Lobbying et conséquences

Afrique du sud : Les affiches condamnant la colonisation de la Palestine retirées des panneaux


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 16 Octobre 2018 - 06:15 Impunité « made in Europe »



Fatima Asmal-Motala
Dimanche 18 Novembre 2012

Afrique du sud : Les affiches condamnant la colonisation de la Palestine retirées des panneaux
Les affiches graphiques sur la colonisation croissante de la Palestine par Israël, érigées un peu partout en Afrique du sud (1), ont été enlevées à Johannesburg, deux jours après leur mise en place, par l’agence de publicité, Continental Outdoor Media à la suite des pressions du lobby israélien sud-africain.

L’enlèvement a été effectué sans consultation avec la Boycott, Divestment and Sanctions Campaign (BDSC) et la Palestine Solidarity Alliance, qui ont acheté les affiches ni avec l’Agence des normes publicitaires. L’organisateur de la campagne, Mohamed Desai a décidé de traîner Continental Outdoor Media devant les tribunaux pour violation de la liberté d’expression.

Le Jewish Board of Deputiesnet la Fédération sioniste sud-africaine sont satisfaits

Cependant, Barry Sayer, directeur de Continental Outdoor Media, affirme n’avoir pas été l’objet d’harcèlement, de menaces ou de pressions financières d’aucun secteur de la communauté. « La présence des affiches a suscité suffisamment de commentaires, par téléphone, e-mails, écrits, pour que, sans questionner mes correspondants, sur leur affiliation religieuse, j’en ai déduit que cette campagne était contestée par la communauté juive ». La politique de sa société, a-t-il dit, était de ne pas exposer de publicité qui soit jugée « offensive » ou « contestable » par aucun secteur de la communauté.

Le Jewish Board of Deputies et laFédération sioniste sud-africaine par la voix de son porte-parole, Ben Swartz, se sont félicités du retrait : « après avoir contacté l’Agence, ils se sont rendu compte de leur erreur (erreur dans leur système d’acceptation) et littéralement, six heures après l’apparition des affiches, elles étaient retirées ». « Nous voudrions remercier la communauté juive d’avoir manifesté et exprimé son inquiétude face à cette initiative et nous l’assurons de notre engagement indéfectible à assurer les droits et les croyances de tous ceux qui soutiennent Israël »…

Pour le Conseil municipal de Johannesburg, même s’il existe des arrêtes municipaux, interdisant toute« signalisation » qui peut se révéler « insensible » par rapport à un groupe religieux, il est « malheureux qu’un placard publicitaire puisse être retiré parce qu’il décrit ce qui est la triste réalité de la Palestine ».

(revue de presse - Mail & Guardian – 9/11/12 - extraits)

Traduction et résumé : Xavière Jardez – Titre AFI-Flash

Source : Palestine billboard provokes legal action


Dimanche 18 Novembre 2012


Commentaires

1.Posté par mega le 18/11/2012 14:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oh mince alors.ça heurté les petits nazisionistes de l afrique du sud.On croit rever!!! non seulement ils tuent les palestiniens en toute impunité et en plus il faudrait qu'on ferme les yeux.Qu'ils aillent en enfer ces vampires,je les boycotte.

2.Posté par Vivio le 18/11/2012 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Zouma , il doit oublier l'aparthéide , c'été le même style

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires