Coup de gueule

A PROPOS DU RACISME ANTI-ARABE


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!


Lettre ouverte à Salah-Eddine Sidhoum
Administrateur du site Le Quotidien d’Algérie (LQA)


Abdelkrim Badjadja
Lundi 18 Novembre 2013

A PROPOS DU RACISME ANTI-ARABE
Tu m’as interpellé publiquement dans ton site pour me signifier que mon texte condamnant le racisme anti-arabe ne passera pas.
POURQUOI PUBLIQUEMENT ? Alors que tu pouvais très bien censurer mon intervention sans ameuter la vox-populi. En fait, tu visais à travers cette interpellation publique à m’humilier publiquement afin de faire acte d’allégeance à Smail Medjber, un kabyle qui manifeste son racisme anti-arabe de manière sournoise, et non de façon déclarée comme son compatriote kabyle Ferhat Mehenni aux positions plus franches qui ne cherche pas à tromper son monde. Entre la sournoiserie du premier prêt à me poignarder dans le dos, et la franchise du second qui est prêt à me frapper de face, je préfère affronter le deuxième, ennemi déclaré plutôt que le premier, élève de Judas.
Ce faisant, tu penses gagner à ta cause un militant berbériste qui n’a jamais cité dans ses écrits les mots ARABE ou MUSULMAN, parce que pour lui n’existent que les AMAZIGHS en Algérie, et personne d’autre. C’est de là que vient l’insulte que j’avais ressentie.
Tu m’interpelles encore sur ton site publiquement pour me demander : « Citez-moi, mon cher Ami, un seul commentaire sur ce site où l’arabe, le berbère ou l’Islam ont été insultés! ». Es-ce que tu lis ce qui s’écrit dans ton site en commençant par le titre de cette même rubrique ? Il s’agit en l’occurrence du deuxième appel signé par Smail Medjber et adressé exclusivement aux Amazighs, c’est-à-dire uniquement aux Kabyles, ne jouons pas avec les mots. Et c’est de là qu’est partie la polémique : pourquoi sur un site qui veut s’adresser à l’ensemble des Algériens publier des appels visant uniquement les Amazighs (Kabyles) ? De ton côté, cite-moi un seul texte des 20 articles que j’ai publié sur ton site où je n’interpelle que les seuls Arabes ou Musulmans ? Au contraire, j’avais publié sur ton site un texte sur le triptyque qui fonde l’identité algérienne AMAZIGH-ARABE-ISLAM, « L’Algérie, essai de synthèse » :
http://lequotidienalgerie.org/2011/06/07/l%E2%80%99algerie-essai-de-synthese/

Dans le même temps, ton nouvel ami amazigh Smail Medjber signe ses papiers dans un site ouvertement anti-arabe et anti-musulman. Un seul exemple de papier raciste et insultant pour les Arabes et les Musulmans publié sur le site attitré de Smail Medjber :
« De Okba à El Qaïda au Maghreb » :
http://www.kabyle.com/articles/okba-el-qaida-au-maghreb-21669-12042013

Smail Medjber aurait mieux fait de rester dans son milieu raciste sur son site originel « Kabylie.com », plutôt que de venir polluer avec ta bénédiction les sites authentiquement algériens tel que le Quotidien.
http://www.kabyle.com/search/node/Smail%20Medjeber

Tu as voulu montrer patte blanche aux racistes anti-arabes ? Tu as gagné avec Smail Medjber, mais tu as perdu avec Abdelkrim Badjadja qui refuse une cohabitation inadmissible avec les racistes de tous bords. Je supprime LQA de mes lectures, et je supprime ton nom et ton site de mon carnet d’adresses. De toutes façons, tu me diras que ce n’est pas une perte, ni grande ni petite, tu en as été récompensé immédiatement sur ton site par celui-là même auquel je destinais le commentaire censuré :
Toofeek dit : 16 novembre 2013 à 13 h 30 min
@ Dr Sidhoum
« Merci , pour la réponse que vous apporté (ez) à Mr Badjadja ».

Pour finir, je publie ci-dessous mon texte complet condamnant le racisme anti-arabe, la première partie n’ayant pas été proposée à publication.

ADIEU SALAH-EDDINE,
QUE DIEU TE GARDE POUR TA FAMILLE



Pourquoi certains kabyles détestent-ils leurs compatriotes arabes?

J’ai été effaré de lire dans certains sites des termes haineux proférés par certains kabyles contre leurs compatriotes arabes ! Je publie en fin de texte quelques extraits significatifs où la haine de l’Arabe s’exprime en termes racistes. A tel point que ces mêmes kabyles en sont venus à se chercher des affinités avec les bretons, et même à se proclamer comme étant « les européens de l’Algérie », juste pour couper tout lien avec leurs compatriotes arabes.
Certains pourraient me rétorquer que de leur côté certains arabes détestent tout autant les kabyles. Ce qui est vrai aussi ; s’agirait-il de la réponse du berger à la bergère ? En tous cas, les deux racismes sont aussi condamnables. Il n’en demeure pas moins que la haine exprimée par les kabyles va très loin en virulence, débouchant sur le racisme pur et simple, voire à se convertir au protestantisme juste pour mieux exprimer leur rejet de tout ce qui est arabe, y compris l’Islam qui n’est pourtant pas une religion « arabe » mais une religion universelle qui intègre la quintessence des messages divins précédents : La Thora et Les Evangiles.
De manière générale, je n’arrive pas à comprendre par quel mécanisme on en vient à détester une communauté entière, voire tout un peuple ou une nation, à partir d’un fait historique lointain qui peut remonter à des dizaines d’années, ou même à des siècles, voire sans aucun pseudo motif . Si un tel mécanisme devait se permaniser, les européens continueraient à haïr les allemands pour les crimes contre l’humanité commis par l’abominable Hitler, les algériens rejetteraient l’ensemble des français d’aujourd’hui à cause des crimes de la France coloniale, les arabes en voudraient à mort à l’ensemble du peuple américain pour les crimes commis en Irak par la famille Georges Bush, et les musulmans crieraient « mort aux juifs de toute la planète ! » pour les crimes commis par l’armée sioniste en Palestine !
Non, franchement je ne comprends pas cette haine totale envers toute une communauté, peu importe le prétexte. Si quelqu’un peut m’éclairer, je ne demande pas mieux que de comprendre, mais sans pour autant excuser le racisme quel qu’en soit l’origine ou le prétexte.

En attendant d’éventuels éclaircissements, je voudrais formuler quelques hypothèses qui découleraient de cette haine anti-arabe :
- Première hypothèse : Et si ces Kabyles racistes étaient majoritaires en Algérie, par exemple 35 millions contre un million d’algériens identifiés « arabes », qu’auraient-ils fait de leurs compatriotes arabes : leur enlever leurs droits à la citoyenneté en les chassant par exemple de l’administration publique, en les empêchant d’accéder à l’université, en leur déniant le droit au vote, voire en leur déniant le droit à la vie, en leur appliquant la solution finale imaginée par le cerveau malade d’Hitler pour exterminer six millions de Juifs ?
- Deuxième hypothèse : Et si ces racistes anti-arabes existaient pendant la guerre d’indépendance, dans quel camp se seraient-ils rangés : Celui des combattants de l’ALN aux côtés de Krim Belkacem, de Ouamrane, de Amirouche, ou dans les rangs des harkis et goumiers du bachagha Boualem ? Leur haine anti-arabe les aurait-elle amenés à se porter volontaires pour torturer les arabes tels Rabah Bitat, les chaouis tel Mostefa Ben Boulaid, et les kabyles tel Ait Ahmed ?
- Troisième hypothèse : Et si ces kabyles fanatiques n’étaient pas vraiment d’origine kabyle, mais plutôt d’ascendance arabe dont les ancêtres s’étaient installés dans les montagnes kabyles plusieurs siècles auparavant et qui avaient fini par se fondre dans la société kabyle ? L’inverse est également vrai pour les arabes fanatiques qui pourraient être en fait d’origine kabyle. En réalité, il n’existe aucun document permettant aux algériens de remonter loin dans leur origine généalogique, tout juste les registres matrices ouverts dans les années 1880 suite à la proclamation de l’état civil obligatoire en Algérie par la loi de mars 1882. Ces registres matrices contiennent des arbres généalogiques qui remontent les origines de chaque famille jusqu’à la fin du 18ème siècle, pas plus loin. Il n’existe pas en Algérie l’équivalent des registres paroissiaux et des archives notariales qui permettent aux français de remonter leur origine familiale jusqu’au moyen âge. Toutefois, il existe bien des registres des cadis qui enregistraient quotidiennement les actes de mariage et de divorce : à Constantine, le registre le plus ancien remonte à l’année 1787, soit cinquante ans avant l’invasion de la ville par l’armée coloniale. Mais gageons que ce type de documents n’intéresse en aucune façon nos fanatiques kabyles qui les auraient considéré comme islamique, donc à détruire.
Avant de présenter des « perles anti-arabes », je voudrais rappeler à ces fanatiques prêts à renier la société qui les a vus naître comment Brice Hortefeux, ancien ministre français de l’intérieur, accueillait ceux parmi les immigrés militants de l’UMP qui « ne faisaient pas le Ramadhan, qui buvaient du vin, et mangeaient du porc : « Quand il y en a un, ça va, mais s’ils sont plusieurs ça pose problème ». Rappelons aussi comment qualifiait George Frêche, responsable socialiste, les harkis qui avaient versé leur sang pour l’Algérie française : « des sous-hommes ! ».

Exemple de propos racistes contre les arabes :
(Les textes sont repris tels quels sans corrections)

Source : http://nationalistes-kabyles.over-blog.com/5-index.html
«Les Kabyles dominés par une race rétrograde, raciste et integriste, les arabes. les kabyles continuront-ils à se promener avec des cartes d'identité ecrites en arabe tout en criant, dans les rues, qu'ils ne le sont pas? continueront-ils à apprendre à leurs enfant à chanter l'hymne algerien "enarabe biensur" ? LES KABYLES NE PENSENT ILS PAS QU ILS ONT LE DROIT, COMME TOUS LES PEUPLES DU MONDE, D ARVOIR UN ETAT A EUX GERE PAR EUX ? Les kabyles ont-ils honte d'eux à ce point ? se detestent-ils à ce point? pensent-il que les arabes, inferieurs et la risée du monde, soit meilleur qu'eux? si c'est le cas que les kabyles acceptent une bonne fois pour toute qu'ils deviennent arabe "bedouins" et qu'ils nous laissent passer à autre chose».

Source :http://www.lematindz.net/news/3029-ferhat-mehenni-nous-libererons-la-kabylie.html « kaci 07/03/2011- Je n’ai rien contre l'Algerie Algerienne, mais pas d'Algerie arabe! …Donc, plutot la sécession que la fausse union ou’ les kabyles sont appelés à s’arabetiser. Si vous voulez une Algerie Algerienne c'est simple : Non à l’arabe comme langue nationale et comme langue à l’école, non à l’adhesion à la ligue arabe, non à l’Islam religion d’Etat, non à l’UMA».

Source : http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=209343
1- «hassa2006: je prie Matoub Lounes aussi qui était un messie annonciateur de notre renouveau et combattant farouche pour la liberté, il vaut à mes yeux 100 millions de fois plus que mohamed et la religion musulmane, ais-je le droit ? »
2- «hassa2006: l'ignominie a encore frappé ce pays mais rien n'empêchera la reconquista, notre terre ne sera soulagée qu'une fois seulement l’avènement renaissant de notre foi catholique et protestante. béni soit ces valeureux femmes et hommes qui oeuvrent en algérie pour la promesse de jours meilleurs en priant Jésus Christ… »

Source : http://www.lematindz.net/news/4467-quelle-est-la-capitale-de-la-kabylie.html
1- sam abed : « C'est pour cela que nous les autonomistes, ne parlons que de l'autonomie de la Kabylie , car même les Berbères des autres régions se complaisent dans cette domination arabo-islamiste ».
2- ranaferhanine bezafbezaf : « …c'est une société arabisée qui n'a plus aucun repère, c'est la désintégration identitaire et la dissolution des valeurs sociales algériennes dans les conceptes orientaux wahhabites pseudo ou sunni...te tout court ».

Source : http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20070806133845AAtTJBh
1- « SOPHIA : Le peuple des Kabyles se nomme Imaziren, ce qui signifie "hommes libres". Ce sont les seuls Algériens à se révolter contre le FLN, les Arabes se couchent devant Boutéflika ».
2- « imod d : Les kabyles sont d'origine Belge, des Européens avant tous, un fabuleux kabyle nommé Anibale ».
3- « krouzy : Non seulement ils les ont "coraniquer"en plus ils les ont "arabaiser".ils gardent cette rancune (façon de plaisanter) ».

Source :http://www.kabyle.com/forum/histoire-origines-fetes/4964-le-kabyle-est-il-raciste.html
« Chipalo : Moi, je n'aime pas les arabes, je ne suis pas obligé de les aimer...Les kabyles vivent avec les arabes, et ils ne les aiment pas… ».
« Chipalo : Les Kabyles ne haïssent pas les arabes, ils les meprisent et les considerent soit comme des sous-berberes, soit comme des sous arabes... ».

Source : http://www.kabyle.com/forum/salon-discussions-generales/24325-kabyle-raciste.html
« Asnemdan : Moi, je suis raciste, et plus pr écisément amazigh raciste ou raciste amazigh. Vous allez me dire que je suis libre de l'être. Mais suis-je aussi libre de vous expliquer pourquoi…. Je suis raciste parce que je suis amazighophone…. Je ne suis ni arabe, ni italien ni américain d'ailleurs…Je suis raciste parce que je revendique mon amazighité, aussi revendiqué-je la liberté, la démocratie, la laïcité…Je suis raciste parce que je ne suis pas arabe et je le dis….Je suis raciste parce que je demande une révision de l'histoire….Voilà pourquoi je suis raciste…Nietzsche disait: «La démence est rare chez les individus, elle est la règle en revanche dans un groupe, un parti, un peuple, une équipe».

Abdelkrim Badjadja
Consultant en Archivistique
http://badjadja99.e-monsite.com/
http://badjadja1.over-blog.com/


Lundi 18 Novembre 2013


Commentaires

1.Posté par Abdelkrim Badjadja le 19/11/2013 04:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Echanges de Mails à propos du racisme anti-arabe

1- Message reçu de Madame Z :
Cher Monsieur Badjadja,
Merci pour cet envoi. Vous connaissez mes positions face à ces pauvres hères qui n'ont que leur haine pour tout bagage intellectuel et culturel. Le jour où ils pourront poser un problème d'algèbre dans leur langue sans recourir au français, ils pourront mépriser les Arabes et les Musulmans. En attendant, ayons beaucoup de compassion pour eux parce quoi qu'ils en pensent, tous les Algériens ont une composante berbère dans leurs gènes et cela, ni eux ni nous, n'y pourront rien. J'ai vu que l'on citait dans les commentaires Matoub comme Messie ( ??!!) et Ferhat comme représentant politique...C'est tout dire!
Votre réponse a été mesurée et adéquate, n'en dites pas plus et ne réagissez à aucune autre provocation, ce serait ( sauf votre respect) instruire les c...
Avec mes sincères salutations.

Ma réponse:
Bonjour Madame,
Je vous remercie de votre soutien.
En fait, ce n’est pas de répondre à une provocation qui motivait ma réaction, mais l’expression d’une inquiétude. Si rien n’est dit ou fait contre ce racisme anti-arabe et anti-musulman, nous risquons de déboucher un jour sur une guerre civile. N’oublions pas les guerre civiles au Liban, en Yougoslavie (partition du pays), au Pakistan, en Irak, en Afghanistan, et aujourd’hui des affrontements entre citoyens d’un même pays : Tunisie, Libye, Egypte, Syrie.
Amitiés.


2- Message reçu de B.:
salut, en vous lisant, on sera bien convaincus que les Kabyles sont des racistes.... belle entreprise de démonstration. Avec autant d'énergie, on aurai aimé lire quelque chose de plus intéressant que ce phénomène marginal que vous et vous semblables nourrissez pour aboutit à ce que vous voulez entendre: le racisme des Kabyles.

Ma réponse:
Je n'ai jamais visé l'ensemble des Kabyles, mais uniquement certains. En fait le phénomène anti-arabe et anti-islam est répandu dans beaucoup de sites nommément créés sous le nom de "Kabyle".
Jetez un coup d'œil sur la liste des sites indiqués ci-dessous pour apprécier l'ampleur de ce phénomène de rejet d'une partie importante de la population algérienne sous prétexte qu'elle est arabe et musulmane.
Pour valoriser la dimension culturelle Amazigh, a-t-on absolument besoin d’insulter les autres dimensions de notre identité ?
Lisez mon papier sur l'identité algérienne: Amazigh, Arabe, Islam:
http://lequotidienalgerie.org/2011/06/07/l%E2%80%99algerie-essai-de-synthese/
Cordialement.
http://www.kabyles.net/
http://www.kabyle.com/
http://kabylienews.voila.net/
http://www.tamurt.info/
http://tamazgha.fr/Le-Nif-kabyle,2406.html
http://courrierkabyle.blogspot.ae/

3- Message reçu de A:
Cher Abdelkrim,
Derrière toute tentative de séparation ethniciste à caractère raciste (kabyle, kurde, etc..) se profile l'action discrète mais soutenue des services israéliens, très actifs depuis le printemps arabe.
Cordialement,

Ma réponse:
Bonjour mon cher ami,
Il est tout à fait exact que les ennemis des Algériens (Kabyles et Arabes confondus) font tout pour nous diviser, et semer les germes d'un affrontement fratricide. Ce qui se passe à Ghardaia en est le parfait exemple.
Cordialement.


4- Message reçu de mamart mahmoud :
Prière de ne plus polluer ma boite mail avec tes messages.

Ma réponse :
Votre adresse a été supprimée, je ne vous tutoies pas. Quant à la pollution de votre boite mail avec mes messages, veuillez noter que s’il y a pollution de ma part c’est avec de l’encre uniquement. On ne peut dire la même chose de la pollution sanglante de l’Algérie par le soutien apportée par votre journal « El Watan » au coup d’état de 1992 qui a coûté à notre pays 200.000 morts et 20.000 disparus exécutés sommairement dont les cadavres n’ont jamais été retrouvés !

2.Posté par Hamza l''''Hilalien bédouin le 06/01/2015 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'en peut plus de cette race de barbares sauvages :

Histoire caché de tous : les païens berghwata du Maghreb al-Aqsa de l’an 744 à 1058 JC :

La « civilisation » berbère : « « Quant aux coqs, attendu qu’ils indiquaient les heures de prière, il était défendu de les tuer et d’en manger sous peine de rendre la liberté à un esclave ; il leur prescrivait encore de lécher la salive, de leur gouverneur en guise de bénédiction ; et, en effet, lorsqu’il crachait dans la paume de leurs mains, ils léchaient religieusement ces crachats, ou ils les emportaient soigneusement à leurs malades pour assurer la guérison. »

par IBN ABÎ ZAR’ du RAWD AL-QIRTÂS. Les berbères païens berghwata du Maghreb al-Aqsa cet empire mené par un petit Dajjal auto-proclamé prophète avec un livre, il a durer des siècles pendent ce temps là c’étais « l’age d’or » de la culture classique chez les Abbassides d’ifriqiya (Aghlabide) et les Omeyyades d’al-Andalus.

Petite Étymologie et Origine des mots Berbère et Amazigh :

« Berbère » du grec barbare, non-civilisé, étranger, à l’origine, le terme barbare, emprunté en français en 1308 au latin barbarus, lui-même issu du grec ancien βάρϐαρος : bárbaros (« étranger »), était utilisé par les anciens Grecs pour désigner les peuples n’appartenant pas à leur civilisation (, et dont ils ne parvenaient pas à comprendre la langue. Bárbaros signifiait alors « non grec ». Le terme « barbare » a ensuite été utilisé par les Romains pour nommer les peuples qui se trouvent à l’extérieur du limes, dans le « Barbaricum », la « terre des Barbares », c’est-à-dire hors de leur autorité : l’« Imperium ». L’usage du terme s’est répandu en Afrique du Nord à la période suivant l’arrivée des Germanique Vandales lors des grandes invasions. Qualifiés de Barbares par les Romains d’Afrique romaine, les Vandales proviennent de la péninsule Ibérique. Ils ce sont métissé au africains numides. Sur les hauteurs à l’est de la Numidie fut assemblée la coalition numido-vandale, qui prit Carthage et supprima l’influence de Rome dans toute l’Afrique. Les Vandales régneront jusqu’a qu’ils sois chassé des villes d’Africa (Ifriqiya) par les Byzantins ver les montagnes au sols pauvres et en dehors de l’empire Byzantins ver l’ouest. Le récit du consul romain en Afrique de l’époque utilisa pour la première fois le terme « barbare » pour décrire les Numides qui ont intégrés les vandales et huns.

Enfin est barbare une personne réputée brutale, inculte, intolérante, violente, destructrice, et le comportement, le langage, les mœurs de cette personne et lorsque les destructions sont physiques, on parle aussi de « vandalisme » par référence au peuple des Vandales célèbre peuple qui a fait son royaume en Afrique du Nord..

Les historiens arabes adopteront à leur tour plus tard le mot « barbares» (en arabe : بَربَر , prononcé [berber]), mais ils différencier les anciens libyco-punique (phenicien et autres carthaginois christianisé) du nom d’Afariq (du mot ifriqiya/Africa), au « rums » (grecs et romains chrétiens ) proprement dit, au berbères (numido-vandales etc.).

Amazigh ou homme-libre, ou affranchis ou ex-esclaves:

Aucun peuple ne portes ce nom « homme libre », quant ont est libre ont l’est c’est un fait, tout simplement, sa coule de source et pas besoin de le signalé, ce mot est en fait une distinction de l’homme-esclave, ou affranchis esclave à qui ont rend la liberté du fait qu’ils furent des esclaves soumis la majorité de leurs histoire, comme il est si bien mentionner dans l’ introduction de la traduction de William Mac Guckin de Slane de l’Histoire des dynasties musulmane d’Ibn Khaldoun : « Les populations de langue latine (du nord de l’afrique) s’étaient concentrées autour de leurs places fortes, après avoir abandonné leurs riches campagnes aux Berbères ; plusieurs villes de premier rang venaient d’être évacuées, et depuis l’an 618, l’importante province de la Tingitane était tombée au pouvoir des germains Wisigoths d’Espagne. En l’an 645-6, le patrice byzantin Grégoire, préfet de l’Afrique, usurpa la pourpre et s’établit à Suffetula , dans la partie de la Byzacène qui avait le moins souffert de tant de révolutions ; pendant que Carthage, capitale de la province, et les autres villes de la Zeugitane, restaient fidèles à l’empire. Tel était l’état de l’Afrique septentrionale quand les Arabes, après avoir effectué la conquête de l’Egypte (an 641), occupèrent la Cyrénaïque (an 642), et, une année plus tard, soumirent la Tripolitaine en 643 sous Amr ibn al-As le qurayshite. En 646-7, ils envahirent l’Ifrîkïa sous la conduite d’Abd-Allah-Ibn-Sâd al-Qurayshi, tuèrent l’usurpateur Grégoire et s’emparèrent de Suffetula. Malgré cette victoire, ils ne se crurent pas assez forts pour conquérir le reste du pays, et consentirent à évacuer la province, moyennant une forte contribution d’argent. Vingt années plus tard, ils y reparurent encore, et leur chef Moaouïa-Ibn-Hodeidj al-Kindi , s’empara d’Usalitanum (Djeloula). Son successeur, Okba ibn Nafi al-Fihri, posa, à quelques lieues de cette ville, les fondements de Kairouan, future capitale de l’Afrique musulmane, et porta les drapeaux du khalifat Omeyyade au-delà du Fezzan. et ensuite jusqu’à l’Océan Atlantique. Pendant ce temps, les Berbères n’avaient vu dans les Arabes que des libérateurs. Obligés de cultiver les plaines de l’Afrique pour le compte de quelques grandes familles romaines, ils avaient à satisfaire aux exigences de leurs maîtres et à l’avidité du fisc impérial , quand la présence des envahisseurs (arabes) les délivra d’une servitude devenue intolérable. »

Le maraboutisme juif berbère :

100 marabouts vénérés à la fois par des pseudo « musulmans » et des Juifs ont été recensés par .L.Voinot, dont 62 en terre berbère (berbérophone) une écrasante majorité. Plus de la moitié sont des personnages juifs reconnus comme tels et invoqués par ses sois-disant musulmans, une petite minorité est constituée de marabouts dit » musulmans » également invoqués par les Juifs et environ un tiers est revendiqué par ses « Musulmans » et Juifs.
Les traditions homosexuelle et de prostitution pédophile des berbères Kutama d’ifriqiya ainsi que le chiffre de cette population au temps du géographe arabo-andalous al-Idrissi (1100-1165) dans la description de l’Afrique et de L’Espagne :

« Cette tribu est renommée par sa générosité et par l’accueil qu’elle fait aux étrangers. Ce sont certainement les gens du monde les plus hospitaliers car ils n’ont pas honte de prostituer leurs enfants mâles aux hôtes qui viennent les visiter et loin de rougir de cette coutume ils croiraient manquer à leur devoir s’ils négligeaient de s’y conformer, divers princes ont cherché à les y faire renoncer même par des punitions très sévères mais toutes les tentatives qu on a pu faire ont été vaines. A l’époque où nous écrivons il ne reste plus de la tribu de Kitâma jadis très nombreuse qu’environ quatre mille individus. »

Ce faible chiffres s’explique par le fait que les Kutama ont migrer ver l’Egypte lors de la fondation de l’état ismaélien Fatimide et les autres étant mort de la syphilis et de la peste.

3.Posté par Hamza l''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''Hilalien bédouin le 06/01/2015 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La « cynophagie »: Les mangeurs de chiens berbères Khawarij Ibadites, « Entre mythes et sacrifices. Le dossier inachevé de la cynophagie dans le monde berbère » :

Extrait : « Au Maghreb, jusqu’à nos jours, la consommation de la viande de chien est associée à des populations, résiduelles, d’obédience musulmane ibadite (berbère sectaire) sans qu’il y ait association directe entre les deux faits. Il s’agit vraisemblablement de la perpétuation parmi ces populations de rituels pratiqués par les Berbères préislamiques, rituels que l’on retrouve, d’ailleurs en d’autres circonstances, associés par exemple à des rites de fertilité féminine. Le dossier de la cynophagie dans le monde berbère ancien (et actuel) a été ouvert par l’orientaliste polonais Lewicki (1967) qui souligne, par exemple, l’appellation Canarii donnée par les Romains aux populations du Sud du Maroc contemporain. Le dossier sera repris et enrichi de nouvelles observations empruntées à l’histoire du Sahara et l’on tentera d’éclairer la signification rituelle de la cynophagie berbère. À travers le quasi-mythe des mystérieux Bafours, anciens habitants du Sahara, c’est le jeu croisé des identités humaines et animales qui est l’objet de cette réflexion. »

4.Posté par Khaled le 10/03/2015 16:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le califat ne doit pas sortir des quraich (voire hadiths) cela n est ce pas un racisme arabe ,les arabes n ont ils pas fait alliance avec les anglais contre l empire islamique othomane pour les faire chute uniquement parce que ils n ont pas voulus cedes le clifat a une autre ethnie autre qu arabe , cela ce n est ce pas un racisme?

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires