Washington se retire de l'accord nucléaire et promet de nouvelles sanctions contre l'Iran  08/05/2018

Washington se retire de l'accord nucléaire et promet de nouvelles sanctions contre l'Iran















Washington se retire de l'accord nucléaire iranien, signé en 2015 après une négociation acharnée. Les Etats-Unis vont par ailleurs mettre en place de lourdes sanctions contre Téhéran, qui se dit ouvert au dialogue avec Européens, Russes et Chinois.

22h19 CET

Dans un communiqué, Jean-Luc Mélenchon, député de La France insoumise, est critique sur la position de Donald Trump qu'il estime être «un danger pour la paix» : «Rien ne justifie de dénoncer l'accord de Vienne : le directeur de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) a affirmé à plusieurs reprises que l'Iran le respecte scrupuleusement [...] La France doit affirmer une position clairement distincte de celle de Donald Trump.»

Il ajoute sur Twitter que le président américain et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou «mentent». «Ras-le-bol de l'empire américain, de ses provocations, de son arrogance et de ses guerres sans fin», accuse-t-il.




22h14 CET

Peu après l'annonce de Donald Trump, Israël a lancé une frappe contre une base près de Damas en Syrie.




21h58 CET

Le ministère russe des Affaires étrangères se dit profondément désappointé par la décision de Donald Trump. Un acte «infondé», a poursuivi le ministère, selon des propos rapportés par Reuters. Il a également assuré que Moscou continuera de développer des liens bilatéraux avec l'Iran.
21h56 CET

Selon des médias syriens, rapportant des propos du ministère des Affaires étrangères, la Syrie «condamne fermement» la décision du président des Etats-Unis de se retirer de l'accord sur le programme nucléaire iranien.
21h43 CET

Barack Obama, président des Etats-Unis de 2009 et 2017, a dénoncé une «grave erreur» de Donald Trump. Sur Twitter, il a estimé qu'il y avait «peu de questions plus importantes pour la sécurité des Etats-Unis que la propagation potentielle des armes nucléaires ou la possibilité d'une guerre encore plus destructrice au Moyen-Orient».




21h36 CET

Un porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin, a déclaré que la décision des Etats-Unis, de se retirer unilatéralement de l'accord sur le nucléaire iranien signé en 2015, «causera de l'instabilité et de nouveaux conflits».

Dans un tweet, il a également ajouté que la «Turquie continuerait à s'opposer à toutes les formes d'armes nucléaires».




21h29 CET

Dans un communiqué, Theresa May a affirmé être sur la même ligne que la France et l'Allemagne, se disant «inquiète» de la décision de Donald Trump : «Cet accord reste important pour notre sécurité commune». «Nous rappelons que l'accord [de 2015] a été approuvé à l'unanimité par le Conseil de sécurité de l'ONU dans sa résolution 2231», a-t-elle également écrit.

«Selon l'AIEA [Agence internationale de l'énergie atomique], l'Iran continue de respecter les restrictions énoncées par l'accord, conformément à ses obligations vis-à-vis du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires», a ajouté le Premier ministre britannique. «Le monde est par conséquent un lieu plus sûr», a-t-elle exposé.

21h17 CET

Dans un communiqué, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé les autres signataires de l'accord de 2015 «à respecter pleinement leurs engagements». «Je suis profondément préoccupé par l'annonce du retrait des Etats-Unis de l'accord et de la reprise de sanctions américaines», a-t-il également souligné.




21h13 CET

Les entreprises allemandes devraient immédiatement cesser leurs activités en Iran en raison de la décision américaine de rétablir les sanctions contre Téhéran, a affirmé sur twitter le nouvel ambassadeur américain en Allemagne.

«Les entreprises allemandes faisant des affaires en Iran devraient cesser leurs opérations immédiatement», a commenté Richard Grenell, considérant que «les sanctions allaient viser des secteurs critiques de l'économie de l'Iran».




John Bolton, conseiller américain à la sécurité nationale, a d'ailleurs jugé «possible» d'imposer de nouvelles sanctions.
21h10 CET

Le rétablissement des sanctions américaines liées au programme nucléaire iranien est effectif immédiatement pour les nouveaux contrats, a affirmé le conseiller à la sécurité nationale John Bolton, précisant que les entreprises étrangères auront quelques mois pour «sortir» d'Iran.

En outre, le Trésor américain a fait savoir que les sanctions concernant les anciens contrats conclus en Iran entreraient en vigueur après une période de transition de 90 à 180 jours, quelques minutes après l'annonce par le président Donald Trump du retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire signé entre Téhéran et les grandes puissances en 2015. John Bolton a aussi déclaré que Washington était prêt à discuter d'une solution «beaucoup plus large».
21h04 CET

Selon les médias saoudiens, Riyad «soutient et salue» la décision de Donald Trump. «Le royaume soutient et salue les démarches annoncées par le président américain en vue d'un retrait de l'accord nucléaire» conclu entre l'Iran et six grandes puissances en 2015, affirme un communiqué officiel diffusé par la chaîne de télévision Al-Ekhbariya.
20h52 CET

Le président de la République islamique d'Iran, Hassan Rohani, a prévenu que Téhéran resterait dans l'accord, sans Washington. Accusant le président américain Donald Trump de pratiquer «une guerre psychologique», Hassan Rohani a déclaré dans une allocution à la télévision d’Etat iranienne : «Les Etats-Unis ont toujours montré qu'ils ne respectaient jamais leurs engagements.»

Par ailleurs, il a expliqué vouloir discuter avec les Européens, les Russes et les Chinois. «J'ai ordonné à l'Organisation iranienne de l'énergie atomique de prendre les mesures nécessaires [...] pour qu'en cas de nécessité nous reprenions l'enrichissement industriel sans limite», a toutefois dit Hassan Rohani, semblant lier une telle décision à l'éventualité d'un échec des négociations pour sauver l'accord de Vienne.

https://francais.rt.com/international/50471-donald-trump-annonce-decision-sur-accord-nucleaire-iranien

Commentaires

1.Posté par salahdine france le 09/05/2018 00:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La situation pour l'entité criminelle sioniste est désastreuse.
Les plans du diable son tombés les uns apres les autres.
L'Iran est maintenant dans le Golan et si par malheur le cancer talmudosioniste voudrait frapper l'Iran par les F15 ou F35, la riposte à la frontiére sera immédiate et plus destructrice.
Rien ne change pour l'Iran.
l'Iran a montrer sa diplomatie et tenue ses engagement contrairement et sans surprise à l'axe diabolique

2.Posté par Saber le 09/05/2018 01:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il a suffit que le salaud de sion dessine une image pour que les us-sion reviennent sur leurs engagements, de véritables esclaves ces yankees de m...

3.Posté par Hamid le 09/05/2018 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quesqu’ils croyaient les iraniens, après les avoir laissés tuer les sunnites
Maintenant ils vont s’occuper d’eux

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires