Proche et Moyen-Orient

Achetons-nous du pétrole à l’Etat Islamique ?


A quel jeu de dupes jouent les gouvernements européens recrutés dans la coalition new-look constituée toutes affaires cessantes par Barak Obama contre l’Etat Islamique (EI) ?


Woodward Et Newton
Mardi 23 Septembre 2014

Achetons-nous du pétrole à l’Etat Islamique ?
La question n’est pas superflue à en juger par la manière dont on essaie depuis quelques jours de nous convaincre de l’extrême dangerosité de la clique de Abu Bakr al-Baghdadi l’émir à la Rolex (…Il n’y a pas de temps à perdre face à la menace des djihadistes de Daesh qui a pris le contrôle de larges secteurs de territoires irakien et syrien, multipliant les exactions… » disait encore récemment François Hollande qui est prêt à toutes les aventures internationales pour oublier l’espace d’un instant son lent mais inexorable naufrage domestique).

Dangereux sûrement, ne serait ce que par l’appel à l’union sacrée et au soutien des forces de l’émir que viennent de lancer Aqmi (Al Qaida au Maghreb Islamique) et Aqpa (Al Qaida dans la Péninsule Arabique), en réaction à la mobilisation de la coalition occidentale. Manquerait plus que l’annonce d’une association plus étroite entre le Front Al Nosra, en quelque sorte, la « filiale » syrienne d’Al Qaida, avec EI pour préparer un joli feu d’artifice local au cas où le locataire de la Maison Blanche se serait mis en tête de lancer la guerre d’Irak version III.

Des poils de barbe dans les barils de brut

A moins que la précipitation s’explique par l’urgence de réduire au silence, les courtiers en pétrole de l’inventif émir, au sujet du petit business très lucratif qu’ils ont mis au point avec leurs clients étrangers.

Car l’Etat Islamique est tout sauf dans la dèche, pour faire un mauvais calembour avec la nouvelle appellation contrôlée dont on l’affuble.

Le pétrole des sites syriens de Deir al-Zour puis de Hasaka, tombés entre de mauvaises mains depuis avril 2013 et de Mossoul qu’il a récupéré à la mi- juin de cette année ainsi qu’une bonne partie de la production de la province septentrionale de Salahuddin, a largement compensé la baisse des allocations que versaient avec enthousiasme l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Koweit et les Emirats Arabes Unis à l’Armée Libre Syrienne dont une part significative des effectifs auraient rejoints avec armes et bagages les rangs de l’EI à en croire les déclarations de l’un de ses chefs, un certain Abu Yusaf, le mois dernier. (« …Many of the FSA people trained and equipped by the West, are actually joining us…”)

Prix cassé

Les estimations les plus précises de la petite entreprise de l’émir portent aujourd’hui sur une capacité de “production” (de vol serait sans doute plus approprié) de 30 000 barils par jour de pétrole irakien et de 50 000 barils de pétrole syrien, fourgués sur le marché noir de l’or noir aux alentours de 40 dollars le baril, un prix cassé ramenant tout de même dans les caisses de EI, une recette totale journalière de 3,2 millions de dollars. Si on y ajoute les rançons et les trafics en tous genres d’êtres humains, ça représente un joli matelas qui devrait permettre à l’EI de voir venir les forces – aériennes cela va sans dire - déployées par François Hollande et ses copains. Certes, les coûts de transport de l’émir sont un peu élevés. Le pétrole doit être acheminé par camions vers le terminal pétrolier de Ceyhan en Turquie d’où il est chargé avec des certificats d’origine parfois un peu baroques, sur les tankers qui les livrent à leurs ultimes destinataires.

Cet été on signalait même des tombées de camions citernes d’or noir à l’origine contrôlée et certifiée par le Gouvernement Régional du Kurdistan, arrivées par bateau dans le port israélien d’Ashkelon. Une confirmation de l’information publiée par Reuters en mai selon laquelle des raffineries américaines et israéliennes étaient alimentées en pétrole « kurde » à l’origine douteuse…

Bizarrement, dès que la prise de contrôle des sites syriens de Deir Al-Zour et d’Hasaka a été confirmée, l’Union Européenne s’est empressée de voter un allègement de l’embargo sur le pétrole syrien afin qu’il puisse être vendu sur les marchés internationaux, via la Turquie. De son côté le ministre du pétrole irakien a indirectement confirmé le trafic au mois d’août lorsqu’il a déclaré que « ..les acheteurs internationaux de pétrole brut et les autres acteurs du marché doivent savoir que toute exportation de pétrole n’ayant pas reçu l’agrément du ministère du Pétrole, pourrait bien contenir du pétrole brut provenant des champs tombés sous le contrôle de l’Etat Islamique ».

Le dernier volet provisoire de l’affaire, c’est la déclaration faite par la charmante Jana Hybàskovà, chef de la délégation de l’Union Européenne en Irak – si, si, ça existe ! – le 2 septembre 2014 lors d’une séance de travail de la Commission des Affaires Etrangères du parlement européen (« échange de vues sur les crises dans le grand voisinage de l’Union ») qui a beaucoup intéressé Michèle Alliot-Marie et selon laquelle des pays de l’Union achetaientt du pétrole brut à l’Etat islamique en provenance de 11 champs pétrolifères du nord de l’Irak et de celui pompé dans la province syrienne de Raqqa.

Pressée de citer des noms, elle a hésité un moment mais s’est finalement abstenue, se bornant à mettre en garde ses interlocuteurs pour le soutien apporté aux groupes séparatistes kurdes, susceptibles selon elle de causer une déstabilisation totale du Moyen Orient.

Chasse au dahu

Depuis, la chasse au dahu a commencé au Parlement européen où le jeu qui fait actuellement fureur, consiste à identifier le ou les pays de l’Union qui joue(nt) double jeu en appelant à la mobilisation contre l’Etat Islamique les jours pairs et lui commandent discrètement du pétrole le jour suivant.

Il semble que le précédent Sarko’ versus Kadhafi de « je t’aime, moi-non plus » ait donné d’étranges idées à un certain nombres de parlementaires européens sur l’identité des coupables. D’autant que la petite phrase de Chistophe de Margerie, le PDG de Total en marge des rencontres économiques d’Aix en Provence début juillet (« …il n’y a pas de raison de payer le pétrole uniquement en dollars… ») a fait sensiblement monter la cote de l’Hexagone comme l’un des possibles acquéreurs du pétrole volé par l’émir à la Rolex.

Si tel est le cas, on peut imaginer que nos pilotes de la coalition aérienne refusent de se voir confier la mission de détruire les convois de camions-citerne de l’émir en route pour la Turquie…




Mardi 23 Septembre 2014


Commentaires

1.Posté par Aldamir le 23/09/2014 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le géniteur de Daech ainsi que de toutes les bandes pseudos islamiques terroristes à côté de celles des mercenaires, est principalement les USA avec leurs alliés occidentaux, sionistes et les régions des bédouins du Golfe. La richesse de tout pays conduit à sa perte et à sa condamnation, cela a toujours constitué la philosophie des prédateurs et le principe qui fonctionne depuis la nuit des temps. La création de colonies de peuplement sur tous les continents du globe jusqu’à l’Australie répond à ce principe et constitue la matérialisation du phénomène..
Hier, c’était la création du Koweït, puis les amirautés du Golfe et la confiscation de la région du Hijaz en Arabie. Tout près de notre époque, ce fut les convoitises pétrolières au Venezuela, à la manne colossale irakienne puis libyenne et aujourd’hui syrienne et bientôt palestinienne et libanaise. Toute ces richesse sont pompées vers les pays occidentaux qui sont touchés par la crise économique dans laquelle ils se débattent depuis quelques décennies déjà. Et lorsque les USA donne le signal , on assiste à une curée effrénée conduite par la France. L’adage populaire dit bien :le malheur des uns fait le bonheur des autres, cet adage est parfaitement appliqué dans les sociétés et pays qui se réclament et se proclament démocrates.

2.Posté par Adam Sa'èdi le 23/09/2014 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon ami Jean Jasmanian-Latacoère a visé juste , je reproduit son commentaire fort intéressant :

" Je crois que Da'èch n'a pas besoin d’exporter "son" Naphta via pipe-line ou camions-citernes vers la Turquie , des raffineries bricolées sur place lui fournit un Essence , Diesel et Fioul d'une qualité acceptable,et avec des prix défiants toute concurrence,même les gros trafiquants du Régime Nousséyrite de Damas s'y approvisionnent..;Auparavant le Chef Kurde Barazani a fait de même avec un sens de contrebandier habile en "affaires juteuses " !..."

3.Posté par Adam Sa'èdi le 23/09/2014 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut pas se leurrer d’illusions,une bonne compréhension du mystère de la fulgurante poussée conquérante de Da'èch en Irak puis en Syrie est nécessaire . Le Régime Noussèyrite de Damas a depuis 2006 mis en contribution ses contacts avec les officiers rescapés de l'armée de Saddam, y compris ses services spéciaux et les ex cadres du Parti Baath irakien réfugiés chez lui ,et aussi la diaspora de la nébuleuse de la Ka'èda( القاعدة في بلاد الرافدين ) après l'occupation d'Afghanistan.Il y a des indices sérieuses que ces réfugiés irakiens ont joués un subtile jeu avec la clique Noussèyrite de Damas,ils les ont berner d'abord comme de bons et loyaux Baassistes alignés sur les positions politiques du Baath syrien,puis comme des mercenaires a la solde du Régime Noussèyrite de Damas.Le point de la fin de cette "collaboration" était le pillage de l'arsenal de l'Armée Libre Syrienne en Avril dernier ,avec le concours des services de renseignements et facilités syriennes.Le reste du parcours de la fulgurante poussée conquérante de Da'èch a était le concours précieux en troupes fraiches des Tribus Sunnites d'Al-Anbar qui se sont révoltés contre le Régime sectaire Chiite de Baghdad et sa politique criminelle systématique de la purification contre les populations Sunnites en Irak , les conséquences sont : la déconfiture de l'Armée du Régime Chiite irakien, formés a grand frais par les Amérloques ,la moitié du pays est maintenant au mains de Da'èch...et Ali Baba(Obama) et les 40 voleurs sont de retour comme "libérateurs" en Irak..!;Comme dans les contes de Mille et une nuit de Chahrazzade !...
*A-Dawla Al Islamia* est désormais un acteur majeur sur la scène irakienne et syrienne,les frappes aériennes de Ali Baba(Obama) et ses 40 voleurs sont inefficaces sur les territoires vastes, conquises par les combattants de *A-Ddawla Al Islamia* et ont certes des parades et des contre-mesures.Par contre le morale des troupes sur le terrain de l'armée irakienne Chiite et divers milices Chiites et Kurdes est au plus bas,qui se traduit en défection désertion et démotivation .A noter aussi que l’appellation : *A-Dawla Al Islamia* dans sa dernière "Version" est un compromis fort habile du P.C. des ex officiers de Saddam,pour une meilleure fiabilité,efficacité et durabilité !...,quant au "Calife" Al Baghdadi et les exactions criminelles de ses lieutenants lors de la première phase de l'expansion de Da'èch, il a tout intérêt dorénavant, a limiter l'ardeur de ses adeptes une fois compris, l'arsenal terrible des représailles contre les ennemis de *A-Dawla Al Islamia*;Je reste convaincu que ce "Prototype" de *A-Dawla Al Islamia* a toutes les chances et structures viables, nécessaires pour un meilleur développement et amélioration conséquent ,militairement,politiquement et idéologiquement, ce qui va poser un gros problème aux Mollahs d'Iran , Kaka Barazani et les protecteurs Anglo-Amérloques des Monarchies moyenâgeuses de la Péninsule Arabique et autre Régimes putschistes Arabes.

4.Posté par Aldamir le 23/09/2014 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les fameux officiers de désertion de l'armée de Saddam, ont tous été récupéré par les américains, opération et méthode qui avait fait ses preuves avec les nazis puis avec Gorbatchev et Elsytine lors de la désintégration de l'URSS. Les américains et les sionistes sont devenus des maîtres dans la manipulation des hommes et de l'opinion publique. T les bandes terroristes dans toutes leurs diversités et leur pseudo appellation ont été montés ,entraînés ,envoyés avec un super équipement que m^me lmes syriens et les irakiens ne pouvaient en disposer dans leurs fameux dêpotts. L'offensive lancé contre les kurdes dans la région Nord de la Syrie est destiné à faire évacuer le maximum de population afin que la fameuse coalition puisse avoir la lattitude de détruire le maximum de bâtiments et d'infrastructures gouvenementales évacués par les terroristes de Daech et consort afin qu'il y ai un minimum de pertes dans leur rang lors des fameux bombardements. Ce scénario est bien huilé et a été soigneusement élaboré pour abuse les dirigeants des Etats et et l'opinion publique sur la justesse de cette intervention dite contre le terrorisme, mais en réalité pour une réoccupation du terrain après avoir détruit le maximum d'infrastructures syriennes . Les leçons des la grande imposture des attentats du fameux 11 septembre et de la comédie des armes de destruction massive brandies par Colin Powell à la face des dirigeants à l'ONU sont assez suffisants de nos jours pour éviter qu"on soit bernée de nouveau. Et tout cela pour assurer la sécurité de l'entité d'occupation sioniste implantée illégalement en Palestine et qui sert de base d'opération pour le démantèlement et le dépécement des pays de la région sous couvert de conflit ethnique et religieux préfabriqués avec des collaborateurs .

5.Posté par Adam Sa'èdi le 24/09/2014 01:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Aldamir ,
S'il vous plait , ne commettez pas l'amalgame entre une poignée des ex officiers supérieurs Chiites et Sunnites du Régime de Saddam qui ont été "infiltrés" par la CIA et la majorité qui resta profondément nationalistes et adversaires farouches de l'occupation Anglo-américaine de leur pays. En ce qui concerne " la sécurité de l'entité d'occupation sioniste" ,Déjà le branlebas a sonner a "Jérusalem" occupée contre le Scénario catastrophique ou *prophétique* d'une percée de A-Dawla Al Islamia a travers le Royaume de Jordanie, qui est l’État tampon et voisin de l'Irak , qui veille depuis 1948 sur la sécurité et le bien être des colons juifs Ashkenazes sur le Jourdain .Pour conclure,voici un extrait du Coran sur cette* Prophétie* qui a aussi son corollaire chez des vénérables Rabbis Juifs :Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. [1] Gloire à Celui qui fit voyager de nuit Son Serviteur de la Mosquée sacrée(la Mecque) à la Mosquée la plus éloignée(Jérusalem) dont Nous avons béni les alentours, afin de lui faire découvrir certains de Nos signes ! Dieu est, en vérité, l’Audient et le Clairvoyant.
[2] Nous avions donné à Moïse l’Écriture(la Thora) dont Nous avions fait un guide pour les enfants d’Israël, en leur prescrivant : «Ne prenez pas de protecteur en dehors de Moi, [3] ô vous, les descendants de ceux que Nous avions portés sur l’arche avec Noé , car celui-ci fut un serviteur plein de reconnaissance » [4] Et Nous avions décrété dans le Livre, pour les fils d’Israël : «En vérité, vous sèmerez, par deux fois, la corruption sur la Terre et vous ferez montre d’une arrogance extrême.» [5] Et lorsque échut le terme de la première des deux prédictions, Nous envoyâmes contre vous certains de Nos serviteurs doués d’une force inouïe, qui envahirent les demeures. C’est ainsi que la première prédiction fut accomplie. [6] Puis Nous vous donnâmes la revanche sur eux en multipliant vos richesses et vos enfants et en vous donnant l’avantage du nombre, [7] «Si vous faites le bien, vous le ferez pour vous-mêmes ; si vous faites le mal, vous le ferez à vos dépens.» Et lorsque échut le terme de la seconde prédiction, c’était pour permettre à vos ennemis de vous accabler de malheurs, de profaner votre temple comme ils l’avaient fait la première fois et de tout détruire sur leur passage. - Sourate du Voyage nocturne (Al-Isrâ’سورة الإسراء ) -

6.Posté par Aldamir le 24/09/2014 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Adam Sa'edi,
C'est étrange de vous voir ignorer les deux versets 97 et 101 de la sourate du repentir qui apportent un éclairage certain sur les événements qui touche la région du Moyen-Orient, de la Nation arabe et de la Oumma islamique. Il faudra garder toujours à l'esprit qui est le véritable ennemi et quels sont ses objectifs et ses intérêts..

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires