insolite, humour, conspiration...

Affaire Cahuzac et corruption


Dans la même rubrique:
< >


Bickel
Mardi 16 Avril 2013

Affaire Cahuzac et corruption
 


 


 
 Après chaque scandale, toujours les mêmes promesses rassurantes.
 


 
 En France, l'industrie pharmaceutique fait la loi.
 Lorsque l'argent parle, la vérité se tait.              Proverbe togolais


 
Les affaires de corruption éclatent très rarement.
En 1991, le ministre de la santé italien a touché 600 millions de lires pour rendre le vaccin " hépatite B"  obligatoire.
 
  
Pendant ce temps, en France, Douste-Blazy, alors ministre de la Santé a avancé les chiffres les plus farfelus sur une soi-disant épidémie d'hépatite B. L'état français a assuré la promotion du vaccin aux frais du contribuable. Combien d'argent occulte a coulé au ministère de la santé afin qu'un maximum de Français se fassent empoisonner par ce vaccin ?
Nous n'en saurons jamais rien.
 Par ailleurs, la sélection du médicament se fait uniquement par l'argent. Pour déboucher sur le marché du médicament, il faut dépenser des sommes astronomiques.
 



C'est à cause de la corruption des politiques que les Français sont champions de la consommation de médicaments et particulièrement des drogues psychotropes.
 
C'est à cause de la corruption des politiques que la France, championne   en matière de vaccinations obligatoires, va jusqu'à terroriser ceux qui ont pris conscience de la dangerosité des vaccins.
 
 
C'est à cause de la corruption des politiques que les dépenses annuelles de "santé" en France atteignent des sommes folles, dépassant les 240 milliards d'euros.
 
En réalité, se maintenir en bonne santé ne coûte rien !
 
 
C'est à cause de la corruption des politiques que l'état de santé des Français se dégrade de plus en plus.
 
C'est à cause de la corruption des politiques que les médecins et chercheurs au service de la vraie santé sont diabolisés, victimes d'une véritable chasse aux sorcières et pourchassés comme des bandits.
 Les chiffres avancés sur la mortalité liée aux médicaments sont des leurres.
 En réalité, les médicaments tuent des centaines de milliers de  personnes chaque année. Les médecins qui constatent les décès n'indiquent jamais que le décès est peut-être consécutif à un traitement médical et surtout pas quand c'est eux-mêmes qui sont à l'origine de la prescription.
  Les 15000 décès annuels par maladies nosocomiales dans les hôpitaux pourraient être évités si on donnait au malade une nourriture plus vitalisante  avec des suppléments en vitamine C et en magnésium.
 
Non seulement, les médicaments tuent, mais pire, ils sont souvent invalidants et provoquent chez ceux qui les consomment d’autres maladies encore bien plus graves. Tout comme certains additifs alimentaires comme l’aspartame http://www.histoires-de-guerisons.com/2013/04/e951-aspartame-un-tueur-silencieux-parmi-bien-dautres/ par exemple.
  
    
 
 Si vous avez apprécié cet article, vous apprécierez sûrement les livres et les cartes postales de René BICKEL, dans lesquels vous retrouverez son humour caustique !
 Ils vous permettront d’offrir un livre original lors d’un anniversaire, d’une invitation, d’une fête etc.  
 
Vous pouvez commander en ligne ou effectuer une commande sur papier libre en envoyant le règlement par chèque à : René BICKEL 116 rue de Mittelwhir 68150 OSTHEIM
Courriel ;   bickel@wanadoo.fr

http://www.bickel.fr/nouveausite/index.php?page=op4kzbth&id=64&p=&search=


Mardi 16 Avril 2013


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires