Coup de gueule

Abou Elkassim Britel : 30 décembre 2007, 45ème jour de la grève de la faim


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!


AUTEUR: Khadija Anna Lucia PIGHIZZINI

Traduit par Fausto Giudice


Khadija Anna Lucia PIGHIZZINI
Lundi 31 Décembre 2007

Abou Elkassim Britel : 30 décembre 2007, 45ème jour de la grève de la faim
Kassim continue son jeûne, il insiste et il répète que son but est sa libération.   
Depuis 10 jours, mon mari a été déplacé à la prison d'Oukacha, à Casablanca.  
Les conditions y sont pires qu’à Aïn Bourja, les restrictions sont multiples, mais surtout on n'y a aucune considération pour le fait qu'il est en grève de la faim.    
La cellule est humide et en mauvais état, beaucoup d'air froid y entre de l'océan qui est  très proche, car il n’y a pas de vitres aux fenêtres.

Kassim n’a reçu des couvertures que depuis six jours, il dort par terre.

Ses compagnons l'aident, ils ont nettoyé sa cellule et lui ont procuré quelques couvertures.

Kassim essaie de préserver le peu de forces qui lui restent. Physiquement il est de plus en plus faible et toujours plus décidé dans son action.    

Les nuits sont dures, car il ne parvient pas à bien dormir à cause du froid et des douleurs.

Dans cette prison il y a aussi des restrictions aux visites des parents, aux heures d'ouverture  de la cellule et de sortie.

Le 27 décembre il a reçu une visite du Consulat italien, ils l’ont trouvé vraiment faible et maigre. Kassim tousse beaucoup et il se fatigue tout de suite.

Italie, 21 décembre : le Gouvernement a répondu à l'interpellation du député Ezio Locatelli sur le cas Britel.
Moi, je ne trouve pas de nouveautés substantielles par rapport à l'année dernière. Il n'y a pas eu de contact du Gouvernement avec moi ou avec l'avocat Longhi.   

28 décembre : le Maire de Bergame, Me Roberto Bruni, apporte son soutien : il a écrit une lettre au President du Conseil italien, Romano Prodi et au Ministre d'Affaires Étrangères pour solliciter une résolution rapide du cas de mon mari.  Nous le remercions beaucoup.
 

La vie d’Abou Elkassim Britel est en sérieux danger!

S'il vous plait, informez les journaux, les associations de droits de l'homme, les leaders politiques et les parlementaires de votre pays au sujet de cette histoire, diffusez l'information par  Internet et participez à l'action de Fair Trials International !

Fair Trials International, l'association d'avocats anglais, s'occupe des citoyens européens poursuivis pénalement à l'étranger, dont les droits ont été violés ou risquent d'être violés.

FTI a écrit au:

- Roi de Maroc Son Altesse Royale Roi Mohamed VI 

- Ministre Italien des Affaires Étrangères Massimo D'Alema 

- Ministre Italien de la Justice Clemente Mastella  

 

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR AIDER 

FTI encourage une action, voyez: http://www.fairtrials.net/index.php/cases/spotlight/abou_el_kassim_britel/

Écrivez pour exprimer votre inquiétude au sujet de ce cas et demander que M. Britel soit amnistié et libéré.

Écrivez un email de soutien qui sera transmis à la femme de M. Britel à http://www.fairtrials.net/index.php/contact_us/

Kassim et Khadija remercient tous ces gens qui les soutiennent, chaque courrier, chaque message est une aide et encouragement précieux pour nous, merci!


Source : proposé par l'auteure 

Article original publié le 30 Décembre 2007

Sur l’auteure 

Fausto Giudice est membre de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner l’auteur, le traducteur, le réviseur et la source.

URL de cet article sur Tlaxcala :
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=4419&lg=fr



Lundi 31 Décembre 2007

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires