Néolibéralisme et conséquences

Algérie: Réserves de change : la Banque d’Algérie rompt le silence


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 9 Septembre 2018 - 03:10 La frivolité de la Valeur, ce cochon de Picasso



http://www.tsa-algerie.com
Vendredi 26 Août 2011

Algérie: Réserves de change : la Banque d’Algérie rompt le silence

Réserves de change : la Banque d’Algérie rompt le silence

Après le ministre des Finances Karim Djoudi, c’est au tour du gouverneur de la Banque d’Algérie Mohamed Laksaci de s’exprimer sur les réserves de change de l’Algérie. Environ 98 % de ces placements, répartis entre les États‑Unis et l’Europe, sont effectués en portefeuille de titres souverains (valeurs d’État) que l’Algérie avait achetés entre les années 2004 et 2007, lorsque les taux d’intérêt mondiaux étaient relativement élevés, a indiqué ce jeudi 25 août M. Laksaci, lors d’une rencontre consacrée à la présentation du rapport de la Banque d’Algérie pour l’année 2010. Ces titres sont soumis à un taux d’intérêt moyen fixe de 3 % en 2010, un rendement légèrement inférieur à celui de 2009 et 2008, selon M. Laksaci qui n’a pas donné de détails sur les montants placés aux États‑Unis et en Europe.

Les placements de ces réserves à l’étranger ont rapporté 4,60 milliards de dollars en 2010, contre un rendement de 4,74 milliards de dollars en 2009, selon ce rapport. Ce volume de rendement, mentionné sous l’appellation « crédits des facteurs » au chapitre relatif à la balance des paiements dans le rapport 2010 sur l’évolution économique et monétaire de la BA, était de 5,13 milliards de dollars (USD) en 2008, de 3,81 milliards USD en 2007 et de 2,42 milliards USD en 2006.

Les réserves de change de l’Algérie étaient de 162,2 mds USD fin 2010, soit plus de trois années d’importations de biens et services, contre 148,9 mds USD à la fin 2009, a‑t‑il rappelé. « La politique (de gestion des réserves) menée par la banque d’Algérie depuis 2004 a prouvé son efficacité en 2011 », s’est réjoui M. Laksaci, faisant allusion à la résilience des placements de l’Algérie face à la crise de la dette aux États‑Unis.

Contrairement aux années précédentes où les dépôts constituaient 20 % des placements de l’Algérie à l’étranger, 2 % seulement des réserves de change sont actuellement déposées dans des banques. M. Laksaci n’a pas divulgué les noms des banques commerciales où une partie (2 %) des réserves de change de l’Algérie est placée. Le gouverneur s’est félicité de la diversification des devises entrant dans la composition des réserves. Cette diversification, engagée aussi depuis 2004, visait une sécurisation maximale des réserves vis‑à‑vis des chocs extérieurs, a souligné M. Laksaci. Ainsi, la poursuite de la stabilité financière externe de l’Algérie à moyen et long terme « repose fortement sur la poursuite de la gestion prudente des réserves officielles de change par la Banque d’Algérie », a‑t‑il affirmé. Il s’agit, à cet effet, de continuer à préserver la valeur du capital (des réserves), en minimisant les risques de perte de la valeur marchande des actifs par le maintien d’un portefeuille diversifié, à maintenir un niveau élevé de liquidité, avec des actifs revendables à tout moment et enfin à optimiser le rendement, a expliqué M. Laksaci. Mais il « ne faut surtout pas confondre excès de réserves de change et excès de richesse », dira M. Laksaci, car le premier représente tout simplement l’épargne publique alors que la richesse économique provient de l’investissement, a‑t‑il précisé. La dégradation de la note de la dette souveraine américaine par l’agence Standard & Poor’s a relancé en Algérie la polémique sur la politique de gestion des réserves de change.


http://www.tsa-algerie.com/economie-et-business/reserves-de-change-la-banque-d-algerie-rompt-le-silence_17041.html


Vendredi 26 Août 2011


Commentaires

1.Posté par Youn le 26/08/2011 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un rendement de 3%... on y perd plus qu'on y gagne: la banque fédéral américaine innonde le marché de dollars, donc l'inflation augmente plus vite que 3% par ans.


Laissons les américains s'empetrer dans leurs crise financière, leurs dollars et leur soutien à Israël et passons à l'étalon or au plus vite.

2.Posté par fafa fafa le 26/08/2011 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j aimerais pas etre a leur place avoir allah te declarant la guerre (riba) tous cela va mal ce finir car ca va faire bizzard a l algerie quand tous ce vulgaire papier ne vaudra plus rien

3.Posté par finance néocoloniale le 26/08/2011 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est connu dans le monde de la fiance mondiale, c'est la France a travers le ministere des finances de Bercy (Paris France), que l'Algérie "gere" ses réserves de change,

La Banque d'Algérie n'est en réalité qu'une succursale de la Banque de France, c'est bien connu dans le monde de la finance mondiale,

Posez vous cette question, les reserves en Or physiqued'Algérie sont elles stocker à Alger ou à Paris ????

Le venezuala demande le rapatriement de ses reserves d'or d'angleterre au venezuela;;;

L'ALGERIE A T ELLE LE COURAGE DE DEMANDER LE RAPATRIEMENT DE SES RESERVES D OR DE PARIS A
ALGER

A LE COLONISME EST UNE MALADIE INCURABLE

4.Posté par Nicolas rend l or des Algeriens le 26/08/2011 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aujourd hui, il y a une grave crise entre la France et l'Algérie,

Les Algériens patriotes demandent le rapatriement de leurs Or stocker en France dans les coffres de la Banque de France

Légalement, ils ont le droit mais Sarkozy bloque cette opération

C'est une spoliation en régle de l'OR ALGERIEN STOCKER EN FRANCE au Lieu de l'Algérie

Sarkozy n' a pas eu besoin de l'OTAN pour voler l'OR des Algériens à l'opposé de la Libye

5.Posté par smourtiz le 26/08/2011 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne nous reste plus qu'à emmigrer massivement en France. Tout nouvel arrivant devrait avoir droit à un appartement, une couverture médicale et le RSA (Revenu de la Spoliation de l'Algérie)

6.Posté par ancien moudjahid le 26/08/2011 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quoi ? c'est un blague ?

La France de Sarkozy nous a spolié de nos 173,6 tonnes d’or sans utiliser l'OTAN ????

Je pensé que cet or été stocké en Algérie, gardé par nos valeureux services de sécurité (armée, gendarmerie, police, algérienne...) ?????

Au moins la Libye se bat encore pour garder son indépendance et aussi ses richesses incluant ces 144 tonnes d'or que le vilain Sarkozy recherche avec avidité



7.Posté par Abelkader DEHBI le 26/08/2011 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je défie M. Laksaci, Gouverneur de la Banque d'Algérie, de faire CONFIRMER ses déclarations lénifiantes, en publiant le BILAN de la Banque d'Algérie, comme l'exigent les Statuts de l'Institution d' Emission qu'il dirige. Les déclarations d'un haut responsable ne peuvent en aucune façon, tenir lieu de Bilan statutaire. Il y a des milliers et des milliers de citoyens algériens capables de lire un tel bilan. Pourquoi ne pas le publier ?

8.Posté par Abelkader DEHBI le 26/08/2011 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hormis les traîtres et les imbéciles – et en général çà va ensemble – les gens sensés, y compris en Occident, savent très bien que l’OTAN qui cherche à se présenter aujourd’hui comme « libérateur » du peuple libyen, n’est rien d’autre qu’une puissante machine de guerre, au service des desseins éminemment impérialistes, pro sionistes, néo coloniaux et islamophobes, traditionnellement véhiculés par les Etats-Unis, la Grande Bretagne et la France.
Maintenant, si les circonstances historiques font que les intérêts de l’écrasante majorité du peuple libyen désireuse d’en finir avec Kadhafi, le tyran criminel et corrompu, puissent coïncider ponctuellement et conjoncturellement avec ceux des pays majeurs de l’OTAN, cela fait nécessairement partie des risques du jeu politique. Un jeu politique d’où le dictateur psychopathe de Tripoli avait totalement exclu son peuple, plus de 40 ans, en le gouvernant à coup de slogans mensongers, pendant que lui, sa famille et ses barons, accumulaient des fortunes colossales, pillées sur les ressources du pays.
Sans oublier que l’Histoire récente ou immédiate – Algérie, Egypte, Yémen, Bahrein, Syrie, Libye – nous montre quotidiennement les comportements de nos criminelles dictatures, dès lors que les peuples revendiquent la liberté, la démocratie et la justice. Des dictatures criminelles qui n’hésitent pas à recourir à la répression de masse, en déployant contre leurs populations civiles désarmées, les moyens lourds de la guerre, comme les chars, les canons, voire les avions pour Kadhafi ou les canonnières pour El-Assad.
On peut même s’offrir le luxe, dans ce débat, de faire abstraction de l’argument de droit international, à savoir que l’OTAN intervient dans le cadre d’une Résolution – la 1973 – de l’ONU… dont on sait la soumission aux influences des puissances, membres permanents de son Conseil de Sécurité. En s’en tenant uniquement à la réalité objective.
En effet, pour des régimes qui n’hésitent pas à collaborer ouvertement avec les puissances occidentales, au nom de la sacro-sainte, mais combien douteuse, « guerre internationale contre le terrorisme » c’est une véritable imposture que de chercher à jeter le discrédit et l’anathème sur le peuple libyen au motif que ses élites auraient conclu un deal avec le diable, à leur corps défendant, pour se libérer d’un pouvoir illégitime, criminel et corrompu.
Quitte d’ailleurs, à jouer intelligemment des intérêts contradictoires entre puissances. Même entre celles censées appartenir au même camp.
Par ailleurs, faut-il rappeler à ces donneurs de leçons, l’existence sur notre sol – en particulier au Sahara – d’installations US dites « sécuritaires » dont le statut juridique est totalement opaque ? Combien de députés ont-ils cherché à connaître les dessous de cette affaire ?
Faut-il rappeler les accords – non rendus publics – d’entrainements au combat dans les zones sahariennes de certaines unités de notre armée par l’armée US ?
Faut-il, rappeler que le général Médiène alias Toufik, a été lui-même clairement cité dans les mémoires de George Tenet, l’ancien Directeur de la CIA, en page 174 de son livre : « At the Center of the Storm » : My years at the CIA où il relate que le Chef du DRS – quel hasard ! – était présent dans son bureau, quand eurent lieu le 11 Septembre 2001 au matin, les attaques dites terroristes contre les tours jumelles du World Trade Center de New-York…. ?
Il est grand temps que le régime et ses bonimenteurs rangent au placard leurs faux registres de commerce d’un nationalisme mensonger. Mais il est surtout grand temps que les tenants du régime « encore » en place à Alger, prennent la mesure des leçons des évènements que nous vivons en évitant de s’auto convaincre stupidement que : « chez nous c’est différent… »
L’Histoire ne fait jamais dans le détail.

9.Posté par bercy de paris le 26/08/2011 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@7.Posté par Abelkader DEHBI le 26/08/2011 18:08

M. Laksaci, Gouverneur de la Banque d'Algérie, filiale de la Banque de France, n'a pas encore l'autorisation de la Banque de France et du Ministère Français des finances pour publier le" BILAN " de la "Banque de l'Algérie",

Apparement, Sarkozy, a mis son veto

Donc, pas de bilan a prsésenté au indigénes d'Algérie et leur OR reste en France


Banque de France

http://fr.wikipedia.org/wiki/Banque_de_France

Ministère Français de l'Économie, des Finances et de l'Industrie

http://fr.wikipedia.org/wiki/Minist%C3%A8re_de_l%27%C3%89conomie,_des_Finances_et_de_l%27Industrie

10.Posté par Nassim le 26/08/2011 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le traitre vendu de Laksaci ferait mieux d'avaler sa langue de vipère le temps que le temps opportun arrive pour le passer au poteau n'challah!
Quand à Karim Djoudi c'est lui-même, et il le déclare à chaque fois, qui à obliger l'Algérie de placer ces titres dans l'administration américaine pour protéger leurs valeurs et celle de l'Angleterre du fait que l'essentiel de nos recettes se fait en dollars et le dollars est en chute libre; ainsi leurs valeurs tenues dans les registres des balances des payements, que connaît bien Laksaci, seront garanties par la valeur réelle en devise ou en Or. Ce qui n'est pas le cas si on les investit dans le secteur alternatif qui est l'économie, la mise en faillite de l'économie et les sociétés des rothshild nous responsabilise d'endosser le risque des pertes occasionnés et tout l'argent peut disparaître comme rien en une seule nuit!
L'incompétent de Laksaci, s'il veut nous prouver qu'ils y connaît en comptabilité, même tel un petit amateur, qu'il fasse l'effort de produire le bilan comptable de l'Algérie pour cette année sans faute. il a l'habitude de le faire par des colmatage et des lacune que le président, non technicien, lui-même qui lui corrige ces âneries comptable sur le bilan; comme c'est le cas en 2008, le président lui a corrigé ses lacunes publiquement.
La dernière tentative de Laksaci pour saboter la monnaie algérienne a été neutralisé par la compétence de Djoudi qui les a surpris avec sa décision d'émettre le billet de 2000 DA par un décret présidentiel pour absorber l'inflation systématique qu'il voulait engendrer avec tous les types de blanchiment d'agent y compris les fameux faut billet des rouleaux de billets volet en France! Pour eux personne n'a le droit d'émettre un nouveau billet sans passer par l'étude technique du staff des ignorant de la BA! Pourquoi d'ailleurs il ne veut pas changer les billets de 200DA on lui a donné même tous les ordres et moyens pour ça. Pourquoi est-ce qu'il fait tous pour crée un manque de liquidité dans les postes ce qui provoquera des tensions sociale certainement, on vient de lui donner l'ordre de généraliser les payements numérique avec un ultimatum ce 1er Août passé, pour sécuriser la monnaie algérienne de la chute des monnaies étrangères, escroqueries, contrôle de la monnaie…il fera tous pour saboter cela.
Qu'il nous explique comment c'est arrivé la fraude au faut billet? son origine est le vol des 47 lot de rouleau de monnaie de è m de diamètre acheté en Allemagne transporté, tranquillement, par route vers la France jusqu'au port sous douanes de Marseille, et là deux simple bandits Tunisiens avec identités allemandes surgissent dans l'enceinte sous douanes avec des armes légères et ressortent avec le butin tranquillement sans soucis!
Alors si Mr Laksaci veut nous faire un conseil de choix économique, on lui dira de nous expliquer pourquoi il a choisi de faire traverser un papier de haute sécurité plusieurs pays par route ce qui sera augmentera considérablement le cout du papier alors qu'il suffisait de le transporté en toute sécurité par voie aérienne et depuis l'entrepôt l'usine de fabrication même!
Pour ceux qui ont remarqué le faux billet; c'est un billet très neuf mais avec la signature de Abdelouhab Keramane! Qui est recherché jusqu'à présent pour escroquerie, blanchiment d'argent,....et n'a de ce fait pas signé un billet depuis l'année 2000. et c'est un simple caissier de banque à Annaba qui a décelé le faux billet, Laksaci est mieux positionné pour le déceler dès le début.......
C'est un agent de l'OTAN c'est tous!

11.Posté par bibi le 26/08/2011 19:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'or ne vaut pas plus que le dollar ou je ne sais quelle autre monnaie de singe utiliser l'or comme etalon est une decision poltique qui ne peut fonctionner que si il y a consentement qui a lancé cette idée ,chavez ! qui est circonstenciellement interressé par cette idée ,la chine ,la russie ,les pays du bric , la lybie ,ah non ,j'oubliais que l'otan vient de bombarder democratiquement ce pays pour y installer la democratie ,la syrie ? mieux vaut attendre pour voir ... les pays du bloc otan ne laisseront personne changer les regles du jeu le seul espoir de changement sur cette planete ne peut venir que de l'interieur des pays imperialistes par un renversement general des regimes ,du systeme economique des buts et valeurs de l'economie

12.Posté par bercy de paris le 26/08/2011 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@10.Posté par Nassim le 26/08/2011 19:38
@9.Posté par bercy de paris le 26/08/2011 18:34

Abdelouhab Keramane est actuellement employé en tant que consultant à la banque de france et au ministère français des finances,

Abdelouhab Keramane fait partie de l équipe mis en place par la France pour spolier "scientifiquement" les avoirs de l'Algérie en Europe

Cette équipe franco-algérienne de spoliateur professionnel payé par la banque de france a une seul mission, spolier scientifiquement et méthodiquement l'Algérie de ces avoirs financiers placés dans le monde ( incluant l'OR...

13.Posté par Nassim le 26/08/2011 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Bercy de Paris pour cette précision, comme ça ceux qui croit à la bonté du messagé du diable Laksaci, sauront de quel camps il sont, et que sont leurs objectifs maquievélique de toujours pour coloniser l'Algérie.
Laksaci été le second de la BA au moment du gouverneur Keramane, oncle Khalifa Moumene. Lorsque Hamrouche c'est allié à Cohine Boukhmiss (Chadli Ben djedid) et Joseph Solal Belker (Larbi belkhir) il ont mis en place une loi organique isolée le gouverneur de la BA à toute les institutions de l'état, il ne dépend ni du préssident ni du gouvernement ni de tout autre institution ceci pour tromper l'assoifé de pouvoir Mouloud Hamrouche et installer sont Haj nacer qui était en réalité très compétent. mais dès que le processus de la guerre civil est déclenché on l'a évincé, comme prévu et installé Kerramane l'Oncle Khalifa et Ouyahya le saboteur tout aziluts avait le role de confectionner des loi sur mesure pour égorger les Algériens qui continues toujours à préférer de croires à leurs ennemis et même en s'attaquant à eur chez soi même. Mais c'est pas la France qui est derrière ça , la France elle même et colonisé, voir le livre de Roland Dumas

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires