International

Ali Khamenei : le "cancer sioniste" ronge le monde islamique



Dimanche 20 Septembre 2009

Ali Khamenei : le "cancer sioniste" ronge le monde islamique
Le guide suprême de la révolution islamique, l’ayatollah Ali Khamenei, a prononcé ce matin un discours à l'occasion de l'Eïd-al Fitr, marquant la fin du mois de Ramadan au cours duquel il a qualifié les manifestations de vendredi à l'occasion de la journée mondiale de la solidarité avec les Palestiniens de cri des musulmans contre le "cancer sioniste qui ronge le monde islamique ».
La journée internationale de Ghods "est un cri éclatant des musulmans contre le cancer destructeur sioniste, provoqué par les occupants et les puissances oppressives, qui ronge la nation islamique", a-t-il déclaré lors de ce discours.

"Durant les dernières années écoulées, les ennemis ont essayé de minimiser cette journée mondiale de Ghods. Cette année ils ont essayé plus encore que les autres années, mais cette illustre journée de Ghods en Iran a démontré au monde entier quelle était la volonté du peuple iranien", a-t-il ajouté.

"Elle a démontré que les duperies, l'argent dépensé, et la politique vicieuse des Occidentaux n'avaient aucune influence sur la nation iranienne", a-t-il ajouté.

"Les dirigeants occidentaux ont été trompés par leurs propres médias et leurs analystes et ont cru pouvoir influencer le peuple iranien", a-t-il affirmé, ajoutant que les manifestations de solidarité envers les Palestiniens avaient démontré qu'ils s’étaient trompé.

Il a dénoncé dans le même temps, le régime israélien, les pays occidentaux et les médias étrangers, en soulignant notamment qu'ils "empoisonnaient le climat politique".

La journée de Qods a été décrétée par l'ayatollah Rouhollah Khomeiny en 1979 et est destinée à marquer un énorme élan de solidarité des musulmans à l'égard des Palestiniens.

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, le président du conseil du Discernement du bien de l'ordre islamique et président de l'assemblée des Experts, l'ayatollah Hachémi Rafsandjani, le chef du pouvoir judiciaire, l'ayatollah Sadeq Amoli Laridjani, le président du Majlis islamique, Ali Larijani, les ministres, les députés et d'autres hauts responsables ainsi que certains ambassadeurs des pays musulmans étaient présents à cette cérémonie .

Après avoir accompli le discours d'Eid el-Fitr, le guide suprême de la Révolution islamique a prononcé les sermons de la prière.


Dimanche 20 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par Predication & Gros Bisous le 20/09/2009 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

1 phrase !

Une gifle spirituelle d'une puissance incommensurable pour les descendants de Judas, le traitre déicide de Jésus !

C'est la marque des prophètes qui viens de s'imprimer à l' Histoire ..

ATTENTION, il va y avoir du très gros vent ..

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires