Une épreuve du bac déclenche une polémique en Algérie entre défenseurs des langues arabe et berbère  17/06/2019

Une épreuve du bac déclenche une polémique en Algérie entre défenseurs des langues arabe et berbère























Une polémique entre défenseurs des langues arabe et berbère en Algérie a vu le jour autour du texte de l’épreuve de littérature arabe au bac des filières mathématiques et sciences appliquées. Un extrait du texte affirmait qu’au moment de la colonisation française, le peuple algérien parlait et sacralisait «la langue arabe».

L’épreuve d’arabe du baccalauréat des filières mathématiques et sciences appliquées en Algérie a déclenché une polémique, selon la presse locale. En effet, le texte soumis à cette occasion a été jugé offensant à l’égard de la langue berbère, le tamazight, alors que cette dernière a été reconnue comme langue nationale et officielle.

Selon le site d’information Algérie patriotique, l’extrait en question provient d’un article non daté, rédigé par Cheikh Fodhil el-Ouarthilani, une figure religieuse algérienne, à la gloire de la langue arabe. L’auteur s’en était pris à la politique de la France à l’égard des valeurs du peuple algérien pendant la colonisation.

«À la conquête de l’Algérie, les Français ont trouvé un peuple pratiquant l’islam et parlant et sacralisant l’arabe […]. Alors, pour saper toutes les valeurs de cette nation, ils ont choisi de frapper d’abord la langue, qui constitue l’étendard de sa dignité et de sa survie, en promulguant une loi faisant du français l’unique langue officielle […]», lit-on dans le texte de l’épreuve du bac.

L’une des premières organisations à réagir a été, selon Algérie patriotique, le Rassemblement pour la Kabylie (RPK). Dans un communiqué, ce dernier a dénoncé un texte controversé est de «nature raciste», qui «porte une atteinte flagrante au caractère multiculturel de l’Algérie». Il a par ailleurs estimé que la glorification et la sacralisation de la langue arabe était «une remise en cause intolérable de la dimension amazighe [berbère, ndlr] du pays».

Sur la même lancée, le RPK a décidé protester auprès de l’Unesco pour «violation de la Déclaration universelle de la diversité culturelle adoptée en 2001», a indiqué le site d’information.

https://fr.sputniknews.com/afrique/201906171041454708-epreuve-bac-declenche-polemique-algerie-defenseurs-langues-arabe-berbere/

Commentaires

1.Posté par Saber le 17/06/2019 23:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les psychopathes tribalistes voient le mal partout.

2.Posté par Moi le 18/06/2019 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ceux qui combattent l´arabe en faisant semblant de faire valoir leurs culture , combattent en réalité l´islam et le Coran .

car le Coran est écrit et compris en Arabe !
ceux qui veulent imposer la langue bérbére et rien d´autre en réalité veulent éteindre le Coran . , dans leurs yeux c'est une reconquista par la culture , plus on impose le bérbére plus l´arabe disparaitra , et moins les gens comprendront la Religion !

Bien sur tout le monde a le droit d'être fier de ses origines et nul n´a le droit d´occulter les racines de l´autre , mais dans ce cas précis ou l´on remarque un acharnement plus que maladif et enragé ,ceci n´est pas tout a fait innocent !

3.Posté par Ali le 18/06/2019 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y a qu'un combat actuellement : celui des vrais Croyants Musulmans dénués de toute hypocrisie contre les Mécréants qu'aident nos dirigeants hypocrites (dénués de toute Foi) et une partie des "musulmans" (laicisés) parmi les peuples, racistes (Anti-arabes),sionistes, pro-sionistes et surtout Islamophobes, ces derniers tentent d'effacer l'Arabe, vecteur de la Civilisation Islamique millénaire car ils se sentent humiliés par tant de qualités nobles et vertueuses apportées par la Civilisation Islamique !!!...voir ci-dessous:

http://www.hadithdujour.com/hadiths/hadith-sur-Les-traits-caracteristiques-de-l-hypocrite_202.asp

4.Posté par saidab le 19/06/2019 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon ... Soyons musulmans et préférons la paix.

Tout d'abord, pourquoi sauter à pieds joints dans la réaction épidermique ? Pourquoi adresser sa complainte à un organisme étranger : "le RPK a décidé protester auprès de l’Unesco ...".
Ensuite, pourquoi ne pas s'être contenté de CONTESTER tout simplement auprès des autorités compétentes en la matière EN ALGÉRIE, d'apporter des arguments historiques. Pourquoi tout de suite s'enflammer et raviver une controverse futile ?

Le sujet du bac est sans doute excessivement panarabique mais enfin, soyons sérieux ! Réglons nos affaires entre nous. Entre gens civilisés ... Qu'ont "certains" à se précipiter sur l'internationalisation des moindres sujets polémiques internes ? C'est puérile Messieurs-Dames.

5.Posté par saidab le 19/06/2019 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je complète ...
Et qu'ont certains autres à mélanger langue et religion ? Nous sommes en Algérie du Hirak ou dans un état tribal ?
On ne peut pas se parler en Algériens sans tomber dans le gouffre d'un régionalisme néocolonial ?

Il serait d'ailleurs intéressant de savoir comment les élèves ont traité le sujet. J'espère qu'ils donneront aux fossoyeurs de l'identité nationale la leçon qu'ils méritent.

6.Posté par YYY le 19/06/2019 20:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

«À la conquête de l’Algérie, les Français ont trouvé un peuple pratiquant l’islam et parlant et sacralisant l’arabe […]. Alors, pour saper toutes les valeurs de cette nation, ils ont choisi de frapper d’abord la langue, qui constitue l’étendard de sa dignité et de sa survie, en promulguant une loi faisant du français l’unique langue officielle […]»,

Yewesh, wesh ???

En remplaçant le mot ''français'' par cette pseudo-langue (''am-a-zi-gh'' / ce qui est en ''gh'' à la place du ''z'' + du ''verlant'') et, on comprend que le diable égare de toutes parts.

7.Posté par Moi le 20/06/2019 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ saidab

on ne mélange pas langue et religion , mais quoi que tu penses quoi que tu dises la religion musulmane t´es parvenue grace á la langue Arabe et non le Thailandais !!

combattre ce vecteur c´est miner la religion .
je ne dis pas que l´islam est une religion d´arabe , je ne racialiserais pas comme ont fait les israéliens , bien au contraire toutes les religions sont universelles , mais je le répéte , tu ne comprendra jamais la religion musulmane sans une maitrise parfaite de l´Arabe ceci est une réalité .

car quand tu ne maitrise pas l´arabe , tu es proie a toutes les dérives et les courant qui peuvent exister et qui profitent d´une traduction érroné pour t´induire en érreur !

8.Posté par saidab le 20/06/2019 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam

Parlons-nous de la même chose ?

À YYY
Qu'est-ce que tu fais des berbères et du berbère dans cette "nation" ? Qu'ils Ils soient musulmans, juifs ou chrétiens, ils sont "algériens" depuis quelques siècles, non ?

À Moi
Combien d'Algériens maîtrisent l'arabe, en particulier l'arabe du coran ? Combien d'arabophones dans le monde maîtrisent cette langue ? Combien de musulmans sont non arabophones ? Enfin, combien de religieux connaissent/comprennent véritablement l'esprit du coran ?

Les Arabes du Golf arabique sont-ils meilleurs musulmans, moins dérivants parce que parlant un véritable arabe ?

Moi, je parle d'Algérie et d'Algériens. L'arabe scolaire et administratif n'est ni l'arabe du peuple ni la langue du coran ... De quoi parlons-nous tous ? Que fait-on avec ce sujet aussi complexe EN ALGÉRIE ? C'est cela qui nous concerne aujourd'hui. Laissons l'histoire aux historiens, qui de toute façon ne s'entendent sur rien (eux non plus !). Créer des rivalités sur le rapport entre langue, religion et ethnies sur un fond historique n'est pas conforme à l'islam. Ni à l'intérêt de la société algérienne.

Nous devons pouvoir nous accepter dans notre diversité de sensibilités ; personne n'est plus légitimement algérien qu'un autre. Autrement, nous faisons le jeu de ceux qui, peu nombreux mais virulents parce que soutenus par des puissances inamicales, jouent la carte imbécile du régionalisme.

9.Posté par YYY le 21/06/2019 07:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Saidab
Les ''Barbar'' c'est un mot Français, une déforma-tion et non pas de la langue Hamito-sémitique ( '' Cham / Ham / Chaleureux / Chaux'' fils de Noé (as) et ''Shams / Sèm / Soleil'' fils de Noé (as)), ni du Grecque, ni du Romain.

Les Alsaciens sont-ils Allemand ou Français ?
Les Francs d’Allemagne du Nord sont-ils Français ou Allemand ?
Et on nous parle de France et de Gaulois réfractaires et des Francs d’Allemagne, c'est franchement pas franc !?

Les gens du Maghreb, ''les maghrébins /al ma'rabeen'' ne sont pas les barbares d'Europe. Et si il faut aller plus loin que Noé (as) à la recherche d'origine du langage, alors, il faut revendiquer être Bèni Adama, des enfants d'Adama.

La pseudo langue ''Qabile / Qabalya'' est un dérivé, c'est un mélange de mots (hamito-sémitique/araméen), infectés par les invasions successives des Européens, notamment ''Romaine / Al Romyan''. Pour la plus grande partie, ce sont des mots ''chamito-sémitique / araméens'' dont les lettres sont échangées ou/et des syllabes inversées, soit '' à l'envers / du verlen ''. C'est une langage '' dérivée / batara '' de l'arabe et du ''romain batara''.
Les '' Qabalyan / les gens qui font face au loin / li ya qabalou fil ba'id '' ne sont pas les premiers occupants du ''Maghreb/couchant/Ouest''.

Al Qor-an Al Majid by lis-san l' 'Ara-bayanna
wa salama

10.Posté par saidab le 21/06/2019 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam YYY

"La pseudo langue ''Qabile / Qabalya'' est un dérivé …" écrivez-vous
Vous entrez là dans un registre linguistico-historique qui nous mène très loin du sujet.

Supposons que le terme "qabile" soit un dérivé ; cela l'empêche-t-il d'être la "langue" d’une communauté organisée vivante ? Par ailleurs, le kabyle (en français …) n'est qu'une variété de berbère au Maghreb (barbares ou autre, d'origine française ou pas, ne nous concerne pas ici). Que cette langue ou ethnie ne soit pas la première ethnie ou groupe installé au Maghreb (L’Algérie pas plus qu’aucun « pays » n’est de toute éternité !!) ne l'empêche pas d'être aujourd'hui un élément constitutif d'un pays nommé Algérie (en français !). Une création de la ... France ! Tu ne peux pas nier cette réalité historique YYY.

Enfin, et si le terme "kabyle" provenait tout simplement de l'arabe "qabila" : une tribu ... Les Arabes, en provenance de la péninsule Arabique, ont islamisé des tribus juives puis chrétiennes, aujourd’hui kabyles, chaouis, mozabites, chleues … Ceux que l'on nomme improprement "berbères" d’après toi sont bien des berbères. Acceptons pour l'instant ce terme barbare, mais qui sonne moins barbare que "amazigh" sorti tardivement du chapeau du magicien (pour rallumer un brasier qui s’éteignait ?), en attendant d'en trouver un qui nous convienne à tous dans notre actualité actuelle.

Ils ont une histoire, des traditions diversifiées, des parlers de même souche mais diversifiés, comme sont diversifiés les Algériens dans leurs origines ethniques et historio-géographiques.

Avons-nous besoin de plonger un thermomètre linguistique dans la bouche de chaque communauté pour déterminer son origine et ses dérivés ? Je parle d'un pays et d'un peuple dont la conscience commune est d'être algérien. A l'exclusion des esprits contaminés par des idéologies empruntées étrangères à l’esprit algérien, l'Algérie coule dans leur sang comme dans le tien ; comme dans le mien. Ne participe pas à la fitna socioculturelle qu’ils veulent promouvoir par une confrontation systématique de l'arabe et du berbère ; du musulmans et du laïc ; de l’intérieur et de l’extérieur ...

Que la raison l’emporte sur les velléités de division ...

11.Posté par saidab le 21/06/2019 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je complète !
L"hymne nationale algérien ne mentionne pas la qualité des personnes mais une volonté commune : http://www.diakadi.com/afriquedunord/pays/algerie/infos/symbnat.htm

12.Posté par YYY le 21/06/2019 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@saidab

Le terme ''qabayla'' est formé de la radicle ''qabala'' qui veut dire '' faire face, agréer, accepter...direction, droit devant '' et non pas ''tribu''.
''Tribu'' = ''Bènia''
Sha'b = Population
Ounasa = l’Être oublieux - l' individu.
Bèdouins = Gens du désert
Arabe = Gens des campagnes
Ommat = Communauté
Qowm = Peuple(s) dont on est responsable.

Il faut apprendre l'arabe si vous voulez comprendre le message Al-Lah fil Qor-an. Les traductions sont orientées, si ce n'est pas entièrement faux.

Ceux qui rejettent leur langue, noyé dans le ''vers-len'' en revendiquant la légitimité d' '' une culture / hawa '' qui est commune au monde Arabe en son ensemble, s'égarent.

Relisez mon commentaire, au poste 9. Ben wesh ? Les mots de cette pseudo langue changent à chaque mont. Il n'existe pas de langue commune ''Ama-zi-ght'', mais il veulent en créer une pour la substituer à l' arabe, comme on fait les colonisateurs Français.

13.Posté par nation le 21/06/2019 21:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Les kabyles seraient l élément colonisateur par excellence que nous devrions employer pour faire de l Algérie une véritable France".
Kabylie du Jurjura, édition Leroux ,Jules Liorel (1892).

14.Posté par YYY le 22/06/2019 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rare, Sheikh Mustafa Isma'il _ الحجرات و ق_Houjourat S49 A13 A18_Qaf ق S50_Al Haqqat 69 A1 A24_An Nazi'at S79 A27 A46_Ad-Douha S91_Al Fatiha

https://www.youtube.com/watch?v=bJFO1JTfohs

https://www.sm3ha.com/song/%D9%82-%D9%88%D8%A7%D9%84%D8%AD%D8%AC%D8%B1%D8%A7%D8%AA-%D9%85%D8%B5%D8%B7%D9%81%D9%89-%D8%A7%D8%B3%D9%85%D8%A7%D8%B9%D9%8A%D9%84.html

Nouveau commentaire :



Publicité

Brèves



Commentaires