Conflits et guerres actuelles

A qui profite l’attentat de Bourgas ?


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 17 Novembre 2018 - 03:10 TERRE BRÛLÉE ! Mohawk Nation News



Alexandre Pelt, Rédaction en ligne
Mardi 24 Juillet 2012

A qui profite l’attentat de Bourgas ?

L'enquête sur l’attaque terroriste à l'aéroport de Bourgas, qui a fait des victimes parmi les touristes israéliens, se poursuit. Les nouvelles versions n'apportent pas la clarté sur les causes de l'explosion dans l'un des pays européens les plus calmes, où on ne pouvait pas prévoir de tels événements. Le correspondant de La Voix de la Russie Alexandre Pelt rapporte de Bourgas.

Le petit aéroport de Saforovo, situé à quelques kilomètres de la quatrième plus grande ville bulgare Bourgas, retourne progressivement à son quotidien. Ce n’est que ce dimanche 22 juillet, que le trafic aérien s’est normalisé à l’aéroport, et il n’y avait plus de retard pour les vols internationaux. Après 24 heures d’arrêt de travail, il a fallu quatre jours aux contrôleurs aériens pour faire revenir le trafic à la normale.

L’une des deux sorties de l’aéroport est actuellement fermée, et à l’autre contrôlée par les agents de sécurité du terminal avec des chiens, qui assurent ici une surveillance jour et nuit. Presque tous les passagers qui arrivent dans l’aéroport sont contrôlés, et les documents de certains sont vérifiés scrupuleusement. Il n’y a plus d’accumulation chaotique de voitures, taxis et bus sur la place devant l'aéroport. On peut y voir seulement plusieurs véhicules spéciaux de la police et d’autres structures de l’ordre du pays. On ne ressent pas de tension, mais on a comme l’impression que la police va prévenir par les haut-parleurs que si les passagers sont confrontés à des personnes suspectes, ils doivent le rapporter aux forces de l’ordre.

L'entrée de l'aéroport se trouve également sous le contrôle vigilant de la police. Les véhicules sont inspectés, les autobus arrêtés et un contrôle systématique des documents des guides touristiques qui accompagnent les touristes est effectué.

J'ai pu rencontrer un témoin des événements tragiques du 18 juillet. Le chauffeur de taxi, qui a demandé de ne pas citer son nom, a dit qu'il se trouvait à 30-40 mètres du lieu de l'explosion. Il a d’abord pensé qu’un grand accident de circulation s’est produit sur la place devant l’aéroport, mais une ou deux secondes après, une onde de choc très forte est arrivée jusqu’au bâtiment de l’aéroport et une colonne de fumée noire est montée en l’air. Lorsqu’il a repris ses esprits, mon interlocuteur a tout de suite composé le numéro des secours 112, et il a été le premier à informer les secours de ce qui s’est produit. Selon le conducteur de taxi, les services de secours et les ambulances sont arrivés très vite, et les voitures une après l’autre amenaient les blessés à l’hôpital. Les forces spéciales ont immédiatement fermé l'aéroport et tous les vols ont été redirigés vers Varna.

La situation est actuellement très calme à Bourgas même et sur toute la côte de la mer Noire. Elle l’est également sur la station balnéaire Côte du Soleil, la plus proche de l’aéroport. Certains touristes ont appris qu’une explosion avait eu lieu seulement un ou deux jours après la tragédie. On ne voit pas la police, sauf à proximité des hôtels où se reposent les touristes israéliens. Ces hôtels sont interdits d’accès et les services de sécurité surveillent attentivement les voitures qui s’approchent.

La presse bulgare évoque plusieurs hypothèses de la raison de l’attentat. Certains témoins affirment que le suspect n’était pas le jeune homme européen en bermuda, dont les photos ont été diffusées par les autorités du pays. Certains témoins auraient vu un homme avec des cheveux coupés court, parlant anglais avec un fort accent. Les forces de sécurités chargées de l'enquête, ont déclaré précédemment qu’un deuxième attentat était préparé, car le kamikaze qui a explosé le bus aurait un complice. J'ai pu apercevoir pendant quelques secondes le fragment d’une photo en noir et blanc, qui était glissée parmi les papiers sur la table du garde-frontière. J’y ai vu un homme barbu d’origine orientale. Je ne peux pas dire si cette photo est liée avec l'attaque terroriste de Saforovo.

Des versions de complot, et des hypothèses politisées de l’explosion à l’aéroport de Bourgas font également partie des pistes des enquêteurs. Le groupe libanais Hezbollah aurait choisi, selon Washington et Tel-Aviv, la station balnéaire bulgare pour se venger d'Israël pour la mort des scientifiques nucléaires iraniens. En réponse à cela, le représentant de Hezbollah, a déclaré que l'organisation ne mène pas de guerre contre les touristes. Les journaux britanniques se sont procurés l’information qu’un citoyen suédois, qui s’appelle Mehdi Gezali, un ancien détenu de la prison de Guantanamo, aurait été le kamikaze qui a fait exploser le bus. Stockholm et Sofia ont très vite nié cette version des faits. Et enfin, dimanche soir, un groupe terroriste inconnu Kedat al-Jihad a revendiqué la responsabilité de cet attentat. Le ministère des Affaires étrangères de la Bulgarie a également nié cette déclaration.
Les experts soulignent que l'explosion à Burgas s'inscrit clairement dans une chaîne d’événements politiques importants de la semaine dernière. Il s’agit de l'attaque terroriste à Damas qui a fortement déstabilisé le gouvernement syrien, l’inaction du Conseil sécurité de l'ONU sur la résolution syrienne, et enfin le double attentat contre les représentants de l'Islam traditionnel dans la république russe de Tatarstan. Tous ces événements se sont produits avant la fête du Ramadan musulman.

french.ruvr.ru



Mardi 24 Juillet 2012


Commentaires

1.Posté par sherazad le 24/07/2012 18:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A qui profite l’attentat de Bourgas ?


Eh bien comme d'habitude , à ceux qui l'on commandité :
A des gens très Maussade , comme dirait notre cher Columbo .

2.Posté par olympe le 24/07/2012 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais bien sûr....!
Malheureusement des innocents sont sacrifiés pour nous faire croire que.... Israel est visé,L'ONU ne sert à rien(c vrai)...etc tout ça pour justifier une intervention dans n'importe quel pays de l'armée US.
Je remarque que malgré les interventions de par le monde "les terroristes fantasmés" courent toujours!!!.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires