RELIGIONS ET CROYANCES

10 pratiques ancestrales pour les nouveaux nés au Cambodge


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 18 Juin 2018 - 12:02 Maîtres chrétiens esclaves musulmans !


Depuis que je suis au Cambodge j’ai régulièrement été surpris par les habitudes traditionnelles cambodgiennes au sujet de la santé et l’alimentation. Voici la liste des 10 pratiques les plus surprenantes pour moi.


LGV
Dimanche 1 Mai 2011

10 pratiques ancestrales pour les nouveaux nés au Cambodge
Depuis que je suis au j’ai régulièrement été surpris par les habitudes traditionnelles cambodgiennes au sujet de la santé et l’alimentation. Voici la liste des 10 pratiques les plus surprenantes pour moi.

Le Sauna post-natal

hommes au saunaDans toute l’Asie, le corps est composé de fluides d’énergies qui fonctionnent en harmonie à travers le ying et le yang. Lors de l’accouchement, le corps de la mère expulse tout le yang (chaleur). Pour rééquilibré la balance il est courant de placer la mère et l’enfant dans une sorte de sauna. Cette pratique peut être bien sûr dangereuse si l’enfant ne boit pas assez pendant le processus, la déshydratation reste la première cause de mortalité infantile dans le monde.

Le refroidissement de l’abdomen de la maman

tradition cambodgeUne pratique courante consiste à refroidir le ventre de la jeune maman. Tout le yang se concentre dans le ventre de la mère pour l’accouchement. Parfois des glaçons ou des pierres fraiches sont posées sur le ventre juste après la délivrance. Cette méthode empêche la relation mère-enfant peau contre peau très utile lors des premières heures de la vie.

L’inconscience des fabricants de lait

nestlé contre l'humanitéJe profite ici pour placer un petit mot au sujet du lait pour bébés. Au Cambodge les dégats causés par Nestlé sont encore plus graves que chez nous. En France comme au Cambodge, les campagnes de lavage de cerveaux ont fonctionnées. En France comme au Cambodge, des mères pensent qu’elles n’ont pas de lait lorsqu’il s’agit du colostrum (le seul aliment utile pour l’enfant pendant les premières heures). Au Cambodge comme en France, les mamans croient que le lait « artificiel » est presque aussi bon que le lait maternelle. Au Cambodge comme en France les mamans sont convaincus qu’il est plus facile et tout aussi bénéfique pour l’enfant d’utiliser du lait en poudre. Grosse erreur ! Au Cambodge comme en France, le lait maternel est le seul aliment qui réponde vraiment aux besoins du nourisson, le seul aliment nécessaire pour les 6 premiers mois de la vie. L’allaitement maternel est conseillé pendant 2 ans par l’OMS, pour tout les enfants du monde. Au Cambodge, la promotion inconsciente des produits Nestlé et autres est dangereuse et provoque de nombreuses complications (Nestlé devrait être punni). Lorsque l’on arrête d’allaiter une semaine, la production s’arrête.

Comment faciliter l’accouchement

Pendant la grossesse une croyance veut que la future maman boive de l’alcool de riz mélangé à des graines de sésame. Cette boisson permet d’avoir de plus petits foetus et ainsi accoucher plus facilement. Je compare cette pratique, DANGEREUSE pour le bébé avec celle, courante dans mon Pays de Caux natal il y a encore quelques décennies : masser le bébé avec une onction contenant du calva pour désinfecter et protéger le bébé. Cette habitude fut apparement généralisée à de nombreuses régions d’europe et provoqua pendant longtemps des cirrhoses inexpliquées.

La quantité d’eau bue pendant la grossesse influence la quantité de liquide amniotique

l'eau dans le mondePour toute circonstance, l’eau (potable) est le seul aliment (s’il en est un) dont on peut abuser sans risques. Quelquefois, dans certains films, il est possible de voir quelqu’un forcé de boire jusqu’à se noyer. Mais je le répète et je ne fais que m’associer à la voix de l’OMS et de ses spécialistes, l’eau ne nuit pas. Au contraire, l’eau en quantité et en qualité sauverai des millions de vies chaque années. Seul contre-indication, mélangée à un alcool jaune, l’eau bu éclate !
De nombreux aliments sont proscrits dans la culture khmer avant et après l’accouchement. Dans toutes les cultures ces croyances sont fausses, seul l’excès est dangereux. Un article pourrait être fait sur les aliments tabous en France ; ici j’énumère les tabous cambodgiens. Eux aussi se justifient d’explications logiques et ancestrales mais ces aliments interdits apportent toujours plus de bienfaits que de dangers (souvent complètement faux).

Pendant la grossesse, les pouces de bambou ou la canne à sucre ne durçit pas la membrane du placenta.

Le gingembre, poivre et autres piments ne chauffent pas le liquide amniotique (se méfier des excès).

Après l’accouchement, aucun aliment n’est à bannir, les poissons, la viande et les légumes ne rendent pas malade. Les pousses de bambous à qui l’on attribue beaucoup de méfaits, ne sont en faite pas mauvaises, mais par respect de nos grands-mères, je conseillerai tout de même de ne pas manger exclusivement des pousses de bambous.
boire l'urineEnfin parfois certains conseillent de boire une décoction faite de poivre, d’ail, de toiles d’araignées mélangée à l’urine du mari. Cette pratique en voie de disparition est bien-sûr à éviter absolument.
Pour les enfants de plus de 6 mois le prahok (poisson fermenté) ne provoque pas de rhumes, vers et écoulements de nez. Les goyaves et les ramboutans ne provoquent pas de fièvres…
L’enfant peut manger de tout, sans excès. Au contraire la diversité est fortement conseillée pour enrichir la santé du jeune enfant.
bébé cambodgeCette liste est bien-sûr incomplète. Les exemples cités ne cherchent pas à tourner en ridicule les pratiques ancestrales cambodgienne mais à enrichir nôtre culture commune avec les recettes de nos grands-mères propres. Il serait tout aussi aisé de faire une telle liste avec les croyances populaires françaises, mais plutôt que l’auto-flagellation, je préfère la réflexion par l’échange.
source : LGV


Dimanche 1 Mai 2011


Commentaires

1.Posté par Peu importe le 18/05/2011 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour info : notre Seigneur le Créateur, le Sage par excellence, nous informa bien avant l'OMS de la durée d'allaitement conseillée :

"Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. Au père de l’enfant de les nourrir et vêtir de manière convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens. La mère n’a pas à subir de dommage à cause de son enfant, ni le père, à cause de son enfant. Même obligation pour l’héritier. Et si, après s’être consultés, tous deux tombent d’accord pour décider le sevrage, nul grief à leur faire. Et si vous voulez mettre vos enfants en nourrice, nul grief à vous faire non plus, à condition que vous acquittiez la rétribution convenue, conformément à l’usage. Et craignez Allah, et sachez qu’Allah observe ce que vous faites." [2:233]

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires