International

Abkhazie: la Russie ne souhaite pas la guerre avec la Géorgie (Lavrov)



Mercredi 30 Avril 2008

Abkhazie: la Russie ne souhaite pas la guerre avec la Géorgie (Lavrov)
La Russie n'a pas l'intention d'entrer en guerre contre la Géorgie, suite à la montée de la tension entourant l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie, deux républiques séparatistes en territoire géorgien, a déclaré mardi aux journalistes le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"La Russie n'a pas l'intention d'entrer en guerre contre la Géorgie. De nombreux signes laissent cependant entendre que les dirigeants géorgiens envisagent une résolution musclée du problème abkhaze et sud-ossète. Le gouvernement géorgien achète, aussi bien ouvertement que de manière dissimulée, une grande quantité d'armements offensifs", a-t-il indiqué.

Le ministère russe de la Défense a accusé mardi la Géorgie de se livrer à des provocations contre les soldats russes de la paix et a promis de riposter de manière "vigoureuse et adaptée" en cas d'usage de la force par Tbilissi contre les soldats de la paix et les citoyens russes se trouvant dans les républiques autoproclamées d'Abkhazie et d'Ossétie.

Le ministère a en outre déclaré que la Géorgie transférait vers la haute vallée du Kodori des armements, du carburant, des denrées alimentaires et d'autres matériaux, ainsi que des militaires, le nombre "des soldats et des policiers géorgiens dépassant déjà 1.500 hommes".

M. Lavrov a en outre rappelé que Tbilissi violait les accords liés aux gorges de Kodori, où conformément aux résolutions de l'ONU les troupes géorgiennes ne doivent pas se trouver.

"Et bien sûr, n'oublions pas le célèbre vol de l'avion sans pilote dans l'espace aérien abkhaze, qualifié par les représentants de l'ONU de violation flagrante des accords concernant la zone du conflit", a-t-il indiqué.

M. Lavrov a annoncé qu'il transmettrait aujourd'hui aux représentants de l'Union européenne une grande quantité de matériaux "témoignant des violations perpétrées par la partie géorgienne".

L'ancienne république autonome d'Abkhazie a proclamé son indépendance envers la Géorgie après la chute de l'URSS en 1991. Des affrontements meurtriers ont opposé les Abkhazes aux forces militaires géorgiennes à partir de 1992 et n'ont cessé qu'après l'intervention d'une force internationale de maintien de la paix constituée de soldats russes en vertu d'une décision spéciale de la CEI. Les négociations entre la Géorgie et la république autoproclamée d'Abkhazie, qui réclame la reconnaissance internationale de son indépendance à l'égard de Tbilissi, ont été interrompues en 2006.

A l'époque de l'URSS, l'Ossétie du Sud possédait le statut de région autonome au sein de la République de Géorgie. En 1991, le premier président géorgien Zviad Gamsakhourdia a annulé ce statut, provoquant un conflit meurtrier. Tbilissi a perdu le contrôle du territoire sud-ossète en 1992.


Mercredi 30 Avril 2008

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires