Une escrimeuse tunisienne boycotte l’entité sioniste  20/10/2011




Et encore à ajouter sur la liste des héros sportifs arabes qui ont le courage de dire non à l'entité sioniste, non à sa politique d'apartheid, non à ses crimes commis contre le peuple palestinien!

L’escrimeuse tunisienne Sara Besbes vit en France, mais elle est rattachée à la Fédération tunisienne d’escrime. Elle appartient à une famille d’escrimeurs, et elle est considérée comme la meilleure fleurettiste du continent africain. Elle obtient à quatre reprises le titre de championne de Tunisie senior en sabre féminin individuel (2004, 2005, 2006 et 2007) ; elle est également vice-championne en 2003, après avoir perdu contre sa sœur Hela en finale, et remporte une médaille de bronze dans la même catégorie en 2002. À huit occasions, elle est aussi championne dans la catégorie junior. Elle est devenue à 17 ans la première escrimeuse africaine à participer aux quarts de finale d’un tournoi individuel olympique d’escrime lors des JO-2008, à Pékin.

En finale du Championnat du Monde d’Escrime 2011 à Catane (Sicile, Italie), Sara Besbes a eu pour adversaire l’israélienne Noam Mills. Elle est alors restée passive et a volontairement subit les 5 touchés qui lui on fait perdre le combat. Elle a pointé son épée vers le sol et refusé de se déplacer, par signe de boycott de l’athlète israélienne, mais sans le déclarer officiellement pour éviter d’être sanctionnée par le jury. L’escrimeuse israélienne a été déclarée gagnante, mais elle s’est effondrée en larmes.

Il s’agit du deuxième boycottage durant ces mondiaux, dimanche dernier un fleurettiste iranien s’étant volontairement retiré de la compétition. Puissent d’autres athlètes et fédérations sportives suivre ces exemples et qu’Israël soit exclue des compétitions sportives internationales, comme l’Afrique du Sud l’était dans les années 1980 quand elle pratiquait l’apartheid.

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=18&frid=18&eid=35046

Commentaires

1.Posté par TROP FORT!!!!!!!!!!!!!!! le 20/10/2011 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

APRES LES ALGERIENS VOILA LA TUNISIE QUI FAIT HONNEUR !!! FREE PALETINE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par s le 20/10/2011 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

As salem 'alaykoum

Al hamdoulillahi!! En espérant que cela se généralise incha Allah!!

3.Posté par nordine le 20/10/2011 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cet article est en retard il y a eu un boxeur amateur algerien(classé 5eme mondial de sa catgorie) et une judokate algerienne une tres bien classée mondialement pour les qualifs des jo 2012 qui ont refusé directement de combatre contre des sionistes .
le cio à menacé l'algerie de disqualifié tous les athletes algeriens sous pretexte que àa ne faisait pas parti de l'esprit des jo

4.Posté par Zembla le 21/10/2011 00:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne comprends pas son geste ! En fait c'est comme si le boxeur algérien était monté sur le ring et se serait laissé massacrer !!! Le fait d’être monté en piste n'est nullement un boycott ! L'escrimeuse tunisienne a évité par sa façon de faire d’être éliminée (car il ne s'agissait nullement d'une finale du championnat du monde ) et c'est ce qu'elle recherchait avant tout !! Cette même Sarra Besbes a rencontré l'escrimeuse israélienne Noam Mills l'année précédente en coupe du monde. Elle l'avait affronté et avait remporté le gain du match . Aujourd’hui, dans une interview elle dit avoir fait son devoir en refusant d'affronter Mills....C'est vraiment du n'importe quoi !!

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires