix de 100aine de milliers de morts sous fausse bannière. Où sont les vertueux depuis le début du conflit ?

Je suis plus enclin à proposer ce lien : http://www.youtube.com/watch?v=gIXG_UxRA6c – les propos de ce Cheikh sont plus cohérents que les miens et bcp plus pertinents.

L’histoire de Omar Diaby, si nous parlons bien de la même personne, je dirais que nous y avons été confronté, tous à un moment donné.
Il fut un temps, on disait que c'était du racisme après que ce fut une attitude coloniale envers nos parents et aujourd'hui, ça évolue en islamophobie.

Certains sont plus médiatiques que d'autres et d'autres sont plus pénibles, coûteux et injustes que certains. Mais nous sommes d'accord que de ce point de vue, rien n'a changé.

Le phénomène s’étend et pas seulement à l’encontre des musulmans. Toutes les couches sociales indépendamment de leur religion ressentent cette même injustice, cette soumission à coups de fouets. On a récemment vu le cas de l’Ukraine et jusqu’où la pression pouvaient aller et c'est pas fini – je me dis par la même, que les tchétchènes ne sont pas si mal lotis après tout, ils vivent et on peut le concevoir ainsi, sous domination chrétienne, chez Rûm. Et non plus dans l’URSS communiste et athée, il serait temps, de mon point de vue, que le discours religieux constructif reprenne le dessus sur le discours politique et nationaliste entremêlé de mensonges, manipulations et d'hypocrisie.

Dans la foulée, je n'ai jamais écouté ni lu un article de Soral. Je me suis laissé intriguer par la récente polémique sur Dieudonné pour écouter un sketch ... en entier, chose que je n'ai jamais faite depuis que ... Dieudonné est sur scène !

26.Posté par Jam le 05/01/2014 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au nom d’Allah, Le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux

(Article d'Anâ Muslim intitulé "Combattre et détruire l’état baassiste nossaïrite en Syrie : Avis aux complotistes musulmans s’affiliant à l’islam sunnite":http://www.alterinfo.net/Combattre-et-detruire-l-etat-baassiste-nossairite-en-Syrie-Avis-aux-complotistes-musulmans-s-affiliant-a-l-islam-sunnite_a96355.html)

Il est toujours étrange de constater que parfois les évidences les plus simples et les positions qui doivent en découler, soient rejetées avec vigueur par des individus qui prétendent à la réflexion et à l’analyse pure et objective.
Pire quand ces individus qui se prétendent de l’islam et du sunnisme, prennent leurs réflexions directement de non-musulmans, ex-dandis de la mode convertis à la religion de la judéophobie antisioniste, blasés d’errer dans les cercles de la boboattitude parisienne, et se recyclant dans le patriotisme nationaliste pour se refaire une virginité, puisque eux-mêmes assurent avoir goutté à tout ce qu’il était possible, jusqu’à la lie….
Le profil de ces néo-muz adeptes des théories complotistes est très souvent le même, ré-islamisés sur le tas, avec une très faible maitrise des sciences du dogme musulman, en quête de spiritualité mystique, perdus dans leur double identité dans une société qui exige tout d’eux, une chose et son contraire, des devoirs sans avoir les droits.
Pour beaucoup d’entre eux, la porte d’entrée dans l’Islam est d’ailleurs très souvent celle dont les sujets tournent autour de l’eschatologie musulmane et les signes de la fin des temps. Ils finissent alors toujours automatiquement par sombrer dans le messianisme apocalyptique qui de tout temps a été et est le territoire sacré, la chasse gardée des adeptes de l’innovation, des hérétiques en tout genre, des faux prophètes et des imams infaillibles. Et surtout le domaine de leurs maitres à tous, incontestés et incontestables en la matière*: les chiites imamites duodécimains, puisque toute leur religion et leur dogme ont été bâtis sur des croyances complotistes et messianiques.

Et quand les esprits atteints de la pathologie complotiste s’emparent de la géopolitique, c’est comme l’astrologue qui se fait astronome voire astrophysicien… Quand l’un explique les phénomènes terrestres par les apparitions stellaires et leurs augures, l’autre calcule mathématiquement les orbites par l’observation de leurs cycles. Inutile donc de vouloir débattre puisque les termes du débat ne se font pas sur les mêmes bases*: l’une métaphysique utilise tout ce qui lui passe par la tête pour se créer sa propre vérité, l’autre cherche par raisonnement logique à atteindre la position la plus proche de la juste vérité.

L’affaire syrienne est l’exemple le plus significatif*:
De toute évidence, nous avons là-bas une très grosse part de musulmans sunnites qui combattent un état monopolisé par une minorité religieuse appelée alaouite-nossaïrite à sa tête Bachar al Assad, et faisant de l’idéologie baathiste les bases fondamentales de son fonctionnement politique et social.
Or si l’on sait ce que signifie l’Islam, ce que signifie «*être musulman*», ce que signifie la Foi-imane selon le consensus de l’orthodoxie sunnite, et que l’on connait en parallèle ce qu’est le Ba’ath et la secte nossaïrite, il est inimaginable de pouvoir soutenir, de près ou de loin, ces derniers si l’on se revendique de l’Islam. Bien entendu si l’on se trouve dans le cas contraire et que l’on s’affilie à une autre religion que celle des gens de la sunna, alors tout est possible et la question ne se pose même pas.
Pourtant c’est ce que fait une frange importante de Français d’origine maghrébine, et se revendiquant de l’Islam sunnite [orthodoxe].
Et ce n’est pas un problème d’ignorance pour la majorité d’entre eux, car lorsque l’on ne sait pas l’on s’instruit pour savoir, mais c’est bel et bien un problème d’honnêteté, d’hypocrisie, une volonté surtout de suivre un berger qui semble leur donner une once d’importance et de l’intérêt vicieux, à eux pauvres âmes perdues qu’ils sont, et dès lors, ils se sentent très bien dans ce nouveau troupeau de brebis égarées rassemblé par les prêcheurs de l’universalisme français…
Pourtant il est de notre devoir encore et toujours d’essayer de soustraire ceux qui véritablement ont été dupés et manipulés par le faux maitre du »Logos gréco-chrétien » et dont les logarithmes sont ceux de la IIIe république. Alors qu’ils devraient plutôt se pencher et méditer sur le kalam divin, s’ils sont musulmans comme ils le prétendent.

Les nossaïrites : le pire du pire…

Pour qui est sincère la moindre petite recherche et étude sur cette secte née au moyen-âge, serait en soi très suffisante pour se faire une idée de leurs croyances à l’extrême antipode de l’Islam sunnite. Et l’on se rendrait compte que cette croyance est déjà une hérésie issue de l’ismaélisme, lui-même hérésie issue du chiisme imamite, lui-même hérésie issue du parti (chi’at) qui prétendait suivre et soutenir amir al Moumine ‘Ali Ibn Abi Talib, et dont ‘Ali avait fait brûler vif la tête pensante Abdallah Ibn Sabah (ex-juif »converti » à l’Islam).
Et il est d’ailleurs étonnant que ces adeptes amoureux des thèses du complot, qui n’ont pris l’habitude que de fouiller dans les archives marginales de l’Histoire, ne remontent pas à cette source historiquement vérifiable dans les chroniques authentifiées, eux qui font de l’antisionisme judéophobe une religion censée tout expliquer. Mais il est vrai que le complot est à géométrie variable chez eux, et nous nous en apercevrons à de nombreuses reprises ici.
De très nombreuses fatawa, de savants de toutes écoles confondues, sont très explicites et sans ambigüité pour qualifier de non-musulmans les nossaïrites. La plus célèbre -car issue d’un pilier du militantisme orthodoxe sunnite est celle de l’imam savantissime de Damas Taqqidine Ahmed al Harani Ibn Taïmiyya. Honni, il est vrai, par les chiites, certains soufis, et les laïques contemporains, ce qui est en soi un gage suffisant d’éloges à son égard.
Il écrit*dans son recueil de Fatawa*: «*Ces gens nommés « Al nousaïriyya » et autres groupes parmi les Qarmates et Batinites sont de plus grands mécréants que les Juifs et les Chrétiens. Non, ils sont des plus grands mécréant que la plupart des polythéistes et leur mal envers la Oumma de Mouhammad , est plus grand que le mal des mécréants qui sont en guerre avec les Musulmans, comme les Tatars, les mécréants d’Occident [croisés] et les autres. ».
Rappelons sans ouvrir la porte de la polémique sur un sujet complexe, qu’il existe des divergences sur le fait de considérer musulmans, les simples gens du commun affiliés au chiisme imamite duodécimain alors qu’il y a un avis majoritaire (joumhour) pour considérer non-musulman leurs cheikhs et imams, cela même chez Ibn Taïmiyya .
Mais concernant la secte nossaïrite, ultime déviation d’hérétiques issus eux mêmes d’innovateurs de la pire espèce, les choses sont sans aucune ambigüité possible que cela concerne le simple affilié par »naissance », le dévot ou l’insouciant parmi eux, le savant ou l’ignorant*: «*Ils se présentent devant des Musulmans ignorants comme les partisans et avocats de la famille du prophète, tandis qu’en réalité ils ne croient pas en Allah, au Messager, au Livre, aux prescriptions religieuses, aux interdits, à la récompense, au châtiment, au Paradis, au Feu, ou dans un des Messagers qui a précédé Mouhammad, ou dans une religion parmi les religions précédentes. Plutôt, ils prennent les paroles d’Allâh et de Son Messager, connu des savants Musulmans et ils les interprètent en se basant sur leur fabrication, prétendant que leurs interprétations sont « la connaissance cachée » [...] Les savants musulmans ont écrit des livres, dévoilant leurs secrets, exposant leurs voiles, expliquant qu’ils sont branchés de l’incrédulité, l’infidélité et l’athéisme, par lesquels ils sont des plus grands mécréants que les Juifs, les Chrétiens et les Brahmanes indiens adorant les idoles. ».
Finalement pouvoir les considérer comme musulmans, c’est donc pouvoir considérer musulmans les Ahmadis-qadianites croyant à un nouveau prophète, comme aux Bahaïs, et même pouvoir accorder la qualité de musulman à n’importe qui d’autre… D’ailleurs quitte en arriver là, autant considérer les juifs orthodoxes comme musulmans, puisqu’ils sont beaucoup plus proches de l’Islam que ne le sont les nossaïrites…
Le problème est que très souvent, le délire est tel chez les complotistes pro-Bachar, qu’ils seraient capables de faire passer, par ignorance et anachronisme, Ibn Taïmiyya pour un «*salafo-wahhabite*».
Malgré qu’ils soient férus d’histoire et de politique (mais en réalité que de la crypto-histoire) inutile de leur présenter quantité de textes issus des grandes chroniques historiques de nos savants et historiens (Bidaya wa nihaya d’ibn Kathir, Tarikh Dimachk d’Ibn Assaker, et Al kamil d’Ibn al Athir) qui montrent comment les Nossaïrites furent actifs dans le soutien aux forces croisées et plus tard mongoles, d’ailleurs comme leurs »grand-pères » ismaéliens et aussi comme leurs très lointains »arrière-cousins » chiites.
Ils furent collaborateurs, espions et informateurs pour les grands ennemis de l’islam et traitres à la cause de l’Islam. Tous les grands noms du sunnisme, d’Imadouddine Zenki à Salah Dine Ayyoubi jusqu’à Baybar ont d’ailleurs compris que pour mettre fin aux invasions et restaurer l’ordre islamique, il fallait d’abord en finir avec eux…

Leur haine de l’Islam et de son orthodoxie est tellement de notoriété publique que les Nossaïrites ont toujours attiré l’attention des non-musulmans, des croisés du Moyen-âge jusqu’aux colonisateurs du 19e siècle. Notamment dans la communauté des orientalistes occidentaux dont les travaux avaient été d’une utilité capitale pour les impérialistes cherchant à contrôler l’Orient musulman.
Dès lors si les complotistes pro-Bachar ne croient pas dans les paroles d’Ibn Taïmiyya, peut-être croiront-ils les paroles de ces orientalistes, puisqu’ils ont l’habitude de prendre pour évangile la parole de non-musulmans et se méfier de celle issue de l’Islam authentique.
Ainsi pouvait-on lire en 1879 dans une célèbre revue orientaliste*:
«*les Nosaïris sont un des peuples qui ont eu le privilège d’exciter au plus haut point la curiosité scientifique de l’Europe » [Journal asiatique] [1].
Pourquoi cet intérêt ?
«*L’aspect archaïque des doctrines ainsi que leur caractère syncrétique, alimentaient leurs questionnements sur les origines religieuses et ethniques des nossaïrs, chercher à quoi les rattacher. Un rattachement qui pourrait aussi bien servir les missionnaires chrétiens agents des empires coloniaux que directement les politiques coloniales elle-mêmes.*»
Les européens du 19e siècle savaient, sentaient par intuition perverse toutes les potentialités qu’ils pouvaient tirer et espérer des Nossaïrites, qui leur semblaient plus proches de leurs religions, le christianisme surtout, mais aussi de toute la mystique gnostique et initiatique reprise par les courants modernistes franc-maçons (Vous avez dit complot ?). Mais ces orientalistes étaient aussi très souvent des érudits et eux, contrairement à nos amis, savaient très bien que les nossaïrites n’avait rien à avoir avec l’Islam. Déjà un voyageur français qui visita le pays des nossaïris dans les montagnes près de Lattaquié en Syrie en 1780 écrivait qu’ils se divisaient en trois sectes.
Il les classe donc*: «*les chamsié adorateurs du soleil ; les kelbié ou adorateurs du chien ; et les Qadmousié, qu’on assure rendre un culte particulier à l’organe qui dans les femmes correspond à priape [le phallus] »
Ce*qui attirait les missionnaires, les évangélisateurs et les futurs agents du colonialisme, c’est bien entendu leur grande proximité avec le christianisme*:*
«*Les croyances et les pratiques nossaïries avait en effet des points communs avec le christianisme. Ainsi ils vénéraient une trinité : l’essence (ma’na), le nom (ism) et la porte (bab) ; ils célébraient des fêtes chrétiennes et avaient adopté des rites chrétiens. […] Enfin, leurs croyances étaient parcourues d’idées gnostiques et certaines de leurs pratiques renvoyaient à l’ancien paganisme local. »
Le célèbre jésuite Belge Henri Lammens avait la ferme conviction que les Nossaïrites étaient des ex-chrétiens ayant survécu au milieu de la civilisation islamique et transformant leur dogme par de multiples et syncrétiques croyances*:
«*Nous croyons donc être dans le vrai en affirmant que la religion nossairie est une déformation non du dogme coranique mais de la vérité chrétienne. Les nossaïries ont certainement été chrétiens : ils ont dû le demeurer même après la conquête musulmane. Privé d’un sacerdoce constitué, ils auront peu à peu mêlé à leurs croyances primitives, pour les voiler peut-être d’éléments chiites ».
Relisons comment un non-musulman témoigne avec intelligence de la manière dont les nossaïrites sont plus proches de la pseudo-vérité chrétienne que de celle professée par l’Islam*! Dès lors nous comprenons non seulement le pourquoi de l’intérêt occidental mais aussi de l’hostilité dont font preuve les nossaïrites à l’égard de l’Islam. En 1903, le même Lammens rendit visite à un chef religieux nossaïri. Espérant profiter de leur marginalité pour les convertir et motiver le droit d’intervention des puissances européennes pour la protection des minorités chrétiennes en terre d’Islam (Nous sommes en 2013 et vous aurez noté la réactualisation totale de cette politique coloniale). Le jésuite demanda alors au chef nossaïrite*:
«*Si vous devenez chrétiens ? Cette démarche conférerait aussitôt à la France le droit d’intervenir en votre faveur » devant les hésitations du cheikh, Lammens lui demanda s’il préférait se dissoudre dans la communauté musulmane, et ce dernier lui rétorqua alors*:«*Jamais ! Nous détestons les musulmans… »*!!!!
Cette haine viscérale des nossaïrites à l’égard des musulmans était encore rapportée près de 10 plus tard en pleine Première Guerre Mondiale par le père Jausen qui notait que les nossaïris portaient de la haine «*à tout ce qui est turc ou mahométan »… Comprenons bien que dans la littérature européenne du 18e et début du 19e le terme turc est très souvent synonyme de musulman et de sunnite puisque les ottomans avaient la charge du califat islamique. Tout ceci était parfaitement compris de ces orientalistes et des politiques pour lesquels ils travaillaient directement ou non*:
«*La politique française, quant à elle, s’attachait à défendre les particularismes locaux. La littérature orientaliste, comme les rapports produits par les consulats, avaient préparé le terrain en soulignant la haine que les nossaïris éprouvaient pour les Turcs. Déjà en 1824, Félix Dupont, le drogman du consulat de France à Lattaquié, avait adressé un mémoire à Sylvestre de Sacy où il notait que les nossaïris détestaient les Turcs dont ils étaient les ennemis jurés, mais qu’ils aimaient assez les chrétiens et accueillaient les étrangers avec hospitalité.*».
Ce n’est qu’à la fin du 19e siècle et début 20e que les chefs nossaïrites décidèrent que leurs communautés devaient sortir de leur isolement et pouvoir profiter des politiques et de l’ingérence des puissances européennes ainsi que de la réforme de l’Empire ottoman (tanzimat). C’est ainsi qu’ils commencèrent à se rattacher à l’Islam par la voie chiite (en recevant parfois de très vives réserves voire de l’hostilité chez les Imams chiites) mais ils ne dupaient de toute façon presque personne. Même s’ils se déclaraient musulmans, un géographe français Vital Cuinet écrivait que pour lui, ils n’étaient*que «*des idolâtres des pires et ignobles catégories ». Mais peut-être que Cuinet n’était-il, lui aussi, qu’un vulgaire wahhabo-salafiste…

L’état alaouite-nossaïrite : création coloniale française

L’intérêt occidental pour les nossaïris est en très grande majorité un intérêt strictement français. Rappelons qu’entre 1870 et 1918, la rivalité avec l’ennemi allemand se joue aussi dans les politiques impérialiste et coloniale*: or l’empire Ottoman qui gouverne la Syrie se tourne de plus en plus vers l’Allemagne jusqu’à devenir son allié.
Faire des Nossairites la cinquième colonne, une base d’appui pour la France est donc un objectif stratégique. Les Nossairites vont donc alors bénéficier d’un soin plus que particulier de la part des Français. Ces derniers vont donc tout entreprendre pour les soustraire à l’autorité ottomane, mais aussi protéger leurs particularités religieuses bien après la fin du Califat quand Français et Anglais se partagent comme un gâteau le Proche-Orient.
Aujourd’hui encore cela n’est un secret pour personne*: « C’est la France, lors du Mandat, qui donne à cette communauté une nouvelle conscience d’elle-même ».
Après avoir appris à les connaître, et surtout après la chute du califat ottoman, les Français vont s’attacher à en faire des alliés contre le bloc arabe-sunnite viscéralement hostile à la présence française en Syrie. La première étape sera de consolider la présence nossairite appelée désormais Alaouite pour les rattacher la dévotion qu’ont les chiites envers ‘Ali. «*La création d’une entité alaouite est propre au mandat » écrivait l’intellectuel syrien Edmond Rabbath. Le démantèlement de l’Empire ottoman et le traçage des frontières par la France et l’Angleterre, en 1920, entraînèrent en effet la naissance de quatre « entités » dans la zone sous mandat français.*».
Le but de cette division administrative était de construire et bâtir une identité nossairite non plus sur des bases uniquement religieuses mais surtout politiques contre les éternels ennemis sunnites*: «*Ainsi fut crée le Territoire des Alaouites qui fut ensuite érigé en Etat des Alaouites, avec Lattaquié pour capitale en 1922. Ces frontières avaient été créées en vue d’un but politique précis, »celui de séparer les populations minoritaires alaouites des musulmans sunnites et de créer un territoire aussi homogène que possible où les premières deviendraient la majorité » Jacques Weulerss*».
Pour cela, il a fallu les faire descendre de leurs montagnes, les former, les ouvrir à la Modernité et à ses dogmes*: les écoles et missions françaises s’en sont chargé avec plein de zèle.
Mais ce sont surtout les académies militaires qui ouvriront leurs portes aux jeunes nossaïrites. La France va former des générations d’officiers et de militaires d’obédience alaouite-nossaïrite, conscients que face à la force du nombre sunnite il fallait donner la force à cette minorité. Si bien que lorsque la Syrie devient indépendante, son armée compte déjà bizarrement une proportion d’officiers alaouite-nossaïrites supérieure à leur poids dans l’ensemble de la population du pays…
On peut lire sur le site officiel du Sénat français*: «*Les autorités françaises créent, en effet, un Etat alaouite autonome et ouvrent largement les portes de l’armée française du Levant à ses ressortissants, comme à ceux des autres minorités : Arméniens, Chrétiens arabes… Peu à peu, de jeunes officiers alaouites voient leur influence grandir au sein du Baas. Avec le coup d’état de 1963, le Comité militaire du Baas, majoritairement alaouite, met à l’écart de nombreux officiers sunnites. L’arrivée au pouvoir du général Jedid en 1966 et surtout du général al-Assad en 1970 est comme le point d’orgue de cette revanche d’une communauté longtemps exclue. »
Ce qui nous amène donc au parti Ba’ath.

Le ba’ath : athéisme, laïcité, socialisme et nationalisme ou l’universalisme français arabisé

Ce sujet mériterait un article à lui seul, mais il est quand même de plus en plus évident aux musulmans que l’idéologie du Ba’ath est de la mécréance pure et simple. Dans le sens que, s’affilier à cette idéologie est suffisant en soi pour être déchu de sa qualité de musulman.
Le ba’ath est directement lié au modernisme européen importé par la colonisation. Progressiste, laïque et nationaliste. Dire que cette idéologie est issue d’un arabe chrétien, Michel Aflaq, naturellement attiré par les idées européennes, est encore insuffisant pour pouvoir la discréditer. D’autant plus que la place et l’importance de l’islam chez Aflaq dans l’idéologie baathiste qu’il a créée, est beaucoup plus importante que ce qu’en feront plus tard les Alaouite-nossaïrites viscéralement opposés à l’Islam…
Les alaouite-nossaïyrites notamment les officiers et les militaires ont vu dans le ba’ath, la parfaite idéologie pouvant servir de masque à leur future mainmise sur la Syrie, via les slogans nationalistes et surtout l’arabisme*: le pseudo-trait commun qui pouvait les lier avec les sunnites arabes.
Mais le ba’ath version nossaïrite sera donc très naturellement en guerre totale contre l’islam. Un article d’une revue militaire baathiste décrit d’ailleurs tout le programme et sa vision de la future société syrienne désislamisée*:
«*Le moyen de créer un homme arabe nouveau, un homme socialiste arabe nouveau devant rejeter toutes les valeurs qui ont prévalues dans les sociétés précédentes et ne sont plus que des momies embaumées.. ces valeurs avaient fait de l’homme arabe un être démissionnaire et désemparé un être agi par Dieu qui ne savait que répéter »la hawla wala qouwatta ila billah »» [2]. On reconnaît là très bien, l’idéologie messianique de l’humanisme prométhéen issue des Lumières françaises… Suite à cette provocation, des manifestations à Damas furent organisés, les auteurs de l’article furent le disjoncteur et condamnés. Mais comme le note Bernard Botiveau*: «*c’était bien là le projet de Hafez al Assad*» le père du Bachar. Rappelons qu’en 1963 à la prise de pouvoir définitive du Ba’ath, les alaouite-nossaïrites ont proclamé à la radio de Damas*:

آمنت بالبعث رباً لا شريك له
وبالعروبة ديناً ماله ثانٍ
«*Je crois dans le Ba’ath comme un Dieu sans aucun associé et en l’Arabisme comme religion sans aucune autre religion qu’elle » Voulant imiter en cela, la profession de foi attestée par tous les musulmans et confirmant l’apostasie claire, la mécréance absolue de tous les baathistes.
Il n’est pas nécessaire de retracer ici toute l’histoire tumultueuse de la résistance islamique en Syrie des années 70 et 80.
Quand en 1971, Hafez al Assad modifie la constitution en vigueur en la laïcisant et qu’il supprime les références à l’Islam, il alluma lui-même les feux de la lutte (jihad) contre l’Etat syrien. Et à cette époque, ce sont très souvent les activistes proches du militantisme des Frères musulmans qui portaient et défendaient le sunnisme.
Il faut dire que la Syrie n’était alors même pas comme les autres pays arabes, lesquels réservent très souvent dans leur constitution taghoutiya, un article aussi hypocrite que contradictoire*: »L’Islam est la religion de l’Etat ». Encore plus évident et révélateur*: la première grande et fondamentale constitution syrienne écrite par les baathistes alaouites, celle de 1973, ne mentionnait même pas l’obligation minime signifiant que le chef d’état devait être un »musulman ». Il semblerait que les baathistes alaouites connaissaient alors bien mieux la définition de la foi chez les sunnites que nos actuels amis complotistes. Ce n’est qu’avec les troubles, émeutes et insurrections des mouvements armés issus de »l’islamisme radical » (tel celui du cheikh Marwan Al Hadid rahimaoullah) [3] qu’à chaque fois les baathistes furent contraints de modifier leur constitution.
Hier comme aujourd’hui rien n’a changé, la dernière grande modification, celle de 2012 sous l’actuel président Bachar ne fut réalisée qu’après le début de la révolte et de la guerre contre le baathisme.
Dans cette Constitution de 2012, il y a encore une incohérence évidente entre l’article 3 qui affirme*: «* La religion du président de la République est l’Islam*» et l’article 84 qui ne cite pas l’islam parmi les 5 conditions obligatoires pour prétendre à la présidence. L’article 3 vise donc simplement à établir de fait la légitimité du président nossaïrite actuel et assoir sa prétention d’appartenir à l’Islam. C’est donc pourquoi la qualité effective et réelle d’être musulman est inutile et n’est toujours pas une condition requise par la Constitution pour occuper ce poste de Président comme la constitution de 1973 élaborée par son père Hafez.

Où étaient donc les complotistes lors du massacre de la ville de Hama en 1982 qui firent entre 50 et 80 000 morts*? Les insurgés étaient-ils financés par le Qatar ? Ah oui par les Saoudiens, pourront-ils rétorquer !!… [quid d'une princesse saoudiennee mariée à un neveu d'Al Assad alors que le ''Wahhabite'' Ibn Taïmyya interdisait toute relation matrimoniale avec les nossaïrites?]
Où étaient les complotistes lorsque Hafez al Assad lança ses troupes au Liban contre les Palestiniens? Qu’ils y soutinrent pendant 10 ans, les milices et partis chrétiens, les mouvements hérétiques dissidents du sunnisme tel celui des habaches [dont les moufti feront des fatwas sur commande pour faire considérer les nossaïrites-alaouites comme musulmans par les sunnites], puis favorisèrent l’émergence du Hezbollah, tous aussi différents soient-ils, fermement unis contre l’émergence d’une véritable force sunnite*?
Certes nos jeunes complotistes n’étaient pas nés, mais curieusement cette histoire là ne les intéresse pas…
Pourtant l’histoire et la théologie ne sont jamais bien loin, car quand actuellement les vidéos odieuses récurrentes montrent comment les chabiba du régime obligent les prisonniers sunnites à se prosterner devant l’effigie de Bachar avec des »Bachar Akbar », le musulman instruit sait que pour les alaouite-nossaïrites qui ont divinisé ‘Ali, cette pratique païenne idolâtre est une norme. Il sait que leur propension à diviniser des humains qu’ils prennent pour idole est une constante chez eux jusque il y a moins d’un siècle encore avec le courant des mourchidites*: « Le mouvement fut crée par un berger, Sulayman Murchid, nouveau prophète qui se déclara dieu, mais ne renonça pas pour autant à la vie matérielle, ni aux biens de ce monde, ni au pouvoir puisqu’il fut aussi député. Au vu de son succès auprès de ces coreligionnaires, les Français avaient rapidement choisi de s’en faire un allié »
Qui ose se prétendre musulman de la sunna et défendre l’indéfendable*? Non, celui qui polémique d’une seule lettre en leur faveur fait décidément bel et bien partie d’eux….

Défendre l’état baathiste nossaïrite face à Israël et à l’Occident ?

Le dernier bastion mental de nos amis est l’argument de l’antisionisme et de l’anti-impérialisme occidental. Puisqu’il est impossible de prétendre défendre les nossaïrites baathistes par des arguments musulmans, le seul recours est celui de la géopolitique complotiste.
Curieusement, eux qui sont devenus des spécialistes attentifs de toutes les informations qui viennent d’Israël, ils ferment les yeux sur les dizaines de déclarations très officielles venant des plus éminentes autorités juives énonçant que le régime de Bachar était un facteur de stabilité pour Israël…
Ces complotistes musulmans ferment les yeux sur les éloges du régime par les partisans de cette laïcité qui les opprime en France*: et le berger savoyard de ces moutons maghrébins ose même l’affront d’attaquer la laïcité maçonnique en France qui a détruit le catholicisme, mais de la louer pour le régime de Bachar, véritable insulte à la (petite) intelligence des complotistes musulmans. Ce qui est mauvais pour nous, patriotes français, est très bon pour vous arabo-musulmans…
Ces complotistes devenus des experts en crypto-analyse de données vidéos sur youtube (!!!) capables de forger des théories les plus farfelues pour donner à la réalité les traits qu’ils restent incapables de voir en direct comment les chiens du régime exécutent leurs anciens rabbins enturbannés, comme Al Bouti dès qu’il a semblé vouloir s’en défaire [4].

De plus qu’a fait l’état syrien contre Israël*? Pas une seule balle tirée pour récupérer le Golan en plus de trente ans…
La Guerre du Kippour*? Hafez al Assad a été quasi contraint par Anouar Sadate d’accepter cette idée de guerre purement égyptienne, et de se joindre à l’expédition de 1973. Il a envoyé ses divisions de l’armée populaire (sunnite) chair à canon prêtes à en découdre avec les Israéliens sur le Golan alors que les troupes d’elite nossaïrites se terraient à Damas et que l’Aviation totalement en leurs mains ne joua pratiquement aucun rôle, ni même pour appuyer l’offensive…
Son aide aux Palestiniens*? Après les avoir directement massacrés au Liban et les laisser se faire massacrer par les phalangistes chrétiens dans les années 80, ce n’est qu’après la première intifada que les baathistes ont utilisé dans leur intérêt le levier international que pouvait être la cause palestinienne..
Ces esprits complotistes ne se demandent pas pourquoi le Baathisme panarabiste a échoué dans ses prétentions d’unification du monde arabe*?
Pourquoi jamais la Syrie baathiste de Hafez al Assad et l’irak baathiste de Saddam Hussein n’ont réalisé cette union, ce serait-ce qu’économique et militaire*?
Non car Hafez al Assad est un alaouite-nossaïrite avant d’être baathiste et Saddam Husseïn [d'origine sunnite] a témoigné des multiples trahisons, des multiples bassesses et hypocrisies en face d’Israël et de l’Occident des alaouite-nossaïrites du Ba’ath syrien [5]. Et nous témoignons tous que Saddam [exécuté par des chiites] fut bien plus un fervent antisioniste et antiaméricain que la raclure nossaïrite des Al Assad… Même le champion de l’arabisme par excellence le taghout égyptien Gamal Abdel Nasser le bourreau de Sayyid Qotb a témoigné de la traitrise du Ba’ath alaouite-nossaïrite de Syrie et sa duplicité face à Israël. [6]
Ce qui nous rappelle à nous adeptes de l’orthodoxie sunnite, que lorsqu’on avait posé la question il y a près de 7 siècles à Ibn Taïmiyya sur l’opportunité de laisser les nossaïrites à la lisière des pays musulmans pour en garder les frontières face à l’ennemi non-musulman, celui-ci avait répondu* que c’était là une folie comparable à faire garder des moutons par des loups, car*:*«*ces gens sont plus traîtres à l’égard des musulmans et de leurs chefs, les plus acharnés à la subversion de la religion et de l’état… »…

Finalement, le seul mot d’ordre risible chez les complotistes pro-bachar est de vouloir: «*Préserver un état syrien fort face à Israël, car c’est le projet sioniste de détruire les nations arabes fortes. ».
Et de les voir citer telle ou telle parole expliquant le projet de morcellement du monde arabo-musulman comme preuve de leurs délires.
Certes quand on fouille l’histoire, notamment celle du Moyen-Orient depuis le 19e siècle, il n’est pas rare de tomber sur ce genre de parole explicitant ces projets qui ne datent pas d’aujourd’hui*: «*La paix du monde serait en somme mieux assurée s’il y avait en Orient un certain nombre de petits Etats dont les relations seraient contrôlées ici par la France et là par l’Angleterre, qui s’administreraient avec le maximum d’autonomie intérieure, et qui n’auraient pas les tendances agressives des grands États nationaux unitaires » [lettre de Robert de Caix, Avril 1920, Diplomate français]
Dès lors pour les complotistes pro-Bachar nous nous devons de défendre ces grands états unitaires arabes car la division ne profite qu’à l’ennemi…
Oui mais le problème est que ces états arabes, leur très grande majorité, sont déjà nés du morcellement voulu et planifié par l’impérialisme occidental. Ce sont eux qui sont issus de cette politique déjà mise en place par le »complot »*: l’ETAT FORT ET UNITAIRE QUE JUIFS SIONISTES ET IMPERIALISTES OCCIDENTAUX CHERCHENT A FAIRE DISPARAITRE EST DEJA DETRUIT : C’ETAIT LE CALIFAT !!!
Et on comprend mieux toutes ces manigances, de la déclaration Balfour aux accords Sykes-picot et toutes les paroles de diplomates allant dans ce sens, d’hier et d’aujourd’hui, si on les remet en perspective avec la fin du califat musulman et leur de volonté actuelle ne plus jamais le voir réapparaitre*: nous les comprenons mieux.
La Syrie actuelle est déjà le fruit de ce partage, l’état »fort et unitaire » n’est désormais que celui du baathisme nossaïrite à détruire*!!! Car tous ces états arabes ne sont que les gardiens et les protecteurs des frontières créées par l’Occident. D’ailleurs quand on posa la question à l’intellectuel juif américain Noam Chomsky, s’il pensait que le Moyen-Orient passait actuellement par une phase de réécriture de l’accord Sykes-Picot, il répondit très justement que*: » l’accord Sykes- Picot est en train de s’effondrer, ce qui est un phénomène intéressant. Et il a un siècle. Mais, l’accord Sykes-Picot n’était qu’une imposition impériale qui n’a aucune légitimité, et il n’y a aucune raison pour une seule de ses frontières – sauf les intérêts des puissances impériales. »
Mais Bizarrement Chomsky n’est pas tenu en estime par les gourous français du complotisme qui défendent très justement les frontières mises en place par leurs ancêtres, les mêmes qui combattent encore et toujours le retour du califat islamique, en justifiant tout par la magie de leur logos qui ensorcelle les faibles d’esprits parmi ceux qui osent s’affilier à l’Islam, comme les magiciens de Pharaon devant son peuple…

Il faut dire que l’analyse historique n’est pas vraiment pas leur fort car au lieu d’analyser et de contextualiser ce genre de paroles de la crypto-histoire qu’ils aiment dévoilant projet et plan judéo-maçonnique pour le monde musulman, ils devraient chercher à analyser l’histoire et ses lois immuables. Car très souvent la résistance face à l’ennemi s’est justement réalisée par de petites entités de petits groupes extrêmement déterminés et unis, comme on peut en voir un peu partout dans les zones chaudes du monde musulman.
Tel ce qu’en disait l’un des maitres de l’analyse islamique contemporaine, notre cheikh Mahmoud Abou Omar*: « La plupart de ceux qui se sont penchés sur cette période [les croisades] ne l’ont fait qu’en s’attachant à un petit nombre de personnes qui les avaient précédés. Ainsi y a-t-il une étude qui traite du sujet en mettant en éclairage sur le Leader Nur al Din Zanki ou le leader Salah al Din al Ayyoubi. A la lecture de tels textes ; les lecteurs ignorants pensent que cette partie de l’histoire islamique concernant les croisades fut le fait d’un Etat uni pour commander les musulmans. C’est une erreur évidente. Les lecteurs avertis savent que les musulmans qui s’empoignèrent avec les croisés le firent par petits groupes divisés et disparates. Il y avait, par exemple, une forteresse contrôlée par une famille et sous l’autorité de laquelle les gens se rassemblaient. Ou un village qui reconnaissait le leadership d’un chef éclairé, ou un érudit que ses élèves acceptaient et ralliaient, etc. Peut-être que la meilleure façon d’expliquer les réalités de cet état de fait est contenue dans l’ouvrage al I’tibar de l’émir Oussama Ibn Munqidh. Cet Oussama était de la citadelle de Sayzar et sa famille les Al Munqidh étaient les seigneurs de cette citadelle. Ils jouèrent un rôle important contre les croisés et Oussama fut un témoin de la guerre des musulmans contre les Croisés. Avant d’aller plus loin, il est important de noter que le rôle des Leaders majeurs comme la famille des Zanki et les Ayyoubides, fut d’unir les factions et les organisations en une seule et même force de combat. Il n’empêche que le plus grand rôle fut joué par ces petits factions qui, en vérité, eurent à faire face aux croisés*»*
Dès lors, oui, sans aucun doute nous préférons voir l’état lybien de Kaddafi détruit qui en 60 ans de règne n’a absolument compté aucune réalisation islamique à son actif, nous préférons voir détruit l’état alaouite-nossaïrite baathiste des Al Assad en Syrie et les voir tous remplacés par des autres structures, plus islamiques, qui elles seront plus à même d’être des moteurs purifiés et purificateurs en marche vers la réalisation d’un nouvel ordre islamique en Terre d’Islam.
Car telle est l’histoire de l’islam et les règles de réalisation et de création des Califats et des empires islamiques quand nous étudions l’histoire.
Comme il est étrange de voir ces cerveaux complotistes se gaver de textes et de hadiths liés à l’eschatologie mais n’utilisant pas leur raison pour les indexer aux lois historiques passées et en cours*? Tel que l’annonçait le Prophète lui-même*: « L’affaire en viendra à ce que vous serez plusieurs groupes constitués : un groupe à ash-Shâm, un groupe au Yémen et un groupe en Irak. – Choisis pour moi, ô Messager de Dieu, si je parviens à cette (situation). – Choisis ash-Shâm, car elle est ce que Dieu a choisi de Sa terre, Il y attirera ceux qu’Il a choisis parmi Ses serviteurs. Si vous refusez, alors choisissez le Yémen. Et donnez à boire de vos bassins. Dieu a pris la garantie pour moi de ash-Shâm et de ses habitants« [7]
Ces groupes ou leurs prédécesseurs, nous les voyons tous actuellement à l’œuvre et nous connaissons la couleur de leurs bannières… Et à chaque fois que ces groupes rétablissent l’ordre dans une région qu’ils contrôlent, les drones, les Rafales et les F-17 s’empressent de les bombarder, de Mogadiscio à Kidal en passant par Abyan, ayant peur non pas de leurs échecs (il les laisseraient prendre le pouvoir…) mais au contraire de leurs réussites*: ce que Chomsky appelait encore la »menace d’un bon exemple » version islamo-wahhabo-salafiste [8].

D’ailleurs, il est intéressant de noter que le virus du complotisme a parfois atteint une petite minorité de ceux qui se réclament très très officiellement du salafisme »wahhabite », comprenez ici : made in saoud et pro-saoud…
Leur argumentaire est quasi identique à celui des complotistes que l’on vise ici, mais la réflexion en moins et des prétentions en plus : ce qui est encore pire vous en conviendrez…
Les fatawa du clergé d’État saoudien sont une mine d’or de contradictions, les obligeant à faire des contorsions idéologiques et dogmatiques quasi-intenables. Certaines de leurs fatawa sont des plus étonnantes et même risibles : il faut dénoncer à la police ceux qui s’engagent militairement en faveur de leurs frères syriens [9], pour d’autres, les Syriens n’ont besoin que d’invocations [10]….
Alors que le cheikh Ibn Baz, lors de la révolte de la ville de Hama en 1982 était pourtant clair quand on lui posa la question de ce qu’il convenait alors de faire pour les soutenir : « Ce que nous savons au sujet de leur situation, c’est qu’ils sont opprimés, et ils méritent aide et assistance, car cet État les tue cruellement, et ils (les rebelles) ne demandent que l’application de l’Islam et rien d’autre en dehors de cela. Et cet État est un Etat mécréant Nussayrite Alaouite Rafidite Baathiste. Ils doivent donc être aidés et assistés jusqu’à ce qu’ils sauvent leur pays des mains de ces ennemis athées et mécréants qui n’ont épargnés ni mal ni tourments aux musulmans… »
La solution »jihadiste » était alors très claire chez lui : » Oui il [le jihad] devient fard ayn [obligation individuelle] selon la capacité de chacun. Chaque personne fait le jihad selon sa capacité. Il lutte de lui-même par son corps ou ses biens dans le Sentier d’Allah – ou les deux – et ceci qu’il soit seul ou avec ses frères toujours selon sa capacité. […] Cela est Fard ayn selon la capacité de chacun car ils sont combattus et n’ont aucun soutien. Ils ont donc besoin d’aide de la part de leurs frères musulmans par le biais de leurs biens, leurs personnes ainsi que leur da’wa et leurs bons conseils » [11].
Oui mais voilà, c’était une autre époque, celle des années 80 quand les cheikh du »wahhabisme » n’avaient de compte à rendre à personne (ou presque) rien à voir donc avec les fonctionnaires d’aujourd’hui qui suivent le madhab et le fiqh de la Maison Blanche : les moujahidines étaient des freedom fighters quand on avait besoin d’eux et quand ils étaient plus ou moins contrôlables, aujourd’hui ce sont des »irhabi » car ils suivent leurs propres plans et projets, pour leurs seuls intérêts et causes.
Et heureusement que la véritable science islamique légiférée n’est pas tributaire de ces savants de cour car à force de suivre aveuglément ces rabbins cela fait longtemps que certains seraient devenus juifs…
La version complotiste d’une partie du salafisme pro-saoud est donc une espèce d’hybridation schizophrénique très rare mais particulièrement virulente à la fois anti nossayrite alaouite baathiste dans le fond mais allié objectif dans la forme. Elle reprend les contradictions du régime saoudien qui veut la chute de la Syrie et faire barrage à l’Iran mais sans autoriser l’envoi de moujahidines : c’est d’ailleurs pourquoi l’État saoudien pleurniche actuellement [refus de siéger au conseil de sécurité de l'ONU] car leurs grand frères américains qui ont toujours si bien réglé tous les problèmes refusent de s’engager…

Conclusion :

Qu’un complotiste français non musulman, nationaliste, fervent défenseur de l’œuvre française, adepte de son pseudo-universalisme défende l’état alaouite-nossaïrite baathiste est extrêmement cohérent, voir complètement logique, puisque:
- les alaouites-nossaïrites ont été formés et aidés par la France, des alliés historiques.
La Syrie actuelle est issue du mandat français dont les frontières ont été voulues par la France.
Le parti ba’ath recycle des idéologies séculières issues des Lumières françaises.

Mais que dire de ces maghrébins »musulmans » éternels manipulés qui suivent les gourous de la pseudo-subversion qui masque très mal la réalité de leurs logiciels mentaux ?

Nous ne parlons pas ici des harkis du patriotisme, des innovateurs coranistes pro-chiites, des adeptes du soufisme et des marabouts, des bico-bobos, des collabeurs schizo, non.
Mais avant tout de ceux qui se réclament de l’islam sunnite, qui ont compris certains mécanismes que nous avons décrits, mais qui ont juste peur de poursuivre jusqu’au bout leur réfléxion, de peur [comme certains qui ont vu juste] de voir pleuvoir sur eux des accusations ad-jihadisteram…
Quel ersazt de musulman sunnite serait capable de relever ici le défi de défendre ce régime à détruire par des preuves historiques, logiques et islamiques ?
Détruire cet état c’est détruire un reliquat de l’impérialisme occidental et l’œuvre française
Détruire cet état c’est réparer l’humiliation de la destruction du Califat par les laïques judéo-maçons
Détruire cet état c’est en finir avec le passé et ouvrir la possibilité d’un nouvel horizon
Détruire cet état c’est réécrire notre propre histoire avec l’encre des nôtres qui se sont sacrifiés, qui se sacrifient et qui se sacrifieront.

Puisse Allah précipiter sa chute et faire de nous des causes dans celle-ci et dans le renouveau de l’Islam !

—————————–

Notes :

[1] la plupart des citations reprises dans cet article sont tirées du livre Le choc colonial et l’islam : Les politiques religieuses des puissances coloniales en terres d’islam, de Pierre-Jean Luizard, dans le chapitre intitulé : L’entité alaouite une création française.

[2] Loi Islamique et droit dans les société arabes, de Bernard Botiveau.

[3] http://www.youtube.com/watch?v=LFV1GhH3FNI

[4] http://www.youtube.com/watch?v=ZeyWBkB3jZo

[5] http://www.youtube.com/watch?v=6Pfxt5YBS2M

[6] http://www.youtube.com/watch?v=sf1UTqV9xqE

[7] Rapporté par Abou Daoud N°2473.

[8] http://www.dailymotion.com/video/xcd…?search_algo=2

[9] http://www.youtube.com/watch?v=zPGh3YUPGXI

[10] http://www.youtube.com/watch?v=0VDX4dtCLyc

[11] http://www.youtube.com/watch?v=4fhDuZ6dROk

27.Posté par hamid le 05/01/2014 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ sid real

mashallah,qu allah te félicite et te récompense
pour cet longue,pertinente et tres juste explication
barahkoulahoufite!!
PS:je vais copié ton commentaire et m en servire dans certains débat
alors ne m en veut pas si tu le retrouve ici ou ailleur
selam aleykoum

28.Posté par Saber le 06/01/2014 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Jam a écrit: «*Je crois dans le Ba’ath comme un Dieu sans aucun associé et en l’Arabisme comme religion sans aucune autre religion qu’elle » Voulant imiter en cela, la profession de foi attestée par tous les musulmans et confirmant l’apostasie claire, la mécréance absolue de tous les baathistes.
Il n’est pas nécessaire de retracer ici toute l’histoire tumultueuse de la résistance islamique en Syrie des années 70 et 80.

Le mensonge n'a pas cours en islam, apportes tes preuves ou tais-toi à jamais.


Syrie

Constitution du 1er mai 1969.
Préambule.

L'objectif fondamental que recherche tout État lorsque, à un moment précis de son existence, il promulgue une Constitution, est d'établir un texte clair, qui organise la marche du peuple vers l'avenir, règle le fonctionnement de l'État et de ses diverses administrations et constitue la source de la législation du pays.

Les pays de la nation arabe ont leur propre constitution et celles-ci ont un caractère particulariste et transitoire dû à l'état de fractionnement dans lequel vit la patrie arabe, mais pour répondre à la volonté des masses, il est essentiel que la constitution exprime leurs objectifs, trace leur voie et fortifie leur action en vue de la réalisation de l'unité arabe.

La nation arabe a combattu au long des siècles passés et lutte encore pour construire un État arabe unifié, libéré de l'exploitation, de la division et de la domination colonialiste, car seule une telle unité constitue le cadre véritable dans lequel se réalisera la personnalité d'une nation arabe capable de jouer un rôle efficace dans la communauté internationale.

Le peuple arabe s'est dressé contre la vagues successives de l'invasion et de l'occupation, et contre les manoeuvres qui avaient pour but de perpétuer la division, l'exploitation et la régression : l'indépendance conquise par chaque pays arabe n'a pas été le résultat de ses seuls efforts mais également celui de la lutte unifiée des masses dans tous les pays de la nation arabe.

Depuis le début de ce siècle, les cohortes des martyrs, venant de tous les horizons de la patrie arabe, se sont succédé dans la voie du sacrifice et de l'immolation pour arroser de leur sang l'arbre de la liberté et devenir les flambeaux qui éclairent la route des masses et le symbole véritable de l'unité de leur destinée et de leur objectif ; et la deuxième moitié de notre siècle a vu ce mouvement s'amplifier dans tous les pays pour venir à bout du colonialisme direct.

Les masses arabes n'ont jamais envisagé et accepté que l'indépendance soit le but ultime de leurs efforts : elles y ont vu un moyen de soutenir leur lutte et une étape avancée du combat qu'elles ne cessent de mener, sous l'étendard de leurs forces progressistes et révolutionnaires, contre le colonialisme, le sionisme et l'exploitation, afin d'atteindre les objectifs de l'arabisme, sous le triple signe de l'unité, de la liberté et du socialisme.

Dans la région arabe syrienne, notre peuple a poursuivi sa lutte sous l'égide du Parti de la résurrection (Baas) arabe socialiste et il a pu, dans sa marche ascendante, remporter une éclatante victoire en faisant la révolution du 8 mars 1963 et en s'emparant du pouvoir pour en faire l'instrument de son combat et poursuivre la réalisation des grandes aspirations de la nation arabe.

Le Baas arabe socialiste est le parti des masses arabes en lutte ; il personnifie leur volonté de forcer un avenir libéré de toutes les formes de la domination et de l'exploitation, un avenir qui reliera la nation arabe à son passé glorieux et lui permettra de jouer son rôle dans la lutte de tous les peuples pour la liberté, et de participer de façon efficace au progrès de l'humanité.

Le Baas s'est rendu compte que pour passer de l'état actuel du monde arabe à l'avenir souhaité, il est indispensable d'opérer une révolution radicale dans tous les secteurs de la communauté arabe ; cette révolution doit être à la mesure de la mission dont elle porte la responsabilité.

Le Baas a donc posé les fondements doctrinaux de cette révolution, puisés dans les profondeurs populaires, dans l'apport passé, présent et futur de l'arabisme à l'histoire, dans l'héritage de la pensée humaine et dans l'expérience des autres peuples, en tenant compte des conditions du monde moderne.

Le mouvement baasiste est le premier, dans le monde arabe, a avoir donné à l'unité arabe son sens révolutionnaire véritable en établissant un lien entre la lutte nationale et l'action socialiste ; à ses yeux, le mouvement du nationalisme arabe est la cause des masses arabes laborieuses ; la marche de ces masses vers l'unité les porte également vers le socialisme et la libération intégrale.

Cette constitution provisoire, établie par le commandement du Baas, sous l'inspiration de la volonté populaire, constitue un effort sincère pour orienter la lutte du peuple de ce pays et rassembler ses forces en vue de l'ultime combat de la nation arabe. Ce faisant, la direction du parti a tenu compte à la fois des circonstances du passé et des graves responsabilités de la révolution dans l'étape future.

La constitution de 1964 a été suspendue par décision du Commandement régional provisoire du Baas n° 1 du 23 février 1966 parce qu'elle ne répondait pas aux nécessités de l'étape d'évolution révolutionnaire que franchissait le pays et durant la période qui a suivi cette mesure, c'est la décision n° 2, en date du 25 février 1966, du même commandement, qui a fixé les attributions et relations des différents organismes du pouvoir.

Durant cette période, la direction du parti et de la révolution a déployé de grands efforts et obtenu d'importants résultats dans le domaine de l'organisation des masses et de l'évolution de la communauté, en exécution des résolutions prises par les conférences du parti ; elle a établi les conditions objectives qui favorisaient la naissance des organisations démocratiques populaires et permettaient de mettre sur pied une constitution adaptée aux conditions de l'évolution socialiste et susceptible de former, en même temps, le cadre protégeant la marche de la révolution et dirigeant ses pas vers l'avenir. Elle a enfin pris toutes les mesures propres à augmenter l'importance du rôle des masses, à les mettre en mesure d'exercer leurs responsabilités dans l'orientation des affaires de l'État et la marche en avant de la révolution.

Il y a eu, ensuite, la résolution du quatrième congrès régional extraordinaire du Baas, en mars 1969, qui a décidé la création d'une assemblée populaire, élue au niveau de la région et chargée de légiférer et d'établir la constitution permanente ; ce même congrès a décidé la rédaction d'une constitution provisoire destinée à constituer le cadre de la prochaine étape et à organiser les rapports entre les différents organes et administrations de l'État.

En exécution de cette résolution du Congrès, le Commandement régional du Baas arabe socialiste a donc rédigé la présente constitution provisoire qui se fonde sur les principes essentiels suivants :

1. La Révolution arabe d'ensemble est une nécessité inéluctable permanente pour réaliser les objectifs de la Nation arabe vers l'unité, la liberté et le socialisme ; dans la région arabe de Syrie la révolution fait partie de la Révolution arabe d'ensemble. Sa politique dans les différents domaines s'inspire de la stratégie générale de la Révolution arabe.

Au sein de cette claire perspective nationale, la révolution syrienne établit des directives fondamentales et transitoires, fixe son attitude, ses plans et le programme de son action aux différents niveaux, et oriente ses efforts dans la présente étape pour réaliser l'objectif fondamental de la nation arabe, qui est de se libérer de la domination impérialiste et sioniste.

2. Les gains réalisés par tout peuple arabe dans la voie de la liberté et du progrès, quelle qu'en soit l'importance, demeurent menacés et ne peuvent acquérir leur pleine mesure que ans le cadre de l'unité nationale arabe, objectif de la lutte des masses arabes.

L'existence d'entités régionales inconsistantes et isolées est incompatible avec les aspirations de la nation arabe et les sacrifices qu'elle s'est imposés ; ces entités artificielles doivent nécessairement se fondre dans une nation unique. L'unité arabe n'est pas uniquement un but national pour le peuple arabe, mais également un moyen de salut économique et social et de victoire sur la régression. Elle constitue le fondement nécessaire de la communauté socialiste qui relèvera le défi du monde moderne et des dangers du néo-colonialisme.

3. La marche vers l'instauration du système socialiste n'est pas seulement une nécessité dérivant des besoins de la communauté arabe, mais également un levier indispensable qui mobilisera les possibilités de la masse arabe laborieuse, immense majorité du monde arabe, dans sa lutte contre le sionisme et l'impérialisme, et qui provoquera les changements radicaux dans la réalité arabe en vue d'établir une société socialiste arabe unifiée, exempte de classes et de toutes les formes d'exploitation de l'homme par l'homme.

4. La liberté est un but sacré aussi bien pour la communauté que pour l'individu ; elle n'est pas un pur concept mais une pratique effective liée à la libération économique et sociale. On ne l'atteint point par les palabres parlementaires traditionnels, dont notre peuple a longtemps expérimenté les méthodes de falsification de la volonté de la majorité au profit des intérêts de groupes restreints. Mais cet abandon du parlementarisme ne signifie pas qu'il faille passer à un régime dictatorial, autoritaire et bureaucratique, ou militaire ; il doit marquer le passage à une démocratie populaire, dont la présente constitution définit les objectifs et établit les fondements. C'est la formule idéale qui garantit au peuple l'exercice de ses droits, en même temps qu'elle lui indique ses obligations dans la réalisation des objectifs de la révolution ; c'est également le cadre au sein duquel le pouvoir évoluera, renouvellera l'élan de la révolution, assurera les gains obtenus par le peuple et créera l'atmosphère favorable au développement et à l'organisation de l'action populaire.

5. L'action de la Révolution arabe est partie intégrante du mouvement de libération de notre peuple, qui lutte pour sa liberté totale, se tient, avec toutes ses ressources, aux côtés des peuples en lutte dans toutes les parties du monde. Il soutient toutes les forces de liberté et de progrès dans la même lutte commune contre le colonialisme sous toutes ses formes et contre toutes les manifestations de l'exploitation, de la discrimination et de la ségrégation raciale.

Cette constitution qui guidera, dans l'étape à venir, les masses révolutionnaires de notre peuple et leurs dirigeants dans la région arabe syrienne est, naturellement, un texte provisoire que son application servira à compléter ; ces divers aspects deviendront plus clairs et plus profonds à mesure que progressera la marche révolutionnaire, ce qui permettre à l'assemblée populaire de parachever la constitution définitive.

A la lumière de ces principes, le peuple de la république arabe de Syrie, guidé par le Commandement de son parti, le parti du Baas arabe socialiste, poursuivra sa lutte pour la libération et la reconstruction, inspiré par la présente Constitution qui détermine ses objectifs, fortifie ses assises et dirige ses pas vers l'avenir auquel il aspire.
Titre premier.
Principes de l'organisation de l'État et de la société.
Chapitre premier. Principes politiques.
Article premier.

1. La République arabe de Syrie est un État démocratique, populaire, socialiste et souverain qui fait partie de la Patrie arabe.

3. Le peuple arabe de la région de Syrie fait partie de la Nation arabe.
Article 2.

1. Le régime républicain est le système de gouvernement dans l'État

2. La souveraineté appartient au peuple. Il l'exerce selon les dispositions de la présente Constitution.
Article 3.

1. Le droit musulman est la source principale de la législation.
Article 4.
La langue arabe est la langue officielle.
Article 5.
La capitale de l'État est Damas.

29.Posté par haniq le 07/01/2014 06:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jam a surtout plagier le travail d'un autre sans pour autant en vérifier la véracité des sources. (cela n'enlève en rien le travail remarquable de son auteur). troller un article sous forme de commentaire.

quelques vérités à rétablir sur la période des 3 présidents : Assad, Nasser et Saddam -- ah toutes les connivences de cette époque ! et aujourd'hui on veut faire croire beaucoup de choses sur la supposé trahison des uns et des autres pour justifier l'injustifiables aux yeux des hommes et devant Dieu.

Assad, le père -- avec tous les crimes qu'ils a commis envers la communauté sunnite, n'est pas tout à fait le traitre des 3 ... vis à vis d'Israel.

voyez par vous même :

http://www.israelshamir.net/French/Collusion-Fr.htm

et l'original

http://www.counterpunch.org/2012/02/22/what-really-happened-in-the-yom-kippur-war/

30.Posté par yukof le 07/01/2014 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Saber
le droit musulman interdit de violer des femmes ou de se prosterner devant des portraits de dirigeant politique et interdit le culte de la personnalité .

donc c'est une preuve que ton régime ne respecte meme pas sa constitution .

31.Posté par Malika le 07/01/2014 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Moi aussi je te félicite @ SID REAL pour ton analyse à chercher à comprendre sur ce qui se passe dans ce monde bien étrange continue!!!!! qu'ALLAH produit des gens comme toi à la recherche de la vérité et de la justice pour tout les Peuples!!!!!!! c'est sa L'ISLAM PAIX!!!!!!!!!

32.Posté par le comte de zagora le 07/01/2014 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les sunnites qui soutienne le hezbollah et l'iran ne sont que des traitres ou des ignorants

33.Posté par sid'real le 08/01/2014 06:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans ce cas là, c’est out, yukof - Vous voyez juste.

Mais il ne s'agit là que d'actes ignobles et de corruption de la société syrienne. Qui en est exempt ? Les hommes sont corrompus.
Il ne serait pas un mensonge ni une diffamation de dire que les sunnites syriens ont quand même bien participé à la corruption dans leur pays, tous les syriens d'ailleurs. Les hommes sont corrompus. Je crains que même sous un pseudo-khalifat, la corruption ira bon train.

Il était même question de corruption durant le khalifat d’Othman ibn Affan (que Dieu l’agrée). Ce fut même je pense les raisons de son assassinat. Lui-même ne comprenait pas les accusations de corruption à son égard alors même que les autres compagnons n'avaient de cesse de lui faire remarquer, c’est pour dire !

Les pratiques officielles en vigueur durant le khalifat ottoman à l’égard des chrétiens font un bon indicateur de corruption de cette société aussi.

Sais-tu qu’en principe, la constitution de la Syrie est à deux doigts d’un état constitué islamique, le khalifat. (enfin …à quelques mots près) – ne manque que des hommes vertueux.

Mais c'est là où le post de Saber est intéressant et tombe à pic, car c'est là l'essentiel du conflit syrien.
La Constitution d'un Etat, d'un pays. Vous avez lu le préambule ? Que trouve-t-on dans cette constitution ?

La bien pensance takfiris/wahabite en vigueur mais aussi d’autres et tout illustres savants à la pensée opposée comme le Cheikh Imran, s'abat sur des états déclarés impies. Affirmer que des états avec des constitutions qui ne reconnaissent pas la « Souveraineté de Dieu » est de mon point de vue, totalement injuste, infondé et totalement arrogant - un Etat est constitué, il prône et garanti l'union, la liberté et la source islamique du droit.

Je m'explique

Ne pas oublier que ces Constitutions, aussi imparfaites/incomplètes qu'elles puissent être & en considérant les conditions et circonstances extrêmes lors de leur rédaction, sont issues d'un Jihad, celui de nos aïeux. Ces constitutions contiennent le sang de nos martyrs. Elles ont garanti l'union, la paix, l’entente entre les communautés et un degré relatif de liberté pendant des décennies, il faut l'admettre même si le baath ... ou les baathistes.

En reconsidérant l'histoire, penser que ces constitutions n'ont rien de légitimes, qu’il faut donc rejeter le combat sacré de nos aïeux, le fouler des pieds … Mais nous sommes musulmans et non des jouhalas.

Je veux dire par là que le Jihad est aussi un dépôt qu'il faut préserver pour les bonnes et causes, justes. Il est nécessaire que le Jihad reprenne tout son sens. Il ne peut se réaliser que dans l'union et la bonne guidance, vous ne trouvez pas ?

Soyons clairs, il eut été impossible de restaurer un khalifat, un état islamique à l’époque des décolonisations et autre accords sykes-picot sur le dos des musulmans - la question s'est posée pour ces nations, pour nos aïeux - inévitable et irréalisable malheureusement - sur ce coup, je pense qu'il faut poser la question à la saoudie, déjà à l'œuvre à l’époque.

Maintenant, s’il faut faire évoluer ces constitutions, pourquoi pas ? Mais pas au prix du sang des croyants. Cela nous est proscrit par Allah et ses Messagers (pse) et repris dans ces mêmes constitutions.

Ça n’enlève en rien que ces constitutions sont issues d'un noble combat. Nos aïeux n’en étaient pas moins croyants et tourner vers Allah le Très-Haut, il serait une erreur manifeste de les combattre.
On peut dire avec assurance que seul Nabi Mohammed a permis la rédaction d'une constitution parfaite. Celle de Médine, même la liberté religieuse y était inscrite et garantie.

Nous considérons-nous plus vertueux et savants que nabi Mohammed et les pieux prédécesseurs ? moi, humblement, je dirais … non m’sieur !

La Constitution syrienne comme les autres visées sont claires à ce sujet, quand c'est l'heure des choix, c'est le peuple qui décide, il est reconnu souverain. Souverain, dans ces choix puisqu'il tire sa source légale de la Sharia, du Livre. C'est ainsi écrit et c'est ainsi qu'il faut le comprendre et mettre en œuvre.
N’est-ce pas là une démocratie, telle qu’elle peut être conçue aujourd’hui ?

Est-ce en contradiction avec le Noble Coran ou tel que mis en œuvre par notre illustre Nabi Mohammed ?

Allah ou' ahlem -- Dieu connait mieux que quiconque.

Voilà pourquoi il est important à mon sens, de préserver les acquis. Ils ne sont pas vains. Ils nous ont été légués par de valeureux combattants. Ils savaient et étaient conscients de leur Jihad.

Que Dieu leur accorde le Paradis.

Salem à tous

34.Posté par hamid le 08/01/2014 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

certain comme moi pense que la démocratie est la voiture qui nous menneras au kalifa!

35.Posté par sid'real le 08/01/2014 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la vertu Hamid, al ihsan y contribuera sûrement, si Dieu le veut et c'est une promesse de Allah - ne manque que les hommes.

Même Adam (psl) qui a été de toutes apparences envoyé sur terre pour restaurer l'unité déjà détruite par les hommes et leur déviance à la corruption dans sa 'Oumma.

En tant que khalife, il dut constamment rappeler le peuple vers Dieu et, par la même, forger l'unité des vertueux.

En même temps, Adam, à l'instar des autres Prophètes de Dieu, a dû transmettre le message spirituel d'Unicité exactement comme enseigné par Allah et résister à toutes les tentatives de changer ce message.
Le Khalife est aussi le gardien de ce message. De cette première mention de l'établissement d'un système social et prophétique sur la terre, dans nos contrées.

nous pouvons déduire que les principales caractéristiques d'un tel khalifat sont une soumission absolue à la volonté de Dieu et la préservation de l'exactitude du message et de l'unité apportée par ce message.

que font nos savants aujourrd'hui ? que font les héritiers des prophètes dont certains s'époumonnent à le faire croire qu'ils le sont en réalité !

Toute personne vertueuse est témoin de l'existence de Dieu et le Khalifa est le premier des témoins. Quant au terme "démocratie", je laisse à chacun en juger et de trouver sa définition dans le contexte.

pouvons-nous nous considérer comme des vertueux, Hamid ? -- un exemple, juste un seul !

salem

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires