Proche et Moyen-Orient

ARMES CHIMIQUES, LA GRANDE PROVOCATION


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 13 Août 2018 - 08:06 Les racines de la crise monétaire en Turquie


Le Massacre Chimique d’Al Ghouta.

Le massacre de centaines de Syriens, à Al-Ghouta près de Damas, dont la plupart étaient des enfants, a soulevé l’opinion publique mondiale, depuis mercredi 21/08/2013 , et notamment avec la propagation des images d’enfants et de civils martyrs, qui ont péri dans ce massacre.


SEPH
Lundi 26 Août 2013

ARMES CHIMIQUES, LA GRANDE PROVOCATION



DEUX QUESTIONS :
Ce massacre est-il réel ?
Si oui, quels sont les auteurs ?

Pour le savoir, il faut chercher la réponse auprès de ceux qui fournissent des preuves réelles :
La Russie a fourni aux Nations Unies les images satellites irréfutables de deux missiles chargés de produits chimiques qui se sont abattus sur Al Ghouta faisant des centaines de morts, dont la plupart des enfants. Ces missiles ont été lancés depuis la région de Douma en Syrie, sous contrôle des rebelles .

Cette information à fait l'objet de peu d’intérêts de la part de la presse occidentale ! . Le Figaro, très connu pour le soutien qu’il apporte à Fabius et aux rebelles, se pose quand même la question de fond :
« Quel intérêt aurait eu Bachar el-Assad à lancer une attaque non conventionnelle au moment précis où il venait d’autoriser des inspecteurs de l’ONU ? » – Le Figaro 22/08/2013 CQFD !
 Par ailleurs, le Conseil de sécurité a rendu son rapport avec la mention «fragile», et sa déclaration est très prudente . En effet le Conseil de sécurité veut découvrir la vérité sur l'utilisation des armes chimiques dans la banlieue de Damas .», une déclaration qui vient s’ajouter à celle de la délégation Italienne qui rapporte  «la délégation syrienne a présenté une vision qui mérite que l’on s’attarde dessus ! ».
Ce massacre aurait touché plusieurs zones d'habitations d’Al-Ghouta Est, et a causé, sur estimation des recensements des organismes neutres, le martyre d’environ plusieurs centaines de syriens, dont la plupart sont des enfants, et plusieurs milliers de blessés.


Notons, que si l'occident avait la certitude que l'armée syrienne avait commis se massacre, la réaction aurait été plus vive et le ton des commentaires beaucoup moins sur la réserve.
D'ailleurs il y a de quoi ! Car les vidéos ou les photos sont sujettes à caution :
La vidéo qui circule en boucle sur les médias a été postée la veille du massacre !!. La video en question a donc été publiée sur Youtube, la veille de ce massacre,! Une véritable fabrication de l’information avant qu’elle ne se produise !
Parmi les photos qui circulent, au moins une à été prise au Caire lors des manifestations pro-Morsi qui ont fait des centaines de morts, mais pas en Syrie.



La vidéo qui montre que ce massacre était planifié par les terroristes :

C' est la publication sur Youtube, la veille de l’attaque chimique qui a coûté la vie à des centaines d’innocents syriens, d’une vidéo d’un enfant entre la vie et la mort, avec un titre sur le massacre .(qui allait se produire le lendemain !)
En effet, la video a été publiée par le site des rebelles, et titrée du massacre de l’attaque chimique sur AL Ghouta le 21/08/2013, le lien video sur Youtube atteste encore de sa publication réelle, en date du 20/08/2013, soit la veille !
Al Ghouta a réellement été attaquée, et des centaines de syriens ont succombé à une mort chimique,
Question ? : Mais comment les rebelles peuvent-ils savoir la veille qu’une attaque chimique allait se produire le lendemain sur Al Ghouta, pour titrer à l’avance leur vidéo de la date du massacre, c’est-à-dire du 21/08/2013. Ceci est irréfutable puisque Youtube atteste automatiquement de la date réelle de la publication, qui est clairement indiquée au 20/08/2013 ?
Cet élément, et bien d'autres éléments de mises en scène, attestent que les terroristes avait planifié cette horreur pour une monstrueuse opération publicitaire à des fins inavouables.


Les substances chimiques découvertes samedi lors d'une opération de l'armée syrienne menée
Lors de leur entrée à Jobar dans la banlieue de Damas, des soldats de l'armée syrienne ont été intoxiqués gravement après l'inhalation de gaz toxiques.
Il existe bien des armes chimiques entre les mains des terroristes comme l'écrit le correspondant de l'agence de presse syrienne Sana. Il a indiqué que des unités de l'armée ont saisi dans l'un des repaires des terroristes de cette région un grand nombre de masques de protection et des médicaments utilisés au cas de l'inhalation de matières chimiques. Ainsi qu'un dépôt précurseur destiné à fabriquer des armes chimiques :  jerricans en plastique, plusieurs sacs contenant de la poudre blanche,  bouteilles pour gaz naturel, grenades démontées
De plus, la TV syrienne l'a annoncé : les médicaments anti gazage découverts dans un stock d'armes chimiques made in Arabie saoudite appartenant aux terroristes proviennent du Qatar et de l'Allemagne ! ces médicaments sont fabriqués par une firme qataro-allemande !
La présence de ces substances chez les groupes terroristes est une preuve flagrante de l'utilisation de gaz de combat contre le peuple syrien.
Autre preuve, elle est donnée par le journal israélien Jerusalem Post qui citant un représentant du parlement britannique rapporte cette information !: " Israël trafique du gaz sarin en Syrie et à destination des rebelles qui combattent le régime Assad, affirme George Galloway . "
Si le gaz sarin est utilisé en Syrie, il ne peut l'être que par des terroristes liés à Al Qaida et ces groupes sont fournis et alimentés par Israël" , dit Galloway. " il est ridicule d'accuser le régime Assad d'avoir utilisé ce gaz alors même que c'est à son invitation que les enquêteurs onusiens se trouvent en Syrie"

Qu'est-ce qui a poussé les rebelles à commettre ce massacre ?:
On peut se poser la question sur les raisons qui ont poussé les « rebelles » à commettre ce massacre ? Sans doute pour exploiter la présence de la Commission d’enquête. Mais pas seulement.

La vraie raison est que la grande offensive de l'armée syrienne appelée « Bouclier de la capitale » encercle totalement les terroristes dans la banlieue de Damas . Les opérations des forces terrestres se sont concentrées à Jobar et à Zamalka et l'armée tente de couper les liens entre les terroristes d'al Ghouta avec les localité environnantes. 

L'opération de l'armée vise également à éloigner les jihadistes des entrées de la capitales . une fois cette phase de l'opération terminée, les unités d'infanterie investiront les localités où ils sont présents . C'est cette offensive vitale qui a poussé les terroristes à tout faire pour accuser Assad d'usage de l'arme chimique.


Les retombées de cette provocation macabre

Tout ceci a pour but une intervention étrangère pour venir en aide aux terroristes qui sont défaits sur de nombreux fronts. Ainsi, de partout l'armée syrienne avance aidée par des milices des villageois qui ne supportent plus les exactions ou les crimes des soit-disants rebelles.

La situation qui prévaut, aujourd'hui, en Syrie avec la mort d'un certain nombre d'innocents est très inquiétante. Car l'utilisation d'armes chimiques en Syrie fera encore plus de victimes dans cette guerre d'agression menée par l'Occident et par les monarchies du Golfe . Car les mercenaires qu'ils emploient sont près à tout pour piller et mettre à feu et à sang ce pays.

Les Etats-Unis mette de l'huile sur le feu en annonçant le déploiement de moyens militaires permettant de fournir des "options" à Obama, s'il ordonnait une intervention, en Syrie.
En effet, quatre destroyers américains munis de missiles de croisières lèvent l'ancre vers la Syrie,  a annoncé, hier samedi soir, le chef d'états-majors interarmées américains, le général Martin Dempsey, lors d'une réunion. Ceci permettra l'emploi , en représailles, de missiles de croisières dévastateurs.sur la Syrie.

Ainsi que le Qatar qui demande à ce que le Conseil de sécurité soit ignoré et que la Syrie soit attaquée. De plus, la Turquie et Israël demandent une intervention militaire. D'ailleurs, Fabius (le responsable pas coupable) qui est allé prendre ses ordres, ce week-end, en Israël, en revient gonflé à bloc, il veut du sang !!!!

Ce week-end, les US, la France, la Grande Bretagne, le Qatar, l'Arabie Saoudite , l'Italie,....se sont réunies pour mettre au point une intervention. Ce lundi 26 Aout 2013, tout est bouclé. Alors, l'embrasement du Moyen-Orient est pour quand ?

La Syrie est depuis le début l’objet d’une conjuration internationale pour trois raisons principales.
- Premièrement : la SYRIE est un verrou que l'Occident veut détruire , pour ensuite s’occuper de l’Iran, de l’Irak après le départ des américains, du Liban, de la Palestine, etc. pour pouvoir encercler la Russie et la Chine par des bases militaires.
- Deuxièmement, il y a un objectif constant pour l’Occident au Moyen Orient : l’existence, la sécurité et l’expansion de l’Etat d’Israël..L'Empire US veut découper la Syrie pour ses alliés : la Turquie réclame le nord de la Syrie et l'Israël le sud dans le cadre du grand Israël.
Troisièmement, il y a l’exploitation des richesses nationales dans le monde arabe, et la Syrie est également très riche en gaz. Elle est un aussi un point de passage obligé pour que le Qatar exporte son gaz par pipeline, sans avoir à passer passé chez son ennemi l'Arabie Saoudite.


Ce sont quelques-unes des raisons fondamentales qui expliquent l'agression de la Syrie qui a réussi à tenir tête à une conjuration internationale de presque trente pays du monde, et à un terrorisme international que l’Occident dit combattre, mais qu’en réalité arme, en lui offrant une couverture et une légitimité honteuse et barbare.

REF : Le peuple syrien gazé : A qui la faute ? http://www.legrandsoir.info/le-peuple-syrien-gaze-a-qui-la-faute.html


Lundi 26 Août 2013


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires