Sciences et croyances

ADN, le langage de programmation de l'univers


Dans la même rubrique:
< >


Dimanche 7 Avril 2013

ADN, le langage de programmation de l'univers
Depuis le début, les généticiens ont proclamé que seulement 2% de l'ADN déterminait notre métabolisme, et ne comprenant pas à quoi pouvaient servir les 98% restants, ils ont décrété qu'il ne servait à rien. On supposait qu'ils étaient une sorte de rebus de l'évolution, des gênes actifs chez des espèces dont nous descendons mais désactivés chez l'homme. C'est ce qu'on appelait l'ADN "non codant", vite qualifié "d'ADN poubelle" (ou "junk ADN").

Mais cet ADN non codant est quand même unique à chaque individu (c'est d'ailleurs cet ADN non codant qui est utilisé par les fichiers et tests ADN). Cette unicité est en contradiction avec l'idée de gênes totalement inactifs.

Par ailleurs, l'idée d'un ADN "non codant" est également en contradiction avec le principe d'économie de la nature. Rien n'y est totalement inutile.

Pendant longtemps, ces contradictions n'ont semble-t-il pas effleuré les généticiens officiels. Et leur ignorance de ce à quoi servait 98% de l'ADN ne les a pas empêché de se livrer à des manipulations génétiques multiples en parfaite inconscience des conséquences.

Mais depuis quelques années, les chercheurs ont été de plus en plus nombreux à douter, et en 2003 le Projet ENCODE (ENCyclopaedia Of Dna Elements) a été lancé pour étudier de plus près cet ADN "non codant".

En fait, il s'avère tout simplement que cet ADN non-codant joue un rôle de régulateur des 2% d'ADN codant, en y activant, renforçant ou inhibant des gênes.

Ainsi, loin d'être un "ADN poubelle", c'est au contraire le superviseur de l'ADN codant.

Pour l'instant, des observations ont mis en évidence cette fonction de régulation, mais ce n'est sans doute qu'un début. Seuls quelques gênes de l'ADN non-codant ont été étudiés pour l'instant. Il y a peut-être d'autres fonctions encore. L'ADN ex-non codant pourrait aussi être une mémoire, ou encore un instrument de communication qui relierait chaque cellule aux dimensions "informationnelles" de l'univers d'où proviendraient les "sauts de l'évolution" que la théorie de Darwin (autre dogme de la génétique) ne parvient pas à expliquer.

Le plus fou serait que l'ADN non codant renferme un message à l'intention des êtres vivants qui parviendraient à le décoder, ou encore l'équation universelle qui unifierait l'ensemble des lois physiques et biologiques...


Pour en savoir plus sur le projet ENCODE


http://blog.syti.net/index.php


Dimanche 7 Avril 2013


Commentaires

1.Posté par dd le 09/04/2013 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"fou" dans la présentation mais en substance ya pas encore grand chose. espérons qu'on est un jour l'occasion de le découvrir et surtout le temps. enfin on voit les conséquences des fausses affirmations encore une fois. un marché inondé de végétaux aux gênes atrophiés. résultat des millions d'années de régression en perspective.

2.Posté par ffilou6 le 14/04/2013 01:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis des années, beaucoup de questions, j'espère qu'un jour il y a aura des réponses et explications...
Parmi les nombreuses questions: si l'ADN est un code d'un programme,
-est ce que le programme contient déjà, prévoit, a déjà prévu comment réagir face à telle situation?
-ou bien est ce que le programme adaptera son code face à telle situation?
-est ce que c'est l'usage qui modifie le corps?
-est ce que c'est la modification du corps qui permet de nouveaux usages?
-pourquoi est on limité à telles fréquences et fourchettes de couleurs et odeurs et sons, alors que les chiens peuvent sentir +, que les chats entendent +, que les oiseaux et les insectes voient +, etc
-etc.

3.Posté par captainlaw le 01/05/2013 05:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ ffilou6
La génétique c'est très vastes et j'ai pas la prétention de dire que je m'y connais vraiment mais pour répondre à tes questions :
Selon la théorie de Darwin oui l'ADN a prévu comment réagir face à telle situation car se sont les espèces les mieux adaptés qui survivent mais on ne peut pas vraiment dire prévoir car l'ADN mute et ces erreurs contribuent à l'évolution de l'espèce c'est un peu comme si les corps vivant faisait des millions d’expériences en même temps.
Donc l'ADN ne s'adapte pas il y a une part de hasard et les plus chanceux survivent et donne leurs patrimoine génétique à leur descendance.
Pour la dernière question c'est une question de différence. Tous les animaux on surement un ancêtre commun du coup on a juste évolué dans des milieux différents comme je le disais avant c'est comme si la nature faisait des millions d’expériences en même temps, après c'est mon avis et c'est pas du tout fondé. D'ailleurs si la théorie de Darwin est fausse mon commentaire serai inutile.

4.Posté par Bruno le 08/05/2013 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela veut dire que notre ADN est le résultat d’un code réfléchi comme un code informatique…
Il y aurait donc un programmeur ?

Comme a dit Voltaire “L’univers m’embarrasse, et je ne puis songer que cette horloge existe et n’ait pas d’horloger”.

Nous ne devons pas oublier que nous sommes des créatures et qu’il y a un créateur qui nous aime.

5.Posté par Moi le 08/05/2013 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@captainlaw
Selon la théorie de Darwin oui l'ADN a prévu comment réagir

la théorie de Darwin reste une théorie comme tu l'indique et ne peut être prise pour autre chose que ce qu'elle est !
je rigole toujours de ceux qui veulent convaincre avec une théorie (je ne parle pas de toi ) .

Donc l'ADN ne s'adapte pas il y a une part de hasard et les plus chanceux survivent et donne leurs patrimoine génétique à leur descendance.


rien n'est du au hasard, les adaptations sont prévu dans nos gênes .
un chercheur américain (je retrouverais son nom ) a dit :
la probabilité pour que cet univers soit le fruit du hasard est égale à la probabilité de mettre dans un hangar les pièces complète d'un 747 éparpillé dans le désordre , puis de secouer et réouvrir pour retrouver un avion prêt a décoller !!!!!

6.Posté par Martino le 12/12/2013 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela veut dire que notre ADN est le résultat d’un code réfléchi comme un code informatique…

Il y aurait donc un programmeur ? Comme a dit Voltaire “L’univers m’embarrasse, et je ne puis songer que cette horloge existe et n’ait pas d’horloger”. Nous ne devons pas oublier que nous sommes des créatures et qu’il y a un créateur qui nous aime.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires