Lobbying et conséquences

Alain Seksig, cet influent idéologue obsédé par l'exclusion des femmes voilées


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 12 Septembre 2018 - 02:00 Produire la dépression suivante



E. B.
Samedi 5 Avril 2014

Image Panamza
Image Panamza
Alain Seksig est un personnage peu connu mais très influent dans les sphères du pouvoir. Franc-maçon affilié au Grand Orient, il a d’abord milité pendant des années pour l’exclusion des filles musulmanes voilées des collèges et lycées, avec la réussite que l’on sait.
Mais cela ne lui suffit pas. Depuis 2004, ses nouveaux combats sont d’exclure les mamans voilées des sorties scolaires, d’exclure les étudiantes voilées des universités (il a présidé la « mission laïcité » du Haut Conseil à l’Intégration qui a préconisé l’an dernier l’interdiction du voile aux étudiantes), et d’exclure les femmes voilées de l’un des rares endroits où elles pouvaient encore travailler, les crèches.

Par le biais d’articles et de nombreuses conférences (l’une récemment au centre Medem, conférence dont la promotion a été assurée par le site du CRIF), Alain Seksig a en effet milité pour le licenciement de l’employée voilée de la crèche Baby Loup, considérant probablement que les femmes voilées n’étaient pas encore assez discriminées en France. Et le fait que les associations internationales de défense des droits de l’homme (Comite des Droits de l’Homme de l’ONU, Amnesty International) épinglent régulièrement la France pour ses discriminations à l’encontre des femmes voilées ne semble guère l’émouvoir.

Si Alain Seksig était vraiment laïc comme il le prétend, il s’offusquerait par exemple du fait que les autorités bloquent quasi-systématiquement les créations de lycées musulmans en France, alors que les créations de lycées catholiques ou juifs sont largement facilitées. Il existe d’ailleurs aujourd’hui plusieurs milliers de lycées catholiques sous contrat (c’est-à-dire subventionnés par l’état), plusieurs centaines de lycées juifs sous contrat, mais un seul lycée musulman sous contrat sur toute la France (le lycée Averroès à Lille) pour une population musulmane de plusieurs millions. C’est-à-dire que les élèves qui sont le plus exclues des lycées du fait de la loi du 15 mars 2004 (les musulmanes) sont aussi celles qui ont le moins d’alternative, du fait d’une inégalité de traitement de la part des autorités. Mais cette injustice flagrante semble bien peu soucier notre chantre de la laïcité (à géométrie variable).

Et le résultat de la lutte incessante d’Alain Seksig et de ses alliés, on le connaît : en plus d’être exclues des terrains de sport, des collèges, des lycées, de nombreuses sorties extra-scolaires, les femmes voilées sont exclues de plus de 90% des emplois… En gros, elles sont de plus en plus privées de vie sociale en France.

Alain Seksig est donc en passe (avec d’autres) d’atteindre ce qui semble être le grand objectif de sa vie : pourrir la vie d’un maximum de femmes voilées en France.


Samedi 5 Avril 2014


Commentaires

1.Posté par jana le 05/04/2014 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le chien aboie la caravane passe, ce qui m inquieterait c est qu il n y ai plus de conversion . Je me rassure par la propagation de l Islam dans le monde , malgre les attaques politiques, les guerres avec la benediction du pape,
La foi eclore dans le coeur , une conversion certainement toutes les secondes !

2.Posté par Depositaire le 06/04/2014 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bien connu, à trop vouloir prouver, on ne prouve rien, ou alors, le contraire. Lors des attentats du WTC en 2001, les américains avaient tout de suite accusés les méchants islamistes d'en être les auteurs. (On sait ce qu'il en est aujourd'hui) Du coup une campagne de dénigrement qui ne s'est pas arrêtée aujourd'hui, bien au contraire, contre l'islam et les musulmans a été orchestrée, le but était évident et la campagne préméditée depuis longtemps, mais l'amusant c'est qu'il ne s'est jamais autant vendu de Corans dans le monde occidental ! Tout le monde voulait découvrir cette religion et du coup beaucoup de gens ont fait le pas de se convertir à l'Islam et en même temps d'ouvrir les yeux sur la manipulation politico médiatique en cours.

Malgré la montée artificielle par les médias aux ordres de la haine de l'Islam, le peuple n'est pas dupe et il se rend compte qu'on le manipule. Du reste, comment peut-on encore croire les médias et les politiciens dont le mensonge est leur fonds de commerce ? Cela devient tellement récurent que bientôt on aura des dictons du genre : menteur comme les médias, ou menteur comme les politiciens !

3.Posté par Pilgrim le 08/10/2015 22:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les femmes voilées se pourrissent la vie toute seules. Quand on pense qu'il suffirait qu'elles retirent leur voile pour réduire considérablement leurs problèmes… Il faut assumer ses choix…

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires