International

ABM en Europe: la réaction de la Russie sera immédiate (Rogozine)



Mardi 19 Août 2008

ABM en Europe: la réaction de la Russie sera immédiate (Rogozine)
La réponse de la Russie au déploiement d'éléments du système ABM américain en Europe sera "immédiate et efficace", car ce système vise le potentiel stratégique russe, a annoncé mardi le représentant permanent de la Russie auprès de l'OTAN, Dmitri Rogozine.

"La décision des Etats-Unis d'installer les éléments du système ABM en Pologne et en République tchèque témoigne de son caractère antirusse", a déclaré M. Rogozine sur la chaîne de télévision russe Vesti.

"Notre réponse sera facile au point de vue technique, extrêmement efficace et immédiate, car nous pensons que ce système remet en cause le potentiel stratégique russe. Nous ne mènerons de discussions avec personne sur l'avenir de ce système", a noté le diplomate russe.

Washington envisage d'implanter un radar en République tchèque et dix missiles intercepteurs en Pologne pour parer à d'éventuelles attaques venant d'Iran. Moscou, se sentant menacé, a exprimé à plusieurs reprises son hostilité envers ce projet malgré les tentatives américaines pour rassurer la Russie.

ABM en Europe: la réaction de la Russie sera immédiate (Rogozine)

Moscou pourrait réviser ses relations avec l'OTAN (Rogozine)

La Russie n'exclut pas la possibilité d'une révision de ses relations avec l'OTAN si les ministres des Affaires étrangères des 26 pays membres adoptent une "position irréfléchie" au cours de leur réunion sur la Géorgie le 19 août à Bruxelles, a déclaré Dmitri Rogozine, représentant permanent de la Russie auprès de l'Alliance.

Si cela se produit, "nous ne pourrons pas conserver le volume ni la qualité de notre coopération avec l'OTAN", a-t-il affirmé lundi, soulignant que "Washington et ses alliés seraient alors responsables de la destruction du système actuel de sécurité".

"Nous ne pouvons plus entendre les responsables de l'OTAN nous dire que le conflit dans le Caucase du sud sera sans incidence sur les perspectives euro-atlantiques de la Géorgie", a fait savoir M. Rogozine.

Il a rappelé que la partie russe suivrait attentivement la réunion du Conseil de l'OTAN au niveau des ministres des Affaires étrangères et a espéré que ses décisions seraient objectives et pondérées.

Conflit osséto-géorgien: l'OTAN se gardera de menacer la Russie (expert belge)


L'OTAN se gardera sans doute de proférer des menaces contre la Russie à l'occasion de son opération de rétablissement de la paix en Ossétie du Sud, car l'Alliance n'est actuellement pas en mesure de les mettre à exécution, estime Michel Liégeois, chercheur au Centre d'études des crises et des conflits internationaux (CECRI), en Belgique.

Il est persuadé que la réaction de l'OTAN sera modérée.

Mardi, les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'Alliance se sont réunis d'urgence à Bruxelles, à l'initiative des Etats-Unis, pour examiner la situation en Géorgie. L'OTAN avait antérieurement accusé la Russie d'usage disproportionné de la force lors du conflit osséto-géorgien.

Les commentateurs n'excluent pas la possibilité de suspension, par l'Alliance, des manoeuvres militaires avec la Russie, ainsi que des rencontres régulières entre Bruxelles et Moscou au niveau des ministres des Affaires étrangères et de la Défense.

Dans la nuit du 7 au 8 août, la Géorgie a agressé la république sécessionniste d'Ossétie du Sud. L'armée géorgienne a pilonné la capitale sud-ossète, Tskhinvali, la rayant pratiquement de la carte et tuant des centaines de civils. Pour y mettre un terme, la Russie a lancé une opération visant à contraindre Tbilissi à la paix. A cet effet, elle a introduit dans la région 10.000 militaires et des centaines d'unités de matériel de guerre pour renforcer les 600 soldats de la paix qui s'y trouvaient déjà. Le 12 août, le président russe Dmitri Medvedev a annoncé la fin de l'opération et le 18 août, Moscou a commencé le retrait de ses troupes vers les positions établies en 1999 par la Commission mixte de contrôle pour le règlement du conflit osséto-géorgien.


Mardi 19 Août 2008

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires